Marketing automation : le nouveau scénario d’anniversaire de Mailjet

Avec la segmentation, l’email automation est incontestablement l’une des fonctionnalités les plus utiles (et les plus utilisées) pour les campagnes marketing. Cette solution vous permet de maintenir facilement le lien avec vos clients. En ce qui concerne les habitudes et préférences en matière d’emails, aucun doute : les destinataires veulent recevoir des communications ciblées et pertinentes. Si ce critère est négligé, difficile de susciter leur intérêt. Vos emails ont de grandes chances de finir dans la corbeille ou de ne jamais être ouverts (impactant alors votre délivrabilité), de générer des désabonnements et plus généralement, de renvoyer une mauvaise image de votre marque. En d’autres termes, vous risquez de produire l’effet inverse de celui recherché. 🙅‍♀️

Chez Mailjet, nous connaissons l’importance des scénarios automatisés pour votre entreprise. C’est pourquoi nous venons d’enrichir notre offre. Nous sommes heureux de vous présenter notre nouveau scénario d’anniversaire.

L’email automation chez Mailjet : les nouveautés

Vous souhaitez redynamiser votre stratégie marketing ? Envoyez à vos contacts des emails automatisés lorsqu’ils effectuent une action ou atteignent une étape importante.

Une stratégie marketing efficace repose sur de nombreuses actions ciblées. En créant des parcours centrés sur le client, grâce aux emails automatisés, vous serez assuré(e) de renforcer les relations avec vos utilisateurs. Contactez-les au bon moment pour améliorer votre ROI et votre taux d’engagement.

Les processus d’automatisation de Mailjet sont faciles à mettre en place. Que vous soyez débutant ou expert, vous pouvez utiliser l’un de nos scénarios prédéfinis couvrant les principaux cas d’utilisation :

  • Scénario de bienvenue / d’onboarding : accueillez les contacts qui rejoignent votre liste avec un ou plusieurs emails personnalisés.
  • Scénario basé sur une date : planifiez votre workflow en fonction d’une date et heure que vous aurez définies. Cela est particulièrement utile pour les offres spéciales ou ponctuelles, par exemple, pour l’envoi de séries d’emails destinés à promouvoir les soldes d’été.
  • Scénario basé sur la mise à jour des propriétés du contact : envoyez des emails automatisés qui tiennent compte des propriétés de vos clients (dernier achat, status fidélité, etc.) pour un les engager de façon continue.

 
Afin de toujours mieux répondre à vos besoins, nous avons récemment ajouté un nouveau scénario à notre offre d’automatisation : le workflow d’anniversaire.

email automation

Le scénario d’anniversaire de Mailjet

Célébrer une date importante peut être un excellent moyen de renforcer vos relations avec votre clientèle. Cela peut (et devrait) être une occasion de leur offrir un cadeau. Voici deux façons dont le scénario d’anniversaire Mailjet peut vous aider dans cette démarche :

  • Anniversaire du client : envoyer un message à vos contacts pour leur souhaiter un bon anniversaire leur montre que vous leur portez de l’intérêt et cela consolide votre réputation. Ajoutez un remise ou une offre spéciale à votre email à l’occasion de cet événement.
  • Anniversaire d’adhésion : assurer le suivi de la souscription des utilisateurs à votre programme de fidélité ou votre newsletter vous permettra de les remercier pour chaque nouvelle année passée auprès de vous, à la date anniversaire de leur inscription. Vous pouvez leur offrir un bon de réduction ou leur témoigner votre reconnaissance en leur montrant à quel point leur confiance et leur soutien ont été précieux pour votre entreprise au cours de l’année écoulée.

 

Un anniversaire est également l’opportunité de communiquer avec vos contacts sans qu’ils vous aient demandé quoi que ce soit. C’est le moment de booster vos ventes ou de mettre en avant une offre immanquable. Profitez-en pour récompenser vos clients tout en leur présentant vos derniers produits.

Comment configurer un workflow d’anniversaire ?

Un workflow peut être déclenché par un événement ou une action. Dans ce cas précis, le déclencheur sera la date d’anniversaire. Pour configurer le workflow, suivez ces étapes :

Étape 1 : pour créer un workflow, cliquez sur « Automatisation » dans la barre du menu principal, puis sur « Mes scénarios automatisés ». Si vous n’avez pas encore créé de workflow, l’écran suivant s’affiche :

email automation

Étape 2 : pour configurer le workflow d’anniversaire, cliquez sur « Créer mon premier scénario » puis sélectionnez le scénario « Anniversaire » parmi les options affichées.

email automation

Étape 3 : afin de déclencher ce workflow, la date d’anniversaire de chacun de vos utilisateurs doit être enregistrée en tant que propriété du contact. Vous devez donc vous assurer de recueillir cette information. Il peut s’agir de la date de naissance de vos contacts, si vous voulez leur envoyer un email pour leur souhaiter un joyeux anniversaire, ou de la date de souscription à votre liste de diffusion, si vous préférez célébrer leur fidélité.

Remplissez tous les champs, choisissez d’ajouter une liste spécifique, l’ensemble des contacts, ou d’autres cibles grâce aux segments. Dans notre exemple, nous allons envoyer un email d’anniversaire à une liste spécifique de clients.

email automation

Étape 4 : une fois que toutes les informations de base sont renseignées et qu’une liste a été choisie, vous pouvez définir les déclencheurs pour votre workflow d’anniversaire. Cela fonctionne pour toute date ou tout cycle importants que vous décidez de définir : les anniversaires de vos clients, leurs renouvellements de souscription ou de contrat, l’expiration de leur période d’essai, etc.

email automation

Si vous prévoyez plutôt d’envoyer une série d’emails, vous pouvez ajouter des emails supplémentaires au workflow. Pour chaque email du workflow, vous pouvez décider s’il doit être envoyé immédiatement ou après un certain délai (en minutes, heures, jours, mois) :

email automation

Étape 5 : lorsque toutes les informations du workflow automatisé sont paramétrées, il vous reste à composer votre email. Vous pouvez concevoir votre campagne à l’aide de notre éditeur d’emails Passport. Vous avez la possibilité d’utiliser l’un de nos modèles prédéfinis ou bien de créer le vôtre.

email automation

N’oubliez pas de saisir les informations de l’expéditeur, notamment un nom reconnaissable pour le champ « De : Nom » ainsi qu’un objet accrocheur qui permettra à votre email de sortir du lot dans la boîte de réception surchargée de vos contacts :

email automation

Étape 6 : pensez à vérifier votre workflow avant de l’enregistrer ! Après la configuration, Mailjet enverra automatiquement les emails à vos clients. Veillez donc à ce que votre workflow soit parfait ! 🤓

Chaque année, à la date de l’événement ou à l’approche de celle-ci (selon vos paramètres), le workflow sera activé et enverra automatiquement les emails à vos contacts. C’est aussi simple que cela.

La segmentation pour un résultat optimal

Les messages d’anniversaire doivent être uniques et personnalisés. En créant des emails d’anniversaire segmentés, vous serez en mesure d’offrir une expérience plus adaptée à vos contacts et de leur montrer que vous les connaissez, et qu’ils comptent pour vous. Qui n’aimerait pas recevoir un cadeau à retirer dans son enseigne locale ou une remise sur un produit spécialement sélectionné dans votre boutique en ligne ?

Tout l’intérêt de l’automatisation est de prendre soin de vos clients. Affinez votre segmentation en fonction du profil, de la localisation et du comportement de vos contacts pour leur apporter la meilleure expérience possible.

email automation

 

À vous de jouer !

Automatiser vos emails vous permet de vous impliquer dans l’intégralité du cycle de vie du client. Grâce à cette nouvelle méthode, vous aurez tout ce qu’il vous faut pour renforcer vos interactions avec votre public. Vous n’avez plus qu’à trouver l’inspiration et faire appel à votre créativité pour stimuler vos ventes. Il est important de créer des emails personnalisés et des offres attractives pour tirer le meilleur parti de votre workflow d’anniversaire.

