Optimisez les résultats de vos campagnes emailing de fin d’année

Black Friday, Noël, nouvel an… La période des fêtes de fin d’année est cruciale puisqu’elle représente 20% du chiffre d’affaires annuel des entreprises. Dans ce contexte, il est indispensable de préparer le plus tôt possible vos campagnes de marketing digital pour augmenter votre revenu et l’engagement de vos clients.

Vous avez déjà de nombreuses tâches à mener et vous ne savez pas par où commencer ? Mailjet vous offre un guide dédié avec la marche à suivre étape par étape pour vous accompagner tout au long de la création de campagnes emailing performantes. Conseils d’experts, recommandations d’outils, exemples de campagnes réussies : vous aurez tous les éléments en main pour optimiser les résultats de vos campagnes de fin d’année.

Contenu du guide :

  1. Les choses à savoir pour définir les bons objectifs
  2. Les conseils pour créer du contenu engageant pour vos emails
  3. Les outils à utiliser pour créer de magnifiques designs d’emails
  4. Les meilleures campagnes emailing de fin d’année
  5. La check-list ultime de Mailjet

Conseils & astuces pour vos emails d’Halloween

Se préparer pour Halloween, on ne s’en lasse pas. Même si on le reconnaît, c’est du boulot : creuser une citrouille, appliquer du faux sang avec précaution, trouver un meilleur costume que l’année précédente… Et en termes d’emailing aussi, l’élaboration d’une campagne d’Halloween qui donne la chair de poule à vos abonnés (dans le bon sens), exige de la préparation et de la créativité !

Alors pour vous aider, nous avons sélectionné quelques bonnes idées pour pimenter vos emails d’Halloween. Jetez un coup d’œil à ces conseils et astuces que vos campagnes soient… terriblement performantes. 😈

Ensorcelez vos emails d’Halloween

La première chose qui vient à l’esprit lorsque l’on pense à Halloween est l’expression “des bonbons ou un sort”. Alors pourquoi ne pas ensorceler vos abonnés en leur proposant une offre promotionnelle en lien avec Halloween (par exemple : un code pour bénéficier d’une réduction) ?

Et n’hésitez pas à ajouter une touche d’humour ou de fantaisie pour attirer l’attention de vos lecteurs et augmenter leur engagement avec votre marque. Parvenir à susciter l’émotion de vos destinataires est toujours un point très positif pour votre stratégie emailing. Pour cela, vous pouvez vous inspirer de cet email de Postable qui répond à tous les critères. Avouez-le : vous aussi vous êtes ensorcelé(e) par la danse de cet homme citrouille…

Postable exemple

Rajoutez une dose de suspense à vos emails d’Halloween

On sait que le mystère attire et intrigue. Pour booster la performance de vos campagnes emailing, on vous recommande d’ailleurs souvent de créer des objets d’emails mystérieux pour pousser vos lecteurs à ouvrir vos emails. Et quelle meilleure occasion que Halloween pour jouer la carte du mystère ?

Alors profitez de cette fête pour créer un contenu d’email intriguant et booster vos taux de conversion. L’email de J. Crew Factory illustre cela parfaitement en faisant la promotion dans son email d’une “Mystérieuse vente surprise”… Rien de mieux pour inciter les consommateurs à venir découvrir leurs boutiques. Et la cerise sur le gâteau : jusqu’à 50% sur tous les produits.

Exemple JCrewFactory

Habillez vos emails d’Halloween

Là encore, c’est l’occasion rêvée pour laisser libre court à votre créativité concernant le design de vos emails et les habiller avec le meilleur costume d’Halloween. Jouez sur les codes de la fête : couleur orange ou noire, déguisement de vampire ou de sorcière, citrouilles et bonbons…

Mais ne vous y trompez pas : costume d’Halloween peut également rimer avec élégance ! Mango reste fidèle à sa personnalité avec un design classe et effronté. Ce qu’on adore : le mix photo/dessin et l’air canaille de ce petit vampire en herbe.

Exemple Halloween Mango
Et si vous testiez les modèles d’emails Mailjet ?
Profitez de notre galerie de modèles d’emails que vous pourrez facilement
adapter et personnaliser grâce à notre éditeur d’emails en « drag-and-drop ».

Tester gratuitement

Libérez le monstre de créativité qui est en vous

Soyez audacieux/se et utilisez un contenu frais et créatif. Tout en restant dans le thème, essayez de vous démarquer de la concurrence. Alors laissez parler votre imagination pour définir un contenu et un design qui sortiront votre email du lot. N’oubliez pas que les consommateurs vont être fortement sollicités en cette période d’Halloween !

Par exemple, la marque Lands’ End met en scène ses produits et leur donne vie grâce à un joli visuel très bien pensé. Une lune de pulls et un chat noir d’écharpes… Avouez qu’il fallait avoir l’idée ! De même, le titre “Black Magic” ainsi qu’un court paragraphe sous forme de poème leur permet de se différencier des autres emails. On vous le garantit, vos efforts seront récompensés.

