L’emailing dans l’industrie du sport

À l’ère du numérique et avec l’évolution du comportement des clients, l’emailing devient de plus en plus important, tous secteurs d’activité confondus. L’industrie du sport n’y échappe évidemment pas. Vous savez sans doute que l’emailing est l’un des meilleurs moyens de communiquer avec vos clients à moindre coût et de maximiser votre retour sur investissement. Mais comment en tirer pleinement profit ?

Pour réussir, vous devez captiver et fidéliser vos abonnés. Les entreprises du sport bénéficient d’un avantage considérable. En effet, les supporters sont friands des dernières nouvelles de leur équipe préférée, et les passionnés de sport sont à l’affût de défis sportifs et d’opportunités d’entraînement.

Quel type d’emails pour les entreprises du secteur du sport ?

OK, c’est plus facile pour l’industrie du sport. Mais une performance moyenne ne suffit pas à gagner… et les entreprises de ce secteur ne le savent que trop bien. Pour y parvenir, vous devez utiliser différents types d’emails : emails marketing, transactionnels et automatisés.

Comment cela, vous ne les maîtrisez pas encore tous ? Pas de problème, nous sommes là pour vous aider. Passons en revue tous les types d’emails auxquels l’industrie du sport peut recourir :

Emails marketing

Les emails marketing sont essentiels pour une communication et des relations client efficaces. Ils englobent tous les emails envoyés à plusieurs destinataires à la fois, afin d’établir et de renforcer ces relations.

Rares sont les canaux de communication qui permettent aux entreprises d’adopter une approche client aussi personnalisée. Grâce aux variables et aux attributs associés à chaque contact, vous pouvez créer des campagnes ciblées et ajouter une touche personnelle, en vous adressant à vos destinataires par leur nom et en incluant des informations sur mesure.

De plus, les emails marketing allient faibles coûts, rapidité d’envoi, possibilités de création infinies, options de suivi et d’analyse et évolutivité. La victoire est à portée de main !

Newsletter
Tous les supporters dignes de ce nom veulent avoir toutes les informations possibles sur leur équipe préférée, tandis que les opportunités de compétition et de concours font vibrer les sportifs dans l’âme… Le sport a un côté addictif qui rend accro aux informations. Alors, quoi de mieux qu’une newsletter pour captiver vos utilisateurs ? Rencontres sportives, analyses de matchs, interviews, actualités, événements à venir, nouveaux produits dérivés et autres offres… Vos fans veulent tout savoir.

Annonces importantes
Qu’il s’agisse de la prochaine assemblée générale, de la mise à jour d’une application, de l’ouverture d’une salle de sport ou d’un magasin d’équipement sportif, ou de l’ouverture de la billetterie pour cette saison, nombreuses sont les informations pertinentes à partager avec vos membres, et le meilleur moyen de le faire est d’envoyer un email aux couleurs de la marque.

Email inspiration announcement for sport industry

Promotions événementielles
Il peut s’agir d’un événement sportif, d’une offre spéciale fête des Mères ou d’une promotion pour encourager vos lecteurs à s’inscrire à la salle de sport en début d’année (eh oui, faire du sport fait souvent partie des bonnes résolutions…). Profitez de ces occasions pour envoyer de superbes emails à vos clients.

Email inspiration event related promotion for sport industry

Emails transactionnels

Assister à la victoire de son équipe préférée à la télévision, c’est bien. Mais la vivre en vrai, c’est encore mieux !

De nos jours, de plus en plus de supporters achètent des places ou des produits dérivés en ligne. Et si vous profitiez du reçu électronique pour surfer sur cette effervescence et inciter vos fans à acheter un maillot de l’équipe ?

Les emails transactionnels, tels que les emails de réinitialisation du mot de passe, de confirmation de commande ou d’activation de compte, bénéficient d’un taux d’ouverture 8 fois supérieur à celui des autres emails. En effet, les clients souhaitent recevoir ces emails très personnalisés qui contiennent des informations importantes.

Ainsi, les emails déclenchés automatiquement constituent l’outil idéal pour bâtir et renforcer les relations client. Ce sont également d’excellentes occasions pour proposer des montées en gamme ou des ventes croisées, recueillir les avis des clients et booster le trafic de certaines parties de votre site Web ou de vos pages sur les réseaux sociaux.

Welcome email inspiration for sport industry

Automatisation Email

Les supporters sont en général fidèles, mais devez-vous pour autant les considérer comme acquis ? Non. Vous pouvez toujours en faire plus pour renforcer vos relations. L’Automatisation Email vous permet de communiquer le bon message à vos abonnés au bon moment. Ils complètent vos emails marketing et peuvent être utilisés dans de nombreuses situations : pour souhaiter la bienvenue aux nouveaux clients et membres, leur souhaiter un joyeux anniversaire, récompenser leur fidélité par des bons de réduction… ou les reconquérir si besoin.

En prenant soin de vos clients présents et futurs de cette manière, vous améliorerez vos KPI. Grâce aux données utilisateur dont vous disposez, vous pouvez non seulement créer des emails personnalisés pour des groupes cibles, mais aussi les adapter à chaque client.