Ça vous tente ? Le workflow d’anniversaire et toutes les solutions d’automatisation de Mailjet sont disponibles pour les abonnements Premium. Créez un compte ou effectuez une mise à niveau depuis votre compte Mailjet. Lorsque vous êtes prêt, consultez notre documentation complète pour un accompagnement étape par étape.

Et si vous testiez les fonctionnalités Premium de Mailjet ?
Segmentation, Marketing Automation, A/B Testing… les fonctionnalités Premium vous permettre d’envoyer des emails plus ciblées et d’améliorer vos résultats.

Essayer gratuitement

Spam traps : de quoi s’agit-il et comment les éviter ?

En matière d’emails, les spam traps (ou pièges à spam) peuvent être un cauchemar pour de nombreuses entreprises. Cependant, les spam traps et le dossier spam ne présentent pas que des aspects négatifs. Ils contribuent à filtrer les tentatives de phishing, les arnaques et les emails de faux princes nigérians, afin que vous receviez uniquement les messages – et donc les informations – dont vous avez réellement besoin.

Malheureusement, ces mêmes spam traps qui vous aident à filtrer les messages de votre boîte de réception peuvent également bloquer de nombreux emails marketing d’entreprises légitimes si celles-ci ne sont pas vigilantes. Avec des lignes directrices appropriées et une bonne exécution, ces entreprises peuvent toutefois s’assurer que leurs emails atteignent la boîte de réception de leurs destinataires. Dans cet article, nous aborderons en détail les spam traps et vous expliquerons comment les éviter.

Définition : qu’est-ce qu’un spam trap ?

Les spam traps sont des pièges créés pour lutter contre les spammeurs, ou contre les expéditeurs ayant de mauvaises pratiques de gestion des contacts. Les spam traps sont généralement utilisés par les Fournisseurs d’Accès à Internet (Orange, SFR, Free…) et par d’autres organisations telles que celles qui établissent des blacklists (listes noires).

Concrètement, un spam traps est une adresse email piège, qui a l’apparence d’une adresse email légitime mais qui n’est pas (ou plus) utilisée par un utilisateur réel. Les spam traps permettent d’identifier les adresses email de leurs expéditeurs d’origine. Lorsque quelqu’un tente d’envoyer des emails indésirables à un spam trap, un système automatisé relève les informations de l’expéditeur du spam. Il existe différents types de spam traps que nous allons vous présenter dans la partie suivante.

Spam filtering emails

Quels sont les différents types de spam traps ?

Spam traps de type pristine

Les spam traps de type pristine, ou honeypots (pots de miel), sont de nouvelles adresses email créées exclusivement pour être une adresse piège. Comme ces adresses n’ont jamais été utilisées, elles n’ont aucun historique ni aucune réputation associés et permettent de générer des signalements de spam fiables.

Ces adresses email sont placées à différents emplacements sur le web. Si un email est envoyé à l’une de ces adresses pièges, c’est que dernière a été collectée par un spambot et qu’il s’agit donc d’un email de spam. Les entreprises risquent d’atteindre des spam traps de type pristine en utilisant des listes de contacts achetées ou des bots pour récupérer des adresses email depuis le web.

Spam traps de type domaine ou adresse recyclés

Un nom de domaine qui n’est plus utilisé par une entreprise ou un particulier (par exemple : domaine.net) peut être racheté et réactivé par les acteurs luttant contre le spam pour identifier les expéditeurs qui envoient des emails aux adresses de ce domaine, même après sa désactivation supposée.

Concernant les spam traps de type adresse recyclé, il s’agit d’adresses email d’utilisateurs qui ont vraiment existé un moment donnée mais dont le compte a été clôturé par les Fournisseurs d’Accès à Internet ou par les clients de messagerie (Gmail, Yahoo, Outlook…) suite à une longue période d’inactivité. Le compte peut être rouvert par les acteurs anti-spams pour suivre les emails envoyés à cette adresse email. Si un expéditeur a envoyé un message à cette adresse, cela signifie qu’il ne vérifie jamais si ses emails sont « désirés » (c’est-à-dire s’ils sont ouverts ou si le destinataire interagit avec ceux-ci).

C’est pourquoi il est important de nettoyer régulièrement vos listes de contacts et de supprimer les adresses inactives.

Spam traps de type adresse email invalide

Ces spam traps sont des adresses email qui diffèrent légèrement d’adresses réelles par des fautes de frappe. Par exemple, une adresse email comme utilisateur@gmail.com peut devenir utilisateur@gnail.com ou utilisateur@gmaii.com dans un spam trap de type adresse email invalide.

Étant donné que ces spam traps sont généralement atteints suite à de simples fautes de frappe, les conséquences sont souvent minimes – tant que vous ne continuez pas d’envoyer des spams aux mauvaises adresses. Là aussi, faites bien attention à vérifier vos listes de contacts et à supprimer les adresses invalides.

En quoi les spam traps peuvent-il avoir un impact négatif sur les entreprises ?

Si vous travaillez pour une entreprise légitime souhaitant disposer d’une liste propre et active, vous devez faire preuve de vigilance vis-à-vis des éventuels spam traps afin d’éviter de les atteindre. Sinon, voici quelques-unes des conséquences auxquelles vous vous exposez :

  • Blocage de votre adresse IP. Le blocage de votre adresse IP vous empêchera d’envoyer des communications à partir de l’appareil ayant l’adresse IP en question, ce qui peut interférer avec votre activité.
  • Blocage de votre domaine d’expédition. Si votre domaine d’expédition est bloqué, le rétablissement de la réputation de votre domaine sera long et difficile, et vous aurez besoin des meilleurs experts en délivrabilité pour vous aider à vous en sortir.
  • Blocage ou filtrage en spam de vos emails. Si vous êtes considéré comme un spammeur, les futurs emails envoyés depuis votre compte atterriront probablement dans les dossiers spam de vos destinataires ou seront tout simplement rejetés.

 
Ces conséquences auront évidemment un impact négatif sur votre la délivrabilité de vos messages. Si vous touchez des spam traps, votre réputation d’expéditeur risque d’être impactée et vos emails risquent de ne pas parvenir à leurs destinataires. Cela réduirait l’impact et le retour sur investissement de votre stratégie d’emailing.

A l’inverse, si vous suivez les recommandations en matière de délivrabilité et prenez soin de cette dernière, votre stratégie d’emailing peut devenir un excellent investissement et un puissant levier d’acquisition et de fidélisation pour votre entreprise. Si vous souhaitez en savoir plus sur les bonnes pratiques à suivre en matière de délivrabilité, téléchargez gratuitement notre guide dédié.

Banner Delivrability Guide

Comment éviter les spam traps ?

Heureusement, il existe de nombreuses façons d’éviter les spam traps. Pour cela, appliquez les bonnes pratiques emailing en suivant cette liste de choses à faire et à ne pas faire.

À ne pas faire

Voici quelques pratiques dangereuses à proscrire si vous souhaitez éviter les spam traps :

  • Ne gardez pas des adresses email de contacts inactifs, c’est-à-dire n’ayant pas ouvert vos communications au cours des derniers mois, dans votre liste de diffusion. Les anciennes adresses email non utilisées servent couramment de spam traps, et les clients non intéressés risquent de signaler vos communications comme spam. Mieux vaut une liste réduite de contacts vraiment intéressés par vos communications qu’une longue liste non nettoyée depuis longtemps.
  • N’achetez pas de listes de contacts. Même si vous souhaitez agrandir rapidement votre base de données, de nombreuses listes en vente comportent des spam traps et cette méthode risque fortement de compromettre votre stratégie emailing. Développez plutôt votre liste de façon organique et vous assurant d’obtenir le consentement de chacun de vos contacts, conformément à la réglementation en vigueur.

