MJML vient d’avoir un an !

Avant, coder un email relevait du cauchemar… Mais ça, c’était avant l’arrivée de MJML, il y a un an. Lorsque nous avons décidé de partager avec la communauté open source l’outil génialissime que nous avions élaboré pour notre produit, ça a été un véritable succès. Et comme nous sommes très fiers de voir ce que MJML a accompli en à peine un an, nous avons décidé d’organiser une fête en ligne d’un mois entier. Nous fêtons l’événement avec la communauté depuis début février, mais si vous étiez en train d’hiberner, voici un résumé de ce qui s’est passé.

MJML vient d’avoir un an, et la fête ne fait que commencer

birthdaymadgirl

Rétrospective de l’année 2016 (une année géniale pour nous tous)

Lorsque nous avons lancé MJML, nous savions que notre produit résoudrait un vrai problème, mais rien ne laissait présager un engouement aussi énorme. MJML a été adopté à la vitesse de la lumière par la communauté, et a cartonné sur des plateformes telles que Product Hunt ou GitHub.

Screen Shot 2017-02-15 at 12.58.24
En chiffres, MJML c’est 329 forks et bientôt 5000 stars sur Github ! Le nombre de téléchargements via NPM est également impressionnant : 80 000 à ce jour, et il continue de grimper.

Un vrai boom. MJML possède même son propre tutoriel sur Smashing Magazine, le site de référence pour les développeurs et web designers. Il paraîtrait même qu’il est en passe de devenir la nouvelle norme pour coder des emails. ;)

Un tel succès n’aurait pas été possible sans les personnes formidables qui ont soutenu le projet dès le début. Pour remercier la communauté MJML, nous avons créé une rétrospective spéciale retraçant tous les événements marquants de l’année dernière, en rendant hommage à chacune des personnes ayant contribué au projet. Et ce n’est que le premier cadeau.

Vous voulez en savoir plus ? Consultez notre article spécial anniversaire de MJML.

Une API pour les gouverner tous

lord of the ring

MJML est codé en JavaScript et repose sur la puissance de React et de Node.js. Jusqu’à maintenant, pour intégrer MJML directement à votre application, il fallait l’exécuter sur un serveur NodeJS dédié et construire la logique de votre application à partir de là. Cela n’avait rien de très compliqué mais, comme souvent, cela demandait du temps et des ressources. La communauté attendait donc quelque chose de plus simple. C’est ainsi que nous avons décidé de créer l’API MJML, avec pour objectif d’en faire un outil accessible au plus grand nombre de développeurs. Et quoi de plus agnostique que le HTTP ?

Imaginons que l’on souhaite créer notre propre outil de création d’emails responsive qui fonctionne par glisser-déposer. Il nous faut pour cela exploiter tout le potentiel de MJML. Pour avoir du HTML responsive, tout ce qu’il nous faut, c’est une simple requête HTTP POST dans l’API MJML. Les données sont représentées au format JSON, prêtes à être utilisées par notre application. Pensez à toutes les possibilités qui s’ouvrent à vous !

Il n’est pas trop tard pour tester l’API MJML, en version bêta accessible au public. Rendez-vous sur https://mjml.io/api et cliquez sur le bouton « Join the beta ». La documentation de l’API MJML pourrait s’avérer utile lorsque vous découvrirez tout ce que l’interface peut vous offrir.

Et si vous souhaitez en savoir encore plus sur MJML, il va falloir ouvrir notre troisième cadeau. Découvrez comment intégrer MJML.

Les nœuds pap’ accordéons, c’est cool

2017 sera incontestablement l’année de l’interactivité dans les emails, et MJML est bien parti pour devenir la référence de ce qui est en réalité bien plus qu’une simple tendance.

docor who

 Les accordéons, docteur, les accordéons… mj-nœudpap’, ça n’existe pas encore.

En effet, ce n’est pas parce que les emails existent depuis longtemps que les interactions sont forcément faciles à maîtriser, notamment en raison du manque cruel de compatibilité entre les différents clients de messagerie et FAIs. Ne désespérons pas pour autant ! MJML est là pour combattre à nos côtés.

En novembre dernier, nous avons lancé le coolissime mj-carousel. Vous avez bien lu. Un véritable carrousel interactif. Dans un email. Eh oui.

