Avec Boomtrain, vous n’aurez plus rien à envier à Netflix et Amazon

Vous utilisez Netflix ? Vous avez dû remarquer qu’il sait toujours exactement ce que vous voulez regarder après avoir fini le dernier épisode de votre série préférée. Client Amazon ? Le site vous suggère automatiquement des draps en coton bio pour ce futon que vous venez d’acheter (avouez-le, vous alliez finir par les mettre dans votre panier de toutes façons !). Ces deux entreprises excellent aujourd’hui dans la capacité de proposer du sur-mesure à leurs utilisateurs. Et compte tenu des bénéfices que cela engendre pour elles, ce n’est pas étonnant… Dans le cas de Netflix, 75 % des contenus visionnés par les utilisateurs sont des recommandations.

 

Tout cela est très intéressant, mais où voulez-vous en venir ?

Ces algorithmes de recommandations qui permettent d’améliorer les ventes et les visites ne sont pas l’apanage des grandes multinationales. Grâce à Boomtrain, le nouveau partenaire de Mailjet, les PME peuvent désormais en bénéficier aussi, et facilement !

 

Boomtrain ? De quoi s’agit-il ?

Boomtrain est un moteur de recommandations marketing extrêmement performant. En s’appuyant sur l’intelligence artificielle, Boomtrain analyse les comportements des utilisateurs et les transforme en informations et en actions qui vous aideront à booster votre RSI. Le moteur commence par effectuer un examen qualitatif du contenu de votre site. Il analyse ensuite les comportements des visiteurs de votre site et crée des graphiques avancés pour chaque utilisateur. Enfin, il traite toutes ces informations et propose des recommandations pertinentes à vos clients au moment opportun par email ou à l’aide des notifications sur votre site. Pas besoin d’être Netflix pour faire du sur-mesure !

 

On avait dit facile et accessible, non ? Ca a plutôt l’air bien compliqué ! ?

Pas de panique ! Boomtrain s’occupe de tout. Pour préparer le terrain, vous devrez d’abord installer un petit extrait de code JavaScript sur votre site, ce qui permettra à Boomtrain de suivre l’activité des utilisateurs, d’identifier leurs centres d’intérêt et de générer des recommandations personnalisées à partir des données collectées. Il ne vous reste plus qu’à vous rendre dans l’éditeur Boomtrain pour créer vos emails personnalisés en quelques clics seulement. Facile, non ? Voici un exemple :

Choisissez un modèle dans la bibliothèque de Boomtrain ou importez le vôtre :

Template-Library-or-Upload

 

Personnalisez-le en ajoutant les champs de recommandations dynamiques de Boomtrain par simple glisser-déposer :

Customize

 

Sélectionnez votre fournisseur (Mailjet, bien sûr) et exportez votre modèle dynamique dans votre compte. Lorsque vous les enverrez, vos emails seront automatiquement remplis avec les contenus les plus pertinents pour chaque destinataire.

step-5

 

Pas mal! Et donc, quel est le lien entre Boomtrain et Mailjet ?

Boomtrain est officiellement intégré à Mailjet ! Pour vous, utilisateurs de Mailjet, cela signifie que vous pourrez booster votre stratégie marketing grâce à des recommandations pertinentes et automatisées, tout en continuant de bénéficier des fonctionnalités performantes d’envoi, de délivrabilité et de suivi de Mailjet. Quand vous créez des modèles d’emails dynamiques avec Boomtrain, vous pouvez les exporter directement dans Mailjet.

 

Combiner Boomtrain avec un compte Mailjet est très utile, car vous avez déjà pu développer une réputation d’expéditeur fiable avec Mailjet, ce qui améliore vos taux de délivrabilité. En ajoutant les emails personnalisés de Boomtrain, vous combinez réputation irréprochable et communications sur-mesure : vous serez sûrs que vos emails ultra-personnalisés arrivent bien à destination.

 

Convaincus ? Vous voulez essayer ? Rendez-vous sur notre page Mailjet x Boomtrain !

Comme toujours, vous pouvez nous faire part de vos questions et de vos commentaires – sans oublier de nous dire si vous les avez achetés au final, ces fameux draps en coton bio !

Infographie : Comment cultiver la relation client avec l’Email Automation

L’email offre de plus en plus de possibilités pour augmenter les ventes et renforcer la relation client. L’automatisation, ou email automation, est un excellent levier marketing : elle consiste à déclencher des messages automatiques selon des scénarios définis. Elle permet une personnalisation avancée des messages et un accompagnement au plus proche du client.

Suivons le parcours d’un nouveau client qui s’inscrit sur un site d’e-commerce et voyons comment l’email automation peut l’optimiser.