Emails de bienvenue
Les emails de bienvenue font partie des meilleurs moyens d’interagir avec vos abonnés. Concevez différentes campagnes pour souhaiter la bienvenue aux utilisateurs qui s’inscrivent à votre newsletter, deviennent membres ou créent un compte.

Les emails de bienvenue servent à présenter votre entreprise et votre offre, et à diriger vos lecteurs vers l’étape suivante de votre parcours client. Vous pouvez utiliser ces emails pour souligner les avantages réservés aux membres d’un club, promouvoir votre boutique de produits dérivés en ligne, présenter des produits et booster l’engagement sur les réseaux sociaux.

Email inspiration welcome campaign for sport industry

Anniversaires
Pour des passionnés de sport, un message envoyé par leur équipe préférée pour leur souhaiter un bon anniversaire ou un email de remerciement personnalisé pour l’anniversaire de leur adhésion permet d’amener la relation à un tout autre niveau. Proposez-leur également une réduction dans votre boutique en ligne ou pour passer à un compte premium, ou offrez-leur un cadeau encore plus spécial, comme une rencontre avec leur équipe préférée.

Email birthday inspiration for sport industry

Paniers et recherches abandonnés
Vos clients étaient sur le point d’acheter des places pour un match ou de renouveler leur abonnement à la salle de sport lorsqu’un imprévu les en a empêchés. Rappelez-vous à leur bon souvenir en attirant leur attention sur leurs recherches ou paniers abandonnés, ainsi que les avantages de tels achats.

Rappels d’événements ou de séances
Pour bien remplir le stade ou éviter l’absentéisme à votre cours de sport, rappelez à vos utilisateurs leur prochain match ou leur prochaine séance. Profitez-en pour leur fournir les informations pratiques dont ils ont besoin, telles que les moyens d’accès ou les exercices à faire en guise d’échauffement, et leur témoigner ainsi votre attention.

Email reminder inspiration for sport industry

Emails de fidélité
Qu’il s’agisse d’un supporter qui soutient une équipe depuis toujours, d’un membre qui vient de battre un record ou d’un client qui a effectué son cinquième achat dans votre boutique, la fidélité et l’engagement se récompensent. Définissez un scénario automatisé pour cibler les utilisateurs qui atteignent un certain niveau dans votre programme de fidélité ou de performance sportive.

Campagnes de réactivation
Des clients vous ont oublié pour une raison X, peut-être parce qu’ils n’arrivaient pas à suivre le rythme de leur programme de fitness sur mesure, n’ouvraient pas vos emails ou ont raté un match même s’ils avaient des places.

Regagnez leur confiance avec une offre qu’ils ne peuvent pas refuser. S’ils ont annulé un achat ou raté un match, rappelez-leur votre prochain match à domicile. S’ils ne se connectent plus à votre application sportive, lancez-leur un défi ou titillez leur esprit de compétition. Tout est possible lorsqu’il s’agit de trouver des manières créatives de reconquérir vos clients.

Email inspiration reactivation campaign for sport industry

Emails de retours d’opinion
Vos membres ont-ils apprécié leur dernier cours ou leur dernière visite au stade ? Votre site et votre application sont-ils conviviaux et répondent-ils aux questions que se posent vos clients ? Y a-t-il des événements spéciaux auxquels vos utilisateurs aimeraient participer ? Encouragez vos abonnés à partager leurs avis sur vos pages de réseaux sociaux, dans une enquête de satisfaction ou dans la boutique d’applications.

Email inspiration winning campaign for sport industry

Vous voyez, l’emailing offre de nombreuses occasions de construire une relation durable avec vos clients si vous disposez d’une stratégie bien établie et de campagnes sortant de l’ordinaire.

Vous avez des exemples de campagnes d’emailing efficaces ? Partagez-les avec nous sur Twitter et faites-nous part de vos meilleures idées pour cibler vos clients !

Testez vos campagnes d’emailing avec différents KPI

Dans notre super article intitulé « Les bases du test A/B pour le marketing par email », nous expliquons qu’il est essentiel de savoir ce que vous voulez tester et pourquoi avant de vous lancer. Inutile de perdre du temps à faire des tests A/B si vous n’avez pas d’objectif clair.

Mais alors, comment identifier et tester les KPI les plus pertinents pour votre activité ? Vous ne savez pas ? Pas de panique, nous sommes là pour vous aider.

giphy

Mais c’est quoi, un KPI ?

Les KPI (ou Key Performance Indicators, indicateurs de performance clés) sont des chiffres qui permettent d’évaluer la performance de l’entreprise. Les sociétés les utilisent pour déterminer leur progression par rapport à des objectifs prédéfinis. Vous vous souvenez de votre dernière évaluation annuelle ? Vous savez, celle où vous avez dépassé toutes les attentes ! Eh bien, vous étiez évalué en fonction de KPI. Les différents services de l’entreprise ont tous des perspectives et des priorités différentes qui contribuent ensemble aux résultats globaux définis par l’entreprise. L’équipe marketing se concentrera par exemple sur les parts de marché, le service compta sur la rentabilité ou encore la répartition des coûts, etc. Pour les e-commerçants, les KPI à surveiller absolument seront par exemple le trafic du site, les inscriptions et les revenus. Dans le cas de l’emailing (notre cœur de métier), nous nous intéresserons plutôt aux inscriptions à la newsletter et aux taux d’ouverture, de clics, de conversion, de spam, de rejet et de désinscription. On aime bien les taux chez Mailjet ? !

