L’email marketing dans un monde post-RGPD :
Apocalypse Now ?

Le règlement général sur la protection des données (RGPD) entrera en vigueur le 25 mai 2018. Si les consommateurs préparent déjà fanions et confettis en attendant l’arrivée du héros libérateur, les entreprises, elles, se mettent à couvert en attendant le tremblement de terre qui donne déjà des sueurs froides à leur direction marketing.

 

email-marketing-rgpd
 

Ce nouveau texte a pour objectif d’harmoniser et de durcir les règles qui encadrent l’obtention et l’utilisation de données personnelles au sein de l’Union européenne. Il concerne donc directement les entreprises qui utilisent ces informations à des fins marketing. Ce qui signifie, hélas, que l’email marketing est en plein dans le viseur du RGPD.

Afin de calmer les angoisses que l’impitoyable réglementation provoque déjà chez les email marketeurs, et pour leur rendre un peu de sérénité (et de sommeil), nous avons décidé d’écrire cet article pour expliquer les conséquences concrètes du RGPD sur l’email marketing, comment s’y préparer et les opportunités qu’il présente.

RGPD et email marketing : quels défis pour les entreprises ?

L’entrée en vigueur de ce nouveau texte présente 4 défis majeurs pour les entreprises adeptes de l’email marketing. Pour réussir, pas de mystère : les plus zélés d’entre vous tireront leur épingle du jeu (laquelle risque autrement de se transformer en épine dans le pied). Plus tôt vous mettrez en branle le processus de mise en conformité, plus serein vous serez le soir du 24 mai.

 

email-marketing-rgpd
 

1. Collecter des données personnelles

La collecte de ces précieuses informations devra répondre à des exigences nouvelles et spécifiques : elle devra se faire dans un but précis et explicite. Fini le temps où l’on pêchait la donnée à coup de chalutier géant donc, où l’on commençait par draguer les fonds marins du web pour décider ensuite de ce qu’on allait en faire.

Un petit mot pour les marketeurs BtoB qui pensaient sûrement pouvoir resquiller : les adresses emails professionnelles seront également considérées comme des données personnelles et les mêmes règles s’appliqueront donc quant à leur collecte et leur exploitation (mais bien tenté).

2. Obtenir le consentement du consommateur

Afin de pouvoir exploiter les données collectées à des fins de marketing, les entreprises devront à présent obtenir l’autorisation explicite des internautes. Ce que cela change par rapport à aujourd’hui ? Eh bien, il sera strictement interdit d’avoir recours à des méthodes peu éthiques et pourtant très répandues aujourd’hui comme les cases pré-cochées ou les tournures de phrases alambiquées pour s’assurer que l’internaute, qu’il le veuille ou non, s’inscrive à une liste d’emailing marketing. Ce qu’on appelle l’opt-in passif ou soft opt-in.

À partir du 25 mai 2018, il sera donc fortement recommandé d’obtenir le double consentement des consommateurs avant de les ajouter à des listes d’envoi. La formulation devra être claire et spécifique et l’internaute cochera lui-même la case s’il souhaite recevoir vos emails. C’est l’avènement du double opt-in, pratique la plus sûre pour se conformer au RGPD.

Préférez donc un message de consentement clair et concis, comme celui-ci par exemple :

« En remplissant ce formulaire, j’accepte de recevoir des offres marketing personnalisées par email de la part de [nom de votre organisation] en accord avec la politique de protection des données [lien de votre politique]. Je comprends que je peux me désinscrire de ces communications à tout moment en cliquant sur le lien de désabonnement présent dans tous les emails. »

Double opt-in : les bonnes pratiques

Skyscanner, le site de voyage et de réservation de billets d’avion en ligne, est un exemple à suivre en matière de double opt-in. Sur ce site, l’internaute peut choisir de recevoir des alertes par email lorsque le prix de billets qui l’intéressent change. Pour cela, il doit saisir une première fois son adresse email, donnant ainsi sa première autorisation.

 

rgpd-email-marketing-double-optin
 

Dans un second temps, il reçoit un email dans lequel on lui demande de confirmer son adresse email pour recevoir les alertes. C’est la deuxième autorisation : s’il ne confirme pas son adresse, il ne recevra pas d’emails, son consentement explicite est requis.