 

FR_Infog_Automation (1)
 

Le cinémagraphe ou le GIF version améliorée

Vous utilisiez des GIF dans vos emails ? Désolé, mais c’est tellement 2010 ! Désormais, l’image animée se doit d’être toute en sobriété. Suivez le guide pour découvrir la rencontre entre la photo, la vidéo et le GIF : le cinémagraphe.

Petite histoire du GIF animé

Le GIF est né au tout début des années 1990. Eh oui : quand on commençait seulement à envoyer des emails avec une connexion ADSL douteuse, on pouvait déjà intégrer des petits Looney Toons scintillants et des “Joyeux anniversaire” clignotants.

Depuis cette époque, la culture pop / geek a pris le dessus et les GIF que l’on croise souvent sur internet s’appuient sur les séries et memes populaires. Pas en reste, les marketeurs ont capitalisé sur cette technique d’animation aussi dans leur promotion. Du côté des emails, pour ajouter des éléments innovants et attirants qui incitent au clic, les marques ont notamment adopté les défilés d’images produits pour les présenter.

 

unnamed-2

Extrait d’un email de la marque Dynomighty

Le cinémagraphe est une forme alternative d’animation qui vient rafraîchir le GIF traditionnel, qui commençait à vieillir un peu trop vite. Il remédie surtout à l’un des problèmes majeurs posés par les GIF depuis leur apparition : leur côté parfois assez kitsch. Car, il faut bien l’admettre, le GIF n’a généralement pas pour qualité première sa subtilité.

 

Un autre exemple avec cette newsletter de la marque Eram

Newsletter de la marque Eram

Le cinémagraphe, en revanche, est bien plus fin et travaillé. Cette technique consiste à créer une image animée en ne gardant qu’une petite partie en mouvement : à première vue, on pourrait croire à une photo tant l’ensemble est immobile; ce ne sont que des petits détails animés qui créent l’intérêt et la poésie de cette illustration.

 

Quelques exemples de cinémagraphes

Tout cela est bien beau, mais un peu abstrait, n’est-ce pas ? Découvrons sans plus attendre des exemples parlants :

metroitalie640
 

bougie-coccinellenew
 

1444251161903
 

On trouve des références en la matière sur Internet (qui nous ont permis de proposer les illustrations ci-dessus) :

 

Quelles applications pour l’email ?

Les avantages du cinémagraphe

Si les GIF traditionnels ne trouvaient pas toujours leur usage dans le monde professionnel (compatibilité avec l’identité de marque, usages réduits, recours à des enchaînements d’images différentes plutôt qu’à des scènes ou des extraits type vidéos), le cinémagraphe est tout l’inverse. Il est bien plus artistique que son cousin et cette dimension subtile, voire poétique, le rend compatible avec de nombreux cas d’usages et d’illustrations en entreprise.

Dans le cinémagraphe, seul un nombre réduit d’éléments bouge, ce qui a pour conséquences de :

  1. Donner un effet de réel très légèrement augmenté,
  2. Mettre l’accent sur les éléments mouvants par opposition au reste de l’image qui reste fixe, et donc par exemple sur votre produit, s’il se trouve être le sujet du cinémagraphe

Canette soda
 

C’est donc une technique qui se prête naturellement à un usage dans l’industrie de la mode et du textile, comme on le voit sur les exemples tirés du site cinemagraphs.com, mais aussi bien plus largement en fonction de votre domaine d’activité ! Il vous suffit de travailler à partir de photos d’une situation d’usage de votre produit par exemple. Cela peut aussi être un contexte d’utilisation, ou encore juste une scène “inspirationnelle” qui créera l’ambiance désirée pour introduire et accompagner le texte de votre email et mettre de la vie dans le template de votre message.

OZ-MASTER-with-Color9801
 

L’intégration en pratique

Convaincu ? Parfait ! Passons aux détails pratiques.

Pour préparer un cinémagraphe, il vous faudra quelques compétences en logiciels de retouche d’image. A partir d’une série d’images, isolez les éléments que vous voulez voir bouger pour les monter les unes à la suite des autres.

Pour l’intégrer à vos emails, le processus est identique à celui d’intégration d’un GIF classique ou d’une image.

Un conseil primordial toutefois : n’oubliez pas de prendre en compte la taille de votre animation. Un email très lourd court le risque de finir sa course en spam et non en boîte de réception, alors soyez toujours vigilants lors des étapes de création de votre GIF et de votre email : évitez de dépasser 104k pour le total.

Pour atteindre cet objectif, ne multipliez pas les photos utilisées pour construire votre animation et utilisez des couleurs simples et limitées.

