Les mots qui déclenchent l’alerte au spam

Qui n’a jamais reçu de spams ? La plupart d’entre nous en reçoivent quotidiennement. Il peut s’agir de spams standards (emails de nature publicitaire et non sollicités par les destinataires) ou encore de phishing (emails ayant pour but de dérober à des individus leurs identifiants de connexion ou leurs informations bancaires). Ces emails sont modifiés constamment dans l’espoir de tromper les utilisateurs ainsi que les Fournisseurs d’Accès à Internet (Orange, SFR, Free…) et les webmails (Gmail, Outlook, Laposte.net…), mais pas assez rapidement pour suivre les évolutions des filtres anti-spams.

Au cours des dernières années, nous avons vu les Fournisseurs d’Accès à Internet (FAI) devenir plus intelligents et s’éloigner des filtres anti-spams traditionnels. L’accent est mis sur l’engagement (ou non) des utilisateurs. Les FAI apprennent de la façon dont nous interagissons avec les messages qui arrivent dans notre boîte de réception, ce qui les aide à déterminer si les emails doivent aller dans notre boîte de réception ou atterrir dans notre dossier spams.

Qu’est-ce que cela a à voir avec les mots que vous utilisez dans vos campagnes emailing ? Certains mots utilisés dans les objets d’emails génèrent des taux de plaintes plus élevés que la normale et une interaction médiocre. Cela a un effet négatif sur la réputation de l’expéditeur et, en fin de compte, sur la délivrabilité des futurs messages. Ainsi, pour vous éviter d’être pris pour un spammeur, mais aussi pour mieux vous protéger vous-même des tentatives de spam, nous avons listé certains mots qu’il vaut mieux éviter.

 

Les principaux mots à éviter pour ne pas tomber dans les spams

« Facture »

Le mot « facture » est l’un des mots préférés des phishers. Si vous le voyez dans l’objet de l’email, vérifiez avant tout qui est l’expéditeur. L’adresse est le meilleur moyen pour prouver que l’email est légitime. Mais attention, facturation@ex-emple.com n’est pas la même adresse que facturation@exemple.com. Les escrocs tentent de profiter de notre négligence alors soyez vigilant(e). Dans le doute, si l’adresse de l’expéditeur ne vous dit rien, nous vous recommandons de ne pas ouvrir l’email. De même, afin de ne pas être pris vous-même pour un spammeur, évitez d’utiliser ce terme dans vos objets d’email.

« PayPal », « Visa », « Mastercard » ou tout autre mention bancaire

Ici aussi, un nom de banque ou de service de paiement peut être utilisé pour du phishing. Les expéditeurs malveillants essaient de se faire passer pour des organismes bancaires en envoyant des emails avec le même jeu de couleurs et la même mise en page, redirigeant vers un site miroir réalisé pour reproduire avec plus ou moins de perfection celui qu’il usurpe. En tant que destinataire, vérifiez l’adresse de l’expéditeur et le nom de domaine. En tant qu’expéditeur d’email, utilisez des outils d’authentification tels que DKIM et SPF pour empêcher les usurpateurs de porter atteinte à votre réputation. Ces protocoles rattachent et associent votre adresse email à votre nom de domaine. Vous garantissez ainsi aux FAI et webmails que les emails envoyés depuis votre adresse sont bien liés à un site légitime.

« Cadeau », « Lot », « Spécialement pour vous »…

Parlons maintenant des emails envoyés avec des objets aguicheurs annonçant que vous avez gagné le gros lot ou que vous avez été sélectionné pour un tirage au sort exclusif auquel vous ne vous êtes jamais inscrit(e). Si seule une faible proportion des destinataires sera réceptive à cette arnaque, elle continue à porter ses fruits, puisque les usurpateurs d’identité continuent à envoyer des millions de messages de ce type. Ils sont après tout peu coûteux à produire et peuvent leur rapporter gros : obtention d’identifiants et mots de passe, de numéros de compte bancaire… Les emails de ce type sont donc généralement bloqués par les filtres anti-spams des FAI et des webmails. Gardez toujours cela en tête lorsque vous envoyez vos emails.

« Urgent », « Désespéré », « Aidez-moi »…

Avez-vous déjà entendu parler du scam ? Il s’agit d’une forme d’escroquerie qui abuse de la crédulité des victimes pour leur soutirer de l’argent. Cela se présente sous la forme d’un email dans lequel une personne affirme posséder une importante somme d’argent (plusieurs millions de dollars en héritage, fonds à placer à l’étranger à la suite d’un changement de contexte politique, etc.) et fait part de son besoin d’utiliser un compte existant pour transférer rapidement cet argent. La personne à l’origine de l’arnaque demande de l’aide pour effectuer ce transfert d’argent, en échange de quoi il offre un pourcentage sur la somme qui sera transférée, en général par la « voie diplomatique ». Ne tombez pas dans le panneau !