 

rgpd-email-marketing-double-optin
 

Notez également que tout est expliqué de façon spécifique et visible en bas de l’email. Skyscanner précise que pour ne pas recevoir d’emails, il suffit d’ignorer le message. Pas de case à décocher donc, c’est le double opt-in.

Obtenir l’autorisation pour des mineurs

En ce qui concerne les enfants, il faudra obtenir l’accord des parents pour collecter des informations sur leurs centres d’intérêts par exemple. Les entreprises qui produisent jouets, jeux vidéo, dessins animés ou encore bonbons devront donc prouver qu’un parent a bien donné son autorisation pour recueillir des données.

 

email-marketing-rgpd
 

3. Conserver les données

Les entreprises seront désormais tenues d’apporter la preuve qu’elles ont bien obtenu le consentement des contacts présents dans leur base de données. Il deviendra donc nécessaire de stocker toutes ces informations afin de pouvoir les produire devant un tribunal en cas de litige. C’est le principe de démontrabilité : démontrer que tout est mis en œuvre pour assurer la conformité de l’entreprise au RGPD.

Les entreprises devront par ailleurs conserver une trace de tous les traitements qu’elles font des données personnelles : quel type de données stocke-t-elle ? Quel usage en fait-elle ?

4. Renforcer les droits du consommateur

Le RGPD entend permettre aux consommateurs de se réapproprier leurs données personnelles. Ce qui signifie concrètement qu’un internaute pourra exiger d’une entreprise qu’elle modifie ou supprime toute donnée le concernant. Une forme de droit à l’oubli qui n’existait pas véritablement auparavant.

Les liens de désabonnements devront donc être suffisamment visibles dans vos emails marketing pour permettre aux internautes de se désinscrire facilement des communications de votre entreprise.

Enfin, les données devront être sécurisées, ce qui sera d’autant plus important pour les entreprises publiques ou celles traitant des données sensibles (médicales ou bancaires par exemple).

RGPD et email marketing : quelles opportunités ?

La mise aux normes ne sera pas une sinécure, on ne vous le cache pas. Elle présente néanmoins des opportunités pour les entreprises, notamment en matière d’email marketing (si si, il y en a, on vous jure).

 

email-marketing-rgpd
 

Un contact sain dans une base de données saine

Tout email marketeur qui se respecte vous le dira : sans base de contacts rutilante, pas de stratégie d’emailing efficace. Le RGPD récompensera donc les entreprises les plus éthiques et forcera les prévaricateurs à marcher au pas. Et tout le monde en sortira gagnant. Les consommateurs qui ne recevront plus que des emails marketing ciblés et pertinents, leur apportant de la valeur ; les entreprises verront leurs taux de rebond réduire comme peau de chagrin.

Plus les emails seront ciblés donc, plus les consommateurs seront satisfaits et moins vous aurez de hard bounces et de désabonnements. Par conséquent, votre taux de délivrabilité augmentera à son tour et c’est le début d’un cercle vertueux ou on ne s’y connaît pas !

Enfin, vous créerez moins de frustration chez les consommateurs en les laissant venir à vous. Il s’agit d’appliquer les principes de l’inbound marketing à vos emails. Le RGPD poussera les entreprises à produire du contenu de valeur pour des consommateurs qui en sont demandeurs.

RGPD : alors, Apocalypse Now ?

La réponse est donc “noui”. Oui, à court terme, car des changements en profondeur s’annoncent et la mise en conformité sera chronophage et coûteuse. Et encore plus coûteuse si vous n’êtes pas aux normes : des amendes pouvant atteindre les 20 millions d’euros. Non, à long terme, car ces nouvelles règles permettront de se débarrasser de pratiques qui ne bénéficiaient ni aux consommateurs ni aux entreprises.

Pour en savoir plus sur le RGPD et ses implications pour votre entreprise, consultez la documentation que nous avons mis spécialement à votre disposition sur notre site : Ressources RGPD.

Vous avez des questions sur le RGPD ou des astuces à partager avec la communauté ? Ne soyez pas timides et rejoignez-nous sur Twitter pour continuer la discussion !