C’est maintenant un jeu d’enfants d’afficher plusieurs images sans surcharger votre template. Cette fonctionnalité s’avère très pratique lorsqu’il s’agit de présenter un produit, par exemple. Et parce qu’il n’y a jamais trop de composants interactifs, nous avons le plaisir de vous présenter le mj-accordion.

mjml grandpa
Bon, peut-être pas celui-là…

Parce que les emails surchargés sont généralement une plaie à lire sur mobile, mj-accordion est particulièrement utile si vous avez beaucoup d’informations à transmettre et que vous souhaitez le faire de manière concise. Le contenu est condensé en onglets que les utilisateurs peuvent dérouler à loisir. Si les styles responsive ne sont pas pris en charge (surtout sur des clients desktop), les onglets sont affichés et l’ensemble de votre contenu est lisible immédiatement. Oui, vous avez bien lu : ajoutez un mj-accordion à votre template et tout le monde sera gagnant.

Nous avons piqué votre curiosité ? Testez le mj-accordion dès maintenant et en direct live.

MJML en tournée

star wars

Et pour finir en beauté, le quatrième cadeau MJML que nous vous offrons est bien plus qu’un simple présent. Une fête en ligne, c’est sympa, mais rien ne remplacera le contact humain. C’est pourquoi l’équipe MJML a décidé de parcourir le monde pour rencontrer la communauté MJML en chair et en os.

Quatre événements auront lieu : à Paris, New York, Londres et Berlin. L’équipe MJML organisera des meetings et des conférences, avec des intervenants clés de la communauté emailing. Une pléthore de surprises vous attend ! Pour être sûrs de ne rien manquer, rejoignez le Slack MJML et suivez-nous sur Twitter.

En attendant, ne manquez pas le programme ambitieux de MJML pour 2017. Avec l’arrivée prochaine du tout nouveau MJML 4, totalement réécrit pour améliorer les performances et la convivialité de l’outil, le meilleur reste encore à venir.

Pour suivre la tournée de MJML et en savoir plus sur nos événements mondiaux, consultez nos publications sur Medium.

Vous nous laissez une petite dédicace pour l’avenir de MJML ? La fête continue sur Twitter avec le hashtag #MJMLBirthday.

Maximisez l’impact de vos emails avec l’A/B testing

Quand on vous parle d’emails marketing, on vous parle toujours de la personnalisation (notre préférée !), ou encore de l’interactivité, la nouveauté du moment. Dès qu’une nouvelle tendance voit le jour, vous l’adoptez sans vous poser de questions, comme vos bonnes résolutions de janvier. Reste à savoir combien de temps elles vont durer… (ces tendances marketing, pas vos résolutions !)

En fin d’année, nous avons mis à profit nos talents de voyante pour prédire les tendances d’emailing pour 2017, et une chose était claire : dans le marketing, on aime bien les nouveautés, mais on a du mal à les utiliser sur la durée. Après moult réflexions, nous avons donc décidé que 2017 serait l’année de l’emailing raisonné et qu’il était temps pour nous de suivre nos propres conseils. Quelle est donc la recette ?

Les tests A/B, évidemment !

Ne vous laissez pas distraire par les nouvelles tendances marketing. Au lieu de papillonner partout, concentrez-vous sur les cinq éléments clés qui influent vraiment sur vos statistiques. Ne les oubliez pas, faites des choix judicieux et testez-les individuellement dans vos campagnes. Ce sont ces éléments qui déterminent le sort de vos emails : seront-ils lus ou directement envoyés dans la corbeille ? Rappelez-vous que vos destinataires suivent un parcours lorsque vous leur envoyez une campagne : ils commencent par ouvrir votre email, puis lisent votre message, réfléchissent à votre offre, et décident enfin de cliquer. Bon… le suspense a assez duré, quels sont ces fameux éléments ?

ligne

N° 1 : votre nom d’expéditeur

Si vous êtes dans la moyenne, vous recevez plus de 124 emails par jour. Pour vous assurer que vos destinataires vous reconnaissent immédiatement, utilisez un nom d’expéditeur percutant. Nous vous recommandons par exemple d’utiliser le nom de votre marque.