« Jeux d’argent », « Casino »…

Les spammeurs de jeux de hasard envoient régulièrement des campagnes promettant des gains élevés voire doublés, ou une entrée gratuite. S’il ne s’agit pas d’un site Internet reconnu par l’agence de régulation des jeux en ligne en vigueur dans votre pays, ce message doit aller directement dans le dossier des spams. Et en tant qu’expéditeur, attention à ne pas être assimilé à ce genre de spammeurs de jeux d’argent.
 

En conclusion : la liste des mots à éviter

Nous avons regroupé les mots les plus fréquemment repérés par les filtres anti-spam comme étant à risque, spécialement lorsqu’ils sont utilisés dans l’objet du message. Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

tab with spam worlds to avoid

Les risques liés à ces mots évoluent constamment, restez donc attentifs, nous mettons à jour cette liste régulièrement. Notez enfin que, si ces mots sont à risques, vous pouvez continuer à les utiliser, mais avec parcimonie. Si vos objets les répètent d’email en email, vous vous exposez davantage qu’une campagne one-shot.

Et si vous ciblez les bonnes personnes avec un contenu engageant à la bonne fréquence, vous ne devriez pas avoir de problème de délivrabilité. Si vos destinataires font confiance à votre marque, sont engagés et interagissent bien avec vos messages, vous pouvez a priori utiliser les mots listés ci-dessus et pourtant toujours atteindre leur boîte de réception.

Cet article est une version mise à jour de l’article “Les mots qui déclenchent l’alerte au spam”, publié sur le blog Mailjet le 26 juillet 2017 par Thomas Hajdukowicz.

7 choses que nous avons apprises en accueillant Orange chez Mailjet

Chez Mailjet, nous savons que la délivrabilité est l’un des enjeux les plus importants pour nos clients. Rappelons que par délivrabilité, on désigne le fait que des emails légitimes arrivent bien en boîte de réception, et qu’ils ne sont pas filtrés ou mis dans le dossier spams. La délivrabilité n’est pas une science exacte, elle dépend d’une multitude de facteurs et de paramètres. Il faut savoir que les critères de mise en spams ou en boîte de réception varient d’un Fournisseur d’Accès à Internet (FAI) à l’autre (Orange, Free, SFR…).

Pour les spécialistes du marketing, il n’y a pas pire gâchis que de passer du temps à concevoir des campagnes emailing qui ne parviennent pas à leurs destinataires. Aujourd’hui, un message sur six envoyé dans le monde n’arrive pas dans la boîte de réception et près de 25% des professionnels considèrent les problèmes de délivrabilité comme l’un des freins majeurs à des campagnes efficaces.

C’est pourquoi chez Mailjet, nous avons une équipe délivrabilité globale entièrement dédiée à cette problématique. Nos experts travaillent étroitement avec les Fournisseurs d’Accès à Internet à travers le monde afin d’assurer à nos clients d’atteindre la boîtes de réception de leurs destinataires. 💌

A ce titre, l’équipe de Mailjet a eu le plaisir d’accueillir Alain Doustalet, Responsable Anti-Abus chez Orange, un des plus grands Fournisseurs d’Accès à Internet français, qui nous a présenté son travail et son quotidien. Voici 7 choses que nous avons apprises grâce à cette intervention que nous souhaitons partager avec nos lecteurs. Prêt(e) pour découvrir ce qui se passe de l’autre côté de votre boîte mail ?

1. Comment fonctionne l’équipe anti-spams de Orange ?

Lors de sa venue chez Mailjet, Alain Doustalet nous a expliqué la manière dont fonctionne l’équipe anti-spams de Orange, l’un des plus gros Fournisseurs d’Accès à Internet en France ! Pour cette équipe composée de 6 personnes, la mission ultime est de travailler contre leurs clients spammeurs. Mais concrètement, comment ça fonctionne ?

Abuse

La moitié l’équipe travaille sur la partie Abuse. Cela signifie qu’ils vont suivre les plaintes des clients pour identifier les expéditeurs qui envoient du spam. S’il ne s’agit pas d’un spammeur professionnel, les équipes de Orange vont l’aider à améliorer ses pratiques. Sinon, ils vont couper le compte dans l’optique de protéger la sécurité de leurs clients.

A l’inverse, l’équipe de Orange va également suivre les remontées des clients concernant les emails qui sont arrivés dans leur boîte spam, alors qu’ils auraient dû arriver dans leur boîte de réception. En effet, il est plus grave pour un client de ne pas recevoir un email attendu, plutôt que de recevoir un spam.