Exemple Halloween Land'sEnd

Bonus : adaptez vos emails d’Halloween selon votre secteur

Pour certains secteurs, il peut être assez simple d’Halloween-ifier le contenu de leurs emails. Mais pour d’autres, adapter leurs emails à cette fête peut s’avérer plus périlleux et nécessite d’y réfléchir en amont. Si vous n’êtes pas d’humeur créative, voici quelques idées afin de faire décoller votre stratégie emailing pour Halloween.

E-commerce

Si vous travaillez dans le secteur de l’e-commerce, nous vous recommandons de donner de la vie à vos produits en les mettant en scène. Le tout dans un décor digne d’Halloween évidemment ! Il est également possible de faire la promotion de produits que vos lecteurs pourront utiliser pour se déguiser ou faire leur décoration d’Halloween.

Logiciel

Si vous proposez à vos utilisateurs un logiciel en ligne, vous pouvez leur envoyer un email pour leur faire bénéficier de l’une de vos fonctionnalités en exclusivité. Et le jour J, vous pouvez même customiser votre outil aux couleurs d’Halloween ou encore créer une terrifiante pop-up dédiée.

Tourisme et voyage

Envoyez à vos contacts un email réunissant toutes les expériences locales ou les événements locaux d’Halloween auxquels ils peuvent participer. Et alors que beaucoup d’endroits ont leurs propres traditions autour d’Halloween (comme “El Día de los Muertos” au Mexique), ce pourrait être une excellente occasion de promouvoir des destinations spécifiques !

Nourriture et boissons

Donnez à vos contacts des recettes d’Halloween si bonnes qu’ils seront prêts à rester debout toute la nuit à cuisiner. Mettez l’accent sur les ingrédients classiques (la citrouille évidemment) et sur les plats qui peuvent prendre une forme effrayante (pizzas momies, pâtisseries zombies….). Vous pouvez même organiser un concours et demander à vos abonnés de partager des photos de leurs créations avec vous.

Beauté et bien-être

Pour aider vos lecteurs à se préparer pour leurs fêtes d’Halloween, proposez-leur des produits pour un maquillage parfait. Mais surtout offrez-leur des conseils et astuces sur la façon dont ils pourront utiliser ces fameux produits. En résumé : rendez-vous indispensable !

Vous avez d’excellentes idées ou conseils pour une campagne emailing d’Halloween réussie ? N’hésitez pas à les partager avec nous sur Twitter !

Infrastructure emailing :
devriez-vous l’internaliser ou choisir une solution externe ?

Gestion de listes de destinataires grandissantes, traitement des données personnelles de vos contacts, conception et suivi d’emails marketing et transactionnels… La gestion de vos emails peut s’avérer être une lourde tâche.

Dans ce contexte, vous pouvez être amené(e) à vous poser une question cruciale : « À qui vais-je faire confiance pour m’aider sur ces différents aspects ? ». Allez-vous vous appuyer sur votre solution interne pour gérer vos campagnes emailing ? Ou allez-vous faire appel à un prestataire de services tiers ? Avant de faire votre choix, il est essentiel de peser le pour et le contre.

Délivrabilité des emails, coût ou encore protection des données ne constituent que la partie visible de l’iceberg. Que vous envisagiez de concevoir votre propre solution ou de solliciter un fournisseur externe, vous devez évaluer les avantages et les inconvénients de chaque stratégie. Ce guide est là pour vous aider. Grâce à ses explications détaillées, vous aurez en main tous les éléments pour prendre la meilleure décision.

Contenu du guide :

  1. Introduction
  2. Eléments clés à prendre en compte
  3. Evaluez vos options
  4. Conclusion

Les mots qui déclenchent l’alerte au spam

Qui n’a jamais reçu de spams ? La plupart d’entre nous en reçoivent quotidiennement. Il peut s’agir de spams standards (emails de nature publicitaire et non sollicités par les destinataires) ou encore de phishing (emails ayant pour but de dérober à des individus leurs identifiants de connexion ou leurs informations bancaires). Ces emails sont modifiés constamment dans l’espoir de tromper les utilisateurs ainsi que les Fournisseurs d’Accès à Internet (Orange, SFR, Free…) et les webmails (Gmail, Outlook, Laposte.net…), mais pas assez rapidement pour suivre les évolutions des filtres anti-spams.

Au cours des dernières années, nous avons vu les Fournisseurs d’Accès à Internet (FAI) devenir plus intelligents et s’éloigner des filtres anti-spams traditionnels. L’accent est mis sur l’engagement (ou non) des utilisateurs. Les FAI apprennent de la façon dont nous interagissons avec les messages qui arrivent dans notre boîte de réception, ce qui les aide à déterminer si les emails doivent aller dans notre boîte de réception ou atterrir dans notre dossier spams.

Qu’est-ce que cela a à voir avec les mots que vous utilisez dans vos campagnes emailing ? Certains mots utilisés dans les objets d’emails génèrent des taux de plaintes plus élevés que la normale et une interaction médiocre. Cela a un effet négatif sur la réputation de l’expéditeur et, en fin de compte, sur la délivrabilité des futurs messages. Ainsi, pour vous éviter d’être pris pour un spammeur, mais aussi pour mieux vous protéger vous-même des tentatives de spam, nous avons listé certains mots qu’il vaut mieux éviter.