 

email-marketing-rgpd

Des exemples de design d’emails terrifiants pour Halloween

Soyons honnêtes : on commence à être blasés côté horreur. On a survécu aux malédictions des chaînes d’emails que l’on n’a pas fait suivre, à la « fin du monde » en 2012 et à dix saisons de Secret Story. Qu’est-ce qui pourrait encore nous faire vraiment peur ?

Cette année, pour Halloween, nous vous avons réservé quelque chose de bien plus effrayant que le croque-mitaine, le monstre du Loch Ness et le loup-garou réunis. Âmes sensibles s’abstenir : voici notre sélection des emails ratés les plus terrifiants qu’on ait pu trouver.

La Parade Monstrueuse

Qui n’a jamais eu envie de prendre ses jambes à son cou en ouvrant un simple email ? Bon, c’est peut-être un peu exagéré, mais découvrir un email mal conçu est loin d’être d’une expérience agréable. Lorsqu’il contient trop de tailles de police, de couleurs et de boutons vous enjoignant à « cliquer ici », c’est la corbeille immédiatement. Privilégiez les designs sobres pour améliorer l’engagement de vos lecteurs.

halloween email design

Cette publicité de supermarché est trop chargée pour donner envie de la lire. Mettez plutôt en avant quelques éléments clés dans un format lisible afin d’inciter le lecteur à cliquer dessus pour en savoir plus.

Massacre aux emails non responsive

Testez toujours vos emails sur un appareil mobile avant envoi. S’ils s’affichent mal, le lecteur risque de la supprimer rapidement. Les emails étant désormais lus principalement sur smartphones, tablettes et objets connectés, ne vous contentez pas de concevoir des messages pour un affichage sur ordinateur de bureau au risque de filer des cauchemars à vos destinataires.

Mais comment vous assurer que votre email est bien responsive ?

Utilisez un éditeur d’emails responsive comme Passport de Mailjet pour optimiser en toute simplicité l’affichage sur tous types d’appareils. Le modèle s’adapte automatiquement à la taille de l’écran sur lequel l’email est ouvert. Mailjet facilite également le responsive aux développeurs grâce à MJML, son langage de codage d’emails open source qui permet de générer du HTML responsive de qualité s’affichant correctement chez les principaux clients de messagerie.

 

halloween email design

Cet email convient aux ordinateurs portables et aux grandes tablettes, mais le choix des catégories peut être frustrant sur un smartphone. Assurez-vous que votre email s’adapte à différentes tailles d’écran pour une navigation confortable.

Le Silence des Images

La création d’emails responsive implique également d’adapter le contenu au débit de connexion de vos utilisateurs. Par exemple, les photos volumineuses risquent de ne pas se charger avec une connexion mobile. Si votre email est principalement constitué d’images, vos abonnés découvriront alors avec horreur un message complètement vide. Ajoutez une alternative textuelle pour permettre à vos lecteurs de connaître le contenu de votre email même si les images ne s’affichent pas.

email design halloween

À gauche, les images ne comportent pas d’alternative textuelle : lorsque l’email est ouvert sur un smartphone avec une connexion mobile faible, l’utilisateur ne sait pas de quoi il s’agit. À droite, le texte de remplacement donne une description de l’image au lecteur.

Evil Text

On le sait, vous voulez que vos lecteurs disposent de toutes les informations dont ils ont besoin juste en ouvrant votre email. Vos messages doivent effectivement leur apporter de la valeur, mais trop de texte tue l’engagement. Lorsque vos abonnés ouvrent un email rempli de texte sur leurs appareils mobiles, il y a de fortes chances qu’ils perdent vite patience s’ils doivent faire défiler tout le message juste pour atteindre le bouton CTA. Offrez-leur plutôt un extrait et redirigez-les vers une page de destination pour plus d’informations.

email design halloween

Avec un tel email, le lecteur croule sous les informations même si le sujet l’intéresse. Aérez le texte avec des images et invitez l’utilisateur à consulter votre site Web pour en savoir plus.

The Blair Witch Palette

Les accros de la mode connaissent parfaitement les associations de couleurs à éviter. C’est la même chose en création d’emails : il ne faut pas utiliser trop de tons ni de couleurs dissonantes ou criardes. Veillez à ce que le contraste entre le fond et le texte soit suffisant pour que ce dernier soit lisible. Limitez le nombre de couleurs différentes pour retenir l’attention de vos abonnés. Par ailleurs, les couleurs utilisées dans vos emails ayant une influence sur la perception de votre marque, choisissez judicieusement votre palette.

