Passez de Mailchimp à Mailjet
en 10 minutes : notre guide
étape par étape

Vous êtes déçu(e) des récents changements de Mailchimp ? Vous ne voulez pas payer pour les contacts désabonnés et les doublons ? Consultez toutes les raisons pour lesquelles vous devriez passer chez Mailjet (spoiler alert : c’est moins cher et l’éditeur d’emails est intuitif et très performant).

Vous êtes déjà convaincu(e) ? Voici les étapes à suivre pour passer de Mailchimp à Mailjet en moins de 10 minutes.

Pour cela, vous avez besoin :

  • De votre compte Mailchimp.
  • D’un nouveau compte Mailjet. Vous pouvez en créer un gratuitement facilement et directement en ligne ici.

 

Etape 1 – Migrez vos contacts de Mailchimp à Mailjet

  1. Connectez-vous à votre compte Mailchimp.
  2. Dans le menu, cliquez sur “Audience” puis sur “View Contacts”.
  3. View-Contacts-Mailchimp
  4. Cliquez sur “Export Audience”. Vous devrez répéter cette action pour toutes les audiences que vous avez besoin d’exporter.
  5. Export-Audience-Maichimp
  6. Téléchargez le CSV et décompressez le fichier.
  7. CSV-file
  8. Il est maintenant temps d’importer ces contacts dans Mailjet. Pour cela, connectez-vous à votre compte Mailjet ici.
    Important : Si vous avez plusieurs audiences dans Mailchimp (listes de contacts), vous devez télécharger chaque audience dans une liste Mailjet séparée.
  9. Dans le menu, cliquez sur “Contacts” et “Listes de contacts” puis sélectionnez “Créer une nouvelle liste”. Sélectionnez l’option “Copier-coller manuellement les contacts ou charger un fichier” et copiez-collez le fichier CSV contenant le détail de vos abonnés.
  10. Si besoin, faites correspondre les champs. Toutes les propriétés de vos contacts (nom, entreprise, date d’anniversaire…) ont été importées. Notez que vous pouvez utiliser ces priopriétés pour segmenter votre liste ou personnaliser vos emails. Cliquez sur “Enregistrer et continuer”.
  11. Match-Fields-Mailjet
  12. Maintenant, importez vos contacts désabonnés. Cette étape est importante pour vous assurer de ne pas envoyer d’emails à vos contacts s’étant précédemment désabonnés. Cliquez sur “Modifier les contacts”.
  13. Sélectionner “Désabonner les contacts” comme type de mise à jour, et glissez-déposez votre fichier CSV avec vos contacts désabonnés. Si besoin, faites correspondre les champs.

Etape 2 – Migrez vos modèles d’emails

Nous n’allons pas vous mentir, vous ne pourrez malheureusement pas exporter vos modèles Mailchimp et continuer à les utiliser sur notre éditeur d’emails. Mais cela ne veut pas dire que tout est perdu. Vous avez deux options pour travailler sur vos modèles d’emails avec Mailjet.

  • Option 1 : Recréez vos modèles en utilisant notre éditeur d’emails très simple à utiliser. Pour vous rendre compte à quel point notre éditeur est intuitif, vous pouvez tester notre version de démo.
  • Option 2 : Téléchargez votre modèle Mailchimp en HTML et éditez-le en HTML dans Mailjet.

Si vous optez pour la seconde option, voici les quelques étapes à suivre :

  1. Dans votre compte Mailchimp, cliquez sur “Templates” puis sur “Export as HTML” sur chacun des modèles que vous souhaitez télécharger.
  2. Teamplates-Mailchimp

  3. Dans votre compte Mailjet, cliquez sur “Campagnes” puis sur Mes modèles. Sélectionnez ensuite l’option “Créer un nouveau modèle”. Choisissez ensuite l’option “En le codant en HTML”. Vous pourrez alors importer le fichier HTML.
  4. Create-Template-Mailjet

    Etape 3 – Téléchargez vos statistiques

    Il n’est pas possible de transférer vos statistiques de Mailchimp vers Mailjet. Pourtant, nous savons à quel point il est important pour vous de suivre vos résultats.