Les KPI vous permettent aussi de prendre des décisions éclairées et d’identifier les projets que vous devriez peut-être repenser. Mais alors, comment peut-on définir la réussite sans ces indicateurs ? Ce serait certainement possible si vous étiez la réincarnation d’Albert Einstein, mais pour le commun des mortPels, impossible de prendre de bonnes décisions sans ces éléments. C’est ici que les KPI entrent en scène en nous permettant de répondre à trois questions simples (à première vue) :

  • Atteignons-nous nos objectifs ?
  • Devons-nous changer de stratégie ? Le cas échéant, dans quelle direction devons-nous nous orienter ?
  • Quelles sont nos forces et nos faiblesses ?

Comment choisir les meilleurs KPI pour votre activité ?

Le plus dur est de choisir les bonnes statistiques et de ne pas s’enliser dans les données. En suivant ces 4 étapes, vous ne manquerez pas d’impressionner votre responsable ! :)

giphy (1)
Etape 1 : Définir les objectifs métier. Cette première étape cruciale sera la base de toutes vos initiatives. Sans objectif métier clairement défini, il vous sera impossible de vous fixer des KPI d’emailing marketing. N’oubliez pas non plus que chacune de vos actions doit contribuer à tendre vers vos KPI et vos objectifs, qu’il s’agisse d’écouler tel produit, de réussir votre campagne marketing ou encore de développer votre réputation de marque.

Etape 2 : Définir des sous-objectifs précis. Une fois vos principaux objectifs définis, vous pouvez vous fixer des sous-objectifs spécifiques. Demandez-vous par exemple : « Quelle action mes abonnés doivent-ils prendre lorsqu’ils reçoivent mes emails ? » ou « Comment l’email marketing contribue-t-il à mes objectifs ? ». Vous pourriez par exemple vous concentrer sur l’augmentation des ventes ou des visites uniques, l’amélioration de vos marges, le développement de votre base d’abonnés, la satisfaction client, la création d’une base de données client pour le marketing, ou bien encore le développement d’une communauté d’utilisateurs. Les possibilités sont infinies !

Notez également que vos différents objectifs sont parfois liés. Si vous voulez par exemple attirer davantage de clients et augmenter vos revenus en parallèle, qu’il s’agisse de clients nouveaux ou existants, vos objectifs pourraient être contradictoires. Evitez donc de vous fixer un trop grand nombre d’objectifs et assurez-vous que vous pouvez évaluer votre réussite de manière objective. Comment ? (vous êtes nombreux à vous poser la question !) En vous appuyant sur des résultats concrets.

Etape 3 : Choisir vos KPI. Vous avez vos objectifs et vos sous-objectifs. Il est temps de passer aux KPI d’emailing qui vous permettront d’évaluer votre réussite. Pour commencer, identifiez les types de données dont vous aurez besoin. Il s’agira par exemple du nombre d’inscriptions par mois, de l’évolution du taux d’ouverture, du nombre de visites sur votre site… la liste est longue ! ?

Etape 4 : Définir vos valeurs cible. Nous y sommes enfin : le moment est venu de définir les chiffres que vous devrez atteindre pour chaque KPI, pour savoir facilement si vous avez atteint vos objectifs ou non : 5 000 nouveaux clients, 250 inscriptions par semaine, taux d’ouverture de 30 %, etc. Avec ces objectifs quantitatifs, vous pourrez prendre les mesures adéquates pour corriger votre trajectoire.

kpi framework

Exemples de KPI et de tests

Vous savez maintenant comment choisir les KPI les plus pertinents pour votre activité. Préparez-vous à entrer dans le monde merveilleux des tests A/B.

Abonnements à la newsletter

Avant de pouvoir envoyer des chefs-d’œuvre à vos destinataires, vous devez disposer d’une liste de contacts qualifiée. Si votre base de données manque cruellement d’entrées, vous devriez concentrer vos efforts sur les inscriptions à votre newsletter. Définissez une valeur de KPI à atteindre dans un laps de temps précis.

Pour mettre toutes les chances de votre côté, utilisez un widget d’inscription à votre newsletter qui attirera l’attention des utilisateurs. Nous vous recommandons d’ailleurs de tester le widget et sa position avant de vous lancer. Vous pouvez tester différentes options de texte ou de couleurs. Créez plusieurs versions et testez-les pour identifier la plus efficace.

unnamed

Astuce : Offrez une récompense aux nouveaux inscrits. En plus de vos contenus réguliers, proposez-leur un petit quelque chose pour les remercier (un ebook, un livre blanc ou un bon de réduction par exemple). Encore une fois, testez plusieurs options pour savoir précisément ce que veulent vos utilisateurs.