Les couleurs de vos emails doivent évidemment être cohérentes avec celles de votre marque. Si cette dernière est essentiellement constituée de tons sombres, vos destinataires risquent de ne pas vous reconnaître en recevant un email fluo. Vos emails reflètent votre marque autant que votre site Web ou vos supports papier, alors montrez-vous sous votre meilleur jour.

halloween email design

La variété de couleurs dans cet email rendent la compréhension et la concentration du destinataire difficiles lors de la lecture. Le fond rouge pétant éloigne l’attention du contenu du message, ce qui peut amener le lecteur à s’en désintéresser rapidement. Mieux vaut limiter le nombre de couleurs et utiliser des tons différents pour diriger l’oeil du destinataire.

 


Guide Pratique pour les fêtes

 

Nos exemples d’emails ratés vous ont donné des sueurs froides ?

Vous avez reçu des emails qui vous ont fait froid dans le dos récemment ? Partagez-les avec nous sur Twitter en utilisant le hashtag #MailjetHalloween.

[Cet article est une mise à jour de l’article publié le 20 Octobre 2016 par Patricka Cheston]

Le guide ultime de l’emailing pour les fêtes de fin d’années

Définissez vos objectifs en matière d’emailing pour les fêtes de fin d’années

Il est temps de préparer vos campagnes d’emailing marketing pour les fêtes de fin d’année.

Vous ne savez pas par où commencer ? Définissez des objectifs spécifiques pour les emails que vous enverrez à l’occasion des fêtes.
Avec une idée précise des résultats escomptés, il vous sera plus facile de cibler votre campagne et d’évaluer vos performances une fois qu’elle sera terminée, en comparant les résultats effectivement obtenus avec les objectifs fixés.

Voici nos conseils pour vous aider à établir des objectifs qui feront décoller votre campagne de Noël !

Contenus:

  1. Définissez vos objectifs pour les fêtes de fin d’année
  2. Créez du contenu irrésistible pour vos emails
  3. Concevez de magnifiques emails de fin d’année
  4. Les meilleures campagnes de fin d’année
  5. La Check-list de Mailjet pour votre stratégie d’emailing de fin d’année

 

Vous voulez simplement lire un chapitre en particulier ? Téléchargez nos extraits concernant le contenu, le design et des exemples d’emails.

Transformer vos emails transactionnels en levier marketing lucratif

Email de confirmation, de notification, de rappels… l’email transactionnel est indispensable à toute stratégie digitale et tout le monde l’utilise. Mais vous admettrez qu’on y consacre en général moins de temps et d’efforts que pour l’email marketing. Ce dernier est l’enfant chéri des stratégies d’emailing, on ne lui refuse rien : design léché, phrasé ciselé et impactant. Rien n’est trop beau. Résultat : il ne reste à l’email transactionnel que les polices et les verbes de seconde main, on regimbe même à lui accorder visuels et logos.

 

email-transactionnel-levier-marketing
 

Pourquoi chercher à faire d’un email de notification ou de confirmation une œuvre d’art après tout ? Eh bien, parce que ce sont les emails qui enregistrent les meilleurs taux d’engagement. Correctement utilisé, l’email transactionnel est un puissant levier marketing capable de vous différencier de vos concurrents (peu d’entreprises les exploitent au maximum de leur potentiel) et surtout de booster votre chiffre d’affaires !

Emails marketing et emails transactionnels : un duo complémentaire

Trop souvent, les stratégies d’emailing consistent à envoyer des promotions par email lors des fêtes de fin d’année puis à s’échanger des tapes dans le dos en analysant les volumes de ventes générés. Votre email marketing a fonctionné, c’est très bien, mais le travail ne s’arrête pas là. Le potentiel marketing après un achat ou une interaction sur votre site est immense et trop souvent négligé !

C’est là que les emails transactionnels entrent en jeu. Ils viennent compléter les emails marketing avec des emails de notification, de confirmation, de suivi. Il ne s’agit donc pas de choisir entre l’un ou l’autre, mais plutôt d’adopter l’un et l’autre. Pas convaincus ? Voici quelques chiffres qui devraient vous faire changer d’avis.