Enfin, comme pour toute technique, consommez-la avec modération. Déjà à cause de sa taille importante, et ensuite parce qu’elle ne sera jamais aussi efficace qu’associée à d’autres techniques visuelles pour éviter la répétition et avoir plus d’impact !

 

Alors, prêts à séduire vos destinataires ?

cinemagraph-4

7 idées marketing pour vos emails transactionnels

Quand on vous parle d’emails transactionnels, vous pensez peut-être aux messages que vous recevez après avoir passé une commande en ligne. Vous avez partiellement raison, mais leur usage ne se limite pas aux transactions bancaires. Vous en recevez également quand vous créez un compte quelque part, quand vous réinitialisez votre mot de passe, oublié après plusieurs soirées passées devant Netflix ou encore quand vous laissez traîner un énième bikini dans votre panier en ligne en attendant de décider de son achat (ou non).

L’email transactionnel consiste en une communication envoyée suite à une action de l’utilisateur. De ce fait, ces messages ont un taux d’ouverture 8 fois supérieur à celui des emails classiques. Ce chiffre vous laisse de marbre ? Comparez la population de San Francisco, soit environ 840 000 habitants, à la population de New York, soit 8,5 millions d’habitants. La différence est loin d’être négligeable, n’est-ce pas ?

Maintenant que vous en avez conscience, comment pouvez-vous exploiter le potentiel de ces communications ? Excellente question ! Voici 7 astuces marketing que vous pouvez utiliser pour optimiser vos emails transactionnels.

1. Les retours

L’envoi de mails de type “faites-nous part de votre opinion” est très judicieuse, car elle vous permet de faire d’une pierre deux coups. Prenez l’exemple de GoDaddy. Après chaque échange avec leur équipe d’assistance, un email est envoyé à l’utilisateur pour lui demander une évaluation, récompensée d’une réduction de 25 % sur sa prochaine commande.

 

Godaddy

Demandez des retours à vos clients lorsqu’ils vous contactent ou créent un ticket de support, tout en leur proposant une réduction pour les encourager à laisser un avis et effectuer davantage d’achats sur votre site.

2. La facturation dématérialisée

T-Mobile’s a ses faiblesses, mais il faut reconnaître que sa spécialité réside dans ses emails amusants et les piques espiègles qu’il envoie à ses concurrents. Sur les factures, les utilisateurs sont encouragés à s’inscrire au programme de prélèvement automatique (jackpot !), grâce auquel ils peuvent bénéficier gratuitement du service d’itinérance.

Ne vous faites pas d’illusions : vous ne pourrez pas résister aux offres d’augmentation de forfait proposées par T-Mobile.

En parlant de montée en gamme, venons-en à notre troisième exemple.

 

3. La montée en gamme

À ne pas confondre avec la vente croisée, la montée en gamme consiste à proposer un produit d’une qualité supérieure à celle de l’article que le client souhaite commander. C’est la spécialité d’Amazon, qui propose par exemple des cartes de paiement.

Amazon 1

En 2 minutes seulement, vous pouvez faire votre demande de carte et bénéficier d’avantages exclusifs.

4. Le panier abandonné

En matière de panier abandonné, respectez la règle d’or : n’insistez pas trop. La marque d’accessoires et habillement pour femmes Kate Spade a parfaitement identifié le degré de subtilité requis dont nous allons vous parler ici.
Kate Spade

L’utilisateur est encouragé à finaliser son achat à l’aide d’images, de couleurs et de textes qui captent son attention. La photo de la main attire immédiatement le regard sur la réduction proposée. Comme si cela ne suffisait pas, l’email contient également des suggestions de ventes croisées en fonction de l’objet dans votre panier. La marque en profite au maximum !

Enfin, le regard se porte sur le haut de la page, qui rappelle que la livraison est gratuite pour toutes les commandes, et sur la durée limitée de votre réduction. Cette stratégie permet de créer un sentiment d’urgence susceptible de pousser l’utilisateur à finaliser l’achat.

 

5. L’offre de parrainage

Réseaux sociaux, emails, publipostage… les canaux marketing ne manquent pas, et pourtant, rien ne vaut le bon vieux bouche-à-oreille : il reste le meilleur moyen de convertir de nouveaux prospects et de fidéliser les clients existants. Au XXIe siècle, le parrainage est un levier majeur pour les entreprises, qui n’hésitent pas à y investir.

Prenons l’exemple d’une entreprise dont on pourrait parler pendant des heures : Airbnb. Ses trois points forts sont sa plateforme, son service client et son programme permettant de gagner 100 $ en parrainant un ami.