Taux d’ouverture

Une campagne réussie se caractérise avant tout par un excellent taux d’ouverture. Définissez la valeur à atteindre sur une période donnée, puis lancez-vous. Le taux d’ouverture que vous obtiendrez dépendra de trois éléments : L’objet de votre email, le preheader, et le nom d’expéditeur. N’oubliez pas de les tester.

Votre objectif ultime sera de créer des lignes d’objets percutantes pour votre secteur d’activité. Le but ici, c’est d’être Neil Armstrong, pas Buzz Aldrin (si, si, vous savez, le DEUXIEME homme à avoir marché sur la Lune), et encore moins Michael Collins (le troisième homme de la mission Apollo 11, celui qui a dû rester dans la capsule en orbite autour de la lune et n’y a donc pas posé les pieds) ?. Ici, vous pouvez jouer sur la longueur, la personnalisation, l’urgence, les structures interrogatives et même les emojis. Pour en savoir plus sur les objets, rendez-vous sur notre blog !

Considérez le preheader comme la suite de votre objet, soit une opportunité supplémentaire qui s’offre à vous pour attirer l’attention de vos destinataires.

Enfin, ne négligez pas le nom d’expéditeur, souvent relégué aux oubliettes. Si vous êtes une marque de confiance, il suffira d’afficher votre nom de marque pour que vos clients ouvrent votre email. Vos fans les plus dévoués attendront chacune de vos communications avec impatience. Non, non, pas de pression… Si vous n’avez pas la chance de faire partie de ces entreprises, vous devez développer la confiance envers votre nom de marque : testez-en plusieurs. Utilisez par exemple des noms plus professionnels (L’équipe marketing Mailjet, L’équipe Mailjet) ou personnels (Juliane de Mailjet) pour trouver la meilleure option.

Taux de clics

Dans la plupart des cas, vos statistiques d’ouverture ne sont que la première étape du parcours que vous avez défini. Vous voulez que vos destinataires ouvrent votre email puis effectuent l’action voulue, qu’il s’agisse de télécharger un élément, de s’inscrire à un évènement ou bien tout simplement d’acheter votre produit. Par exemple, si vous vous fixez comme objectif d’augmenter le taux de clics de X %, testez les images de vos emails, les descriptions, les CTA, les codes de parrainage, les boutons de réseaux sociaux et bien plus encore.

Taux de blocage, de spam et de désabonnement

Les listes de contacts, c’est du travail, et il n’y a rien de pire que de voir vos chers abonnés vous abandonner. Pour ne jamais en arriver là, vous devez être aux petits soins (comme avec votre famille, vos amis et votre moitié). Analysez vos taux de blocage, de spam et de désabonnement et fixez-vous des objectifs réalistes.

Pour garder la cote auprès de vos lecteurs, vous devez créer des campagnes qui correspondent à leurs besoins, alors n’hésitez pas à leur demander ce qu’ils préfèrent. Quels sont les sujets qui les intéressent le plus ? Quels produits et services veulent-ils ? Vous devez les distraire. Testez différents types de contenus interactifs (vidéos, GIF, sondages, cartes interactives, accordéons, etc.) et n’oubliez pas de consulter vos KPI au moins une fois par mois. Dans certains cas, il pourrait même être utile de les évaluer quotidiennement afin de prendre rapidement les mesures adéquates. La fréquence dépendra peut-être de votre activité. Dernier conseil pour la route : visualisez vos KPI sous forme de graphiques, cela vous aidera à assurer un meilleur suivi et à montrer clairement votre progression à votre responsable.

Quelle est votre expérience liée aux KPIs et aux tests qui y sont liés ? Rencontrez-vous des difficultés ? Faites-nous en part sur Twitter.

Les bases du test A/B pour le marketing par email

Nous parlons beaucoup de l’optimisation de vos campagnes d’emailing pour votre public, jusqu’à en radoter. Mais si nous n’en parlions pas, quelle serait l’étendue de vos connaissances ? Vous en comprendriez sans doute les bases, mais vous n’en maîtriseriez pas tous les tenants et aboutissants.

Vous avez sûrement suivi le Calendrier de l’Avent Mailjet et lu toutes les astuces d’emailing que nous vous y proposions. La huitième astuce vous invitait à faire des tests A/B sur vos campagnes afin d’en optimiser les résultats. Vous vous êtes peut-être demandé en quoi cela consistait. Vous en rêviez, nous l’avons fait : trouvez les réponses à toutes vos questions avec notre guide pour les débutants. Découvrez avec nous toute la puissance du test A/B.

Le test A/B : un allié de poids à ne pas négliger

Commençons par une petite définition. Bon, c’est vrai que c’est loin d’être palpitant comme début, mais il faut bien commencer quelque part, non ?