Ce qui différencie vraiment les FAI entre eux, c’est la capacité à bloquer les emails indésirables et celle à faire parvenir les emails légitimes en boîte de réception. L’objectif final est de faire en sorte que les clients aient confiance dans leur messagerie et qu’ils soient donc prompts à ouvrir et à cliquer dans les emails qu’ils reçoivent.

Alain Doustalet

Responsable Anti-Abus chez Orange

Phishing

Un des membres de l’équipe est entièrement dédiée au phishing, une technique utilisée par des fraudeurs pour obtenir des renseignements personnels dans le but de perpétrer une usurpation d’identité. Cette personne s’occupe des clients qui se sont fait pirater/voler leur compte et va les aider à récupérer leur adresse email. C’est un des gros points forts de Orange par rapport aux concurrents tels que Gmail ou Free qui n’ont pas les ressources nécessaires et avec qui le compte sera perdu.

Veille

Enfin, une dernière personne est entièrement dédiée à la veille, c’est-à-dire au fait de comprendre comment fonctionnent les spammeurs et de chercher des solutions pour améliorer les pratiques de lutte anti-spams de Orange.

2. Est-il possible de faire de la reclassification en France ?

Lorsque l’on parle de reclassification, on désigne le fait qu’un FAI modifie la classification d’un email après que ce dernier ait été placé en boîte de réception principale d’un utilisateur. Pourquoi un FAI serait-il amené à faire ça ? Parce qu’il a réalisé que l’email reçu constitue du spam et qu’il souhaite le déplacer dans le dossier “courriers indésirables” par exemple. Alain Doustalet nous explique que ce type de pratique est interdit par la réglementation française, mais pas aux Etats-Unis.

En France, la boîte de réception d’un utilisateur de Orange est considérée comme un espace privé. Cela signifie que même si les équipes de Orange réalisent qu’un email est du spam, à partir du moment où ce dernier a atteint la boîte de réception, ils n’ont pas la possibilité d’agir directement en déplaçant ou en “flaguant” l’email.

Alain Doustalet

Responsable Anti-Abus chez Orange

Mais il existe tout de même un moyen d’aider les utilisateurs. Orange recommande de télécharger un plugin dédié à la lutte anti-spams, par exemple celui de Signal Spam. Comment cela fonctionne ? Lorsque Orange détecte un URL comme étant du phishing (technique utilisée par les cyber-escrocs pour pousser une personne à révéler des informations personnelles), il le signale à Signal Spam. Ainsi, si l’utilisateur a installé le plugin Signal Spam et qu’il clique sur un URL frauduleux, Signal Spam va l’en informer et bloquer l’ouverture de l’URL.

Aux Etats-Unis en revanche, il est autorisé de reclassifier ou de flaguer un email dangereux qui aurait tout de même réussit à atteindre la boîte de réception des utilisateurs. C’est la raison pour laquelle Gmail est réputé comme étant plus efficace. Si une campagne de spams a atteint la boîte de réception d’un contact, Gmail – en tant qu’entreprise américaine – va pouvoir déplacer l’email, à condition toutefois que le contact n’ait pas encore ouvert l’email.

Alors la recommandation de Orange et de Mailjet : n’hésitez pas à télécharger le plugin Signal Spam pour vous protéger contre le phishing et être alerté(e) des sites frauduleux dans votre webmail ou votre navigation web. Encore une fois, si vous consultez un email contenant un lien vers un site frauduleux, ou si vous consultez un site déjà répertorié comme frauduleux, l’extension Signal Spam vous avertira du risque de fraude.

Exemple popup

Exemple de notification de la part de Signal Spam

3. Quels sont les nouveaux risques liés aux spams ?

D’après Alain Doustalet, la nouvelle tendance dans le monde de spammers est le fait d’envoyer des emails contenant des menaces. Par exemple, un utilisateur va recevoir un email de la part d’une personne malveillante lui disant qu’elle connaît son mot de passe et que, si l’internaute ne paie pas une certaine somme, elle va crypter le contenu son ordinateur. C’est un challenge auquel Alain et son équipe doivent faire face au quotidien pour redonner de la confiance aux utilisateurs.

Au niveau des entreprises, un des grands nouveaux fléants est le spear phishing. Ce qui distingue le spear phishing des autres types de phishing, c’est qu’il cible les employés d’une entreprise spécifique dans le but de leur soutirer de l’argent. Ce ciblage rend le spear phishing encore plus dangereux car les cybercriminels rassemblent des informations sur la victime de manière méticuleuse, ce qui rend l’email encore plus convaincant. C’est pourquoi il est indispensable de lutter vigoureusement contre cette pratique pour les équipes de Orange.