    Dans votre compte Mailjet, cliquez sur “Report” puis sélectionnez “Download All Reports”.

    Reports-Mailchimp

    Et voilà, tout est prêt ! 😉

    Assurez-vous de valider vos domaines et adresses d’expéditeur, et configurez vos enregistrements SPF, DKIM et DMARC pour garantir la meilleure délivrabilité possible de vos messages.

    Vous avez également besoin de migrer de l’API de Mandrill vers Mailjet ? Consultez notre guide dédié.

Comment coder un email de relance de panier abandonné ?

D’après une étude récente, 90% des acheteurs en ligne interrompent anticipativement leur commande en ligne. Pourtant, il ne faut pas grand chose pour inciter ces “quasi-clients” à passer à l’action. Pour cela, un levier très efficace est le fait d’envoyer à ces consommateurs un email de rappel après qu’ils aient abandonné leur panier. Pour être encore plus convaincant(e), vous pouvez même leur offrir une réduction sur ces produits abandonnés.

Il faut savoir que 50% des emails de relance de panier abandonné sont ouverts, et plus d’un tiers d’entre eux sont cliqués et redirigent le client vers le site Internet de l’entreprise. Et ces chiffres sont encore plus élevés lorsque la marque offre un avantage financier au consommateur. Ces bons résultats s’expliquent facilement : les clients abandonnent souvent leur panier parce qu’ils sont interrompus par un événement externe, ou simplement parce qu’ils avaient besoin de temps pour réfléchir. C’est pourquoi un email de relance de panier abandonné est un moyen efficace de réengager les clients et de les guider jusqu’à la dernière étape de votre processus d’achat.

Dans cet article, nous allons voir étape par étape comment créer un email de relance de panier abandonné en utilisant MJML et le templating language.

Pour commencer : qu’est-ce que MJML et le templating language ?

Si vous ne le savez pas encore, MJML est un langage open source utilisé pour le développement d’emails en responsive design. Ce langage permet de générer un HTML propre qui s’affiche correctement dans toutes les boîtes de réception. Il faut savoir qu’aujourd’hui, MJML est le framework d’email responsive le plus utilisé dans le monde entier, notamment par des grandes entreprises telles que The New York Times ou Ryanair.

Le templating language, quant à lui, vous permettra de donner vie à ces emails développés en MJML. Grâce au templating language, vous pouvez créer un seul modèle pour vos différents emails transactionnels, en insérant simplement des boucles conditionnelles et des variables. Le templating language est disponible dans plusieurs langages : PHP, Ruby, NodeJS, Python, C#, Java et Go, etc. Donc rien de plus facile pour l’utiliser !

Qu’est-ce qu’un bon email de relance de panier abandonné ?

L’idée de l’email de relance de panier abandonné est vraiment d’encourager les utilisateurs à passer à l’action, c’est-à-dire à aller au bout de l’acte d’achat. Un bon email de relance de panier abandonné doit inclure les éléments suivants :

  • Un rappel des produits laissés dans le panier. Pour être efficace, votre modèle d’email doit afficher le panier abandonné tel qu’il apparaît sur votre site web, tant en termes de design qu’en termes d’articles laissés dans le panier. Facile à dire quand vous utilisez [ici le nom n’importe quel framework JS à la mode], mais comment faire cela dans un email ? La solution : utilisez les boucles et les variables du templating language directement dans votre email pour afficher un panier basé sur des données JSON brutes.
  • Un incentive efficace, tel qu’une réduction sur les produits abandonnés ou d’autres avantages comme la livraison offerte. L’objectif est de donner un coup de pouce qui va motiver les utilisateurs à passer à l’acte.
  • Des suggestions de produits que le consommateur pourrait également aimer ou qui pourraient venir compléter sa commande. Ainsi, profitez de vos emails de relance pour mettre en avant d’autres articles qui pourraient être intéressants pour le consommateur.