Pour s’assurer que vous ne passerez pas à côté de cette offre exclusive, Airbnb inclut des rappels sur le parrainage dans les emails de réservation. C’est une bonne stratégie, car vous allez sûrement relire cet email plusieurs fois pour être sûr d’avoir noté la bonne adresse. Le message est clair et percutant, afin d’éviter toute confusion sur le fonctionnement du programme.

 

6. L’email de bienvenue

Rien de tel qu’un email chaleureux pour se sentir bien accueilli, et 500px l’a bien compris.

500px

Le point fort de cet email, c’est le détail : 500px ne se contente pas de vous informer de la refonte de son site, mais vous décrit en détail les changements mis en place. En tant qu’utilisateur, vous allez naturellement prêter une attention particulière à ces nouveautés en vous rendant sur le site.

7. Get Them Engaged

Dans l’exemple précédent, nous avons vu comment 500px souhaite la bienvenue aux nouveaux membres de sa communauté. Penchons-nous maintenant sur la stratégie d’engagement d’Instagram.

En un coup d’œil, vous savez que l’email ne contient que des photos de comptes qui vous intéressent. En un minimum de mots, Instagram vous rappelle que vous pouvez suivre aussi bien les tribulations de vos amis que la vie palpitante de vos stars préférées.

Bien en évidence, le bouton de “call to action” vous redirige directement vers une page d’abonnement.

Mais Instagram ne s’arrête pas là. Un deuxième “call to action” vous permet d’apprendre à utiliser les filtres et d’ouvrir l’application pour vous lancer. Enfin, Instagram vous présente quelques exemples d’utilisation de sa plateforme : à la fin de l’email, vous êtes convaincu que cette application est l’endroit parfait pour partager vos meilleurs moments.

Maintenant, c’est à vous : quels sont vos emails transactionnels préférés ? Envoyez-nous vos exemples sur Twitter, et nous les inclurons peut-être dans un prochain article -sans oublier de vous accorder le crédit qui vous revient, naturellement !

Parse API de Mailjet + Zapier = le connecteur rêvé

Imaginez que votre site comporte une adresse générale « contactez-nous ». Malheureusement, bien souvent, la plupart des emails envoyés à ce type d’adresse tombent dans l’oubli, car ils doivent d’abord être triés et filtrés, ce qui n’est pas une mince affaire. Dans ces situations, vous pouvez vous appuyer sur une adresse Parse API.

Vos emails entrants (et leurs contenus) sont ainsi redirigés vers cette adresse, puis analysés et segmentés. Grâce à Zapier, ils peuvent également être transférés à plus de 500 plateformes et services SaaS. Le meilleur ? Pas besoin d’écrire une seule ligne de code ! De quoi ravir vos équipes marketing et commerciales !

Pour vous donner une idée plus précise du fonctionnement entre Zapier et la Parse API de Mailjet, prenons l’exemple d’un employé RH travaillant sur Workable. Son équipe transfère automatiquement les candidatures envoyées à l’adresse « recrutement@entreprise.com » vers l’adresse Mailjet Parse API. Une fois l’email reçu, l’adresse Parse API notifie immédiatement Zapier, qui crée automatiquement un nouveau profil Workable pour le candidat. Les contenus de l’email sont analysés, puis Zapier renseigne automatiquement le formulaire à l’aide des informations traitées, notamment en utilisant le nom de l’expéditeur de l’email dans le champ « Nom » du profil.

Savez-vous pourquoi nous transférons automatiquement les emails au lieu de les envoyer directement à l’adresse Parse API ? C’est une bonne question. En général, les adresses Parse API sont très longues et très compliquées. Il est donc plus pratique d’utiliser un format plus simple et de transférer les emails entrants automatiquement à l’adresse Parse API.

Voici comment notre exemple se présente dans Zapier :

  • Dans Zapier, allez dans « Make a Zap » (Créer un Zap).
  • Pour le déclencheur, sélectionnez Mailjet > Parse Inbound Email (Analyser email entrant).
  • Suivez les instructions pour créer votre adresse email Parse API.
  • Pour l’action, sélectionnez Workable > Create Candidate (Créer candidat).
  • Sélectionnez les éléments de l’email entrant (p. ex. nom de l’expéditeur, date, corps de l’email, etc.) à traiter et indiquez les champs à renseigner dans Workable.
  • Vous pouvez maintenant envoyer des candidatures à votre adresse Parse API.

Picture1

Convaincus ? Méfiez-vous, vous ne pourrez bientôt plus vous en passer ! Voici quelques idées d’applications utiles pour gagner en efficacité :

  • Envoyez une notification à un canal Slack quand votre adresse générale de contact reçoit un email.
  • Ouvrez de nouveaux leads automatiquement et transférez les contenus des emails envoyés à votre adresse de demande de devis dans Salesforce.
  • Renseignez automatiquement les colonnes de votre Google Sheet à l’aide des réponses de votre sondage par email.