Chez Mailjet, comme nous aimons être créatifs (sans partir dans tous les sens non plus), nous avons opté pour le sobre “L’équipe Mailjet“. Vous pouvez également utiliser un nom d’expéditeur personnalisé (par exemple le nom de votre marketeur [Jérémy de Mailjet] ou celui de votre destinataire [IKEA pour Marie]). Si vous préférez ces variations, n’oubliez pas de rester cohérent pour que vos destinataires puissent facilement vous identifier.

nom_expediteur

N° 2 : l’objet

Faites en sorte que votre email sorte du lot. Incitez vos abonnés à ouvrir vos communications en leur donnant un aperçu du contenu passionnant que vous leur avez concocté avec amour. Restez fidèle à votre marque dans le ton et l’esprit, mais osez aussi essayer différentes approches. Pour trouver la solution la plus efficace, testez différentes approches. Des accroches, des questions ou même des emojis humoristiques peuvent ajouter du piment à l’objet de vos emails et attirer l’attention de vos destinataires.

Soyez quand même prudent et n’en faites pas trop : vous pourriez vous faire repérer par les filtres à spam. Evitez par exemple d’utiliser GRATUIT ou encore ACHETEZ MAINTENANT.

objet

N° 3 : le pre-header

Ce héros inconnu de l’emailing (c’est joliment dit, non ?) est le troisième élément que vos destinataires liront avant d’ouvrir votre email. Il faut donc qu’il fasse écho à votre objet tout en incitant vos abonnés à ouvrir votre message.

Chez Mailjet, nous aimons bien compléter l’objet du message dans notre pre-header. Vous pouvez aussi le faire dans l’objet, mais cela prendrait beaucoup trop de caractères : il est donc plus judicieux de le faire dans le pre-header.

preheader

N° 4 : le contenu de votre email

Proposez à vos destinataires du contenu informatif et utile, mais gardez également à l’esprit que vos messages ne sont pas seulement un vecteur de valeur ajoutée pour vos contacts. Chez Mailjet, par exemple, nous nous efforçons de créer des contenus utiles qui assoient notre crédibilité dans le milieu de l’emailing et nous permettent de nous démarquer de nos concurrents. Pour solliciter les émotions de vos lecteurs et les inciter à passer à l’action, vous pouvez notamment raconter le parcours de votre marque, une stratégie que les marketeurs appellent le storytelling.

Contenu

Encore une fois, pour savoir ce qui convient le mieux à votre marque et à vos destinataires, faites des tests ! Si vous choisissez d’offrir à vos clients des récompenses et des promotions incitatives, ils vous récompenseront en ouvrant vos emails. Mais si vous préférez aller plus loin (et vous avez bien raison), proposez à vos destinataires des informations utiles qui leur permettront de tirer pleinement profit de vos produits ou services. Vous améliorerez ainsi votre taux d’engagement et vos clients attendront chaque message de pied ferme ! Pour améliorer les résultats de votre campagne, vous pouvez également apporter une dimension personnelle à vos messages.

N’oubliez pas non plus que les images et la présentation jouent aussi un rôle clé dans la performance de vos emails. Et comme vous pouvez absolument tout tester, il ne vous reste plus qu’à trouver la combinaison la plus efficace !

N° 5 : vos appels à l’action (CTA)

Pour information, c’est comme ça qu’on appelle les boutons sur lesquels vos destinataires doivent cliquer. Si vos lecteurs trouvent votre contenu intéressant, ils voudront sans doute en savoir plus sur vous. Profitez-en pour utiliser des CTA qui les inciteront à passer à l’action. Faites en sorte que vos boutons de CTA soient clairs et simples pour booster le trafic de votre site Web ou de vos pages sur les réseaux sociaux.

CTA

Vous l’aurez compris, pour créer des emails vraiment percutants, vous devez tester autant d’approches que possible pour trouver les options les plus performantes (et pour chaque test que vous n’effectuez pas, un chaton meurt !!!). Ces exemples ont bien fonctionné pour nous, mais c’est à vous de découvrir ce qui marchera le mieux pour votre stratégie. A vos tests, prêts, partez !

cat_email

Vous testez déjà différentes approches pour vos emails marketing ? Racontez-nous vos expériences sur Twitter ! Bons tests !

Soldes et grands magasins : quelle newsletter s’en sort le mieux ?

