Ne tombez pas dans les spams pour vos campagnes de fin d’année

Plus important encore que le design et le contenu de vos campagnes emailing pour les fêtes de fin d’année : leur délivrabilité. Car à quoi bon passer du temps à concevoir vos emails et à créer des contenus pertinents s’ils ne sont jamais lus par vos abonnés ?

Dans ce premier épisode d’une série de trois articles que nous consacrerons aux fêtes de fin d’année (une période cruciale pour les marques), nous vous aiderons à partir du bon pied en vous assurant que vos emails arrivent à bon port.

Qu’est-ce que la délivrabilité ?

Pour commencer, rappelons la définition de la délivrabilité. La délivrabilité est le principe selon lequel vos messages parviennent bien dans la boîte de réception principale de vos destinataires et non dans leur dossier spams. De nombreuses vérifications sont effectuées lorsqu’un email parvient au serveur de réception de votre destinataire. En effet, les FAI (Fournisseurs d’Accès à Internet) tels que Gmail ou Yahoo disposent de filtres qui bloquent les spams et les emails malveillants comme les tentatives de phishing par exemple (technique utilisée par des escrocs sur Internet pour obtenir des informations personnelles).

Attention, le taux de délivrabilité et le taux d’envoi sont deux choses différentes. Ces termes se ressemblent, mais il ne faut pas les confondre. Le taux de délivrabilité est obtenu en divisant le nombre d’emails ayant atteint la boîte de réception par le nombre total d’emails envoyés. Quant au taux d’envoi, il inclut tous les emails acceptés par les FAI, y compris ceux considérés comme spams. Même si vous avez un taux d’envoi de 100%, il est possible que vous ne touchiez en réalité qu’une faible partie de vos abonnés si votre taux de délivrabilité est seulement de 45%.

Derrière cette définition de la délivrabilité se cachent plusieurs facteurs que nous aborderons dans cet article :

  • La réputation de l’adresse IP de l’expéditeur
  • La qualité de votre liste de contacts
  • Le contenu de votre message

Montrez que vous êtes un expéditeur légitime

Les FAI prennent en compte plusieurs facteurs pour déterminer votre réputation d’expéditeur. L’authentification n’est qu’un critère parmi d’autres, mais c’est la première étape vers la réussite. Il existe plusieurs protocoles d’authentification et mesures de protection que vous devez utiliser pour montrer patte blanche aux FAI.

SPF (Sender Policy Framework)

Un enregistrement SPF sur le serveur DNS (service dont la principale fonction est de traduire un nom de domaine en adresse IP) permet aux propriétaires de noms de domaine de veiller à leur réputation en décidant qui a le droit d’envoyer des emails en leur nom. Ainsi, toute personne absente de la liste des adresses autorisées est considérée comme un usurpateur.

DKIM (DomainKeys Identified Mail)

DKIM est une norme utilisée par les FAI pour vérifier qu’aucun acte de phishing n’a été commis durant l’acheminement de l’email. Il s’agit d’ajouter une signature unique à l’email que vous envoyez. Le serveur de réception peut contrôler la signature du domaine pour confirmer la provenance du message et s’assurer que son contenu n’a pas été manipulé en cours de chemin.

DMARC (Domain-based Message Authentication, Reporting and Conformance)

DMARC est une mesure de protection supplémentaire contre l’usurpation de nom de domaine. En cas d’échec des systèmes SPF et DKIM, la norme DMARC indique au serveur de réception du destinataire si le message doit être rejeté ou considéré comme du spam.

WHOIS (contraction de who is ?)

Le WHOIS répertorie l’ensemble des coordonnées relatives à un nom de domaine, telles que le nom, les adresses électronique et postale et le numéro de téléphone de l’interlocuteur technique responsable dudit domaine, ainsi que de son hébergeur. L’anonymisation du WHOIS étant typique des spammeurs, veillez à ce que votre WHOIS soit à jour et visible de tous. Ainsi tout le monde saura qui vous êtes, à savoir une expéditeur légitime et surtout pas un spammeur.

Nous vous l’accordons, cela fait beaucoup d’acronymes à retenir. Mais pas d’inquiétude, l’équipe support de Mailjet peut vous accompagner pour configurer ces protocoles d’authentification et ces mesures de protection dans le cadre de vos campagnes de fin d’année.

Contacts : privilégiez la qualité à la quantité

La qualité de vos listes de contacts a un impact très important sur votre délivrabilité. La raison est que les FAI analysent la façon dont les destinataires interagissent avec les messages qui arrivent dans leur boîte de réception. L’idée est donc de limiter au maximum le nombre de désabonnements et de déclarations en spams mais au contraire d’augmenter les taux d’ouverture et de clics.