Un test A/B est une comparaison d’au moins deux versions d’un même contenu auprès de personnes similaires et au même moment. Il vous permet de tester tous vos contenus, qu’il s’agisse de textes d’un site Web, d’annonces associées à des liens commerciaux ou encore d’emails commerciaux et marketing. Dans le contexte des emails, il s’agit de créer une deuxième version de votre campagne pour découvrir quelle version obtient les meilleurs taux d’ouverture et de clics auprès de votre public.

Les tests A/B peuvent être simples ou complexes. Les tests A/B simples comprennent un ou deux éléments qui sont facilement modifiables, tels que l’objet ou la couleur et la taille du bouton. Les tests plus complexes prévoient l’édition de plusieurs éléments dans votre campagne d’emailing, comme l’emplacement des images, la formulation générale ou le modèle d’email.

De l’avantage de faire des tests A/B pour vos campagnes d’emailing

Afin d’obtenir des résultats optimaux, vous devez tester et analyser toutes vos campagnes d’emailing importantes (emails marketing, emails transactionnels et workflows d’emails automatisés). Alors que le coût d’acquisition de nouveaux clients et abonnés à votre newsletter peut être très élevé, augmenter le taux de conversion d’email présente un coût minimal.

Les tests A/B bien planifiés améliorent l’efficacité de votre marketing par email. En effectuant des tests sous contrôle, vous pourrez déterminer quels contenus et compositions visuelles sont les plus adaptés à vos cibles. Cela facilitera votre prise de décision et vous permettra de créer des campagnes d’emailing plus efficaces pour votre public. Même si vous ne faites qu’un petit test et que vous devez ensuite réaliser des opérations d’optimisation, le retour sur investissement des tests A/B peut être très important. Ces tests vous permettent d’améliorer considérablement le taux d’ouverture et le taux de clics. En conséquence, vous augmentez également de façon significative l’acquisition de nouveaux prospects, les ventes et les revenus.

Les éléments à tester

Vous pouvez presque tout tester ! Génial, non ? Dans les emails, tout est testable, qu’il s’agisse du design comme du texte. En effet, pour définir une campagne optimale pour votre public, vous devez tester ces deux types d’éléments fondamentaux.

Il faut convaincre vos destinataires au premier coup d’œil. Pour ce faire, vous avez besoin d’un email au design irrésistible. Et si l’objectif est que vos lecteurs ne suppriment pas tout de suite votre email grâce à son design, seul son contenu conduira à des conversions. La section suivante passe en revue les éléments sur lesquels vous devez vous concentrer lorsque vous débutez dans l’utilisation des tests A/B.

Vous devez tout d’abord tester votre objet. À quoi bon travailler des heures à la création d’un email si vos contacts ne l’ouvrent même pas ? L’email doit bien sûr arriver dans leur boîte de réception, mais son titre doit également les convaincre. Vous pouvez utiliser des messages clairs (« Notre offre de Noël rien que pour vous ») ou des objets plus mystérieux (« Une offre irrésistible vous attend »). Vous pouvez même utiliser des emojis.

Emoji in subject line

Félicitations ! Grâce à votre objet, les lecteurs ont ouvert votre email. Ce sont les images et autres éléments visuels qui retiendront ensuite leur attention. Ils auront un effet de rétention important s’ils sont correctement utilisés. Essayez différentes bannières, images de produits ou même des GIFs, dans différentes tailles, et identifiez le style visuel le plus performant. N’oubliez pas de choisir des éléments qui sont en accord avec l’identité de votre marque.

A_B testing picture sizes

Internet raffole des vidéos, et vos lecteurs aussi. Utilisez-vous des vidéos dans vos campagnes marketing ? Si vous ne le faites pas encore, vous devriez vraiment y songer. Elles peuvent faire toute la différence. Si vous les utilisez déjà, faites des tests A/X. Vous pouvez commencer par tester leur taille et leur emplacement.

Parfois, des visuels élaborés et des objets funky ne suffisent pas à convaincre votre public. Ce sont les contenus textuels qui y parviendront. Testez différentes mises en page, formulations et longueurs de texte. Concentrez-vous sur les messages clés et placez les autres éléments autour d’eux.

A_B testing paragraph texts

Si vous gérez une boutique en ligne, pourquoi ne pas tester vos tarifs ? Modifiez les emplacements, tailles, couleurs, voire l’affichage des prix annoncés.

Prices

Si vos titres, sous-titres et textes de paragraphe sont optimaux, vos lecteurs auront envie de cliquer sur vos appels à l’action. Les boutons d’appel à l’action jouent un rôle essentiel dans un email marketing car ils ont le dernier mot : votre email doit attirer l’attention de vos lecteurs, mais il doit avant tout générer du trafic vers votre site. N’oubliez donc surtout pas de tester ces boutons. Jouez avec les couleurs, tailles, textes, positionnements… et faites en sorte que le message des appels à l’action soit également attrayant.

Call to Action buttons

Outre les appels à l’action, vous pouvez ajouter et tester d’autres liens, comme les boutons de réseaux sociaux. Aujourd’hui, il est nécessaire d’être présent sur plusieurs canaux, même pour les entreprises. Vous avez forcément une présence sur les réseaux sociaux. Pourquoi ne pas ajouter des boutons associés à tous vos canaux et tester s’ils sont assez attrayants pour que vos lecteurs cliquent dessus ? Vous pouvez tester différentes tailles, images et dispositions.