 

À faire

A l’inverse, voici les meilleures pratiques à suivre pour vous protéger contre les spam traps :

  • Appliquer une politique de double opt-in lors de l’inscription de nouveaux abonnés à votre liste de contacts. Lorsqu’un utilisateur s’inscrit, demandez-lui de saisir son adresse email puis de cliquer sur un lien de confirmation envoyé à l’adresse email renseignée. Cela vous permet non seulement de vous assurer que l’adresse saisie est correcte mais surtout d’être certain(e) que l’utilisateur souhaite bien recevoir vos communications.
  • Nettoyez régulièrement vos listes de contacts, 2 à 4 fois par an dans l’idéal. Assurez-vous que votre liste est à jour et composée d’adresses emails correctes et d’abonnés intéressés ayant interagi récemment avec vos emails. Si vous envoyez des emails une fois par semaine, vous pouvez supprimer les contacts n’ayant pas ouvert vos messages au cours des 3 à 6 derniers mois. Si vous envoyez des emails une fois par jour, vous devriez supprimer les contacts n’en ayant ouvert aucun depuis un mois.

 

En quoi Mailjet peut vous aider ?

L’email marketing et la délivrabilité des emails sont notre spécialité, et nous disposons de toutes sortes d’outils qui peuvent vous aider à optimiser la gestion de votre liste de contacts et à conserver des abonnés fidèles. Avec Mailjet, vous pouvez notamment facilement créer et intégrer un formulaire d’inscription en double opt-in pour recueillir les adresses email en toute sécurité et nettoyer vos bases de données pour ne garder que les contacts actifs. N’hésitez pas à créer un compte gratuit pour tester notre plateforme et toutes nos fonctionnalités.

Si vous envoyez des volumes d’emails importants, vous pouvez également bénéficier de services supplémentaires pour bénéficier d’une expertise dédiée en délivrabilité afin de vous aider à préserver votre réputation et à maximiser vos chances d’atteindre la boîte de réception de vos destinataires.

7 bonnes pratiques pour rédiger un objet d’email accrocheur

Dans le monde de l’email marketing comme dans la vie… c’est la première impression qui compte. Que ce soit en BtoB ou en BtoC, la boîte de réception de vos destinataires est un endroit ultra compétitif où il faut savoir se distinguer efficacement. Tout se joue en quelques caractères pour attirer l’œil et éveiller la curiosité de votre destinataire avec l’objet de votre email.

Vous avez peut-être déjà suivi nos conseils sur les bonnes pratiques à suivre afin que vos messages ne tombent dans le dossier “spams” ou “courriers indésirables”. Maintenant que vous êtes sûr(e) que votre email va arriver dans la boîte de réception principale de votre destinataire, voyons comment créer un bon objet d’email, de ceux qui vont immédiatement augmenter votre taux d’ouverture.

Dans cet article, nous vous guiderons dans la rédaction d’un objet d’email parfait avec quelques bonnes pratiques emailing simples à mettre en place et de nombreux exemples d’objets. Vous saurez bientôt rédiger des objets d’emails attractifs améliorer significativement la performance de vos messages.

1/ Être attentif à la longueur des objets d’emails

Le débat sur la longueur idéale d’un objet d’email n’est pas tranché. Et pour cause, car il ne semble n’y avoir aucun lien statistique entre la longueur de la ligne d’objet et le taux d’ouverture. Cependant, il faut garder à l’esprit que l’aperçu de votre objet d’email sera tronqué par la messagerie de vos destinataires s’il est trop long, comme dans l’exemple ci-dessous.

Et pour ne pas vous faciliter la tâche, le nombre de caractères qui s’affichent en boîte de réception dépend des messageries. Pour trouver ce qui fonctionne le mieux avec votre cible, nous vous recommandons donc de regarder quelles messageries sont les plus utilisées dans votre liste de contacts. Pour cela, vous pouvez utiliser les statistiques de votre solution d’emailing. Vous pourrez ainsi adapter la longueur de votre objet d’email en fonction. Vous pourrez ainsi parer cet obstacle, ou du moins l’intégrer au mieux dans vos contraintes lors de la phase de réflexion et de rédaction. Chez Mailjet, bien que la limite soit de 100 caractères, nous vous recommandons en général de ne pas dépasser 50 caractères. Cela vous aidera également à améliorer la délivrabilité de vos messages. En cas de doutes, n’hésitez pas à mettre les mots-clés en début d’objet pour être certain(e) que ces derniers soient bien visibles.

2/ Éviter certains mots dans votre objet d’email pour ne pas tomber dans les spams

L’industrie de l’email est en perpétuelle évolution. Les algorithmes que les webmails (Gmail, Outlook, Hotmail…) utilisent pour déterminer si vos messages arriveront ou non dans la boîte de réception évoluent également. Ces algorithmes sont de plus en plus influencés par l’engagement de vos destinataires vis-à-vis de vos emails (nombre d’ouverture, nombre de clics…).

Qu’est-ce que cela a à voir avec les mots que vous utilisez dans vos campagnes emailing ? Certains mots utilisés dans les objets d’emails génèrent des taux de plaintes plus élevés que la normale et une interaction médiocre. Cela a un effet négatif sur la réputation de l’expéditeur et, en fin de compte, sur la délivrabilité des futurs messages. Ainsi, pour vous éviter d’être pris pour un spammeur, il y a certains spam words qu’il vaut mieux éviter tels que :

  • « PayPal », « Visa », « Mastercard »…
  • « Cadeau », « Lot », « Spécialement pour vous »…
  • « Urgent », « Désespéré », « Aidez-moi »…
  • « Jeux d’argent », « Casino »…

 

tab with spam worlds to avoid

Vous pouvez retrouver ci-dessus la liste complète (cliquez sur l’image pour l’agrandir). Si ces mots sont à risques, vous pouvez continuer à les utiliser dans l’objet et le contenu de l’email, mais avec parcimonie. Si vos objets les répètent d’email en email, vous vous exposez davantage qu’une campagne one-shot. Autres conseils pour améliorer la délivrabilité de vos messages : évitez les mots en majuscule et les les caractères spéciaux comme les ponctuations excessives (??!!).

3/ Miser sur les émotions des lecteurs dans votre objet d’email

Votre objet doit susciter une émotion auprès de vos destinataires qui soit assez forte pour les pousser à ouvrir votre email. Votre titre doit être explicite tout en restant intriguant. On vous l’accorde, la recette magique est dure à trouver. C’est pourquoi nous vous donnons des astuces et quelques exemples qui fonctionnent bien dont vous pouvez vous inspirer.

Le bon plan

exemple objet email

Qui n’est pas à l’affût d’un bon plan qu’il pourra partager à tous ses collègues (oui, oui, on est comme ça chez Mailjet) ? L’exemple ci-dessus exploite très bien ce credo en annonçant de but en blanc une réduction très importante sur des grandes marques qui attirent l’œil, tout en évitant les mots qui envoient les emails en spam.

L’urgence

exemple objet email

Si les réductions et les promos sont une arme puissante pour vos objets d’emails, vous pouvez les rendre encore plus efficaces en créant un sentiment d’urgence. Il s’agit d’un levier puissant pour augmenter les ouvertures de vos emails. Cet exemple d’objet transmet, en 4 mots seulement, un double message : non seulement le lecteur peut en toute vraisemblance bénéficier de quelque chose de spécial et il n’a que 5 heures pour en profiter.

Le mystère

Exemple objet d'email mystère

S’il est intéressant de montrer un bénéfice concret dans l’objet de votre email, il peut aussi être très efficace de jouer la carte du mystère. “Nous pensions que c’était impossible mais…” : cette phrase ne nous révèle rien du contenu du message mais elle a le mérite d’être très intrigante et de donner envie d’en savoir plus. Si nous adorons le suspens dans nos séries Netflix, nous l’aimons aussi dans notre boîte de réception.