Pour cela, nous vous déconseillons d’acheter ou de louer des listes de contacts constituées par des tiers. Au contraire, nous vous recommandons d’optimiser la qualité de vos listes en collectant les adresses de vos abonnés avec un système de double opt-in. Il s’agit d’obtenir en deux temps la confirmation du consentement de l’utilisateur avant de l’ajouter à l’une de vos listes de destinataires. Une première fois lorsqu’il remplit un formulaire et une deuxième via un email de confirmation, en lui demandant de cliquer sur un lien par exemple. Non seulement, cela élimine tout risque d’adresse mal tapée ou inexistante, mais en plus cela ne laisse aucun doute sur la volonté du contact de recevoir vos communications. Et dans le cadre du RGPD (Règlement Général sur la Protection des Données), n’oubliez pas que vous devez être en mesure de prouver le consentement de chacun de vos contacts.

Autre conseil pour assurer la qualité de vos listes de contacts : nettoyez-les aussi souvent que possible. Surveillez les statistiques de vos campagnes, et supprimez au fur et à mesure les adresses bloquées et les erreurs permanentes. Nous vous conseillons également de supprimer les contacts inactifs, c’est-à-dire ceux qui n’ont pas interagi avec vos emails depuis un long moment. Soyons honnêtes : si certains de vos abonnés n’ont ouvert aucun de vos messages au cours des 6 derniers mois, la partie est perdue d’avance. L’intérêt est de se concentrer sur les destinataires qui s’intéressent à vos communications : cela fait certes moins d’adresses dans votre liste, mais cela donne une liste de très bonne qualité !

C’est le moment où jamais de mettre en place toutes ces bonnes résolutions ! 🎅

Soignez le contenu de vos emails

En termes de contenu, il y a plusieurs éléments qui déclenchent les alarmes des FAI et qui peuvent amener vos emails à tomber dans le dossier spams de vos destinataires. C’est pourquoi, nous avons compilé ici quelques conseils à suivre afin de ne pas être pris pour un spammeur :

  • N’utilisez pas de mots en majuscule dans l’objet ou le corps de vos messages.
  • Evitez autant que possible l’emploi des mots fréquemment repérés par les filtres anti-spams comme étant à risque, spécialement lorsqu’ils sont utilisés dans l’objet du message.
  • Faites en sorte que votre objet d’email ne dépasse pas les 35-50 caractères.
  • Insérez un lien de désabonnement (obligatoire) dans chacun de vos messages.

Autre conseil même si cela peut paraître évident : proposez dans vos campagnes de fin d’année un contenu qui réponde aux attentes de vos destinataires. Comme pour vos listes de contacts, il vaut mieux miser sur la qualité que sur la quantité pour cette période festive…

Vous avez déjà commencé à travailler sur vos campagnes emailing pour les fêtes de fin d’année ? Partagez avec nous sur Twitter toutes vos bonnes résolutions pour améliorer la délivrabilité de vos emails !

Gérer vos contacts sous le RGPD : les fonctionnalités qu’il vous faut

Mailjet a été l’une des premières solutions emailing (ok LA première) à se conformer aux exigences du Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD).
Avouez-le, entendre parler du RGPD vous a manqué, n’est-ce pas ? 😂

Plus sérieusement, nos clients ont de nombreuses interrogations concernant la conformité de leurs pratiques au RGDP et sont très préoccupés par la sécurité et la protection de leurs données.
Nous travaillons constamment pour faciliter votre expérience avec Mailjet. Nous avons donc compilé ci-dessous l’ensemble des fonctionnalités disponibles pour tous nos clients, liées à la gestion de vos contacts sous le nouveau règlement européen.

Ajouter une case à cocher de consentement à votre formulaire d’abonnement

Pour une transparence et une sécurité optimales, nous conseillons à nos utilisateurs d’utiliser le widget d’abonnement double opt-in de Mailjet afin de construire leurs listes de contacts. Maintenant, en plus d’assurer le consentement explicite de vos destinataires, vous pourrez télécharger la preuve de ce consentement pour chacun de vos contacts. ✍🏽

Widget Mailjet RGPD

Comment faire ?

  1. Lors de la création de votre widget, une petite case à cocher a été ajoutée. Cochez-la.
  2. Personnalisez le texte.
Widget Mailjet RGPD

Lorsqu’un utilisateur s’abonne à votre newsletter, les informations de consentement (y compris le nom du widget et le texte de la case de consentement) seront ajoutés à son profil de contact.
Voici un exemple de case à cocher conforme au RGPD :

Widget Mailjet RGPD
  1. C’est tout prêt ! Si si.