Vous voulez en savoir plus ? Rendez-vous directement sur notre page dédiée à Zapier.

N’hésitez pas à nous faire part des applications de Parse API que vous avez découvertes ! Nous ne manquerons pas de les ajouter à cet article.

Bonne analyse !

La segmentation améliorée : toujours plus de pertinence

La segmentation est l’un des éléments de base d’une stratégie marketing solide. En dépit des améliorations apportées il y a quelques mois, nous avons pensé que nous pouvions faire encore mieux. Nous avons reçu des retours qui indiquaient que certains utilisateurs étaient frustrés par les performances en termes de ciblage ou que la segmentation n’était pas adaptée aux workflows de certaines entreprises. Nous avons évidemment voulu rectifier le tir pour mieux vous accompagner, et nous sommes heureux de vous présenter un nouvel opérateur logique et un nouveau tableau de bord de gestion des segments.

 

Un opérateur “OU” avantageux

Les utilisateurs de notre API pouvaient facilement réaliser une segmentation à l’aide de l’opérateur logique “OU” pour envoyer, par exemple, une offre aux clients VIP Gold de New York ou de San Francisco. Cependant, avec l’interface du site, ce n’était pas si simple que ça. À présent, vous pouvez utiliser l’opérateur logique “OU” pour créer un segment qui regroupe plusieurs valeurs possibles pour la même propriété de contact.

Vous pouvez combiner deux groupes de conditions ou plus pour obtenir une segmentation précise qui correspond aux besoins de votre entreprise. Dans notre exemple, nous créons un premier bloc de conditions en sélectionnant « New York » et « San Francisco » en tant que « Ville », et « Gold » en tant que « Statut VIP ».

1-Advanced segmentation

 

La gestion des segments depuis le menu Contacts

Il est très important pour les utilisateurs de pouvoir affiner le public cible d’une campagne pendant le processus de création. Cependant, cette approche ne correspond pas forcément au workflow organisationnel de toutes les entreprises. Nous avons reçu de nombreux retours concernant des cas où les personnes qui s’occupent du ciblage et celles chargées de la création de campagnes ne sont pas les mêmes. Ainsi, la configuration actuelle les forçait à créer des ébauches de campagnes juste pour pouvoir segmenter les contacts.

 

2-Segment menu

 

Un nouveau sous-menu pour la gestion des segments

Les segments sont maintenant une sous-entrée du menu Contacts, aux côtés de vos contacts, des propriétés des contacts et des widgets d’abonnement.

Tous les segments créés précédemment sont accessibles depuis votre compte. Vous pouvez facilement identifier les filtres appliqués et connaître la dernière date d’utilisation du segment. Vous pouvez également éditer, dupliquer ou supprimer le segment.

 

3-Segment screen
 

Une nouvelle page d’édition des segments

Nous avons conçu un nouvel écran d’édition des segments pour vous permettre de créer et d’éditer les segments sans avoir à créer de campagne. Cette nouvelle interface vous permet de recalculer les résultats de votre ciblage tout en créant vos filtres. Elle vous donne également une meilleure vision des personnes que vous ciblez en extrayant cinq contacts correspondant à votre requête.

Vous pouvez aussi créer des sous-comptes Mailjet ayant seulement accès à vos contacts, pour que des spécialistes en ciblage puissent créer des segments.

 

Une segmentation repensée dans le processus de création de campagnes

Nous pensons que la segmentation lors du processus de création de campagnes est toujours une fonctionnalité appréciable. Nous n’allons donc pas l’abandonner. Nous avons modifié notre interface pour que vous puissiez bénéficier de toutes les améliorations de notre processus de segmentation.


4-Segmentation in Campaign
 

Nous sommes très fiers de vous présenter ces améliorations de la Segmentation, qui est disponible en tant que fonctionnalité Premium dans tous les abonnements Mailjet. Si vous avez des idées d’améliorations pour aller encore plus loin, n’hésitez pas à nous contacter !

Quelle alternative à la loi de la jungle ?

Annoncée il y a deux mois à peine, l’intégration de Mandrill comme module payant à un compte MailChimp est désormais effective. Mandrill n’est donc plus un outil indépendant. Pour les utilisateurs, le choix en matière d’emailing transactionnel est simple : opter pour MailChimp ou faire appel à un nouveau fournisseur.