La question

Exemple objet d'email question

En lui posant une question, le destinataire va se sentir immédiatement impliqué. Il s’agit de l’inciter à l’action, et en l’occurrence, d’ouvrir le mail pour en savoir plus. Et les objets qui commencent par cette formule simple “Comment…” sont parmi les plus efficaces. C’est également une bonne technique pour focaliser votre objet non pas directement sur le produit mais sur son bénéfice en employant un ton journalistique.

4/ Humaniser votre objet d’email

Envoyez le bon contenu à la bonne personne. Aujourd’hui, vous pouvez insérer de nombreuses variables dans vos emails afin de les humaniser et donner à chacun des contacts de votre liste le sentiment que le message a été conçu spécialement pour lui, et non qu’il s’agit d’une campagne emailing envoyée en masse. La personnalisation n’est plus un secret et vous pouvez utiliser cette bonne pratique emailing à de nombreuses fins ! En fonction des champs obligatoires que vous avez mis en place, n’hésitez donc pas à utiliser les données dont vous disposez sur vos utilisateurs. Vous pouvez par exemple utiliser un prénom et des mots comme “vous” et “votre” dans l’objet de votre email : cela axe le message sur votre destinataire et lui donne une sentiment de privilège qui l’encourage à en savoir plus.

C’est par exemple ce que fait très bien Netflix avec un objet d’email « Julie, nous venons d’ajouter un film qui devrait vous plaire ! »

exemple netflix

Mais le prénom, le nom ou la civilité ne sont pas les seuls éléments utilisés pour personnaliser un objet. La localisation, l’âge, les habitudes d’achats… tout est bon pour personnaliser un email. A vous de jouer pour qualifier votre base de contacts afin de pouvoir humaniser et individualiser vos campagnes emailing.

5/ Insérer des emojis dans l’objet d’email (à consommer avec modération)

Chez Mailjet, vous l’avez peut-être déjà remarqué, nous sommes fans des emojis. Non seulement ils sont cools mais ils représentent surtout un excellent moyen de provoquer un engagement plus important de la part de vos abonnés. Les marketeurs adoptent de plus en plus les emojis comme un moyen rapide, facile et expressif de se démarquer, par exemple sur les réseaux sociaux mais aussi dans les boîtes de réception de leurs abonnés.

Par rapport à ce dont nous avons parlé précédemment dans l’article, les emojis présentent d’autres avantages. D’une part, ils peuvent vous permettre de rédiger des objets d’emails plus court en remplaçant un mot ou un groupe de mots par un symbole. ☯️ D’autre part, ils peuvent également vous permettre d’éviter d’utiliser certains mots qui pourraient déclencher les filtres anti-spams. ✅

Soyez toutefois toujours attentifs à les utiliser dans un contexte pertinent. Le cas contraire ils pourraient créer un sentiment d’incompréhension ou donner une impression peu professionnelle à votre marque. Gardez également en tête que lorsque vous utilisez des emojis, ils peuvent ne pas s’afficher de la même manière dans toutes les boîtes de réception. Nous vous recommandons d’utiliser Emojipedia pour vérifier l’affichage de l’emoji sur les plateformes populaires afin de vous assurer qu’il supporte vraiment le message que vous voulez faire passer.

Emojis examples

 

6/ Faire référence à l’actualité dans les objets d’emails

Un autre moyen très efficace de vous démarquer dans la boîte de réception de vos destinataires est de faire référence à une actualité du moment dans votre objet d’email. Non seulement, cela éveillera leur curiosité car ils voudront en savoir plus sur un sujet “chaud” mais cela vous permettra également de vous positionner comme un expert à suivre sur les sujets d’actualité.

Pour être sûr(e) de ne rien louper sur les nouveautés, vous pouvez utiliser un outil gratuit tel que Feedly. Vous avez accès, sur une seule et même page, aux dernières publications concernant les thématiques que vous aurez choisi. La plateforme est un agrégateur de flux qui se met donc automatiquement à jour dès qu’un article est publié. Ainsi, vous aurez accès facilement à toutes les actualités que vous pouvez mentionner dans votre objet d’email marketing ou email transactionnel.

Feedly

 

7/ Tester, tester et… tester vos objets d’emails !

On ne le dira jamais assez, faites encore et toujours des A/B tests. En matière d’emails, on ne peut jamais être sûr à 100% de l’objet de l’email qui va fonctionner le mieux auprès de votre cible. Par exemple, avec la fonctionnalité d’A/B testing avancée de Mailjet, vous pouvez tester jusqu’à 10 versions différentes de votre message sur une portion de votre liste de contact. La version la plus performante est ensuite envoyée au reste de votre liste.

A:Btest

Après avoir réalisé des tests A/B et envoyé quelques campagnes, n’oubliez pas de consulter vos statistiques pour voir quelles sont les campagnes qui fonctionnent le mieux auprès de votre cible et pouvoir optimiser les suivantes ! Vous pouvez également comparer vos résultats avec ceux de l’industrie dans laquelle vous évoluez afin de fixer des objectifs spécifiques à atteindre et améliorer vos campagnes emails au fur et à mesure de vos envois.

Les autres éléments qui impactent le taux d’ouverture

Un dernier conseil pour la route. Que ce soit sur ordinateur ou sur smartphone, gardez en tête que les seuls éléments visibles en boîte de réception avant ouverture d’un message sont toujours les mêmes : le nom de l’expéditeur, éventuellement son adresse d’expédition, l’objet de votre email ainsi que le pré-header (début de votre message). Ainsi, si l’objet d’email impacte très fortement vos taux d’ouverture, soignez également ces autres éléments. Par exemple, en insérant une phrase d’accroche engageante dans votre pré-header ou en définissant un expéditeur bien identifié qui suscitera la confiance des destinataires.

Comment Mailjet peut vous aider ?

Nous vous recommandons d’utiliser une solution emailing performante telle que Mailjet qui vous permettra de concevoir, d’envoyer et de suivre vos emails marketing. Grâce aux statistiques avancées de Mailjet, vous pourrez tracker différents indicateurs tels que le taux d’ouverture afin d’analyser la performance de vos campagnes et ainsi améliorer vos futurs envois.

Et n’oubliez pas que Mailjet vous permet de tester jusqu’à 10 versions différentes d’une campagne, de quoi tester plusieurs objets d’email et être certain(e) d’envoyer la version la plus performante à l’ensemble de votre liste de contacts. Vous pouvez également comparer plusieurs campagnes entre elles pour mieux comprendre ce qui fonctionne auprès de votre audience et améliorer votre stratégie emailing au fil du temps.

Voilà, maintenant que tout est dit, il est temps de se mettre au travail ! Lesquelles de ces bonnes pratiques emailing utilisez-vous déjà et lesquelles prévoyez-vous de mettre en place ? Rendez-vous sur les réseaux sociaux et partagez avec nous vos retours sur Facebook, Twitter ou LinkedIn.

Le guide pour définir votre stratégie emailing

Au début, vous pourrez avoir l’impression que l’emailing n’est qu’une liste interminable d’actions à mener : créer votre liste de contacts, planifier votre stratégie et analyser vos résultats…

Mais ne vous inquiétez pas et laissez-vous guider  : l’emailing n’aura bientôt plus aucun secret pour vous. Nous allons vous apprendre à définir vos objectifs, à créer des campagnes performantes, à améliorer vos résultats, et bien plus encore. Prêt à lancer votre stratégie emailing ? 1, 2, 3… c’est parti !

Qu’est-ce que l’email marketing ?

L’emailing est le canal marketing qui génère le retour sur investissement le plus élevé. Cette méthode est idéale pour attirer de nouveaux prospects et fidéliser les clients existants. L’email marketing vous permet d’envoyer un message “en masse” à de nombreux destinataires à la fois. Il peut par exemple s’agir d’une newsletter ou d’une campagne promotionnelle. Le réel avantage est que des méthodes telles que la segmentation et la personnalisation vous permettent désormais d’envoyer des messages ciblés et personnalisés. Vous pouvez donc interagir individuellement avec chacun de vos clients et ce, à grande échelle.