 
Voici ci-dessous un bon exemple d’email de relance de panier abandonné :

abandoned-cart-preview

Voyons cela de plus près.

Les étapes pour coder un email de relance de panier abandonné

Coder la section du panier abandonné

Commençons par le haut du modèle d’email. Nous allons utiliser mj-navbar comme container. Nous choisirons ce container car il est mieux adapté à nos besoins et il est déjà formé par deux mj-column. Le premier contiendra mj-image et l’autre le composant mj-inline-links, qui créera vos liens basés sur une liste de mj-link children.

Bien sûr, nous allons ajouter du code CSS pour rendre notre modèle plus joli. Voici ce que nous avons :

Coder le corps du modèle d’email de relance du panier abandonné

Voyons maintenant comment coder le corps du modèle d’email. Pour être le plus efficace possible, nous vous recommandons de coller au plus près au design du panier tel qu’il apparaît sur votre site Internet. Cela aidera à remettre l’utilisateur dans l’état d’esprit dans lequel il était lors de sa commande. Voici notre code :

Comme vous pouvez le voir, nous utilisons deux mj-section imbriquées. Nous le faisons parce que l’API MJML que nous utilisons pour ce tutoriel ne supporte pas encore le composant.

Définir les produits du panier abandonné

Ensuite, nous allons configurer tout ce qui concerne les articles dans le panier. Pour ce faire, nous allons configurer cette boucle {% for single_element in array_variable %}, en utilisant le pattern suivant : {{ var:property_key:default_value }}. Dans la boucle, une nouvelle variable single_element est créée et mise à jour pour chaque itération, prête à être utilisée.

Voici le code MJML pour l’affichage :

Si vous voulez savoir comment configurer votre appel API, vous pouvez consulter notre documentation.

Coder la section avec la réduction

Nous avons presque fini ! Il est maintenant temps d’annoncer la bonne nouvelle aux clients : les articles qu’ils ont laissés derrière eux sont maintenant à prix réduit ! Ici encore, nous allons utiliser une mj-table pour afficher deux sous-colonnes :

Pour reconquérir les utilisateurs, le meilleur moyen est de leur accorder une remise ou de leur offrir la livraison gratuite, sous la forme d’une offre qui semble avoir été conçue spécialement pour eux. Pour ce faire, ajoutez à votre modèle des blocs qui n’apparaissent que dans des conditions spécifiques. Dans cet article, les blocs conditionnels viennent à la rescousse.

Coder la section avec les suggestions d’articles

Les emails de relance de panier abandonné représentent une opportunité exceptionnelle pour pousser à vos utilisateurs d’autres produits. Vous avez sûrement un bel algorithme pour les recommandations – utilisez-le pour générer des données JSON et, avec le templating language, affichez de beaux blocs personnalisés directement dans votre email.

Coder le bouton call-to-action

C’est la partie la plus simple. 😉 Pour ajouter le call-to-action (bouton incitant les utilisateurs à passer à l’action), utilisez simplement le code ci-dessous pour le mj-bouton :

Il est temps de passer sur Github

Bon, nous vous avons donné une vue d’ensemble et quelques exemples de code pour créer un email de panier abandonné performant. Maintenant, il est temps de créer le vôtre avec votre propre design. Vous trouverez tout ce dont vous avez besoin dans notre tutoriel détaillé sur Github, avec des exemples et des samples de code.

Github-tutorial-blogpost-banner 4

Nous avons également créé un outil facile à exécuter, écrit avec NodeJS, pour tester les emails dans des conditions réelles. Pour l’utiliser, il vous suffit d’avoir des identifiants valides pour l’API MJML et la Send API transactionnelle de Mailjet. Ne vous inquiétez pas si vous êtes un nouveau venu : vous pouvez gratuitement vous inscrire à la bêta de l’API MJML et créer un compte Mailjet.