Alors que les soldes d’hiver 2017 ont pris fin hier, Mailjet passe au peigne fin les campagnes de newsletters expédiées par les grands magasins. Alors, quelle enseigne envoie les emails de soldes les plus efficaces ? Nous vous présentons les résultats de notre étude qui a porté sur 8 éléments essentiels de l’emailing comme le design, les lignes d’objet ou encore l’utilisation de l’automatisation des envois.

Le Printemps emporte largement la palme de la meilleure newsletter de soldes, en arrivant en tête dans de nombreuses catégories analysées. Notons qu’il s’agit de la seule marque à personnaliser un tant soit peu ses messages, en incluant systématiquement le magasin le plus proche de la localisation du destinataire.

Tati tire son épingle du jeu avec un volume d’envoi conséquent (28 newsletters entre le 28 décembre 2016 et le 13 février 2017) et en étant la seule enseigne à avoir un processus d’inscription clair.

Les Galeries Lafayette, notamment grâce à des objets d’email très engageants, arrivent en 3e position, talonnées de près par Le Bon Marché.

Le BHV Marais termine à la 5e place, un classement en partie lié au fait que ses newsletters ne sont envoyées qu’aux détenteurs de la carte du magasin. Notons enfin que tous les grands magasins analysés sont au dessus de la moyenne, signe que l’emailing est pris au sérieux.

Découvrez notre infographie ainsi que les résultats détaillés de l’étude ci-dessous (cliquez l’image pour l’agrandir) :

infographie-soldes-email

Une gestion simplifiée des styles et de la personnalisation dans Passport, un nouveau modèle et bien plus

Depuis que nous avons lancé Passport en juin 2015, notre éditeur d’emails n’a cessé d’évoluer. Au fil de nos idées et de vos retours (eh oui, nous sommes toujours à l’écoute), nous cherchons à rendre la création de vos emails aussi simple et rapide que possible.

Aujourd’hui nous avons pensé que vous seriez ravis de découvrir toutes les améliorations et fonctionnalités mises en place récemment, et dont vous ne pourrez bientôt plus vous passer.

Réservez-nous un créneau dans votre agenda pour lire ce qui va suivre, car nous sommes sûrs que vous allez vouloir foncer tester ces nouvelles fonctionnalités.

De nouveaux outils et des améliorations pour rendre l’édition de vos emails plus intuitive

Gérer le style par défaut de votre email

Afin de faciliter l’édition de vos emails, vous avez désormais la possibilité de définir quel style doit s’appliquer à vos paragraphes, vos titres, vos liens, ou tous ces éléments à la fois. Ainsi, dès que vous les définirez dans le menu de gauche, les styles seront appliquées à tous les éléments que vous avez déjà intégrés dans votre emails, ainsi qu’aux suivants.

Par la suite, si vous souhaitez modifier uniquement un élément de votre email, cela n’aura pas d’impact sur les styles globaux que vous aurez définis.

Pour utiliser ce nouvel outil, rendez-vous simplement dans la section “Mise en forme” de Passport.

1-img-FR

Intégrez des icônes de réseaux sociaux pour engager vos destinataires

Afin d’obtenir plus de trafic vers vos réseaux sociaux ou de permettre à vos lecteurs de partager vos newsletters, nous avons amélioré la fonctionnalité qui vous permet d’insérer les  icônes de vos réseaux sociaux.

Depuis le menu, il vous suffit de glisser-déposer l’icône “Réseaux Sociaux”, puis de cliquer sur la section et sur le petit écrou. Un bouton “Configuration des réseaux sociaux” apparaît.  

3-img-FR

Notre astuce : en haut de votre email, insérez les icônes des réseaux sociaux sur lesquels vous êtes le plus présent pour inciter vos destinataires à s’y abonner. En bas de votre email, privilégiez le partage de votre newsletter sans hésiter à garder tous les réseaux sociaux. Mettez ces liens de partage en valeur à l’aide d’un call to action du style : “Notre newsletter vous a plu? Dites-le autour de vous”.

4-gif-social-media

Personnalisez vos emails n’a jamais été aussi rapide

Que vous éditiez vos emails marketing, transactionnels ou automatisés dans Passport, vous avez la possibilité d’insérer des variables dans votre contenu pour personnaliser vos emails.

Pour rendre cette personnalisation plus simple, c’est désormais une pop-in qui apparaît lorsque vous souhaitez insérer des variables, et qui vous permet de visualiser les propriétés que vous avez associé à vos contacts.