Et ne négligez l’email transactionnel. Contrairement à l’email marketing, l’email transactionnel est envoyé à une seule personne suite à une action de sa part. Il peut s’agir d’un email de confirmation de création de compte, de réinitialisation du mot de passe ou encore de notification de livraison. N’oubliez pas que tous vos messages, à la fois marketing et transactionnels, doivent être harmonisés et refléter l’identité de votre marque. De plus, gardez en tête que les emails transactionnels, attendus par les clients, génèrent des taux d’ouverture élevés et représentent donc une formidable opportunité marketing.

Définissez vos objectifs

Au même titre que tout autre canal marketing, l’emailing n’est rien sans une stratégie clairement définie. Ne vous précipitez donc pas, et fixez d’abord vos objectifs et définissez les facteurs de réussite de chaque campagne (taux d’ouverture, taux de clics…). Par exemple, si vous cherchez à acquérir de nouveaux clients dans le cadre d’une campagne de parrainage, vous allez surveiller les personnes ayant cliqué sur votre lien de parrainage. Vous pourrez ensuite facilement suivre vos résultats via les statistiques de votre campagne afin d’analyser sa réussite.

Statistiques

Avant de concevoir et de diffuser une campagne, vous devez savoir pourquoi vous l’envoyez. Demandez-vous toujours « Quel est l’objectif que je souhaite atteindre avec cet email ? » et évaluez ensuite si vous avez rempli vos objectifs. La réussite prend un sens différent pour chacun de vos emails : gardez bien cette règle à l’esprit lors de la planification de vos campagnes et n’oubliez pas de suivre vos résultats après chaque envoi.

Enrichissez votre liste de contacts

Il existe de nombreuses solutions pour développer votre clientèle de façon organique. De manière générale, l’emailing consiste à essayer différentes approches. Au fil de vos essais, vous trouverez certainement des méthodes plus efficaces que d’autres, alors n’hésitez pas à en mettre plusieurs en pratique.

Exploitez tous les canaux à votre disposition

Site Web

Les clients qui visitent votre blog ou vos pages produits sont déjà intéressés par votre offre : c’est donc l’endroit rêvé pour éveiller leur intérêt pour votre newsletter, par exemple. Pour que vos internautes puissent facilement s’abonner, ajoutez des widgets d’inscription au sein de chacune de ces pages. Si vous avez des contenus pour générer des leads, n’oubliez pas d’ajouter une case à cocher en bas de chacun de vos formulaires pour inciter les personnes à s’abonner à vos communications. Pour multiplier les inscriptions, vous pouvez par exemple exploiter la reconnaissance sociale en intégrant un compteur qui indique le nombre d’abonnés satisfaits ayant déjà reçu votre newsletter.

Réseaux sociaux

Les réseaux sociaux sont l’endroit idéal pour animer votre communauté et inciter vos followers à vous suivre via vos campagnes emailing. Pour cela, incitez les utilisateurs en leur proposant des contenus utiles et pertinents qu’ils pourront recevoir régulièrement directement dans leur boîte de réception. N’hésitez pas à indiquer que vous proposez des remises spéciales au sein de vos emails pour inciter les personnes à s’inscrire et remercier vos lecteurs de leur fidélité.

Hors ligne

Selon la nature de votre activité, vous pouvez être amené à rencontrer vos clients lors d’événement ou en boutique. Il s’agit d’une opportunité unique d’interagir avec le client au cours de son parcours d’achat, alors ne loupez pas cette opportunité. Vous pouvez proposer aux clients en boutique de les inscrire à vos communications au moment du paiement par exemple. Là aussi, n’hésitez pas à faire la promotion de tous les avantages dont ils pourront bénéficier : informations sur les soldes de leur magasin préféré, remises exceptionnelles uniquement à destination des abonnés, etc.

Ne cédez pas à la facilité

Certains pourraient être tentés d’acheter une liste de contacts pour gagner du temps, sans réaliser à quel point cela peut compromettre toute leur stratégie emailing. Nous ne le répéterons jamais assez mais n’achetez ou ne louez jamais une liste de contacts, cela peut nuire à votre réputation d’expéditeur auprès des fournisseurs d’accès à Internet (FAI) et de vos clients.

Ces listes incluent probablement des adresses importées d’Internet par des spambots. Ces utilisateurs sont peut-être déjà submergés d’emails provenant d’autres acheteurs comme vous et sont certainement sur le point de supprimer votre email, de se désabonner ou de le signaler comme étant du spam. Il est très probable que ces listes incluent des spamtraps, ces adresses email configurées par des FAI pour attraper les spammeurs. Une fois générées, les plaintes pour spam peuvent fortement nuire à votre réputation d’expéditeur et donc à votre délivrabilité, c’est-à-dire votre capacité à arriver dans la boîte de réception de vos destinataires.

Nettoyez votre liste

Ne vous entêtez pas à envoyer des emails aux contacts qui ne souhaitent pas recevoir vos campagnes : c’est à la fois inutile et dangereux pour votre réputation d’expéditeur. Les personnes qui ne veulent vraiment pas lire vos emails les ignoreront et les supprimeront, ce qui diminuera vos taux d’engagement. Certains contacts peuvent même être gênés par la quantité de messages indésirables reçus quotidiennement et finissent par les signaler comme spam, un geste qui aura un impact négatif sur votre réputation d’expéditeur.

Pour garantir que votre liste de contacts est propre et que vous ciblez uniquement les personnes souhaitant vraiment recevoir vos emails, assurez-vous que le lien « Se désabonner » s’affiche clairement en bas de votre email et supprimez les contacts inactifs tous les trois à six mois pour prévenir les plaintes pour spam et une baisse des taux d’engagement. Avant cela, vous pouvez même envoyer une campagne de réengagement à vos abonnés pour savoir s’ils souhaitent continuer à recevoir vos messages.

Créez des emails performants

Passons maintenant à la conception de vos emails. Que ce soit en termes de contenu ou de design, il y a plusieurs choses à garder en tête lors de la création de vos campagnes emailing.

Soignez les principaux éléments de votre campagne

Une fois que vous avez établi des objectifs clairs et que vous disposez d’une solide base de données, vous êtes fin prêt(e) à envoyer des emails à vos contacts. Chaque email compte plusieurs éléments qu’il faut soigner pour faire la différence en termes de résultats. Voici les principaux éléments sur lesquels concentrer vos efforts.

Objet d’email

L’objet doit permettre à votre email de sortir du lot. Bien qu’il soit important de rester fidèle à votre marque dans le ton et l’esprit, osez essayer différentes approches. Des accroches amusantes, des questions ou même des emojis peuvent aider à attirer l’attention sur votre email et donc augmenter ses chances d’ouvertures.

Nom d’expéditeur

Le nom d’expéditeur indique à vos contacts qui leur envoie un email. Veillez à ce qu’il soit reconnaissable en utilisant votre nom de marque ou, si vous optez pour un nom d’expéditeur personnalisé ou plus créatif, aidez vos contacts à vous reconnaître en gardant le même au fur et à mesure des envois.

Preheader

Nous aimons l’appeler « la ressource méconnue ». Un grand nombre de personnes oublient à quel point le preheader est important pour résumer le contenu d’un email, notamment sur les appareils mobiles. Il doit compléter votre objet et mettre en lumière votre campagne. Avec un bon preheader, vous multiplier vos chances d’ouvertures.

Call-to-action

Gardez en tête vos objectifs lorsque vous créez vos call-to-action (appels à l’action en français). Pensez aux actions que vous voulez que vos abonnés réalisent après avoir lu votre email et concevez des CTA clairs facilement accessibles depuis un ordinateur et un appareil mobile. Le call-to-action est crucial car c’est lui qui va inciter vos lecteurs à passer à l’action.