La direction que MailChimp a choisi de prendre en intégrant Mandrill est conforme aux tendances du secteur. Il est en effet logique de proposer une plateforme unique pour gérer et envoyer des emails marketing et transactionnels, puisque les utilisateurs peuvent ainsi bénéficier de toutes les fonctionnalités dont ils ont besoin à un seul endroit. Leur expérience d’emailing est optimisée. Pour Mailjet, cette approche tout-en-un est une évidence. Depuis la création de Mailjet en 2010 et son lancement public en 2012, nous avons fait le choix d’offrir à nos utilisateurs la possibilité d’utiliser une solution complète répondant à tous leurs besoins en matière d’emailing, aussi bien marketing que transactionnel, tout en leur proposant des tarifs adaptés au volume d’envoi.

En intégrant le module complémentaire Mandrill, MailChimp a comblé son retard. Mais comment l’offre de Mailjet se démarque-t-elle du combo MailChimp-Mandrill qui permet désormais d’associer marketing et transactionnel ?

 

Certes, les prix ne font pas le bonheur… mais ils y contribuent.

Mandrill étant désormais un module complémentaire payant, la facturation des services transactionnels qui lui sont associés a changé drastiquement. Elle est également beaucoup plus complexe, en raison d’une tarification multi-niveaux, qui dépend du type d’envois (emails transactionnels, emails marketing, ou les deux).

Chez Mailjet en revanche, les tarifs sont simples et clairs. Ils sont définis selon le volume d’envoi : vous n’aurez pas de frais supplémentaires en fonction du nombre de contacts sur vos listes. Nos prix sont donc particulièrement compétitifs.

Faisons une petite comparaison du tarif mensuel pour l’envoi d’emails transactionnels chez Mailjet et chez MailChimp + Mandrill pour un même volume (comparaison effectuée uniquement pour les emails transactionnels) :

€TableauPostMailChimp

En résumé, Mailjet est entre 80% et 300% moins cher que la solution MailChimp+Mandrill. Vous n’êtes pas encore convaincu ?

 

Développeurs : nous sommes là pour vous

Nous portons une attention toute particulière aux développeurs. Contrairement à l’API de MailChimp dont l’accès est restreint, la nôtre est gratuite, a été créé en ayant l’expérience développeur à l’esprit, et est accessible à tous : pas besoin de souscrire à un compte Platine, un compte gratuit suffit ! Et puisque nous prenons soin de tous les développeurs, nous proposons une documentation étape par étape en 6 langages de programmation, facilitant l’utilisation de nos solutions quel que soit votre langage de prédilection. Plus de perte de temps, vous avez toutes les cartes en main dès le début.

Nous sommes également conscients que pour de nombreux développeurs et intégrateurs, coder des emails responsive peut s’avérer particulièrement long et laborieux. Avec la plateforme de conception de MailChimp, si vous ne disposez pas de compétence technique avancée, il vous sera difficile de concevoir un email responsive sans utiliser de modèle prédéfini. De notre côté, nous avons créé MJML, un markup language spécifiquement dédié aux emails. MJML est un projet open source qui vous permet de créer facilement de beaux emails responsive à partir d’une bibliothèque de composants.

 

Marketeurs : allez plus loin avec vos campagnes

L’envoi d’emails marketing nécessite des fonctionnalités adéquates. MailChimp répond aux besoins de base via un outil « glisser-déposer », des outils statistiques et des tests A/B. Chez Mailjet, nous allons plus loin en misant sur le développement et l’innovation. Nous proposons ainsi régulièrement de nouvelles fonctionnalités permettant aux marketeurs de se dépasser et d’optimiser leurs résultats.

Nous avons conscience de la créativité dont vous pouvez faire preuve lors de la création d’emails et nous savons également à quel point il est compliqué de déterminer quel email sera le plus performant. Notre fonctionnalité Tests A/X vous offre la possibilité de tester 10 versions différentes d’un même email. Oui, 10 tests pour une campagne. N’envoyez plus au hasard : “call-to-action” ciblés, organisation du contenu ou choix des objets d’email, vous saurez exactement ce qui fonctionne le mieux avec vos destinataires.

Mais ce n’est pas tout : après chaque envoi, vous recevez un volume important de statistiques, riches en informations sur l’attitude de vos contacts vis-à-vis de vos emails. Vous voudriez donc pouvoir comparer ces statistiques, pour optimiser vos envois ? MailChimp ne propose pas cette possibilité. Mailjet, oui. Avec notre comparateur de campagnes, vous pouvez sélectionner plusieurs campagnes envoyées (2 ou plus) et comparer visuellement leurs performances. Vous disposez ainsi de tout ce dont vous avez besoin sur un seul tableau de bord pour améliorer vos futures campagnes. Convaincu ? Commencez dès maintenant à envoyer des emails de façon optimisée !