Découvrez le templating language de Mailjet

Chez Mailjet, nous connaissons la valeur d’un templating language entièrement intégré. C’est pourquoi nous avons créé notre propre templating langage en gardant à l’esprit notre Send API transactionnelle. Nous sommes là pour vous aider à tout gérer dans un seul modèle, pour vous faire économiser du temps et des efforts.

Alors, récapitulons : MJML pour produire des emails HTML responsives sans effort, plus un templating language pour leur donner vie avec des blocs conditionnels et des variables. Cette combinaison peut changer votre vie en tant que développeur.

Testez le templating language de Mailjet
Nous avons développé notre propre templating langage en gardant à l’esprit notre Send API transactionnelle. Nous sommes là pour vous aider à tout gérer dans un seul modèle, pour vous faire économiser du temps et des efforts.

Essayer gratuitement

Vous voulez être informé(e) des prochains articles que nous publions ? Inscrivez-vous à notre newsletter ou suivez-nous sur Twitter et Facebook.

RGPD, 1 an après :
comment créer des campagnes emailing conformes ?


Savez-vous qui vient de fêter son tout premier anniversaire ? 🎂 Un indice : il est européen et a beaucoup (oui oui, beaucoup) fait parler de lui. C’est… le RGPD ! Voilà donc un an que ce nouveau règlement est entré en vigueur.

Rappelons-le, le RGPD (Règlement Général sur la Protection des Données) concerne toutes les entreprises traitant des données personnelles de citoyens européens. Un baromètre réalisé par La Chaire Économie Numérique de l’Université Paris-Dauphine avec Médiamétrie en avril 2019 auprès de plus de 1000 Français montre d’ailleurs que 91 % de nos concitoyens sont préoccupés par la protection de leurs données personnelles.

Les pénalités financières en cas de non-conformité peuvent aller jusqu’à 4 % du chiffre d’affaires ou 20 millions d’euros. De nombreuses entreprises se sont déjà vues infliger des amendes importantes pour manquement à la sécurité des données utilisateurs. Mais au-delà des répercussions financières, la non-conformité au RGPD peut avoir de fortes conséquences sur la réputation d’une marque.

C’est pour cette raison qu’il est indispensable que vous mettiez en œuvre tous les moyens pour assurer le respect des exigences de ce nouveau règlement. Et pour les personnes travaillant dans le domaine du marketing et de la communication, cela passe notamment par la mise en place de campagnes emailing conformes au RGPD. Pour cela, nous allons vous guider pas-à-pas à travers les étapes à suivre.

Etape n°1 : obtenir le consentement de vos contacts

Sous le RGPD, il est indispensable que vous disposiez du consentement de chacun des contacts de votre liste. La première chose est de vous assurer que le consentement est donné par un acte positif clair. Le silence ou l’absence d’action de la personne concernée ne vaut pas consentement. Il n’est donc plus question d’avoir recours à des cases pré-cochées (mécanisme connu sous le nom de l’opt-out) pour obtenir le consentement d’une personne.

Même si cela n’est pas obligatoire, nous vous recommandons d’avoir recours au double opt-in. Il s’agit d’obtenir deux fois le consentement d’un utilisateur avant de l’ajouter à une liste de contacts. La première fois lorsqu’il remplit un formulaire ; la deuxième fois lorsqu’il clique sur un lien contenu dans un email de confirmation par exemple. De cette manière, il n’y a pas de doute possible quant à la volonté de vos contacts.

single opt-in vs double opt-in

Vous aimerez également notre article « Comment mettre en place un formulaire d’inscription double opt-in via l’API de Mailjet« .