5-img-FR

Sélectionnez la variable qui vous intéresse et renseignez une valeur par défaut. Au moment de l’envoi de vos emails, cette variable sera automatiquement remplacée par la valeur de la propriété correspondante de votre contact.

Un modèle d’email transactionnel incluant du templating language dans votre galerie

Le templating language est idéal pour rendre l’expérience utilisateur plus pertinente. A partir d’un seul modèle dynamique, vous pouvez créer un email qui s’adapte à chaque transaction et à chaque destinataire.

Pour vous faciliter la tâche, nous venons de mettre à votre disposition dans la galerie d’emails transactionnels un modèle qui le met en pratique et dont vous pourrez vous inspirer pour vos futurs emails.

Pour que vous puissiez observer toutes les possibilités qui s’offrent à vous, nous nous sommes mis à la place d’une société de location d’appartements qui propose à ses clients les plus fidèles d’obtenir des points dès qu’ils font une réservation.

Dans notre modèle, le templating language permet – avec un seul email – de s’adresser aussi bien aux destinataires qui font partie de ce programme de fidélisation qu’à ceux qui n’en font pas encore partie. En fonction de leurs profils, le message est adapté, et les clients sont poussés à réserver de nouveau sans que leur expérience utilisateur ne soit altérée.

6-img-1 6-img-2

Pratique, non ? Nous sommes certains que cet exemple va déclencher chez vous l’envie subite de revoir votre stratégie marketing pour y inclure le templating language. Rendez-vous dans votre compte pour tester ce modèle et laissez libre cours à votre imagination pour l’adapter à vos besoins.

On vous avait promis que vous seriez ravis ! Foncez tester toutes ces nouvelles fonctionnalités dans Passport. Par quelle nouveauté allez-vous commencer ? Quelle autre fonctionnalité attendez-vous avec impatience? Dites-nous tout sur Twitter.

Quel site de rencontre envoie les meilleurs emails ?

Pour la St Valentin, Mailjet fait le point sur les différentes campagnes d’emailings des experts de l’amour : les sites de rencontre leaders sur le marché. Quel site a su conquérir le cœur des célibataires cette année ? Nous répondons à cette question en attribuant des notes à chacune des newsletters envoyées par ces sites, à partir de divers critères tels que le contenu, le design, la personnalisation ou encore la stratégie de relance.

OkCupid a plus d’une flèche à son arc cette année, puisque le site de rencontre se place en 1er place du classement avec une note de 3/5. Il s’est imposé en se démarquant de ses concurrents grâce à des emails au design simple et efficace ainsi qu’à une approche personnalisée et directe.

Avec une note de 2.86/5, Meetic arrive à la 2ème place du palmarès et se voit remettre une mention spéciale pour ses campagnes d’emailing personnalisées dédiées à la Saint Valentin.

Adopteunmec.com et Attractive World se placent quant à eux respectivement à la 3ème et 4ème place du classement. Les deux derniers du classement ont encore besoin d’améliorer leurs campagnes d’emailing pour pouvoir séduire les cœurs à prendre.

Découvrez notre infographie en détail (cliquez sur l’image pour l’agrandir et découvrir l’étude en détails) :

info-saint-valentin-mailjet-crop

Les bases du test A/B pour le marketing par email

Nous parlons beaucoup de l’optimisation de vos campagnes d’emailing pour votre public, jusqu’à en radoter. Mais si nous n’en parlions pas, quelle serait l’étendue de vos connaissances ? Vous en comprendriez sans doute les bases, mais vous n’en maîtriseriez pas tous les tenants et aboutissants.

Vous avez sûrement suivi le Calendrier de l’Avent Mailjet et lu toutes les astuces d’emailing que nous vous y proposions. La huitième astuce vous invitait à faire des tests A/B sur vos campagnes afin d’en optimiser les résultats. Vous vous êtes peut-être demandé en quoi cela consistait. Vous en rêviez, nous l’avons fait : trouvez les réponses à toutes vos questions avec notre guide pour les débutants. Découvrez avec nous toute la puissance du test A/B.

Le test A/B : un allié de poids à ne pas négliger

Commençons par une petite définition. Bon, c’est vrai que c’est loin d’être palpitant comme début, mais il faut bien commencer quelque part, non ?