 

Les principaux mots à éviter pour ne pas tomber dans les spams

« Facture »

Le mot « facture » est l’un des mots préférés des phishers. Si vous le voyez dans l’objet de l’email, vérifiez avant tout qui est l’expéditeur. L’adresse est le meilleur moyen pour prouver que l’email est légitime. Mais attention, facturation@ex-emple.com n’est pas la même adresse que facturation@exemple.com. Les escrocs tentent de profiter de notre négligence alors soyez vigilant(e). Dans le doute, si l’adresse de l’expéditeur ne vous dit rien, nous vous recommandons de ne pas ouvrir l’email. De même, afin de ne pas être pris vous-même pour un spammeur, évitez d’utiliser ce terme dans vos objets d’email.

« PayPal », « Visa », « Mastercard » ou tout autre mention bancaire

Ici aussi, un nom de banque ou de service de paiement peut être utilisé pour du phishing. Les expéditeurs malveillants essaient de se faire passer pour des organismes bancaires en envoyant des emails avec le même jeu de couleurs et la même mise en page, redirigeant vers un site miroir réalisé pour reproduire avec plus ou moins de perfection celui qu’il usurpe. En tant que destinataire, vérifiez l’adresse de l’expéditeur et le nom de domaine. En tant qu’expéditeur d’email, utilisez des outils d’authentification tels que DKIM et SPF pour empêcher les usurpateurs de porter atteinte à votre réputation. Ces protocoles rattachent et associent votre adresse email à votre nom de domaine. Vous garantissez ainsi aux FAI et webmails que les emails envoyés depuis votre adresse sont bien liés à un site légitime.

« Cadeau », « Lot », « Spécialement pour vous »…

Parlons maintenant des emails envoyés avec des objets aguicheurs annonçant que vous avez gagné le gros lot ou que vous avez été sélectionné pour un tirage au sort exclusif auquel vous ne vous êtes jamais inscrit(e). Si seule une faible proportion des destinataires sera réceptive à cette arnaque, elle continue à porter ses fruits, puisque les usurpateurs d’identité continuent à envoyer des millions de messages de ce type. Ils sont après tout peu coûteux à produire et peuvent leur rapporter gros : obtention d’identifiants et mots de passe, de numéros de compte bancaire… Les emails de ce type sont donc généralement bloqués par les filtres anti-spams des FAI et des webmails. Gardez toujours cela en tête lorsque vous envoyez vos emails.

« Urgent », « Désespéré », « Aidez-moi »…

Avez-vous déjà entendu parler du scam ? Il s’agit d’une forme d’escroquerie qui abuse de la crédulité des victimes pour leur soutirer de l’argent. Cela se présente sous la forme d’un email dans lequel une personne affirme posséder une importante somme d’argent (plusieurs millions de dollars en héritage, fonds à placer à l’étranger à la suite d’un changement de contexte politique, etc.) et fait part de son besoin d’utiliser un compte existant pour transférer rapidement cet argent. La personne à l’origine de l’arnaque demande de l’aide pour effectuer ce transfert d’argent, en échange de quoi il offre un pourcentage sur la somme qui sera transférée, en général par la « voie diplomatique ». Ne tombez pas dans le panneau !

« Jeux d’argent », « Casino »…

Les spammeurs de jeux de hasard envoient régulièrement des campagnes promettant des gains élevés voire doublés, ou une entrée gratuite. S’il ne s’agit pas d’un site Internet reconnu par l’agence de régulation des jeux en ligne en vigueur dans votre pays, ce message doit aller directement dans le dossier des spams. Et en tant qu’expéditeur, attention à ne pas être assimilé à ce genre de spammeurs de jeux d’argent.
 

En conclusion : la liste des mots à éviter

Nous avons regroupé les mots les plus fréquemment repérés par les filtres anti-spam comme étant à risque, spécialement lorsqu’ils sont utilisés dans l’objet du message. Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

tab with spam worlds to avoid

Les risques liés à ces mots évoluent constamment, restez donc attentifs, nous mettons à jour cette liste régulièrement. Notez enfin que, si ces mots sont à risques, vous pouvez continuer à les utiliser, mais avec parcimonie. Si vos objets les répètent d’email en email, vous vous exposez davantage qu’une campagne one-shot.

Et si vous ciblez les bonnes personnes avec un contenu engageant à la bonne fréquence, vous ne devriez pas avoir de problème de délivrabilité. Si vos destinataires font confiance à votre marque, sont engagés et interagissent bien avec vos messages, vous pouvez a priori utiliser les mots listés ci-dessus et pourtant toujours atteindre leur boîte de réception.

Cet article est une version mise à jour de l’article “Les mots qui déclenchent l’alerte au spam”, publié sur le blog Mailjet le 26 juillet 2017 par Thomas Hajdukowicz.