Information à retenir : si vous utilisez déjà notre widget d’abonnement sur votre site Internet, vous aurez besoin de le réinstaller pour activer la case à cocher de consentement explicite, qui permettra aussi de stocker les preuves de ce consentement.
Cela signifie également que vous ne pourrez pas télécharger une preuve de consentement pour vos anciens contacts.

Mais pas de panique ! Si vous utilisez notre widget depuis le début de votre activité, nous sommes là pour vous couvrir au cas où vous rencontreriez un problème avec un destinataire avançant qu’il/elle n’a jamais consenti à recevoir vos informations. Nous serons en mesure de vous fournir la preuve de son consentement (si elle existe bien) car ceci est stocké dans notre système 😉.

Obtenir vos preuves de consentement quand vous en avez besoin

Une autre bonne nouvelle est que vous pouvez désormais accéder et télécharger vos différentes preuves de consentement directement à partir de votre compte Mailjet, sans devoir contacter notre équipe support.
Vous vous demandez comment télécharger la preuve de consentement de vos contacts ?

  1. Recherchez un contact dans vos listes de contacts.
  2. Cliquez dessus et vous aurez accès à tous les détails qui s’y rapportent (nous avons d’ailleurs revu l’ergonomie de cette page 🎨).

La preuve de consentement recherchée peut ensuite être téléchargée directement à partir d’ici :

Widget Mailjet RGPD

Supprimer un contact en un clic

Comme vous l’avez remarqué, depuis l’arrivée du RGPD, les contacts sont beaucoup plus conscients de la valeur des informations qu’ils partagent, et il est très courant qu’ils demandent à être supprimés de toute liste de diffusion et de toute communication.
Ainsi, en plus de gérer les désabonnements, de vérifier les statuts et les statistiques, de modifier les propriétés d’un contact, de supprimer un contact d’une liste, il est maintenant possible de supprimer un contact… de toutes vos listes, en un seul clic, directement depuis la page de profil des contacts :

Widget Mailjet RGPD

Note importante : Ce contact ainsi que toutes les informations qui y sont reliées ne seront plus visibles dans la base de données, ni disponibles pour de futurs envois. Cela dit, les statistiques générées pour tous les emails envoyés au contact supprimé ne seront pas altérées en raison de la suppression du contact en question.

N’hésitez pas à nous dire ce que vous en pensez !

Le guide complet de l’email transactionnel

Connaissez-vous ce sentiment ? Lorsque vous venez d’acheter vos billets d’avion pour vos prochaines vacances au soleil que vous attendez tant, et que vous vous rendez immédiatement dans votre boîte de réception pour y découvrir le Graal : l’email de confirmation 🤩 ! Eh bien c’est pour cette raison que l’email transactionnel est aussi important. Mais ne sautons pas les étapes et voyons tout d’abord la définition concrète de l’email transactionnel.

 

Qu’est-ce qu’un email transactionnel ?

A la différence de l’email marketing qui est un email envoyé “en masse” à de nombreux destinataires (c’est le cas par exemple des newsletters), l’email transactionnel est envoyé à un individu unique à la suite d’une action de part.

Il peut s’agir par exemple d’une confirmation d’achat, d’une réinitialisation de mot de passe, d’un suivi de livraison, d’une validation d’inscription…

Les emails transactionnels sont devenus très importants dans la vie quotidienne des consommateurs. Près d’un tiers d’entre eux en reçoivent plus de 4 par jour et 8 Français sur 10 affirment qu’ils sont prêts à délaisser une marque à cause d’une mauvaise expérience avec un email transactionnel. Ces emails sont donc devenus de véritables enjeux pour les entreprises. Correctement utilisé, l’email transactionnel est un puissant levier marketing capable de vous différencier de vos concurrents et surtout de booster votre chiffre d’affaires…

Faites de vos emails transactionnels une opportunité marketing

Il arrive que l’aspect et le contenu des emails transactionnels soient négligés par les marques. Pourtant les emails transactionnels sont ceux qui enregistrent les meilleurs taux d’engagement. C’est pour cela qu’il est important de respecter quelques bonnes pratiques de base lors de la conception de vos emails transactionnels.

Cohérence avec l’image de marque

Pour ne pas perdre la confiance de vos utilisateurs, le design et le ton de vos emails transactionnels doivent respecter la charte graphique et éditoriale de votre site Internet ainsi que de vos emails marketing. Il est en effet très important d’assurer une expérience utilisateur harmonieuse et cohérente à vos clients. Toutes les communications que vous leur envoyez doivent être en accord avec l’identité visuelle de votre marque. Bannissez donc les emails transactionnels avec uniquement un texte noir sur un fond blanc et insufflez-y plutôt un peu de magie marketing.

