Mailjet Monday : Arnaud Breton

arnaud_breton

 
Nous nous sommes entretenus avec Arnaud Breton qui dirige à Paris notre équipe de développeurs évangélistes. Arnaud nous explique ce qu’est un développeur évangéliste en 2015 et quelle est la culture d’une équipe internationale de 4 personnes.

 
1) Que fais-tu chez Mailjet ?

Je dirige une super équipe de 3 développeurs évangélistes :)

En tant que développeurs évangélistes, notre mission principale est de construire des relations avec d’autres développeurs, leur présenter le produit Mailjet et l’industrie de l’emailing en général. Ces interactions ont à la fois lieu en ligne et hors ligne. Nous travaillons avec des développeurs qui utilisent notre API pour les hackathons ou pour Github, StackOverFlow. Le plus souvent, lors d’événements que nous sponsorisons ou auxquels nous participons, nous apportons aux développeurs tout ce dont ils ont besoin pour bien débuter (code wrappers, documentation). Nous apprenons également grâce à eux : la façon dont ils utilisent Mailjet et les nouvelles fonctionnalités qu’ils aimeraient découvrir.

L’équipe Mailjet consacre également du temps à des projets parallèles et se tient au courant des dernières tendances dans le secteur, car après tout, tous les membres de l’équipe sont des développeurs dans l’âme !

Je suis également très impliqué en interne dans le processus de mise en production de l’API, de sa conception/spécification à son lancement en passant par la communication.

Au bout du compte, être un développeur évangéliste est un travail passionnant. On travaille toujours sur des sujets diversifiés, on mélange les technologies, on rencontre de nouvelles personnes, et on s’amuse (c’est le plus important, n’est-ce pas ?) !

 
2) Qu’est-ce que tout le monde devrait savoir sur les emails/API ?

De nos jours, les emails sont courants, tout le monde les utilise, chaque système les prend en charge et pourtant, atteindre la boîte de réception reste un véritable défi.

C’est surtout dû au fait qu’une campagne d’email (de la création à la boîte de réception en passant par l’envoi) est une aventure complexe et nombreux sont les critères nécessaires pour le maintien d’une bonne réputation d’expéditeur.

Utiliser une API permet de rationaliser ce processus : vous avez tout à portée de main pour envoyer, suivre et analyser, et pour intégrer encore plus ces emails dans le workflow de votre logiciel.

 
3) À quoi ressemble une journée typique ?

Notre journée commence par une courte réunion entre les équipes européennes (qui sont situées à Londres, Sofia et Paris). Puisque notre équipe est internationale, ce moment nous permet de faire le point, de tenir tout le monde au courant des projets en cours et à venir et de demander à l’équipe de l’aide si nécessaire. C’est un rituel très agréable, car il nous permet également de prendre le temps de se dire tout simplement « comment ça va ? » et de démarrer la journée sur une note positive !

Je travaille ensuite avec l’équipe européenne pour faire face aux défis quotidiens. Puis, un peu plus tard dans l’après-midi, c’est le début de la journée pour Tyler, notre développeur évangéliste à New York (6 heures d’avance sur Paris). Ensemble, nous faisons un point similaire pour qu’il démarre sa journée.

Entre ces réunions, je jongle entre des sujets différents, des spécifications de l’API à l’aide en ligne aux développeurs en passant par la préparation d’événements à venir.

Gérer une équipe répartie sur 3 fuseaux horaires (et en plein croissance !) est un réel avantage. Cela m’amène à gérer mon temps efficacement et à améliorer notre empreinte mondiale. À nous quatre, nous sommes capables de communiquer avec les développeurs du monde entier 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.

 
4) Votre moment Mailjet favori ?

Chaque sortie d’API est un moment passionnant, même si on ne répare qu’un bug mineur. J’ai toujours le sentiment gratifiant d’avancer et d’apporter à notre communauté de développeurs un produit toujours meilleur, jour après jour.

Nos réunions matinales font également partie de mes moments préférés. On prend le temps de se poser et de faire le point sur chaque membre de l’équipe, en s’assurant que tout le monde a toutes les clés en main pour avancer et relever les défis à venir !

 
5) Travaillez-vous sur des projets intéressants de votre côté ?

Je vis à Paris, et comme vous le savez, nous avons vécu une violente attaque terroriste en janvier contre le journal satirique Charlie Hebdo. Pour être franc, avant cette tragédie, je n’avais jamais vraiment pris le temps de m’intéresser à leur travail. Je me suis rendu compte que j’étais passé à côté d’un pilier culturel.