Côté utilisateurs, comment pouvez-vous vous prémunir de ce genre d’attaque :

  • Si un email vous semble douteux, ne cliquez pas sur les pièces jointes ou sur les liens qu’il contient.
  • Connectez-vous en saisissant l’adresse officielle dans la barre d’adresses de votre navigateur.
  • Ne communiquez jamais d’informations confidentielles par email. Aucun site web fiable ne vous le redemandera.
  • Vérifier que votre antivirus est à jour pour maximiser sa protection contre les programmes malveillants.

 
Vous retrouverez toutes les bonnes pratiques à suivre sur le site du gouvernement.

4. Quelles sont les actions mises en place en cas de récidive d’un spammeur ?

Alain Doustalet distingue clairement deux types de spammeurs : ceux qui envoient du spams de manière involontaires… et les autres.

Concernant les spammeurs professionnels, il faut comprendre qu’il s’agit de groupes organisés avec un but lucratif qui redoublent d’imagination pour tenter de soutirer de l’argent aux internautes. Il arrive donc qu’un spammeur ayant déjà été bloqué récidive, par exemple en envoyant un email d’une autre adresse IP ou d’un autre domaine d’envoi.

Alain Doustalet

Responsable Anti-Abus chez Orange

Dans ce cas, les équipes de Orange vont pouvoir retrouver le spammeur. Comment ? D’une part grâce aux signalements des utilisateurs et d’autre part via un élément distinctif qui permettra d’identifier que ce spammeur a déjà été repéré. Orange pourra ainsi bloquer l’activité de cette source malveillante.

Ces cas de pratiques récurrentes et volontaires entrent dans le domaine de la cybercriminalité. Dans ce cas, les FAI (Orange, SFR, Free…) sont intransigeants et travaillent même ensemble, main dans la main, malgré qu’ils soient concurrents. Les équipes de Orange autorisent alors Vade Secure (le leader mondial de la défense prédictive de la messagerie) à mettre des filtres pour bloquer cet expéditeur auprès de tous les FAI concurrents. S’agissant d’une pratique délictueuse, les actions mises en place sont en effet à la mesure de la gravité de ce comportement.

5. Quelles sont les prochaines avancées en termes de politique anti-spams ?

Alain Doustalet nous a confié que les règles anti-spams vont se durcir afin de bloquer les personnes malveillantes ayant recours à la pratique du snowshoe spamming. Le snowshoe spamming est une technique de spams par laquelle de nombreux serveurs sont mobilisés pour l’envoi d’une campagne de spams et durant laquelle le message envoyé subit un grand nombre de variations dans son contenu. L’objectif du snowshoe spamming est alors d’éviter une identification par les filtres anti-spams en évitant de laisser une empreinte unique. Il s’agit d’une technique de piratage contre laquelle les équipes d’Alain vont travailler activement en mettant en place des mesures plus strictes.

L’objectif est d’empêcher ces pirates d’intégrer le marché français. Cela signifie qu’il y a un risque de bloquer à tort certains expéditeurs. En contrepartie, Orange va donc renforcer la partie analytique pour s’assurer que les expéditeurs légitimes soient identifiés et débloqués rapidement.

Alain Doustalet

Responsable Anti-Abus chez Orange

6. Quelles sont les réglementations au niveau de l’Union Européenne ?

En termes de loi, il y a d’abord le droit français, avec la LCEN (Loi pour la Confiance dans l’Économie Numérique) qui dirige toutes les communications, et le code de la poste et des télécommunications. Il est en effet intéressant de noter que les règles des emails sont les mêmes que pour les courriers. Par exemple, il est interdit d’ouvrir un email qui ne nous ai pas destiné au même titre qu’il n’est pas autorisé d’ouvrir un courrier pour le compte de quelqu’un d’autre.

Au dessus du droit français, il y a la réglementation européenne. 🇪🇺 Jusqu’à maintenant en Europe, il n’y avait pas de lois mais des préconisations. Désormais, il va y avoir des lois européennes. Dans ce cadre, les représentants des FAI tels qu’Alain Doustalet, donnent des explications techniques aux différents acteurs impliqués dans de la mise en place des projets de lois afin de les aider à prendre les décisions les plus éclairées possible.

7. Comment Mailjet supporte le travail mené par Orange contre les spams ?

Depuis sa création, Mailjet a toujours lutté contre les spams et les fraudes. L’adoption de règles claires nous permet d’assurer : à nos clients, une excellente délivrabilité et, à leurs contacts, de ne recevoir que des emails pour lesquels ces derniers ont donné leur consentement. Le respect des règles mises en place par Mailjet permettent à nos clients de rester en deçà des seuils indiqués comme acceptables par les FAI et d’éviter des sanctions, la suspension, voire dans certains cas la fermeture de leur compte par notre équipe délivrabilité (toute action de ce type est toujours précédée d’un avertissement).