Puissance du cross-selling dans les emails transactionnels

Nous vous recommandons également de profiter de ces emails transactionnels pour faire du cross-selling. Cette technique consiste à proposer au client la vente d’un produit complémentaire à celui qu’il vient d’acheter. Ainsi, profitez de vos emails transactionnels pour mettre en avant d’autres produits ou services qui pourraient être intéressants pour le consommateur. Par exemple, si vous lui envoyez un email pour confirmer la réservation d’un vol, pourquoi ne pas lui proposer un service de location de voiture dans la ville de destination ? L’important est que les offres proposées soient cohérentes et non intrusives. Encore une fois gardez en tête que l’expérience utilisateur prime avant tout !

Emails transactionnels & up-selling

Les emails transactionnels fournissent également le prétexte parfait pour faire de l’up-selling. L’up-selling (ou montée en gamme en français) est la pratique qui consiste à proposer un produit ou service légèrement supérieur, et (tiens donc !) plus cher que celui auquel s’intéresse le consommateur. Par exemple, si vous proposez différents types d’abonnements, vous pouvez profiter d’un email d’inscription pour vanter les mérites de vos abonnements supérieurs.

Programmes de parrainage et de fidélité

Utilisez vos emails transactionnels pour promouvoir vos programmes de parrainage ou de fidélité. Vous pouvez par exemple insérer à la fin de vos emails une bannière pour inciter vos consommateurs à parrainer leurs amis via un code dédié. Rappelez-vous que vos consommateurs sont vos meilleurs ambassadeurs de marque ! Alors donnez-leur envie de parler de vos services autour d’eux. Vous pouvez également leur offrir des points à rajouter sur leur compte fidélité qui leur permettront de bénéficier de nombreux avantages exclusifs.

Exemples d’emails transactionnels performants

Certaines marques ont déjà bien compris l’énorme potentiel des emails transactionnels et envoient à leurs consommateurs des emails très performants. Nous avons sélectionné pour vous quelques bons exemples d’emails transactionnels, qui pourront vous inspirer et vous aider à construire des emails efficaces.

American Airlines

La célèbre compagnie American Airlines propose des emails de confirmation de voyage sobres, clairs et élégants. Le voyageur retrouve facilement et en un seul coup d’œil toutes ses informations de vols, ce qui permet de le rassurer suite à un achat important. Et en bas de l’email, la marque en profite pour faire notamment la promotion de son programme de miles ainsi que pour offrir au consommateur un service de réservation d’hôtels. Des propositions non intrusives et tout à fait cohérentes avec les potentiels besoins de la personne dans le cadre de son achat.

American Airlines email

Cream

Nous seulement cet email transactionnel de la marque Cream nous donne faim, mais il nous donne également envie d’en parler à notre entourage. Avec un simple code de parrainage à partager, la marque permet de faire profiter à ses consommateurs d’un crédit de 100$ sur les frais de livraison et de faire bénéficier du même avantage à leurs amis. Comme eux, n’hésitez pas à mettre en avant une offre très avantageuse qui donne envie à vos lecteurs de sauter sur l’occasion.

Cream email

BarkBox

BarkBox est un concept plutôt sympathique : envoyer des box à destination des maîtres pour qu’ils puissent gâter leur chien avec des jouets et des gourmandises. Avec ce simple email de confirmation d’expédition, la marque arrive à faire passer le ton et l’image décalés de la marque. Et au passage la marque propose aux consommateurs d’offrir une box cadeau à un “dog lover” comme eux. De quoi donner des bonnes idées à leurs clients…

BarkBox email

Emails transactionnels & délivrabilité

Si vous envoyez des emails marketing (newsletters, campagnes promotionnelles…) et transactionnels (notifications, confirmations, alertes…), nous vous recommandons de séparer vos envois. Ainsi, les éventuelles restrictions d’envoi (souvent déclenchées par des statistiques non conformes ou par des mauvaises pratiques emailing liées au compte utilisé pour vos campagnes marketing) n’auront aucun impact sur l’envoi de vos emails transactionnels. Il est crucial pour votre entreprise de tout mettre en place afin d’assurer la meilleure délivrabilité possible de vos emails transactionnels. La moitié des consommateurs français n’attendent pas plus d’une minute l’arrivée d’un email transactionnel dans leur boîte avant de perdre patience vis-à-vis de l’entreprise concernée…

Vous concevez des emails transactionnels originaux et performants ? Partagez avec nous toutes les pratiques que vous appliquez pour vos emails sur Twitter !