C’est ce qui m’a amené à publier Dessine Moi Charlie, une simple application qui permet de découvrir un dessin de Charlie Hebdo au hasard. Ce n’est que mon humble contribution au mouvement massif qu’est #jesuischarlie.

En général, j’aime travailler sur de petits projets avec un objectif à l’esprit, comme apprendre une nouvelle technologie. Je me suis amusé il y a quelques temps à jouer avec l’application Yo et à trouver de nouvelles idées. Je suis également un grand fan de Go-lang, dont la mascotte se trouve actuellement sur mon bureau.

go_lang

 
6) Qu’est-ce qui attend l’équipe des développeurs évangélistes ?

Gérer une équipe internationale est une opportunité parfait pour communiquer avec des développeurs du monde entier.

Chaque mois, nous participons en moyenne à 3 événements de grande échelle à travers le monde, y compris des conférences et des hackathons. Nous sommes également très impliqués dans des meetups et des initiatives locaux (accélérateurs, incubateurs, etc). Chaque événement est une occasion unique de discuter de vive voix avec des développeurs et d’écouter ce qu’ils pensent de Mailjet, de les former sur les tendances dans l’emailing et bien sûr de partager notre passion de la programmation.

Comme je l’ai déjà dit, nous travaillons constamment sur des moyens d’améliorer notre API et la suite d’outils que nous publions pour les développeurs. Dans les mois à venir, vous assisterez à la sortie de nouvelles fonctionnalités simples mais puissantes, qui mettent l’accent sur l’expérience du développeur (un concept qui a vraiment décollé depuis que les API sont considérées comme des produits autonomes).

Mailjet met à jour sa politique de confidentialité et ses conditions générales

2014 a été une grande année : nous avons lancé de nouvelles fonctionnalités, mis à jour notre politique d’envoi d’emails, et nos clients utilisent nos services dans plus de 150 pays. C’est aujourd’hui au tour de nos conditions générales d’utilisation et de notre politique de confidentialité d’être mises à jour afin d’améliorer toujours plus votre expérience d’envoi et d’accompagner notre développement international.

Nous avons ainsi mis à jour nos politiques relatives au consentement et aux cookies avec le souhait de rester transparent, pour que vous puissiez utilisez nos services de manière toujours plus optimale. Nos clients actuels auront une période de 30 jours pour se familiariser avec les nouvelles politiques avant qu’elles n’entrent en vigueur le 26 mars 2015. Pour les nouveaux clients, les conditions générales et la politique de confidentialité prendront effet immédiatement. Découvrez ces nouvelles conditions d’utilisation. Comme toujours, nous nous ferons un plaisir de répondre à vos questions et à vos commentaires durant cette période de transition : envoyez-nous un email à contact@mailjet.com

Découvrez les nouvelles fonctionnalités de l’API newsletter

Syntaxe ‘Action’

C’est avec plaisir que nous annonçons le lancement de nouvelles routes d’action pour notre API newsletter. Grâce à cette mise à jour, vous pourrez gérer le contenu et l’envoi de votre newsletter.

Pour commencer, nous ajoutons quatre possibilités ‘d’actions’ à la route de la newsletter :

  • /detailcontent
  • /schedule
  • /send
  • /test

Chaque ‘action’ associée à la route de l’API newsletter et à l’ID de cette newsletter exécute sa fonction. Ces nouvelles routes deviennent :

  • https://api.mailjet.com/v3/REST/newsletter/:id/detailcontent
  • https://api.mailjet.com/v3/REST/newsletter/:id/schedule
  • https://api.mailjet.com/v3/REST/newsletter/:id/send
  • https://api.mailjet.com/v3/REST/newsletter/:id/test

Il vous suffit de remplacer ‘:id’ par le véritable ‘:id’ numérique de la newsletter (par ex. http://api.mailjet.com/v3/REST/newsletter/3/detailcontent) et vous pourrez commencer à créer, tester et envoyer vos newsletters !


/detailcontent

/detailcontent vous permet de gérer le contenu d’une newsletter : créer, modifier une partie du HTML ou le texte. Vous pouvez créer, mettre à jour, visualiser et supprimer n’importe quel contenu d’une newsletter spécifique avant de l’envoyer. Pour ce faire, ajoutez simplement le contenu dans le JSON de la newsletter.