Vous l’aurez compris, cela laisse très peu de place pour l’achat ou la location de listes de contacts à des prestataires tiers. Veuillez noter que même si certaines listes de contacts achetées ou louées, obtenues avec un acte de consentement positif clair lors de l’inscription, peuvent être autorisées sous RGPD, nous vous déconseillons fortement d’avoir recours à cette pratique pour des soucis de délivrabilité. Gardez en tête que ce qui est permis n’est pas forcément optimal pour votre stratégie emailing. 😉

Etape n°2 : être en mesure de prouver le consentement

Il est très important de noter que le RGPD s’applique à l’ensemble de vos données, et pas uniquement à celles collectées après l’entrée en application du texte au 25 mai 2018. Vous devez donc être en mesure de fournir les preuves pour tous vos contacts, y compris ceux dont le consentement a été recueilli avant cette date.

Si vous constatez que vous n’avez pas un consentement exprès bien documenté pour chacun de vos contacts, une campagne de requalification est normalement recommandée. Mais maintenant que le RGPD est en vigueur, toute communication sans ce consentement documenté pourrait vous exposer à des risques. Deux choix s’offrent donc à vous :

  • Vous pouvez retirer toutes les personnes pour lesquelles vous n’avez pas de preuve de consentement de vos listes de contacts. De cette façon, vous serez certain(e) de ne pas aller à l’encontre du RGPD en contactant des personnes pour lesquelles vous n’êtes pas en mesure de prouver le consentement.
  • Il vous reste également l’option d’envoyer une campagne de requalification à vos contacts, mais maintenant que la deadline du RGPD est passée, cela se fera à vos risques et périls.

Etape n°3 : permettre aux contacts de se désabonner facilement

Le principal élément que vous devez inclure dans vos emails pour respecter le RGPD est un lien de désinscription fonctionnel. Il s’agissait d’une obligation même avant l’entrée en vigueur du règlement mais, depuis le 25 mai 2018, des sanctions peuvent vraiment être imposées.

Si vous respectez les bonnes pratiques marketing, ce lien de désinscription doit déjà être présent dans tous les emails marketing que vous envoyez. Si ce n’est pas le cas, ajoutez-le immédiatement ! Avec l’éditeur d’emails Passport de Mailjet, ces liens sont automatiquement inclus dans vos modèles d’emails.

Lorsque l’un de vos contacts clique sur le lien de désinscription, nous vous recommandons de leur demander les raisons de ce choix. Par exemple, est-ce à cause de la fréquence de vos newsletters, du contenu de vos emails… ? Ceci est un point de départ indispensable pour optimiser votre stratégie de communication.

Etape n°4 : faire valoir le droit de vos contacts

Il existe d’autres obligations liées au RGPD s’appliquant à l’emailing. Après avoir reçu l’une de vos communications, les destinataires doivent notamment être en mesure de faire valoir leurs droits. Il peut s’agir par exemple de leur droit d’accès, droit de portabilité, droit de rectification, droit d’effacement des données les concernant, etc.

Il vous faudra donc mettre à jour vos mentions d’information afin d’indiquer clairement la ou les marche(s) à suivre pour faire valoir ces droits. Vous indiquerez par exemple la personne à contacter et ses coordonnées : nom, prénom, adresse email et/ou numéro de téléphone. Ce peut être la personne en charge du traitement opérationnel des données, votre responsable emailing donc, ou bien votre DPO (Data Protection Officer, ou Responsable à la Protection des Données en français).

Ce qu’il faut retenir

Pour créer des campagnes emailing conformes au RGPD, assurez-vous de respecter les exigences suivantes :

  • Collectez le consentement explicite de vos contacts.
  • Soyez en mesure de prouver le consentement de vos contacts.
  • Insérez un lien de désinscription fonctionnel dans tous vos emails marketing.
  • Appliquez une politique transparente afin de permettre à vos contacts de faire valoir leurs droits facilement.

 
Rejoignez-nous sur Twitter pour partager avec nous vos anecdotes et vos bonnes pratiques liées au RGPD !

Cet article est une version mise à jour de l’article “Comment créer des campagnes emailing conformes au RGPD ?”, publié sur le blog Mailjet le 18 janvier 2018 par Michyl Culos.