Seuils indiqués comme acceptables

Afin d’aider les Fournisseurs d’Accès à Internet tels que Orange à lutter contre les spams, Mailjet met également à disposition de ses utilisateurs de nombreuses ressources (webinars, guides, articles de blog, formations…). L’objectif est d’aider les expéditeurs légitimes à connaître et à appliquer les bonnes pratiques afin de ne pas être pris par des spammeurs par les FAI.

La structure technique de Mailjet ainsi que les bonnes relations que nos équipes entretiennent avec les Fournisseurs d’Accès à Internet partout dans le monde (leur permettant d’être au fait des modifications des règles propres à chaque acteur de l’industrie) nous permettent de maximiser l’arrivée de vos emails en boîte de réception. Tous les aspects techniques contraignants sont pris en charge de notre côté. Ensuite, il vous suffit simplement de suivre les bonnes pratiques de l’emailing pour vous assurez d’atteindre efficacement les boîtes de réception de vos contacts. 😉

Pour retrouver toutes les actualités de Mailjet, n’hésitez pas à nous suivre sur Facebook et Twitter ! Nous publions régulièrement les dernières nouveautés en termes de délivrabilité !

Visualisez vos modèles d’emails transactionnels avec des valeurs réelles

Vous avez créé votre email transactionnel et intégré toutes les variables et boucles nécessaires ? Mais maintenant, comment faire pour vérifier que tout fonctionne parfaitement sans avoir à envoyer un email de test ? C’est très simple : il vous suffit d’utiliser le mode Aperçu de Passport, notre éditeur d’emails intuitif. Remplacez les valeurs par des valeurs d’exemple et découvrez comment votre email s’affichera dans la boîte de réception de vos clients !

Personnalisez vos modèles transactionnels avec notre Templating Language

Grâce à la personnalisation avancée, vous pouvez ajouter votre propre logique à vos modèles d’emails via des boucles et des déclarations conditionnelles. Notre Templating Language vous permet de créer un modèle adapté à différents scénarios et de déclencher les contenus les plus pertinents pour chacun de vos destinataires. Vous pouvez définir des déclencheurs selon les intérêts, les comportements ou les propriétés de contacts comme la ville, la date de naissance, l’inscription au programme de fidélité, etc.

Grâce à notre mode Aperçu en temps réel, vous pouvez visualiser facilement vos modèles et voir précisément comment ils s’afficheront chez vos destinataires

Visualisez vos modèles depuis l’éditeur d’emails de Mailjet

Une fois votre modèle prêt, cliquez sur « Aperçu et Test » et choisissez « Visualiser l’email ».

Mode Normal

Le mode Normal vous permet de renseigner les variables. Cliquez sur « Mettre à jour les variables » et découvrez comment elles s’affichent dans vos modèles.

Prévisualisation de variables

Ce mode est recommandé si vous utilisez des variables qui ne font pas partie d’une boucle ou d’un array, car il est impossible de les définir dans ce mode.

Mode Expert

Le nouveau mode Expert est relativement similaire à une requête API au format JSON, avec cependant quelques différences mineures au niveau des variables de types de données. Il est inutile de définir ces variables de type de données dans votre requête API, car les valeurs sont automatiquement collectées pour chaque contact. Par contre, nous les inclurons au code dans l’option Aperçu. Cela nous permettra d’ajouter toutes les valeurs que nous souhaiterons afficher.

Nous n’allons pas vous réexpliquer comment définir vos variables de types de données (vous savez déjà le faire), mais si vous n’êtes pas sûr(e) de la marche à suivre pour définir les valeurs de test des conditions IF et des boucles FOR, voici un exemple dans le mode Expert.

code

Pour générer votre aperçu, cliquez ensuite sur « Mettre à jour les variables ».

aperçu

Astuce : Si vous quittez le mode Aperçu, vos variables de test sont sauvegardées. Vous pourrez revenir à votre modèle et le modifier sans avoir à renseigner à nouveau les valeurs. Et si vous vous envoyez un email de test une fois les valeurs renseignées, celles-ci seront appliquées et vous les verrez dans l’email reçu.

Pour plus d’actualités et d’articles, suivez-nous sur Twitter et Facebook.

Quel port SMTP utiliser ?

Si vous configurez votre système de messagerie pour envoyer ou relayer des emails, vous vous demandez probablement quel port SMTP utiliser. Eh oui, car choisir un port SMTP peut vite s’avérer être une tâche délicate.

Tout d’abord, sachez qu’il y a plusieurs éléments à prendre en considération. Avez-vous besoin d’une sorte de cryptage ? Est-ce que ce port est ouvert du côté du destinataire pour recevoir des emails ? Est-ce que la solution emailing que vous utilisez prend en charge ce port ?

Nous savons qu’il y a beaucoup de choses auxquelles penser et qu’il est facile de s’y perdre… C’est pourquoi, dans cet article, nous vous aiderons à trouver les réponses pour trouver la configuration qui répond à votre besoin.