D’après une étude menée par Epsilon sur les tendances en matière d’emailing, lors du premier trimestre 2017 les emails transactionnels avait un taux d’ouverture 69% supérieur aux emails marketing et leur taux de clics était 164,6% supérieur. Deux chiffres qui ont le pouvoir de rabattre le caquet de votre collègue un peu trop sûr de lui et de vous attirer des regards pleins d’admiration à la cantine. Et vous avez encore un atout dans votre manche. Selon un rapport d’Experian, les emails transactionnels génèrent en moyenne 2 à 5 fois plus de chiffre d’affaires que les emails de masse.

Mais alors Jamy…

 

email-transactionnel-levier-marketing
 

Pourquoi le marketing passe-t-il à côté des emails transactionnels alors qu’ils ont le meilleur taux d’engagement ?

C’est une question légitime Fred, et tu as raison de la poser. Le vrai problème, c’est que dans 53% des cas, c’est le service IT qui crée les emails transactionnels, et non pas le marketing. Or, les résultats d’une étude Mailjet menée en août 2017 en France et au Royaume-Uni montrent que 57% des gens accordent moins de confiance aux emails transactionnels qui comportent des fautes d’orthographe et de grammaire. Et ce n’est pas tout : 47% des personnes interrogées affirment également qu’un email transactionnel perd de sa crédibilité lorsqu’il n’est pas visuellement similaire au site Internet de la marque et à sa newsletter. Et cette perte de confiance et de crédibilité touche directement l’entreprise émettrice. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle chez Mailjet, nous avons développé Passport, un éditeur d’email intuitif qui vous permet de construire des emails marketing, mais également des emails transactionnels sans jamais avoir à écrire une ligne de code. Ainsi, les équipes marketing peuvent enfin créer leurs propres emails transactionnels !

 

email-transactionnel-levier-marketing
 

Cette absence de marketing dans les emails transactionnels crée une rupture de l’expérience utilisateur. Et c’est dommage, car soigner l’email de confirmation envoyé après un achat permet d’accroître le chiffre d’affaires de 360%, rien que ça.

3 stratégies marketing pour générer plus de chiffres d’affaires grâce aux emails transactionnels

À l’heure du digital et de la Big Data, les marques ont à leur disposition des téra-octets de données sur leurs clients. Obtenus, cela va sans dire, avec le consentement de ces fidèles consommateurs. Dès lors que vous connaissez les habitudes de consommation et les préférences de vos clients, il serait dommage de ne pas les utiliser. Cela permet 3 choses : améliorer l’expérience utilisateur, mettre en place une stratégie de cross-selling et une stratégie d’up-selling

Amélioration de l’expérience client

L’email transactionnel offre l’opportunité de créer un lien de confiance avec vos clients. Qu’il s’agisse d’un email de confirmation ou de notification, si le ton adopté et l’aspect visuel rappellent ceux de votre site, de votre app et de vos emails marketing, vous assurerez une expérience utilisateur harmonieuse et cohérente.

 

email-transactionnel-levier-marketing
 

Il arrive pourtant que les marques ne soignent pas suffisamment leurs emails transactionnels considérant qu’ils n’apportent pas de valeur aux clients. Or, ce sont précisément ces emails que les consommateurs attendent avec le plus d’impatience. Imaginez que vous venez de réserver un vol pour vos vacances ; dès que vous recevrez l’email de confirmation, vous l’ouvrez pour vous assurer que toutes les informations sont bonnes. Il serait dommage que cet email ne comporte que quelques lignes de texte avec une police différente de celle du site, sans visuels voire sans même un logo.

D’autant que ces emails sont l’occasion de vendre des produits et services complémentaires.

Stratégie de cross-selling

Vous venez donc de réserver vos billets d’avion pour vos vacances d’été sur une petite île grecque encore inconnue du grand public et épargnée par le tourisme de masse. Ça mérite bien un dab.

 

email-transactionnel-levier-marketing
 

La compagnie aérienne qui va vous emmener à Santorin vous envoie un email de confirmation que vous ouvrez immédiatement. Ouf, aucune erreur dans votre nom et les dates sont les bonnes.