 

Testez gratuitement Mailjet : vous vous rendrez compte par vous-même qu’il est possible d’obtenir plus en payant moins. ?

Prêt à abandonner MailChimp ? Consultez notre guide pour passer de MailChimp à Mailjet. Vous utilisiez Mandrill ? Nous avons tout prévu : consultez notre documentation de migration détaillée.

Privacy Shield : « encore un effort »

Le G29, groupe rassemblant les autorités de protection des données personnelles des pays membres de l’Union européenne, s’est réuni les 12 et 13 avril pour discuter du nouveau cadre de réglementation des transferts de données transatlantiques, le Privacy Shield. L’issue de cette réunion de débats montre que l’on n’est pas encore parvenu à résoudre le casse-tête. 

 

Petit rappel des faits…

Suite à l’invalidation en octobre dernier du pacte Safe Harbor, utilisé par des entreprises américaines pendant 15 ans, les autorités américaines et européennes ont proposé un nouveau texte en février. L’accord Privacy Shield devait permettre d’instaurer un nouveau cadre pour les transferts de données entre l’Europe et les Etats-Unis.

Bien que la Commission Européenne ait déclaré lors de l’annonce de la création du Privacy Shield qu’il s’agissait d’un “cadre fort” qui “protégerait les droits fondamentaux des Européens lorsque leurs données personnelles sont transférées à des compagnies américaines”, le G29 avait réservé son jugement, souhaitant d’abord examiner le texte en profondeur.

Les entreprises qui s’étaient appuyées sur Safe Harbor – elles sont au moins au nombre de 4000 – attendent impatiemment depuis février d’en savoir plus sur ce nouveau texte, afin de savoir si elles vont pouvoir l’utiliser et quitter ainsi la zone d’incertitude légale dans laquelle elles sont plongées depuis l’invalidation de Safe Harbor.

people-new-york-train-crowd

Que pensent les organismes de protection des données européens du Privacy Shield ?

En février, le G29 avait prévenu qu’il s’octroierait un délai de deux mois pour examiner en détails le contenu exact du texte afin de formuler une opinion à son sujet. Le G29 s’est réuni durant deux jours, les 12 et 13 avril, avant d’officialiser son évaluation du Privacy Shield.

Le jugement rendu a été rendu public et est disponible ici. En résumé, d’un côté, le G29 salue une amélioration majeure par rapport à Safe Harbor, notamment en ce qui concerne l’aspect commercial : des efforts ont été fournis pour définir un meilleur encadrement des transferts de données personnelles.

Mais, d’un autre côté, le G29 a signalé un certain nombres d’inquiétudes majeures, dont notamment :

  • La complexité de l’accord en lui-même ;
  • L’absence de protection empêchant la collecte massive de données des citoyens européens de la part des programmes de surveillance américains, ce qui fait dire au Groupe que l’accord n’est pas à la hauteur des standards réglementaires européens en la matière ;
  • La complexité des mécanismes légaux permettant aux citoyens européens de faire appel en cas d’utilisation abusive de leurs données;
  • Le manque de garanties concernant l’indépendance du statut du médiateur en tant qu’autorité.

PENTAX Image


Que va-t-il advenir désormais ?

Le Groupe 29 a exigé de clarifier certains points de l’accord Privacy Shield. Dans tous les cas, le texte est toujours en cours de finalisation et ne devrait pas être prêt avant la fin du mois de juin au mieux. La Commission Européenne devrait avoir le dernier mot.

Bien que le jugement du Groupe 29 n’implique pas de conséquences légales directes, il influencera les décisions futures sur le sujet et il pourrait fragiliser la confiance que les différents acteurs portent à cet accord. Cela engendrait encore plus de confusion pour les entreprises qui ont déjà dû gérer beaucoup d’incertitudes depuis l’invalidation de Safe Harbor.

La Commission Européenne est censée demander des recommandations au Groupe 29, mais aussi à un comité composé de représentants des Etats Membres. Selon certains experts, il semble peu probable qu’elle change de position alors qu’elle soutient cet accord, et qu’elle accepte de retourner au stade d’élaboration d’un nouvel accord avec les Etats-Unis.

Faute de décision réelle à ce stade, les entreprises devront se contenter d’attendre la suite des événements. Nous allons continuer à suivre cette affaire pour vous tenir informés sur le blog, comme nous l’avons fait ces dernières semaines. En attendant, soyez assuré que, si vous êtes utilisateur de Mailjet, vous n’avez pas à vous inquiéter du statut de vos données ou de celles de vos clients, car tous nos serveurs sont basés en Europe et nous respectons scrupuleusement la réglementation européenne en la matière.