Social Media Buttons

Enfin, testez également la période d’envoi. Votre public préfère-t-il ouvrir ses emails le matin, le soir, la semaine ou le week-end ? Faites des tests pour le découvrir.

Sending time

La bonne marche à suivre : plus simple que la traversée du Mordor

La meilleure façon de réussir un test A/B est de se conformer à un processus strict. Il vous permettra de retirer des informations approfondies de votre test. Pour être efficace, votre processus doit inclure les étapes suivantes :

  1. Identification des problèmes : Etudiez les statistiques de votre campagne d’emailing. Définissez le comportement de l’utilisateur et identifiez les problèmes de votre parcours de conversion. Ajoutez les pages de destination vers lesquelles vos contacts doivent être redirigé lorsqu’ils cliquent sur un lien dans votre email.
  2. Émettez une hypothèse : En vous basant sur votre analyse, définissez les résultats que vous attendez de chaque modification. Par exemple : « Mes clients n’aiment pas faire défiler les pages. Je vais placer le bouton d’appel à l’action en haut de la page pour attirer leur attention et améliorer mon taux de conversion. » ou « La plupart de mes lecteurs ouvrent ma newsletter sur leur smartphone. Si j’augmente la taille du bouton d’appel à l’action, il sera plus facile pour eux de cliquer dessus, et mon taux de conversion augmentera. »
  3. Testez votre hypothèse : Configurez le test A/B en vous basant sur votre hypothèse. Créez une deuxième version et faites un test A/B de celle-ci par rapport à votre modèle d’email actuel.
  4. Analyse des données du test : vous avez envoyé votre campagne d’emailing test aux groupes cibles définis. Il est temps d’en examiner les résultats. Quelle version a obtenu les meilleures performances ? Si l’une des versions se distingue clairement, nul besoin de tergiverser : c’est elle qu’il vous faut. Si le test n’est pas concluant, revenez à la deuxième étape et retravaillez votre hypothèse.

giphy

Les 7 règles de test A/B à suivre absolument

Tout bon test A/B doit respecter les 7 règles suivantes.

Règle 1 : Identifiez les éléments d’emailing que vous voulez tester et les raisons de ce test
Tester sans objectif spécifique est une perte de temps : ne faites pas de tests à tort et à travers. Déterminez la raison pour laquelle vous souhaitez faire un test A/B (augmenter les taux d’ouverture et de clics, par exemple) et réfléchissez aux modifications qui pourraient vous faire parvenir aux résultats escomptés.

Règle 2 : Concentrez-vous sur les emails que vous envoyez fréquemment
À partir du moment où vous commencerez à faire des tests A/B, plus rien ne pourra vous arrêter et vous voudrez tester toutes vos campagnes d’emailing. Gardez votre calme, respirez profondément et reprenez-vous. Au début, concentrez-vous uniquement sur les emails que vous envoyez le plus fréquemment et donc qui comptent le plus.

Règle 3 : Divisez votre liste de façon aléatoire
Choisissez au hasard une petite partie de votre liste de contacts. Ensuite, faites un test dessus pour trouver l’email optimal avant d’envoyer la campagne aux autres contacts de votre liste. Pour que les résultats soient concluants, utilisez la même taille d’échantillon pour chaque version du test.

Règle 4 : Testez un élément à la fois
Grâce à notre formidable outil de tests A/X, vous pouvez tester facilement plusieurs éléments. Nous savons que vous êtes impatient de vous lancer. Mais, encore une fois, gardez votre calme, respirez profondément et reprenez-vous. Concentrez-vous sur un seul élément à la fois et ne modifiez pas les autres variables.

Règle 5 : Attendez le moment opportun
Le bon moment d’envoi dépend de votre campagne d’emailing et de votre groupe cible. Après avoir envoyé votre email de test A/B, attendez d’avoir au moins 100 conversions avant de continuer.

Règle 6 : Vérifiez si vos résultats sont statistiquement significatifs
La difficulté des tests A/B réside dans le fait d’avoir une taille d’échantillon suffisamment grande. Utilisez un calculateur de taille d’échantillon pour test A/B afin de trouver la quantité de destinataires tests appropriée.

Règle 7 : Faites de nouveaux tests
Après le premier test viennent d’autres tests. Vous connaissez désormais l’objet, l’appel à l’action, etc. les plus adaptés à votre public. Sélectionnez un nouvel élément et réalisez un autre test. Répétez ce test pour tous les éléments pertinents.

giphy (1)

Vous disposez désormais de toutes les informations nécessaires pour commencer à faire des tests A/B pour votre campagne d’email marketing : les éléments sur lesquels vous concentrer, le processus optimal et les 7 règles à suivre. Connectez-vous à votre compte Mailjet et commencez vos tests.

Que pensez-vous des tests A/B ? Quels éléments allez-vous tester ? Quelles améliorations constatez-vous ? Dites-le nous sur Twitter !