Assurez-vous que votre design soit responsive

Un abonné n’a sans doute pas envie de perdre du temps à déchiffrer un message visuellement peu attrayant ou difficile à lire. La solution pour maintenir l’attractivité de votre email est de vous assurer que son design est compatible avec tous les appareils, un principe essentiel puisque 55 % des emails sont désormais ouverts depuis un appareil mobile. Si vos messages ne s’affichent pas correctement sur les smartphones et les différents clients de messagerie, cela risque fortement d’impacter négativement votre retour sur investissement.

Responsive design

Chez Mailjet, nous savons combien il est difficile de créer des emails responsive, c’est pourquoi nous mettons tout en œuvre pour vous faciliter la tâche. Notre éditeur d’emails en « drag-and-drop », Passport, vous permet de créer facilement des emails en responsive design qui s’adaptent parfaitement pour tous les clients de messagerie et appareils.

Optimisez la délivrabilité de vos emails

Rappelons que par délivrabilité, on désigne le fait que des emails légitimes arrivent bien en boîte de réception et non en spam. La délivrabilité n’est pas une science exacte, elle dépend d’une multitude de facteurs et de paramètres. Il faut savoir que les critères de mise en spam ou en boîte de réception varient d’un FAI à l’autre (Orange, Free, SFR…). Il existe toutefois plusieurs bonnes pratiques en termes de contenu pour vous permettre d’améliorer votre délivrabilité.

Évitez autant que possible l’emploi de mots tels que “Gratuit”, “Argent”, “Urgent”, etc. Pour vous aider, nous avons regroupé dans les mots les plus fréquemment repérés par les filtres anti-spam comme étant à risque, spécialement lorsqu’ils sont utilisés dans l’objet du message. Concernant votre objet d’email, si ce dernier dépasse les 35-50 caractères, vous risquez d’alerter la vigilance des filtres anti-spam. Restez donc en dessous de cette limite. Enfin, respectez un ratio texte image d’environ 60% de texte et 40% d’image au sein de votre message.

Cela peut paraître évident, mais vos abonnés s’attendent à recevoir des messages en adéquation avec ce que vous leur avez promis. Si le contenu du message ne leur semble pas pertinent, ils peuvent le signaler comme indésirable ce qui peut vraiment s’avérer problématique. En un mot, plus vos messages sont pertinents par rapport aux attentes de vos lecteurs, meilleure sera votre réputation.

Pour en savoir plus sur la manière d’améliorer la délivrabilité de vos messages, nous vous invitons à consulter notre guide dédié sur les fondamentaux de la délivrabilité.

Envoyez des emails individualisés

Pour garantir le succès de votre stratégie emailing, vous devez créer des emails uniques répondant réellement aux besoins de vos clients. Pour cela il existe des méthodes redoutablement efficaces.

Segmentation

Vous devez veiller à cibler le plus précisément possible vos envois. Pour cela, il existe une méthode très simple : la segmentation de vos listes de contacts. La segmentation d’une liste consiste à effectuer un tri automatique de vos contacts en fonction de leurs propriétés ou de leur comportement. Par exemple, vous pouvez segmenter vos contacts en fonction de critères socio-démographiques, de leur historique d’achat, de leurs intérêts, de leur niveau d’interaction avec vos précédentes communications… Vous pourrez ainsi isoler facilement la cible que vous souhaitez atteindre et leur envoyer des messages sur mesure.

Personnalisation

La personnalisation vous permet d’échanger individuellement avec vos clients. Vous pouvez par exemple personnaliser le contenu de vos emails en ajoutant des propriétés de contact, telles que le prénom ou l’entreprise de votre destinataire. Mais vous pouvez aller encore plus loin dans la personnalisation en affichant dynamiquement des contenus en fonction du segment auquel vos contacts appartiennent. Par exemple, vous pouvez créer une section avec un code promotionnel et décider de l’afficher uniquement aux contacts qui ont adhéré à votre programme de fidélité. Les autres clients ne la verront pas.

Personnalisation

Optimisez les résultats de vos emails

Vous devez vous assurer de tout mettre en oeuvre afin de créer les campagnes emailing les plus performantes possible. Pour cela, vous pouvez réalisez des tests au sein d’une même campagne ou même comparer plusieurs campagnes.

A/B testez

Vous devez baser vos décisions sur de la donnée fiable et non pas sur une intuition subjective. C’est ce que permet notamment l’A/B testing. L’A/B testing est une procédure qui permet de mesurer l’impact d’un changement de version d’une variable sur l’atteinte d’un objectif. Par exemple, vous pouvez tester plusieurs objets d’emails en envoyant les différentes versions à un échantillon de votre liste de contacts, et la version la plus performante selon vos critères (telle que la version ayant généré le taux d’ouverture le plus important) est ensuite envoyée à l’ensemble de votre liste. Vous pouvez faire la même chose pour tester différents preheaders, call-to-action, nom d’expéditeur. Attention toutefois à ne changer qu’un seul élément par A/B test. Vous l’aurez compris, cette méthode vous permettra d’optimiser vos résultats.

AB test

Comparez la performance des campagnes

Une autre façon d’améliorer vos résultats consiste à comparer la performance de vos campagnes dans le temps. À l’aide d’un outil tel que le Comparateur de campagnes de Mailjet, vous pouvez comparer plusieurs campagnes emailing et obtenir des statistiques moyennes qui vous serviront de références. Ces résultats peuvent ensuite être utilisés pour mesurer la réussite de campagnes individuelles futures et répondre à des questions telles que : Vaut-il mieux utiliser des CTA composés d’un ou de trois mots ? Vaut-il mieux utiliser des noms d’expéditeur courts ou longs ? Quel est le moment opportun pour cibler votre public ? Vous bénéficiez également d’une vue d’ensemble sur l’évolution de l’engagement client tout au long de l’année. Par exemple, il peut être très utile de comparer certaines saisons pour déterminer le meilleur moment pour lancer une promotion, annoncer le lancement d’un nouveau produit ou organiser un concours.

Ce qu’il faut retenir pour votre stratégie emailing

Bien que la mise en place d’une stratégie emailing efficace prenne du temps, ce guide vous fournit les outils nécessaires pour vous lancer. Certes, il y a fort à faire avant l’envoi du premier email, mais nous avons décomposé le processus en plusieurs étapes simples. Mais ne perdez pas de vu que l’emailing est une expérience continue et évolutive, et que vous devez adapter votre stratégie au fur et à mesure de vos envois. Grâce à des analyses, aux tests A/B et à la comparaison de campagnes, vous serez en mesure de mieux connaître vos contacts et de leur offrir une expérience améliorée au fil du temps.

Et si vous testiez Mailjet ?
Mailjet offre un éditeur d’emails simple d’utilisation ainsi que de nombreuses fonctionnalités avancées pour vous permettre d’améliorer vos résultats.

Essayer gratuitement

Guide : l’emailing pour les associations caritatives et les organisations à but non lucratif

Les associations caritatives et les organisations à but non lucratif savent que la réussite d’une mission réside dans le rassemblement de fervents défenseurs sensibles à leur cause. Vous devez donc vous entourer de soutiens capables de relayer votre message. Vos armes : un récit efficace.

L’emailing est un moyen direct et personnel de capter l’attention de votre public. En mettant en place les meilleures pratiques, vous saurez toucher les bonnes personnes et obtenir des résultats rapides ainsi qu’un retour sur investissement significatif. Rappelons que les emails sont loin devant le SEO en termes de retour sur investissement.

Alors comment recueillir des soutiens via ce puissant canal ? Vous trouverez dans ce guide le b.a.-ba de l’emailing pour les associations caritatives et les organisations à but non lucratif.