Exemple de code
Méthodes acceptées
POST, GET, PUT, DELETE

Créer le contenu de la newsletter
Pour gérer le contenu de votre newsletter, lancez une requête POST avec ‘Text-part’ et ‘Html-part’ dans une structure JSON. Souvenez-vous, si la requête POST est lancée et que l’un des deux paramètres mentionnés est manquant, celui-ci sera supprimé dans la newsletter en question. Pour l’éviter, utilisez une requête PUT (voir ci-dessous). Inutile de de pousser du contenu POST avant de mettre à jour, puisque seul l’HTML ou le texte est requis.

Afficher le contenu d’une newsletter Pour visualiser le contenu d’une newsletter, lancez une requête GET

Cela va retourner le résultat suivant :

Mettre à jour le contenu d’une newsletter Pour mettre à jour ‘Html-part’ ou ‘Text-part’, exécutez une requête PUT. Contrairement à l’appel de POST sur cette route, si l’un de ces attributs n’est pas présent dans la structure JSON, il ne sera pas supprimé. Cela permet d’effectuer des mises à jour partielles du contenu de la newsletter. Supprimer le contenu d’une newsletter


/schedule

/schedule vous permet de programmer la date d’envoi de la newsletter. Pour ce faire, ajoutez simplement dans le JSON la date au format ISO 8601 à laquelle vous souhaitez l’envoyer. Vous pouvez également sélectionner « NOW » au lieu d’un timestamp pour l’envoyer immédiatement. Dans ce cas, vous pouvez également utiliser la méthode ‘/send’ décrite plus bas.

Avant d’accepter la méthode ‘/schedule’, l’API vérifiera que toutes les informations nécessaires de la newsletter ont bien été créées : nom et adresse email de l’expéditeur, objet, statut de la newsletter et HTML/texte. Si l’une de ces informations venait à manquer, l’API vous retournerait une erreur que vous pourrez corriger avant de réessayer.

Exemple de code

Méthodes acceptées
POST, DELETE

Programmer une newsletter
Pour programmer une newsletter à l’avance, lancez une requête POST avec la date au format ISO 8601 à laquelle vous souhaitez l’envoyer :

Annuler une newsletter Pour annuler l’envoi d’une newsletter, lancez une requête DELETE :


/send

/send vous permet d’envoyer une newsletter. Cet appel d’API revient à utiliser, comme mentionné ci-dessus, « NOW » au lieu d’un timestamp dans la route d’action de la méthode ‘/schedule’.

Comme pour ‘/schedule’, avant d’accepter la méthode ‘/test’, l’API vérifiera que toutes les informations nécessaires de la newsletter ont bien été créées : nom et adresse email de l’expéditeur, objet, statut de la newsletter et HTML/texte. Si l’une de ces informations venait à manquer, l’API vous retournerait une erreur que vous pourrez corriger avant de réessayer.

Exemple de code

Méthodes acceptées
POST

Envoyer une newsletter maintenant
Pour envoyer immédiatement une newsletter, lancez une requête POST :

/test

/test vous permet d’envoyer une newsletter en test à une adresse email de votre choix pour vous assurer que vous n’avez rien oublié avant de l’envoyer à tous vos clients. Pour ce faire, ajoutez simplement le nom et l’adresse email du destinataire du test dans le JSON de la newsletter. Comme pour ‘/schedule’ et ‘/send’, avant d’accepter la méthode ‘/test’, l’API vérifiera que toutes les informations obligatoires de la newsletter ont bien été renseignées : nom et adresse email de l’expéditeur, objet, statut de la newsletter et HTML/texte. Si une de ces informations venait à manquer, l’API vous retournerait une erreur que vous pourrez corriger avant de réessayer. Exemple de code Méthodes acceptées POST Envoyer un test Pour envoyer une newsletter en test, effectuez une requête POST :

Documentation
Vous pouvez consulter tous les ajouts à notre documentation ‘/newsletter’ ici.

FAQ

J’ai déjà intégré les fonctions « création » et « envoi » via l’API. Qu’est-ce que cela veut dire pour moi ? Est-ce que je dois réécrire mon code ?

Non, mais nous vous conseillons grandement de jeter un œil à nos nouvelles routes ‘d’action’ et de les intégrer. Surtout, sachez que vous n’avez pas à changer les logiciels que vous avez mis en place si vous n’en avez pas envie. Notre API newsletter ne présente pas cette contrainte.

Je ne trouve toujours pas ma clé API ni ma clé secrète. Où puis-je les trouver ?
Vous pouvez les trouver ici.