Infographie : Le trajet de vos emails à Noël

Il y a beaucoup de magie autour de Noël, et beaucoup de mystère… Par exemple, comment le Père Noël se débrouille-t-il pour savoir où habite chaque enfant sans utiliser Google Maps ? Comment peut-il passer par les cheminées sans être continuellement au régime ? Et pourquoi porte-t-il toujours ce même vieux manteau rouge à col blanc d’année en année ? On aimerait tant savoir ce qu’il fait en ce moment-même, mais même NORAD et Google ne peuvent pas percer ce secret.

On a donc abandonné les mystères traditionnels de Noël pour le moment afin de se concentrer sur ce qu’on connaît le mieux : l’email. Vous êtes-vous déjà demandé comment vos campagnes de Noël voyageaient jusqu’aux boîtes de réception ? Nous, oui, et bien comprendre le trajet de vos emails à travers les internets est le mystère de Noël que nous comptons éclaircir.

Nous vous l’avions expliqué ici, mais nous savons bien qu’une image vaut mieux que des mots. Alors attrapez votre verre de vin chaud et vos biscuits de Noël préférés (ici on est plutôt pain d’épices et spéculoos, mais c’est comme vous voulez…) et dévorez notre infographie la plus noël-esque.

fr_infog_christmasemail

Vous savez déjà tout du voyage que font vos emails ? Vous avez des questions ? Faites-nous part de vos commentaires sur Twitter !

Blog-emailing : le nouveau Graal du marketing en ligne ?

Mélanger des éléments peut parfois donner de drôles de résultats, à l’instar du chiot-singe-bébé mutant de Mountain Dew, une créature tout droit sortie du laboratoire du Docteur Frankenstein qui a effrayé bien des spectateurs lors du dernier Super Bowl. Pour autant, en choisissant les bons ingrédients, le résultat peut être détonnant, telles l’élégance du footgolf et la gourmandise d’un McFlurry Oréo. Ce genre d’expérimentation peut-il fonctionner correctement dans l’emailing ? Chez Mailjet, nous avons réussi l’impossible. Êtes-vous prêt à découvrir notre nouvelle technique marketing de prédilection ? Nous avons le plaisir de vous présenter : le blog-emailing.

En matière de stratégie marketing numérique, les blogs et les emails sont des outils particulièrement efficaces. Ces deux techniques permettent d’accroître la notoriété d’une marque, de développer la fidélisation client et à terme d’augmenter les revenus. Eh oui, peu importe votre cible, au final, ce sont vos lecteurs les plus assidus qui achètent le plus.

Si tenir un blog est la méthode parfaite pour gagner en notoriété, l’email marketing reste le meilleur choix pour convertir vos lecteurs en clients fidèles. Des études ont démontré que les entreprises qui pratiquent l’emailing marketing parviennent à attirer plus d’attention, à développer une relation client plus durable et à vendre davantage de produits par rapport à celles qui mettraient cette stratégie de côté. Mais attention : cela ne consiste pas simplement à envoyer des emails… Pour offrir une expérience d’exception, il est crucial de respecter les meilleures pratiques en la matière – présentations éblouissantes, objets percutants, boutons CTA pertinents… Autrement dit, ne rien laisser au hasard.

De l’autre côté, le principe des articles de blog est plutôt simple : le contenu est maître et… c’est tout. La pertinence et la qualité du contenu sont les gages de la crédibilité de l’auteur. C’est ce contenu qui permet d’offrir la valeur ajoutée essentielle au développement d’un lectorat fidèle.

Alors qu’attendons-nous pour extraire et fusionner la quintessence de ces deux techniques ? Prêt à découvrir le McFlurry Oréo du marketing numérique ? Vous pouvez attaquer la suite de cet article, et ne vous inquiétez pas : pas de chiot-singe-bébé à l’horizon.

 

Améliorer ses performances grâce au blog-emailing

Vous l’aurez deviné, le blog-emailing est une technique hybride, résultat du croisement entre l’email marketing et l’article de blog. Pour faire simple, c’est un emailing où l’accent est mis sur le contenu, qui se doit d’être à la fois divertissant et enrichissant. Mais contrairement à vos articles de blog classiques, le contenu n’est disponible que pour vos abonnés, et permet de convaincre vos lecteurs de finaliser un achat ou d’en apprendre davantage sur votre marque sans qu’ils aient à quitter leurs boîtes de réception. Une technique pratique pour séduire ceux qui rechignent à cliquer sur vos CTA.

Le principe est simple : attirer les lecteurs vers vos produits en leur envoyant des blog-emails au contenu pertinent et de qualité. Cette approche permet ainsi à l’expéditeur de gagner en crédibilité et de se positionner comme expert de son domaine, et non comme un vendeur acharné bombardant ses contacts de publicités intempestives.

Le blog-emailing est une technique flexible qui peut être personnalisée selon vos contacts et votre secteur d’activité. Les possibilités sont infinies : optez pour un envoi hebdomadaire, tentez vos contacts en proposant un contenu plus long réparti sur différents emails – telle une série télé immanquable – ou encore des formations gratuites, comme le fait Noah Kagan avec son programme de cours en ligne, Summer of Marketing.