Un test A/B est une comparaison d’au moins deux versions d’un même contenu auprès de personnes similaires et au même moment. Il vous permet de tester tous vos contenus, qu’il s’agisse de textes d’un site Web, d’annonces associées à des liens commerciaux ou encore d’emails commerciaux et marketing. Dans le contexte des emails, il s’agit de créer une deuxième version de votre campagne pour découvrir quelle version obtient les meilleurs taux d’ouverture et de clics auprès de votre public.

Les tests A/B peuvent être simples ou complexes. Les tests A/B simples comprennent un ou deux éléments qui sont facilement modifiables, tels que l’objet ou la couleur et la taille du bouton. Les tests plus complexes prévoient l’édition de plusieurs éléments dans votre campagne d’emailing, comme l’emplacement des images, la formulation générale ou le modèle d’email.

De l’avantage de faire des tests A/B pour vos campagnes d’emailing

Afin d’obtenir des résultats optimaux, vous devez tester et analyser toutes vos campagnes d’emailing importantes (emails marketing, emails transactionnels et workflows d’emails automatisés). Alors que le coût d’acquisition de nouveaux clients et abonnés à votre newsletter peut être très élevé, augmenter le taux de conversion d’email présente un coût minimal.

Les tests A/B bien planifiés améliorent l’efficacité de votre marketing par email. En effectuant des tests sous contrôle, vous pourrez déterminer quels contenus et compositions visuelles sont les plus adaptés à vos cibles. Cela facilitera votre prise de décision et vous permettra de créer des campagnes d’emailing plus efficaces pour votre public. Même si vous ne faites qu’un petit test et que vous devez ensuite réaliser des opérations d’optimisation, le retour sur investissement des tests A/B peut être très important. Ces tests vous permettent d’améliorer considérablement le taux d’ouverture et le taux de clics. En conséquence, vous augmentez également de façon significative l’acquisition de nouveaux prospects, les ventes et les revenus.

Les éléments à tester

Vous pouvez presque tout tester ! Génial, non ? Dans les emails, tout est testable, qu’il s’agisse du design comme du texte. En effet, pour définir une campagne optimale pour votre public, vous devez tester ces deux types d’éléments fondamentaux.

Il faut convaincre vos destinataires au premier coup d’œil. Pour ce faire, vous avez besoin d’un email au design irrésistible. Et si l’objectif est que vos lecteurs ne suppriment pas tout de suite votre email grâce à son design, seul son contenu conduira à des conversions. La section suivante passe en revue les éléments sur lesquels vous devez vous concentrer lorsque vous débutez dans l’utilisation des tests A/B.

Vous devez tout d’abord tester votre objet. À quoi bon travailler des heures à la création d’un email si vos contacts ne l’ouvrent même pas ? L’email doit bien sûr arriver dans leur boîte de réception, mais son titre doit également les convaincre. Vous pouvez utiliser des messages clairs (« Notre offre de Noël rien que pour vous ») ou des objets plus mystérieux (« Une offre irrésistible vous attend »). Vous pouvez même utiliser des emojis.

Emoji in subject line

Félicitations ! Grâce à votre objet, les lecteurs ont ouvert votre email. Ce sont les images et autres éléments visuels qui retiendront ensuite leur attention. Ils auront un effet de rétention important s’ils sont correctement utilisés. Essayez différentes bannières, images de produits ou même des GIFs, dans différentes tailles, et identifiez le style visuel le plus performant. N’oubliez pas de choisir des éléments qui sont en accord avec l’identité de votre marque.

A_B testing picture sizes

Internet raffole des vidéos, et vos lecteurs aussi. Utilisez-vous des vidéos dans vos campagnes marketing ? Si vous ne le faites pas encore, vous devriez vraiment y songer. Elles peuvent faire toute la différence. Si vous les utilisez déjà, faites des tests A/X. Vous pouvez commencer par tester leur taille et leur emplacement.

Parfois, des visuels élaborés et des objets funky ne suffisent pas à convaincre votre public. Ce sont les contenus textuels qui y parviendront. Testez différentes mises en page, formulations et longueurs de texte. Concentrez-vous sur les messages clés et placez les autres éléments autour d’eux.