3 façons de réengager vos clients grâce au contenu de vos emails

Les premiers mois de l’année sont souvent considérés comme un période assez morose. Il fait sombre, il fait froid, le temps est maussade, et on préfèrerait rester chez soi jusqu’à l’arrivée du printemps.

En tant qu’email marketeur, il peut être difficile de trouver la bonne approche pour bien démarrer cette nouvelle année et obtenir de bons résultats. Surtout si vos clients souffrent d’un cas sévère de blues de janvier.

Mais n’ayez crainte ! Nous sommes là pour vous aider à démarrer l’année du bon pied et à envoyer des campagnes d’emails qui aideront vos clients à remonter la pente.

Voici trois astuces pour améliorer le contenu de vos emails et ainsi réengager vos clients en ces froids mois d’hiver :

1. Motivez vos clients

Nombre d’entre nous démarrent la nouvelle année avec de bonnes résolutions : on veut perdre quelques kilos, arrêter de fumer, lire plus, etc. En d’autres termes, changer nos mauvaises habitudes et nous améliorer. Vous pouvez tirer profit de cet état d’esprit dans le contenu de vos emails.

Misez sur un contenu qui motive vos clients et les encourage à passer à l’acte et à faire des changements. Montrez-leur comment votre produit ou votre service leur permettra d’entreprendre ces changements.

Rappelez leur un élément ou un détail particulier que vous proposez et qui pourrait les aider à changer, ou bien partagez des moyens d’utilisation de votre service innovants et créatifs.

L’objectif principal est de montrer que votre produit ou votre service peut jouer un rôle essentiel dans leur aventure. Ainsi, vous motiverez vos clients en leur montrant comment vous pouvez les soutenir pour cette nouvelle année.
Exemples :

Fitbit

fitbit
IFTTT

ifttt
Les emails de Fitbit et IFTTT ci-dessus sont de parfaits exemples de contenu motivant, qui montrent comment leurs services peuvent joueur un rôle actif et aider leurs clients à entreprendre des changements dans leur vie.

 

2. Rappelez à vos clients leurs réussites grâce aux données

Les données utilisateurs vous aident à comprendre comment vos clients agissent et interagissent avec votre produit ou votre service. Mais elles peuvent aussi se révéler une très bonne source pour booster votre contenu, le personnaliser et le rendre pertinent aux yeux de vos clients.

L’email récapitulatif présente les clients avec des données personnelles basées sur leurs utilisations de votre produit ou de votre service. A l’instar d’une infographie, il résume les faits intéressants ou importants de façon attrayante.

Il a pour but de donner aux lecteurs un aperçu rapide de leurs données pour leur rappeler leurs activités passées et les encourager à revenir vers vous pour en profiter encore plus.

Exemple :

Opentable

opentable
L’exemple ci-dessus provient d’Opentable et résume les activités de l’année précédente de façon concise et élégante. On rappelle aux utilisateurs les restaurants qu’ils ont visités. Ils sont alors encouragés à utiliser l’application pour plus d’expériences durant l’année à venir.

 

3. Faites preuve de gratitude

Le début de la nouvelle année est un moment propice pour faire le bilan de l’année précédente et à revenir sur ce qu’on a accompli, ce qu’on a appris et ce qu’il reste à faire au cours de cette nouvelle année.

Appliquez ceci à vos emails en remerciant vos clients ou vos utilisateurs pour cette superbe année. Ce type d’email peut contenir un simple « merci » ou bien aller plus loin, en mettant en avant les actualités et les événements qui ont marqué l’année précédente.

L’objectif est de souligner les accomplissements de l’année précédente pour rappeler à vos utilisateurs la valeur que vous leur donnez. Ainsi, ils seront encouragés à revenir vers vous durant cette nouvelle année.
Exemple :

ello

ello
ello applique ce principe dans l’email ci-dessus. Suite au lancement de leur réseau social en 2014, ello utilise cet email pour revenir sur ses accomplissements et remercier ses utilisateurs d’avoir fait partie de cette aventure.

L’email automatique nouvelle génération avec Sendwithus et Mailjet

Prêts à faire passer votre emailing transactionnel à la vitesse supérieure ? Nous sommes heureux de vous annoncer que Mailjet vous propose désormais une intégration avec Sendwithus. Optimisez vos emails transactionnels, engager davantage vos clients et suivez vos envois à partir d’une seule et même interface intuitive.