Emal course by Noah Kagan
 

Prêt pour le festival du blog ?  

Toutes ces perspectives font rêver, non ? On s’en doutait. Vous vous demandez quand et comment vous lancer dans le blog-emailing ? Que vous soyez freelance, professionnel bien établi ou encore que vous travailliez dans une grande entreprise, vous y trouverez votre compte.

Professionnels et travailleurs indépendants

Les débuts d’un travailleur indépendant ou d’un auto-entrepreneur sont souvent jalonnés d’épreuves. Faire connaître sa marque et ses services tout en essayant de se trouver une place sur le marché n’est pas chose aisée. Si le blog-emailing est la solution parfaite pour ces acteurs, il offre également de nombreux avantages aux professionnels bien établis ayant déjà trouvé leur créneau, notamment au niveau du développement de la liste de contacts et du positionnement en tant qu’expert d’un domaine, le tout sans trop d’efforts. Commencez par un blog classique, avec des articles aux contenus à valeur ajoutée qui reflètent votre expertise. Cela encouragera vos lecteurs à s’abonner à votre liste de diffusion par laquelle vous pourrez envoyer toutes sortes d’astuces, de conseils et d’analyses en exclusivité.

L’exemple parfait ? Originaire de Victoria dans la province de la Colombie-Britannique, Paul Jarvis est un designer, auteur et développeur de logiciels ayant travaillé pour Forbes, Newsweek ou encore BuzzFeed (pour n’en citer que quelques-uns). Il a créé une liste de diffusion intitulée The Sunday Dispatches, dans laquelle il discute des problèmes qu’il rencontre quotidiennement au travail. Aujourd’hui, Paul Jarvis envoie ses emails hebdomadaires à plus de 22 000 abonnés !

Paul Jarvis

Exemple d’un blog-email de The Sunday Dispatches, par Paul Jarvis

Petites et grandes entreprises

Les petites entreprises peuvent également bénéficier des avantages du blog-emailing, à savoir gagner en notoriété et renforcer leur positionnement. Toute la difficulté ici réside dans la capacité à élever toute une entreprise au rang d’expert (au lieu d’un individu dans le cas précédent). Un véritable défi en soi, puisque l’auteur est en quelque sorte désincarné : il faut obtenir la confiance des lecteurs sans qu’ils s’attachent à un visage particulier.

L’email blogging peut améliorer la visibilité et la connaissance de votre marque, ainsi que la fidélité des clients. Il est souvent rare que les clients d’une marque visitent beaucoup le blog associé. Si vous êtes une petite entreprise peu connue, la plupart de vos clients ne se souviennent pas forcément spontanément de votre marque ou des produits que vous proposez. Mais si vous parvenez à susciter leur intérêt et à ne pas les décevoir, vous trouverez le chemin de leur coeur… Ou, en tous cas, vous les aiderez à se souvenir de votre marque. Soyons honnêtes : la plupart des gens préfèreraient avoir les bénéfices d’une course de 5KM sans avoir à bouger de leur canapé, plutôt que d’aller vraiment courir. C’est un peu la même chose avec le contenu -on veut apprendre, mais on n’a pas envie de faire beaucoup d’efforts pour ça, alors l’email blogging tombe à point. Proposez des contenus accessibles rapidement et facilement.

Lorsque vous êtes au stade où vous n’avez plus trop de problème de notoriété de marque, se pose souvent le défi d’établir une relation durable avec vos clients. Encore un avantage du blog-emailing : cette technique apporte une dimension d’exclusivité à vos contenus. On aime toujours se sentir privilégiés, en particulier à l’ère du digital. Montrez à vos contacts à quel point ils sont importants pour vous et proposez à vos abonnés des avantages exclusifs en leur offrant quelques conseils et astuces pour tirer le meilleur parti de vos produits ou services, par exemple. Cette technique permet de fidéliser vos clients qui ne ressentiront plus le besoin d’aller voir ce qu’il se passe chez vos concurrents.

Besoin d’idées ? Nous en avons à la pelle. Vous êtes une entreprise spécialisée dans la livraison de repas ? Envoyez des recettes selon les plats commandés. Propriétaires de boutiques de mode en ligne ? Envoyez donc un petit email avec des conseils mode ou encore une analyse des styles des célébrités. Ah, vous êtes dans l’édition de logiciels ? Un blog-email expliquant comment tirer le meilleur parti de votre produit devrait faire l’affaire. Quant aux établissements d’enseignement supérieur, ils peuvent fournir des conseils en matière d’apprentissage…

Fashion tipps via email

Conseils mode, par The Promdi Chic

 

Eh oui : les possibilités sont infinies, vous pouvez donc être créatif. Faites preuve d’inventivité et créez des contenus exceptionnels qui passionneront vos abonnés.

Alors, convaincu par le blog-emailing ? Vous avez déjà essayé ? Dites-nous tout sur Twitter avec les hashtags #EmailBlogging, #MailjetMarketing.