Comment créer une solide stratégie emailing pour les associations caritatives et les organisations à but non lucratif ?

Constituez votre liste de contacts de façon organique

Avant d’envoyer des emails, vous devez constituer une liste de prospects que vous pourriez convertir, c’est-à-dire une liste de contacts potentiellement intéressés par votre mission. Chez Mailjet, nous sommes persuadés que pour réussir, vous devez miser sur la croissance organique de votre liste et non sur l’achat ou la location de données. L’idée de devoir partir de zéro peut vous faire peur, mais c’est ainsi que vous obtiendrez une liste de contacts optimale. Vous ne feriez que gaspiller votre budget en envoyant des emails à des destinataires non intéressés par votre cause. Voici quelques conseils pour développer votre liste de contacts de façon organique :

Sur votre site web

Obtenir des adresses email via votre site Web est un jeu d’enfants : il vous suffit d’ajouter un widget d’inscription pour que les visiteurs de votre site puisse s’inscrire à vos communication, ou encore d’inviter les soutiens à s’abonner à vos emails au moment de faire un don ou de souscrire à vos services.

Sur les réseaux sociaux

Les réseaux sociaux sont le lieu idéal pour attirer les gens sur votre site, collecter des dons ou encore… enrichir votre liste de contacts ! Ainsi, n’hésitez pas à promouvoir les avantages de vos campagnes emailing pour donner envie aux internautes de s’inscrire à vos communications.

Sur le terrain

Selon la nature de votre activité, vous pouvez être amené à rencontrer vos donateurs en agences, en ville, sur les stands des salons, etc. Vous pouvez alors les convaincre en face-à-face de tous les avantages dont ils pourront bénéficier en s’inscrivant à votre newsletter.

Il est essentiel de développer et d’entretenir une liste de contacts solide pour bâtir une stratégie d’emailing gagnante.

Maîtrisez le responsive design

De nos jours, on utilise peut-être deux, trois, voire quatre appareils (ordinateurs de bureau, tablettes, smartphones, objets connectés, etc.) avec des tailles d’écran et modes d’affichage variables. 55 % des utilisateurs ouvrent un email depuis un téléphone avant de le lire sur un autre appareil.

Il est essentiel de prendre en compte ces différentes tailles d’écran dans la conception des modèles d’emails. Le responsive design permet un affichage correct et uniforme de vos messages, quels que soient l’appareil ou le client de messagerie de vos contacts.

La création d’emails responsive peut paraître laborieuse, mais avec un éditeur d’emails avancé, vous n’aurez même pas à y penser. L’ajout d’éléments interactifs à votre email peut accroître l’engagement, mais non sans un responsive design plus poussé. Si vous ne maîtrisez pas suffisamment le codage, des outils comme MJML peuvent vous faciliter la tâche.

Soyez data-driven

Aujourd’hui, les équipes marketing sont en mesure de prendre des décisions informées, et adoptent une approche scientifique pour optimiser l’expérience de leurs utilisateurs et leurs résultats. Elles peuvent baser leurs décisions sur de la donnée fiable et non pas sur une intuition subjective. C’est ce que permet notamment l’A/B testing.

L’A/B testing est une procédure utilisée dans le domaine de l’emailing qui permet de mesurer l’impact d’un changement de version d’une variable sur l’atteinte d’un objectif. Les différentes versions sont envoyées à un échantillon de votre liste de contacts et la version la plus performante selon les critères que vous définissez (meilleur taux d’ouverture, meilleur taux de clic…) est ensuite envoyée à l’ensemble de la liste de contacts. Cette technique permet donc d’augmenter significativement vos résultats.

Vous pouvez également évaluer l’efficacité de vos emails en comparant les campagnes pour avoir une meilleure vue d’ensemble, identifier les tendances et fixer des objectifs pour vos futurs envois.

Ciblez et personnalisez vos envois

En segmentant vos destinataires en fonction de leurs propriétés ou de leur comportement, vous pouvez mieux les cibler et leur envoyer des emails adaptés. En créant des segments (par exemple en fonction du genre, de la localisation, de l’engagement par rapport aux derniers emails, de la valeur du don…), vous montrez à vos destinataires que vous savez vraiment à qui vous vous adressez.

Si la segmentation constitue une étape clé pour l’envoi de campagnes sur mesure, la personnalisation l’amène à un tout autre niveau. Vous pouvez par exemple personnaliser le contenu de vos emails en ajoutant des propriétés de contact, telles que le prénom ou l’entreprise de votre destinataire. Grâce à la personnalisation, vous échangez individuellement avec vos contacts à grande échelle, en vous adressant à chacun d’entre eux directement, ce qui renforce votre relation.

Vous pouvez aller encore plus loin dans la personnalisation en affichant dynamiquement des contenus en fonction du segment auquel vos contacts appartiennent. Grâce à l’affichage dynamique, vous n’aurez plus besoin de créer une campagne par segment.

Optimisez la délivrabilité de vos messages

Rien ne sert de créer et d’envoyer de superbes emails s’ils finissent dans le dossier spam ou courrier indésirable de vos destinataires. Même si vous avez l’impression d’avoir terminé le travail en appuyant sur le bouton “Envoyer”, cela ne suffit pas pour que votre campagne arrive dans la boîte de réception du destinataire. De nombreux facteurs entrent en jeu. Il peut arriver que votre email soit bloqué et que le destinataire ne le reçoive jamais. Mettez toutes les chances de votre côté et aidez vos emails à atteindre leur destination en adoptant les meilleures pratiques en matière de délivrabilité.

Créez un nom de domaine associé à votre site Web et évitez d’envoyer des emails groupés depuis des adresses de messagerie Web. Vos statistiques et votre réputation ayant des répercussions sur la délivrabilité, n’envoyez vos emails qu’aux destinataires intéressés afin que vos contacts ne signalent pas vos messages comme étant du spam. Pour cela, nous vous conseillons de mettre en place une validation « double opt-in » pour empêcher les nouveaux utilisateurs de s’inscrire à l’aide de fausses adresses email, de nettoyer votre liste de contacts régulièrement (en retirant les retours d’erreurs ou les adresses bloquées par exemple) et de ne pas acheter de bases de données, puisqu’il est plus que probable qu’elles ne soient pas à jour et qu’elles contiennent des adresses spam trap ou des contacts non intéressés.

En permettant à vos utilisateurs de se désabonner grâce à un lien de désinscription situé en bas de vos emails et en les encourageant à choisir les informations qu’ils souhaitent recevoir, vous protégez l’image de votre marque sans vous montrer intrusif. Plus vous envoyez d’emails non désirés, plus vous risquez de perdre des abonnés et de ternir la réputation de votre marque.

Vous souhaitez en savoir plus sur la délivrabilité et les moyens d’être identifié comme expéditeur légitime auprès des FAI ? Téléchargez notre guide sur les fondamentaux de la délivrabilité.

Harmonisez l’intégralité de vos emails

Traditionnellement, les emails sont divisés en deux grandes catégories, les emails marketing et les emails transactionnels. Les emails marketing sont des messages groupés prédéfinis envoyés de façon stratégique à tout ou partie de votre liste d’abonnés (newsletters, campagnes promotionnelles, etc.), tandis que l’envoi d’emails transactionnels est déclenché par l’action spécifique d’un utilisateur donné (confirmation de réception de don, réinitialisation de mot de passe, etc.).

Auparavant, ces deux catégories d’emails étaient traitées de manière indépendante. Mais les consommateurs d’aujourd’hui s’attendent à une expérience d’utilisation unifiée, quel que soit le type d’emails qu’ils reçoivent. Veillez à ce que la présentation et le design de vos emails marketing et transactionnels soient identiques et reflètent votre image de marque.