Qu’est-ce que SMTP ?

Simple Mail Transfer Protocol (ou simplement SMTP) est la norme de base que les serveurs de messagerie utilisent pour s’envoyer des emails sur Internet. SMTP est également utilisé par certaines applications et services pour relayer leurs utilisateurs vers d’autres serveurs de messagerie. À l’aide d’un processus appelé  » stockage et redirection « , SMTP transfère votre courrier électronique d’un réseau à l’autre. Il travaille en étroite collaboration avec ce qu’on appelle le Mail Transfert Agent (MTA) pour envoyer votre communication à l’ordinateur et à la boîte de messagerie appropriés.

SMTP pourrait également être utilisé comme protocole TCP/IP pour recevoir des emails. Toutefois, il est limité dans sa capacité à mettre les messages en file d’attente du côté des destinataires. Il est donc généralement utilisé uniquement pour l’envoi. Les protocoles POP3 ou IMAP sont utilisés aux côtés du protocole SMTP pour recevoir des emails qui permettent à l’utilisateur d’enregistrer des messages dans un serveur mailbox et de les télécharger périodiquement depuis le serveur.

Qu’est-ce qu’un port SMTP ?

Commençons avec la définition d’un port SMTP. Nous parlons ici d’un port réseau, et non des ports qui vous permettent de charger votre ordinateur ou de brancher votre souris sur votre ordinateur. Les ports ont en fait une signification très spécifique lorsqu’il s’agit de communications digitales.

Pour comprendre la façon dont fonctionnent les ports, nous devons prendre du recul et voir ce qu’il se passe lorsque des ordinateurs communiquent entre eux sur Internet.

Disons que vous essayez d’atteindre mailjet.com. Dans ce cas, le Domain Name System (DNS) convertit mailjet.com en adresse IP cachée derrière le nom du site. Dans le cas de Mailjet, il s’agit de 104.199.110.216.

smtp-port-mailjet

Ainsi, votre serveur vous demande maintenant de vous connecter à ce site à partir de votre Fournisseur d’Accès à Internet (FAI) tel que Orange, Free, SFR… Quelle est la prochaine étape ? Eh bien c’est là que le port est utile.

Nous connaissons l’adresse que nous voulons atteindre. Le numéro de port indique au serveur ce que vous voulez qu’il fasse. Vous pouvez considérer les ports comme le nombre d’adresses que vous souhaitez atteindre. L’adresse IP serait équivalente à l’adresse physique du destinataire, et le numéro de port pourrait être l’individu dans la rue qui est censé recevoir votre lettre.

En d’autres termes, un port est le point d’arrivé d’une connexion logique. Au niveau d’un logiciel, dans un système d’exploitation, un port est une construction logique qui identifie un processus spécifique ou un type de service réseau.

Le numéro de port identifie de quel type de port il s’agit. Certains ports ont des numéros qui leur sont attribués par l’IANA, et ceux-ci sont appelés les « ports connus », qui sont spécifiés dans la RFC 1700.

Chaque port a deux statistiques – ouvert et fermé. Si le port est ouvert, cela signifie que vous pouvez établir une connexion et transférer les informations. Si le port est fermé, vous ne pourrez pas y accéder et la connexion échouera. Vous pouvez vérifier si un port est ouvert ou non avec la technique Telnet.

Un port SMTP est un port destiné à être utilisé pour les connexions SMTP. Aujourd’hui, les ports SMTP les plus courants sont 25, 465, 587 ou 2525. Cela ne veut pas dire qu’ils sont les seuls. Ces quelques ports sont les plus utilisés pour ces types de connexion. C’est la raison pour laquelle ils sont presque toujours ouverts, ce qui signifie que vous devriez pouvoir atteindre votre destination.

Les différents ports SMTP

Port Purpose TLS SSL
25 Simple Mail Transfer Protocol Port Optional No
80 Hypertext Transfer Protocol Port Optional No
465 Authenticated SMTP over SSL Port No Yes
587/588 Email Message Submission Port Optional No
2525 The Alternative Port Optional No

 
Vous pouvez voir tous les détails de ces ports ci-dessous :

Port 25 – Simple Mail Transfer Protocol Port

Chaque administrateur système sait que SMTP a été désigné pour utiliser le port 25 dans le IETF Request For Comments (RFC) 821. Aujourd’hui encore, l’IANA reconnaît le port 25 comme le port SMTP standard par défaut.

Bien que le port 25 reste le port le plus courant pour le relais SMTP, la plupart des clients SMTP modernes pourraient bloquer ce port. Pourquoi ?