Vous scrollez un peu et vous tombez sur une offre de location de voiture. Intéressant, vous avez lu quelque part que pour profiter pleinement de l’île, mieux valait être motorisé. Autant faire d’une pierre deux coups, vous cliquez sur l’offre et réservez la Fiat 500 qui vous transportera (de joie) pendant votre séjour.

 

email-transactionnel-levier-marketing
 

C’est ce qu’on appelle du cross-selling, de la vente de services complémentaires. Et l’email transactionnel est l’endroit idéal pour cette stratégie marketing. D’où l’importance d’en confier la création à vos marketeurs et de s’assurer qu’ils soient cohérents avec votre branding.

Stratégie d’up-selling

Les emails transactionnels fournissent également le prétexte parfait pour faire de l’up-selling. Il s’agit ici de pousser un produit de gamme supérieur à vos clients.

Vous pouvez ainsi profiter d’un email de confirmation pour proposer à votre client d’acheter un produit de gamme supérieur ou un package de plusieurs produits (dont l’un qu’il adore et l’autre qu’il n’a jamais acheté) lors de sa prochaine visite en échange d’un code promo.

Des entreprises comme Amazon et Starbucks le font très bien, alors pourquoi pas vous ?

 

email-transactionnel-levier-marketing
 

Le potentiel marketing des emails transactionnels est donc presque sans limite. Avec les bons outils de segmentation et les données client dont vous disposez, vous pouvez faire de ces emails de puissants leviers de croissance pour votre entreprise. Comme pour vos campagnes d’emailing marketing, le plus important reste de laisser libre cours à votre créativité et à votre imagination, c’est ce que vos clients attendent !

Si vous souhaitez en savoir plus sur la façon d’augmenter votre chiffre d’affaires sans importuner vos clients grâce aux emails transactionnels, n’hésitez pas à télécharger notre ebook sur le sujet !

Vous êtes déjà le roi / la reine de l’email transactionnel ? Vous utilisez des déjà des stratégies gagnantes ou vous avez besoin de conseils ? Rejoignez-nous sur Twitter pour partager vos idées et poser vos questions !

 

email-transactionnel-levier-marketing

Participez au
Club Utilisateurs Mailjet !

Ce 10 octobre, Mailjet animait son premier Club Utilisateurs. L’objectif de ce club est d’offrir à nos clients un espace d’échange et de partage de bonnes pratiques autour de nos solutions, le tout accompagné d’un bon petit-déjeuner. Pour nos équipes, c’est également l’occasion de mieux connaître nos clients dans le but d’améliorer nos produits et services.

Sans titre

La première session de ce Club portait sur le thème ‘Design d’emails’. Quelles sont les bonnes pratiques à mettre en place, où placer les Call-to-Action, quel est le bon ratio texte / image… ? Aline, Designer au sein de l’équipe Marketing de Mailjet, a répondu à toutes ces questions.

Pour que les clients Mailjet présents puissent mettre en application de façon concrète ce que nous venions de leur présenter, nous avons ensuite partagé leurs newsletters et emails envoyés afin qu’ils puissent échanger et comparer les bonnes et mauvaises pratiques mises en place en termes de design.

La discussion s’est poursuivie sur les possibilités de design offertes par l’éditeur d’email de Mailjet. Les clients présents ont pu exprimer leurs envies et nous faire part des prochaines fonctionnalités qu’ils souhaiteraient voir sur notre solution.

Les prochaines sessions porteront sur d’autres thématiques clés : délivrabilité, gestion d’une base de contacts…

Vous aussi, vous souhaitez participer au Club Utilisateurs Mailjet pour améliorer votre stratégie d’emailing, devenir beta-testeur et proposer vos idées d’amélioration ?
C’est par ici

Comment les problèmes d’emails transactionnels impactent la fidélité des clients

Considéré par 82 % des Français comme le canal de communication le plus utilisé dans les dix prochaines années, l’email a su s’imposer dans le quotidien des consommateurs et dans les stratégies marketing des entreprises, notamment dans le secteur du e-commerce.

Face à ce constat, Mailjet a commandé une nouvelle enquête (réalisée par Morar Consulting) sur l’importance que portent les Français à l’email transactionnel (confirmation d’achat, confirmation d’expédition, e-billet, réinitialisation de mot de passe …), comment les problèmes d’emails affectent la fidélité des consommateurs et comment les marques peuvent améliorer leurs stratégies d’emailing pour répondre aux besoins des consommateurs.