A_B testing paragraph texts

Si vous gérez une boutique en ligne, pourquoi ne pas tester vos tarifs ? Modifiez les emplacements, tailles, couleurs, voire l’affichage des prix annoncés.

Prices

Si vos titres, sous-titres et textes de paragraphe sont optimaux, vos lecteurs auront envie de cliquer sur vos appels à l’action. Les boutons d’appel à l’action jouent un rôle essentiel dans un email marketing car ils ont le dernier mot : votre email doit attirer l’attention de vos lecteurs, mais il doit avant tout générer du trafic vers votre site. N’oubliez donc surtout pas de tester ces boutons. Jouez avec les couleurs, tailles, textes, positionnements… et faites en sorte que le message des appels à l’action soit également attrayant.

Call to Action buttons

Outre les appels à l’action, vous pouvez ajouter et tester d’autres liens, comme les boutons de réseaux sociaux. Aujourd’hui, il est nécessaire d’être présent sur plusieurs canaux, même pour les entreprises. Vous avez forcément une présence sur les réseaux sociaux. Pourquoi ne pas ajouter des boutons associés à tous vos canaux et tester s’ils sont assez attrayants pour que vos lecteurs cliquent dessus ? Vous pouvez tester différentes tailles, images et dispositions.

Social Media Buttons

Enfin, testez également la période d’envoi. Votre public préfère-t-il ouvrir ses emails le matin, le soir, la semaine ou le week-end ? Faites des tests pour le découvrir.

Sending time

La bonne marche à suivre : plus simple que la traversée du Mordor

La meilleure façon de réussir un test A/B est de se conformer à un processus strict. Il vous permettra de retirer des informations approfondies de votre test. Pour être efficace, votre processus doit inclure les étapes suivantes :

  1. Identification des problèmes : Etudiez les statistiques de votre campagne d’emailing. Définissez le comportement de l’utilisateur et identifiez les problèmes de votre parcours de conversion. Ajoutez les pages de destination vers lesquelles vos contacts doivent être redirigé lorsqu’ils cliquent sur un lien dans votre email.
  2. Émettez une hypothèse : En vous basant sur votre analyse, définissez les résultats que vous attendez de chaque modification. Par exemple : « Mes clients n’aiment pas faire défiler les pages. Je vais placer le bouton d’appel à l’action en haut de la page pour attirer leur attention et améliorer mon taux de conversion. » ou « La plupart de mes lecteurs ouvrent ma newsletter sur leur smartphone. Si j’augmente la taille du bouton d’appel à l’action, il sera plus facile pour eux de cliquer dessus, et mon taux de conversion augmentera. »
  3. Testez votre hypothèse : Configurez le test A/B en vous basant sur votre hypothèse. Créez une deuxième version et faites un test A/B de celle-ci par rapport à votre modèle d’email actuel.
  4. Analyse des données du test : vous avez envoyé votre campagne d’emailing test aux groupes cibles définis. Il est temps d’en examiner les résultats. Quelle version a obtenu les meilleures performances ? Si l’une des versions se distingue clairement, nul besoin de tergiverser : c’est elle qu’il vous faut. Si le test n’est pas concluant, revenez à la deuxième étape et retravaillez votre hypothèse.

giphy

Les 7 règles de test A/B à suivre absolument

Tout bon test A/B doit respecter les 7 règles suivantes.

Règle 1 : Identifiez les éléments d’emailing que vous voulez tester et les raisons de ce test
Tester sans objectif spécifique est une perte de temps : ne faites pas de tests à tort et à travers. Déterminez la raison pour laquelle vous souhaitez faire un test A/B (augmenter les taux d’ouverture et de clics, par exemple) et réfléchissez aux modifications qui pourraient vous faire parvenir aux résultats escomptés.

Règle 2 : Concentrez-vous sur les emails que vous envoyez fréquemment
À partir du moment où vous commencerez à faire des tests A/B, plus rien ne pourra vous arrêter et vous voudrez tester toutes vos campagnes d’emailing. Gardez votre calme, respirez profondément et reprenez-vous. Au début, concentrez-vous uniquement sur les emails que vous envoyez le plus fréquemment et donc qui comptent le plus.