Le port 25 est bloqué sur de nombreux réseaux en raison des spams qui ont toujours été relayés par des ordinateurs et des serveurs compromis. Il est donc vrai que de nombreux FAI et hébergeurs bloquent ou limitent les connexions SMTP sur le port 25. Cela permet de réduire le nombre d’emails non sollicités qui sont envoyés à partir de leurs réseaux.

Cependant, si vous gérez un serveur de messagerie, vous pouvez toujours décider de laisser le port 25 ouvert et d’autoriser la connexion SMTP à travers ce port. Vous pouvez mettre en œuvre d’autres mesures de sécurisation sur votre serveur, telles que des frameworks et une vérification supplémentaire des emails pour empêcher l’envoi de spams.

A noter : Vous pouvez utiliser le cryptage TLS avec le port 25 avec Mailjet.

Port 80 – Hypertext Transfer Protocol Port

Le port 80 est le numéro de port attribué au protocole de communication Internet communément utilisé Hypertext Transfer Protocol (HTTP). C’est le port à partir duquel un ordinateur envoie et reçoit les communications et les messages d’un client Web à partir d’un serveur Web, et est utilisé pour envoyer et recevoir des pages ou des données HTML. C’est le port que le serveur « écoute » ou s’attend à recevoir d’un client web, en supposant que le port par défaut a été pris lorsque le serveur a été configuré ou configuré.

Et vous savez ce qu’il y a de mieux dans l’utilisation de ce port ? Il est ouvert 99.9% du temps ! Les chances que votre email ne parvienne pas à passer sont donc plutôt minces. Tout le monde a besoin d’un accès à Internet et ils ont besoin que ce port soit ouvert.

A noter : Vous pouvez également utiliser le cryptage TLS avec le port 80 avec Mailjet.

Port 465 – Authenticated SMTP over SSL Port

L’IANA a initialement attribué le port 465 pour une version cryptée de SMTP, appelée SMTPS. A la fin de 1998, l’IANA avait réattribué ce numéro de port à un nouveau service. Mais de nombreux services continuent d’offrir l’interface SMTPS obsolète sur le port 465. Mailjet est l’un de ces services. 😉

Le but du port 465 est d’établir un port pour que SMTP puisse fonctionner en utilisant Secure Sockets Layer (SSL). SSL est couramment utilisé pour crypter les communications sur Internet. Généralement, vous n’utiliserez ce port que si votre application l’exige. C’est la meilleure façon d’utiliser une connexion SMTP plus sûre.

A noter : le port 465 est le seul avec lequel Mailjet accepte le cryptage SSL.

Port 587 and Port 588 – Email Message Submission Port

De nos jours, le port 587 est utilisé pour la soumission sécurisée des emails à livrer. La plupart des logiciels clients sont configurés pour utiliser ce port pour envoyer vos messages. Presque tous les serveurs de messagerie supportent ce port. Mais même si le serveur de messagerie le prend en charge, il peut être ouvert ou non aux soumissions par courrier électronique.

A noter : Avec Mailjet, ce port est ouvert. Pour voir si c’est la même chose pour votre destination, vous pouvez utiliser la technique Telnet. En utilisant le port 587, vous pouvez le coupler avec le cryptage TLS tout en utilisant Mailjet. Il en va de même pour le port 588.

Port 2525 – The Alternative Port

Le port 2525 n’est pas un port SMTP officiel et n’est pas approuvé par l’IETF ou l’IANA. Presque tous les ESP supportent l’utilisation du port 2525, même s’il ne s’agit pas d’un port SMTP officiel. Il peut être utilisé comme une alternative au port 587 pour SMTP, au cas où tous les autres pots seraient bloqués.

A noter : Le port 2525 est probablement le plus utilisé par les utilisateurs qui sont hébergés sur Google Compute Engine et qui ont des problèmes de connectivité avec le port 587. Ce port prend également en charge le cryptage TLS.

Le relais SMTP de Mailjet

L’infrastructure robuste de Mailjet envoie des milliards d’emails tous les mois. Notre relai SMTP gratuit peut être configuré en quelques minutes.

Si vous utilisez Mailjet pour envoyer vos emails transactionnels via SMTP, il est très facile de le mettre en place. Une fois que vous avez créé votre modèle d’emails, vous pouvez suivre les étapes indiquées dans cet article pour configurer votre connexion SMTP. Vous pouvez le faire avec n’importe quel client de messagerie, comme Outlook ou Thunderbird. Mieux que ça, vous pouvez utiliser les MTA et MDA, tels que Postfix, Exim et Exchange.

Bien sûr, vous pouvez configurer le relais SMTP avec n’importe quelle technologie qui supporte le SMTP, de sorte que vous pouvez utiliser le framework ou le langage de votre choix.

Ajoutez simplement votre clé API comme nom d’utilisateur et votre clé secrète comme mot de passe et configurez l’hôte/serveur SMTP in-v3.mailjet.com. Et la bonne nouvelle est que Mailjet prend en charge tous les ports dont nous venons de parler.