Êtes-vous en mesure de surveiller en temps réel vos emails transactionnels pour pouvoir réagir rapidement ? Découvrez les résultats complets de l’étude en téléchargement dès maintenant.

4 méthodes éprouvées pour enrichir votre base de contacts

On vous le concède, c’est toujours un peu décourageant de se rendre compte que l’email qu’on vient d’envoyer a entraîné des désabonnements à votre base de contacts, et cela malgré toute votre bonne volonté. Mais ne prenez pas peur ! Si vous avez correctement suivi nos conseils pour définir une stratégie d’emailing performante, alors il n’y a pas le feu au lac.

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, un taux de désabonnement, s’il est raisonnable (moins de 0,2 %), ne signifie pas que votre dernier envoi est de mauvaise qualité. C’est tout simplement la traditionnelle « histoire de la vie » d’une base de contacts.

Gif Roi lion

Loin d’être gravée dans la roche, une base email évolue continuellement. Normalement, en parallèle des désinscriptions, vous devez compter de nouveaux abonnés qui viennent enrichir votre base et à minima compenser ces départs. Une base de contacts bien exploitée est en effet une base de contacts en croissance.

Si vous constatez que ce n’est pas votre cas, et que votre base email décroît, alors il est peut-être temps de revoir votre stratégie d’acquisition de contacts, de manière à pérenniser l’emailing comme une source de trafic qualifié et un moyen de générer durablement du business pour votre entreprise. Vous l’aurez compris, il est quasiment aussi important d’établir une stratégie durable de recrutement de nouveaux abonnés que de concevoir des campagnes emailing optimisées. Un travail de longue haleine qui s’apparente plus à un marathon qu’à un sprint.

4 façons d’enrichir votre base avec des contacts qualifiés

1/Transformer vos visiteurs en abonnés

Est-ce que tous les visiteurs de votre site Internet sont abonnés à votre newsletter ? Bien entendu, ce n’est pas le cas. La véritable question à se poser est la suivante : est-ce que vos visiteurs peuvent facilement s’abonner à vos communications ? En effet, s’ils visitent votre site internet, cela signifie qu’ils ont un intérêt pour votre entreprise et pour ce que vous proposez. Cependant, une partie de ces visiteurs n’est pas encore prête à passer à l’acte d’achat. Vous avez alors tout intérêt à rester en contact avec ces prospects en les incitant à renseigner un formulaire opt-in. En créant une « relation » avec ces prospects « froids », vous vous donnez une chance supplémentaire qu’ils pensent à vous lorsqu’ils seront plus avancés dans leur cycle d’achat.

Gif call me maybe
 

Même si chaque site Internet a ses spécificités, traditionnellement les emplacements qui performent le plus sont votre page d’accueil, la barre de navigation et vos articles de blog. Vous pouvez également utiliser en parallèle des outils dédiés à la collecte d’emails. Par exemple, SumoMe est un outil gratuit qui permet d’afficher automatiquement une fenêtre pop-up proposant un abonnement à votre newsletter lorsque le visiteur s’apprête à quitter votre site. Intégré avec Mailjet, ce type d’outil peut augmenter de 20 % vos inscriptions quotidiennes !

sumome

Le tout est de tester plusieurs positions, design et accroches, de manière à déterminer les meilleurs emplacements pour réaliser des propositions d’opt-in, sans que cela ne dégrade l’expérience utilisateur (test and learn).

2/Proposer des ressources Premium

Un autre moyen efficace de transformer vos visiteurs en abonnés est de proposer sur votre site Internet des ressources Premium. Ce qu’on appelle « Premium », ce sont des ressources qui apportent assez de valeur ajoutée pour l’internaute, de sorte qu’il soit enclin à renseigner un formulaire pour accéder à son contenu. Ces ressources Premium peuvent ainsi prendre plusieurs formes : livre blanc, webinar, étude de cas…

 