Sendwithus est une passerelle entre vous et votre service d’envoi d’email (comme Mailjet, par exemple). Vous pourrez envoyer, suivre et programmer vos envois transactionnels et marketing depuis le tableau de bord de Sendwithus ou via leurs API. Vous bénéficiez également de tous leurs services d’A/B testing, de campagnes drip, de segmentation des clients et de suivi en temps réel vous permettant de définir que modèle et quels contenus sont les plus performants. Ne perdez plus de temps en design de template et en codage d’email. L’interface vous permet de construire et d’éditer vos modèles d’emails comme vous l’entendez et quand vous l’entendez.

Pour utiliser Sendwithus, vous n’avez qu’à connecter votre compte Mailjet. Tous les emails que vous envoyez depuis Sendwithus passeront automatiquement par Mailjet, vous assurant une meilleure délivrabilité.

Comme toujours, nous apprécions vos retours. N’hésitez pas à nous contacter via plugins@mailjet.com.

Saint-Valentin : continuez les bonnes pratiques !

Une fête chasse l’autre : après Noël et son cortège de cadeaux, c’est au tour des soldes d’hiver de prendre fin. Dans quelques jours, celle-ci laissera la place à la Saint-Valentin, puis à Pâques, aux fêtes des Mères et des Pères, aux soldes d’été, à la rentrée des classes…

Les occasions de promouvoir vos produits via l’emailing sont multiples ! Aussi, profitez des bonnes pratiques mises en place lors des fêtes de fin d’année, et continuez à les appliquer ! Pour vous, nous avons préparé cet aide-mémoire qui devrait faciliter votre stratégie emailing.

 

blog rollFR

Quand une image ne vaut pas mieux qu’un long discours, ALT Text prend la relève

Des recherches indiquent que 90 % des informations transmises au cerveau sont visuelles, et que les éléments visuels sont traités par notre cerveau 60 000 fois plus rapidement que du texte. De plus, 67 % des consommateurs considèrent que des images claires et détaillées ont plus de poids que des informations de produit ou des évaluations de clients. Avec de pareilles statistiques, vous avez tout intérêt à ne pas prendre les images de vos campagnes par e-mails à la légère.

Il y a quelques semaines, nous avons parlé de design responsif et du fait que les navigateurs, les clients emailing et les appareils mobiles n’affichaient pas les emails de la même manière. Le pire des cas se produit lorsqu’une image n’est pas compatible ; celle-ci sera alors défectueuse, et s’affichera alors cette terrible icône, redoutée de tous :

noimage
 

Pour contourner ce problème et limiter les pertes de revenus (et les clients frustrés), ajoutez systématiquement de l’ALT Text à vos modèles d’email HTML. Le texte alternatif est constitué de mots qui sont insérés en tant qu’attribut en HTML, et qui s’afficheront à la place d’une image défectueuse. Même si cette dernière ne se charge pas, l’ALT Text donnera suffisamment de contexte au client pour qu’il comprenne tout de même le message. Voici quelques conseils pour vous aider à vous lancer :

Redéfinissez l’image

L’ALT Text fonctionne grosso modo comme une légende ; il décrit ce que le destinataire aurait dû voir, ou l’objectif de l’image. Idéalement, vous feriez mieux de vous en tenir au texte déjà présent sur l’image. Si l’image est une photo de produit, et qu’elle s’intitule « Soldes d’automne jusqu’à 30 % », votre texte alternatif devrait être « Soldes d’automne jusqu’à 30 % », et non pas une description détaillée du produit inclus dans la photo.

Vite fait, bien fait

Comme avec la plupart des autres éléments de contenu de votre email (votre ligne d’objet par exemple), mieux vaut avoir un texte alternatif bref et concis. Suivant la taille de l’image et le client emailing, il existe un risque que le texte superflu soit coupé. Même si ce n’est pas le cas, votre client cessera sa lecture et se sentira noyé sous tout ce texte. Pour vous donner une meilleure idée du nombre de mots, sachez qu’un bouton de 200 pixels de large devrait avoir un ALT Text d’environ 25 caractères maximum.

Ajoutez un peu de piment à votre ALT Text grâce à CS5

On ne va pas se mentir, l’ALT Text a un peu l’air de sortir des années 90. Il n’est pas vraiment élégant, ni particulièrement attirant. Mais vous pouvez passer à la vitesse supérieure en le stylisant avec CS5. Reformatez et personnalisez votre texte en lui donnant une couleur, une police ou une taille différentes, pour se distinguer du reste du contenu écrit.