Cependant, il ne suffit pas d’harmoniser le design et la communication de ces deux types d’emails pour les rendre complémentaires : il s’agit également de profiter du succès des emails transactionnels pour capter l’attention de vos destinataires les plus actifs. Ils bénéficient généralement de statistiques d’engagement élevées, car ils sont envoyés aux destinataires une fois que ces derniers ont effectué une action.

Quelles sont les emails à intégrer dans la stratégie en tant qu’association caritative ou organisation à but non lucratif ?

Les techniques vous permettant de concevoir des emails performants n’ayant désormais plus aucun secret pour vous, vous êtes sans doute impatient(e) de passer de la théorie à la pratique. Voyons donc maintenant quelques exemples d’emails que vous pouvez mettre en place.

Newsletter

L’envoi fréquent de newsletter à tous vos abonnés est idéal pour maintenir l’engagement de vos contacts. L’envoi régulier de contenu permet d’assurer la promotion de votre cause et d’informer les membres de vos dernières actualités. Donnez à votre newsletter un nom accrocheur pour aider les lecteurs à la reconnaître dans la boîte de réception.

La newsletter de l’organisation Tate s’intitule simplement « Tate ». Le design de son email reflète son identité, il est très moderne à l’instar des oeuvres d’art présentées par la fondation. La newsletter présente les dernières actualités et informe les lecteurs sur les nouvelles tendances dans le monde de l’art moderne.

Email Tate

Evénement saisonnier

Les événements saisonniers peuvent être exploités de différentes façons pour améliorer le taux d’engagement de vos campagnes d’emailing. Les jours fériés sont des occasions en or pour faire la promotion de votre cause ou de vos événements. En général, les gens ne pensent pas à faire un don, ni à soutenir une cause jusqu’à ce qu’ils reçoivent votre email. Certaines villes ou causes sont également célèbres pour leurs festivités, comme Halloween ou Noël… Proftez de ces animations pour encourager vos destinataires à faire des dons. Des campagnes marketing originales lancées à des moments spécifques peuvent également augmenter considérablement vos taux de conversion.

Dans cet email envoyé pendant Halloween, l’organisation Wildfowl & Wetlands Trust joue la carte de l’effroi pour informer ses abonnés des animations prévues au Slimbridge Wetland Centre.

Email Slimbridge

Appels/campagnes

Informez vos donateurs des dernières actions menées et encouragez-les à soutenir votre cause, que ce soit en faisant des dons, en relayant votre message sur les réseaux sociaux ou en donnant leur avis.

Cet exemple illustre le dernier appel aux dons de JustGiving qui explique pourquoi l’organisation soutient telle ou telle cause, et utilise clairement un CTA. Des liens vers les réseaux sociaux vous permettent de relayer l’information.

Email Just Giving

Don

Votre appel est lancé, mais votre action ne s’arrête pas là : vous devez vous assurer d’un soutien régulier. La meilleure façon d’obtenir du soutien est de jouer la transparence en exposant clairement ce que vous attendez de vos contacts.

Dans cet exemple, Charity Water utilise un argumentaire très direct pour convaincre le lecteur, mais expose aussi clairement la façon dont l’argent sera utilisé et les raisons de cette urgence humanitaire.

Email Charity Water

Cadeaux

Pour rallier les soutiens à votre cause, proposez des cadeaux et du merchandising que les abonnés peuvent acheter pour leurs proches. Profitez des événements saisonniers pour accroître votre taux de conversion.

Great Ormond Street Hospital n’ignore pas l’afflux des dons à Noël quand leurs lecteurs mesurent la chance qu’ils ont par rapport aux plus démunis. L’organisation demande aux abonnés de soutenir sa mission en achetant ses cartes de vœux. L’email multiplie les chances de conversion grâce à un processus d’achat simple.

Email Hopital

Emails de bienvenue

Les emails de bienvenue sont l’occasion d’accueillir vos nouveaux prospects et de leur fournir des informations utiles pour les aider à tirer le meilleur parti de vos services. Invitez vos contacts à choisir les types d’emails qu’ils souhaitent recevoir de votre part, pour une communication plus ciblée. Vous pouvez aussi diviser le message de bienvenue en une série d’emails pour éviter de bombarder vos lecteurs d’informations trop denses d’un seul coup.

L’email de bienvenue de l’organisation CHARITY vous présente la cause qu’elle défend et détaille ses actions. Son email est efficace, car il indique clairement la marche à suivre au lecteur.

Email Charity

Emails de relance

Combien de fois avez-vous navigué sur Internet et êtes tombé sur une information qui capte votre attention ? Rappelez aux abonnés leurs recherches et tentez-les avec de belles photos pour qu’ils pensent à vous le moment venu. Vous pouvez même ajouter un témoignage pour les convaincre d’adhérer.

L’organisation BorrowMyDoggy comprend l’importance d’envoyer des emails de relance aux destinataires jusqu’à ce qu’ils soient prêts à se rallier à sa cause et devenir membres. Elle inclut des photos irrésistibles de chiens que vous pourriez emprunter, ainsi que des personnes qui ont vécu une expérience positive.

Email Borrowmydog

Emails de remerciement

Une fois qu’un abonné a soutenu votre cause par un don, en faisant du bénévolat ou tout autre mode d’entraide, veillez à le remercier pour son soutien. C’est l’occasion idéale de leur demander leur avis et de les inviter à partager leur histoire sur vos pages de réseaux sociaux.

Amnesty International mesure toute l’importance de remercier ses soutiens. Elle ne se contente pas de remercier le destinataire, elle l’informe également des actualités liées à la cause.

Email Amnesty

Emails d’information

Remercier les soutiens de défendre votre cause et les informer des avancées sont les deux étapes clés de la campagne. Informer les personnes de la progression de la mission peut accroître leur engagement et peut-être les inciter à faire de nouveaux dons.

UNICEF maîtrise parfaitement l’art d’informer ses membres de l’avancement réalisé grâce à leur soutien. Source: charityemailgallery.com

Email Unicef

Emails de ré-engagement

La majorité des organisations caritatives et à but non lucratif se contentent d’un soutien ponctuel, tandis que d’autres établissent une relation durable avec leurs lecteurs. Si un défenseur suit votre cause depuis quelque temps, mais ne s’y est pas encore rallié, incitez-le à vous rejoindre avec une campagne de réactivation. Vous pouvez lui rappeler votre mission et lui donner envie de vous soutenir grâce à un récit efficace.

Emails pour recueillir un avis

En tant qu’organisation caritative ou à but non lucratif, vous comprendrez l’importance d’impliquer vos contributeurs dans vos actions pour qu’ils se rallient à vos côtés. Cet engagement peut être renforcé en leur donnant la parole dans un email d’enquête.

Feeding America demande l’avis de ses lecteurs, mais teste également leurs connaissances de la cause défendue pour voir si leur perception reflète la réalité de la situation.

Email Feeding America

Ce qu’il faut retenir

Utilisé à bon escient, l’emailing constitue une stratégie efficace qui vous permet de lever une armée de fervents défenseurs de votre cause, mais aussi d’optimiser votre retour sur investissement. Il est essentiel de trouver le bon équilibre entre une communication groupée et des messages plus personnels pour tirer le meilleur parti de votre stratégie d’emailing.

Nous avons expliqué les bases de l’emailing et passé en revue les stratégies efficaces à votre disposition : des outils sophistiqués pour rallier les destinataires à votre cause, ainsi que des scénarios et des modèles d’emails à intégrer dans votre programme d’emailing pour vous aider à intéresser les lecteurs au moment opportun. Mais n’oubliez pas : le plus important est de trouver la stratégie la plus efficace pour vous, votre cause et vos abonnés, en testant de nouvelles idées pour optimiser vos efforts d’emailing.

Et si vous testiez Mailjet ?
Mailjet vous permet de gérer l’intégralité des vos emails marketing et transactionnels au même endroit. Grâce à un éditeur d’emails intuitifs vous pourrez concevoir vos emails très facilement.

Essayer gratuitement