Rubrique Ressources

Cette approche, de plus en plus employée est pertinente, si et seulement si vos ressources Premium sont visibles auprès de vos potentiels prospects. Pour ce faire, vous pouvez, par exemple, créer une rubrique « ressources » dans la navigation de votre site : une bibliothèque en ligne qui référence dans une seule page toutes vos ressources Premium. Nous vous recommandons également d’insérer des « Call to Action » aux abords du contenu en lien avec vos ressources Premium. Par exemple, en bas de cet article vous trouverez un Call To Action qui vous dirigera vers notre guide sur la création et le développement organique d’une liste de contacts. Eh oui, on applique à nous-mêmes nos bonnes pratiques. « Pas folle la guêpe ! »

Pour terminer, vous pouvez également exploiter vos ressources Premium pour capter des contacts étrangers à votre audience naturelle. Partages sur les réseaux sociaux, tribunes externes, publicités… plus vous allez investir dans la promotion de ces contenus, plus les contacts générés seront nombreux et de qualité.

Attention toutefois à ne pas vous précipiter. En théorie, le téléchargement d’une ressource Premium ne vous donne pas l’autorisation d’inclure ces contacts dans vos campagnes d’emailing, à moins que ces derniers renseignent un champ opt-in dans vos formulaires.

Sur cette capture d’un formulaire de téléchargement d’un de nos guides, nous demandons cette autorisation à travers la checkbox ‘s’inscrire à la newsletter Mailjet’.

Checkbox Newsletter

3/Exploiter la profondeur des réseaux sociaux

‘Profiter de votre audience pour enrichir votre base de contacts, c’est bien. Recruter des abonnés qui ne vous connaissent pas encore, c’est mieux.’

 

On doit vous faire une confidence, chez Mailjet, en dehors du bureau, on passe beaucoup de temps sur les réseaux sociaux. Si c’est notre cas, ça l’est certainement aussi pour vos potentiels prospects. Facebook, Twitter ou encore Linkedin sont sans aucun doute une mine d’or à exploiter pour recruter des contacts qualifiés. Mais comment procéder ? En investissant tout simplement dans les publications sponsorisées.

Les paramètres de ciblage sur les réseaux sociaux sont si poussés que vous n’aurez aucune difficulté à cibler les profils idéaux de vos potentiels prospects, on vous le promet ! Articles de blog, promotions commerciales, livre blanc… seront alors visibles sur les réseaux sociaux et d’autres sources de contacts qualifiés viendront enrichir vos bases email. Loïc Le Meur, client et partenaire de Mailjet, a ainsi pu attirer plus de 1 500 nouveaux abonnés en seulement un an !

4/Recruter des contacts hors-ligne

recruter des contacts hors ligne

Si les opportunités du digital sont nombreuses, il ne faut pas non plus sous-estimer les possibilités d’interaction qu’offre la présence de votre entreprise hors ligne. Que votre société possède un réseau de boutiques physiques, que vous participiez à des salons ou encore à des conférences, chaque interaction avec un potentiel prospect ou un client est une nouvelle occasion d’enrichir votre base de contacts.

Prenons l’exemple d’une boutique de vêtements. En achetant un jean, on vous a certainement déjà proposé d’obtenir des réductions sur vos prochains achats, en échange de votre adresse email et de votre accord de recevoir des emails de l’enseigne. Une action qui semble anodine pour le client, mais qui vous permet d’enrichir votre base email, avec un contact plus que qualifié, puisqu’il est déjà client. Vous pouvez alors augmenter votre panier moyen, mais surtout améliorer la fidélisation de vos clients.

Pour résumer, enrichir votre liste de contacts n’est pas une action ponctuelle. Comme vous avez pu le constater, cela demande de mettre en place une stratégie évolutive et durable, afin d’entretenir votre base email. Mais le jeu en vaut la chandelle, n’est-ce pas ?

Si vous voulez approfondir ce sujet, nous avons rédigé un guide pratique qui détaille les différentes manières de développer naturellement une liste de contacts. On y aborde notamment les raisons pour lesquelles nous vous déconseillons d’acheter des bases emails, et comment exploiter ces nouveaux contacts pour les transformer en clients.

CTA guide liste de contacts organique

Vous avez déjà mis en œuvre une de ces stratégies ? Vous voulez partager avec nous vos difficultés ou vos astuces ? Rejoignez-nous sur Twitter pour en discuter. On adore papoter de ces sujets. :)

Gif discussion