Règle 3 : Divisez votre liste de façon aléatoire
Choisissez au hasard une petite partie de votre liste de contacts. Ensuite, faites un test dessus pour trouver l’email optimal avant d’envoyer la campagne aux autres contacts de votre liste. Pour que les résultats soient concluants, utilisez la même taille d’échantillon pour chaque version du test.

Règle 4 : Testez un élément à la fois
Grâce à notre formidable outil de tests A/X, vous pouvez tester facilement plusieurs éléments. Nous savons que vous êtes impatient de vous lancer. Mais, encore une fois, gardez votre calme, respirez profondément et reprenez-vous. Concentrez-vous sur un seul élément à la fois et ne modifiez pas les autres variables.

Règle 5 : Attendez le moment opportun
Le bon moment d’envoi dépend de votre campagne d’emailing et de votre groupe cible. Après avoir envoyé votre email de test A/B, attendez d’avoir au moins 100 conversions avant de continuer.

Règle 6 : Vérifiez si vos résultats sont statistiquement significatifs
La difficulté des tests A/B réside dans le fait d’avoir une taille d’échantillon suffisamment grande. Utilisez un calculateur de taille d’échantillon pour test A/B afin de trouver la quantité de destinataires tests appropriée.

Règle 7 : Faites de nouveaux tests
Après le premier test viennent d’autres tests. Vous connaissez désormais l’objet, l’appel à l’action, etc. les plus adaptés à votre public. Sélectionnez un nouvel élément et réalisez un autre test. Répétez ce test pour tous les éléments pertinents.

giphy (1)

Vous disposez désormais de toutes les informations nécessaires pour commencer à faire des tests A/B pour votre campagne d’email marketing : les éléments sur lesquels vous concentrer, le processus optimal et les 7 règles à suivre. Connectez-vous à votre compte Mailjet et commencez vos tests.

Que pensez-vous des tests A/B ? Quels éléments allez-vous tester ? Quelles améliorations constatez-vous ? Dites-le nous sur Twitter !

Guide : l’emailing pour les associations caritatives et les organisations à but non lucratif

Les associations caritatives et les organisations à but non lucratif savent que la réussite d’une mission réside dans le rassemble- ment de fervents défenseurs sensibles à leur cause. Vous devez donc vous entourer de soutiens capables de relayer votre message. Vos armes : un contenu émotionnel et un récit efficace.

L’emailing est un moyen direct et vraiment personnel de capter l’attention de votre public. Grâce à un contenu attrayant, vous saurez émouvoir les bonnes personnes et obtenir des résultats rapides et un retour sur investissement notable. Et, comme vous le savez, les emails sont loin devant le SEO en termes de retour sur investissement.

Alors, comment recueillir des soutiens avec un simple email ? Vous trouverez dans ce guide le b.a.-ba de l’emailing pour les associations caritatives et les organisations à but non lucratif. Après avoir passé en revue les bases de l’emailing, nous vous présenterons des outils et des fonctionnalités pour créer des campagnes efficaces. Enfin, nous étudierons les scénarios et les exemples les plus courants, ainsi que des programmes plus ambitieux pour une communication parfaitement ciblée.

Téléchargez notre guide “Emailing pour les associations caritatives et les organisations à but non lucratif” pour tout savoir des bonnes pratiques à appliquer pour optimiser votre emailing dans ce secteur.

 

Limiter le manque de maîtrise de la programmation : l’étude Mailjet

En janvier 2017, Mailjet a commandé une nouvelle étude afin de comprendre le manque de maîtrise de la programmation, conduisant à une fracture entre marketeurs et développeurs. 200 marketeurs en France et au Royaume-Uni y ont participé. Les personnes interrogées sont toutes membres d’équipes collaborant avec des développeurs.

L’étude porte sur les points de tension pouvant exister dans les rapports entre marketeurs et développeurs, et sur comment ces tensions pouvaient s’apaiser grâce à de nouvelles organisations et technologies. L’étude s’est penchée sur les relations entre les deux équipes, l’importance pour les marketeurs d’avoir des compétences techniques, les compétences que se devra d’acquérir tout bon directeur marketing dans un futur proche, et la valeur accordée par l’entreprise au marketing, en comparaison avec le développement.

Vous avez besoin de limiter ce déficit de connaissances en programmation ? Téléchargez notre dernière étude pour avoir vous donner une idée plus claire de la façon dont votre entreprise peut devenir plus agile.