Changer de fournisseur de solution emailing : passer de MailChimp à Mailjet

Prêt à faire décoller vos emails avec Mailjet ? Votre liste de contacts s’allonge, vous souhaitez installer des fonctionnalités supplémentaires ou vous avez un nouveau budget à dépenser (pardon, à gérer) ?

Il existe de nombreuses raisons qui peuvent vous amener à vouloir changer de fournisseur de solution emailing. Dans tous les cas, cette transition est le moment idéal pour réévaluer votre stratégie d’emailing et améliorer votre délivrabilité.

Vous trouverez tous les détails pour vous accompagner pas à pas dans votre migration dans le guide Changer de fournisseur de solution emailing : passer de MailChimp à Mailjet !

Comment réduire votre taux d’attrition avec l’email automatisé

Le taux d’attrition, ou de churn, est un concept marketing qui mesure la durée moyenne du cycle de vie d’un client ou votre perte de revenus moyenne. Ce taux est surveillé de près par les marketeurs axés sur les données. Il est particulièrement pertinent quand les entreprises numériques adoptent un modèle SaaS et que chaque client acquiert une valeur accrue au niveau de son cycle de vie.

Il existe plusieurs façons de réduire votre taux d’attrition : optimisation de votre processus d’inscription, mises à jour régulières pour susciter et maintenir l’intérêt des clients pour vos produits, durées contractuelles obligatoires, etc.

Les emails ont évidemment un rôle clé à jouer dans ce cadre et peuvent notamment servir de canal de communication personnalisé. Une stratégie d’automatisation des emails appropriée peut contribuer à réduire le taux de désabonnement dans une mesure considérable. Voici comment :

Tout d’abord, comment mesurer le taux d’attrition des clients ?

Pour calculer votre taux d’attrition mensuel, il suffit de soustraire le nombre d’utilisateurs à la fin du mois du nombre d’utilisateurs au début du mois. Divisez ce résultat par le nombre de clients au début du mois. Vous obtenez votre taux d’attrition. Si vous aviez 1 000 clients le 1er janvier et si vous n’en avez plus que 900 le 31 janvier, votre taux de désabonnement est égal à (1 000-900)/1 000 = 10 %. Cela signifie que la durée moyenne du cycle de vie de vos clients est d’environ 10 mois. Autrement dit, plus votre taux d’attrition est faible, plus l’engagement est important et plus vos revenus sont élevés.

Le fait d’avoir un taux d’attrition négatif est un bon signe pour votre entreprise. Cela indique en effet que vous gagnez de nouveaux clients au fil du temps, d’où de meilleurs revenus et bénéfices potentiels.

En quoi les emails peuvent-ils être utiles ?

Comme nous l’avons mentionné plus haut, plusieurs méthodes permettent de réduire le taux d’attrition. Il est dans votre intérêt d’éviter les pertes de clients et de revenus, cela en limitant les dépenses et en étant le plus original possible pour vous démarquer. À ce titre, l’automatisation des emails constitue un excellent moyen pour identifier et traiter les différents problèmes de vos clients, faire augmenter leur durée de vie et limiter votre taux de d’attrition.

Dans une étude publiée en 2013, Email Institute a montré que les emails automatisés généraient des taux d’ouvertures supérieurs de 72,6 % et des taux de clics supérieurs de 152,3 % par rapport aux emails marketing standards. Ces chiffres impressionnants sont encore valables aujourd’hui. Avec un tel niveau d’engagement, pouvez-vous vraiment vous passer de l’automatisation des emails marketing ?

Pour réduire votre taux de d’attrition, appuyez-vous sur un processus d’accueil et d’accompagnement efficace, afin de présenter tous les avantages de vos produits et de vos services aux nouveaux venus lors de leur inscription. La mise en place d’emails d’anniversaire, de recommandations de produits, de notifications de mises à jour ou d’emails de réengagement, vous permettra d’améliorer votre interaction avec vos utilisateurs, tout en leur rappelant vos offres et, à terme, en les transformant en ambassadeurs de votre marque.

En ce qui concerne le taux d’attrition des revenus, des études montrent que les emails envoyés automatiquement après l’abandon d’un panier par un utilisateur entraînaient une hausse de 50 % des revenus. Si vous constatez que le nombre d’emails envoyés suite à l’abandon de paniers augmente, cela signifie aussi peut-être que des améliorations doivent être apportées à votre processus d’achat.

Les workflows liés aux emails automatisés sont destinés à vous simplifier la vie et à vous aider à conserver vos clients. Veillez à les intégrer dans votre stratégie marketing globale dès le début et à les optimiser au fil de votre évolution et de votre croissance.