Et si vous testiez le relais SMTP de Mailjet ?
Configurez en quelques minutes notre serveur SMTP, disponible dès l’offre gratuite, et profitez de la fiabilité et de la performance de notre plateforme.

Tester gratuitement

Ce que nous avons appris

Vous savez maintenant ce qu’est SMTP et un port réseau ! Vous connaissez également l’objectif des principaux ports que vous pouvez utiliser pour des connexions ou des relais SMTP. Vous pouvez également vérifier si un port est ouvert dans votre configuration ou celui du destinataire en utilisant Telnet. 😉

Désormais, si vous avez un problème avec le relais SMTP entre Mailjet et votre propre serveur, vous saurez quoi tester et voir s’il y a un problème avec la connexion du port.

Vous voulez en savoir plus sur SMTP et Mailjet ? Suivez-nous sur Facebook et Twitter pour suivre tous nos articles.

Comment optimiser vos
call-to-action ?

Call-to-action… Sous ce petit nom anglophone se cache un défi de taille pour les marketeurs : pousser les lecteurs à passer à l’action afin de les convertir. Lorsque vous envoyez une campagne emailing, le premier défi est d’inciter vos destinataires à ouvrir votre email. Pour cela, vous pouvez jouer sur les éléments visibles directement en boîte de réception, à savoir : le nom de l’expéditeur, son adresse d’expédition, l’objet de votre email ainsi que le pré-header. Si vous réussissez cela, c’est déjà une excellente chose ! Mais le combat est loin d’être gagné…

Bon, commençons déjà par les bases. Un call-to-action (ou CTA pour les intimes) est un bouton qui a pour objectif d’inciter le lecteur à effectuer une action précise, par exemple : s’abonner à votre newsletter, effectuer l’achat d’un produit, s’inscrire à votre prochain webinar, consulter votre dernier article de blog… Il s’agit donc d’un élément déterminant pour augmenter votre taux de conversion.

Et il y a certaines bonnes pratiques que vous devez absolument connaître lorsque vous insérez des call-to-action dans vos campagnes emailing. On vous dit tout dans cet article !

Placez votre call-to-action avec soin

Règle n°1 : votre CTA doit être visible au premier coup d’œil par le lecteur, pas question de lui faire chercher ! Pour cela, vous devez prendre en compte sa position au sein de votre email.

Le call-to-action sera plus efficace s’il se trouve au-dessus de la ligne de flottaison, c’est-à-dire la ligne qui délimite ce que l’utilisateur voit sans avoir à utiliser la barre de défilement. Ensuite, il est nécessaire que votre call-to-action soit placé bien en évidence au centre de l’email (et non à droite ou à gauche), comme dans cet email de Bourjois.

Exemple CTA Bourjois

 

Utilisez un verbe d’action pour votre call-to-action

Au niveau du wording, le message à l’intérieur du bouton doit être le plus percutant possible afin d’inciter efficacement l’utilisateur à passer à l’action. Et pour cela… quoi de mieux qu’un verbe d’action ? L’objectif est que votre lecteur comprenne immédiatement l’action qu’il va effectuer en cliquant sur le bouton et le bénéfice qu’il va en retirer. Voici quelques exemples de verbes d’action que vous pouvez utiliser : rejoindre, découvrir, craquer, foncer, acheter, gagner, apprendre, commencer…

Nous vous recommandons également de privilégier au maximum l’emploi de l’impératif ou de la première personne de l’indicatif. Par exemple « Foncez » ou « Je craque » et non « En savoir plus ». Enfin, n’oubliez jamais que votre call-to-action doit être court et concis (pas plus de quelques mots !). Le wording utilisé dans cette newsletter de Camaïeu est un très bon exemple.

Exemple CTA Camaïeu

 

Appliquez la bonne couleur pour votre call-to-action

Afin que le lecteur ne puisse pas louper votre call-to-action (et ce, vous l’aurez compris, sous aucun prétexte), ce dernier doit ressortir visuellement par rapport au reste de votre email. Pour cela, utilisez une couleur qui va le distinguer des autres contenus. Ainsi, bannissez les couleurs ton sur ton mais sélectionnez plutôt une couleur flashy qui va attirer immédiatement l’oeil du destinataire. Dans l’exemple ci-dessous, Canva utilise un vert flashy qui se démarque bien du bleu utilisé habituellement dans leur charte graphique.

Exemple CTA Canva

Gardez également en tête que les couleurs ont un impact sur la perception des communications et assurez-vous que la couleur sélectionnée corresponde bien au message que vous souhaitez véhiculer.

Pour être sûr(e) que l’ensemble des couleurs présentes au sein de votre email vont bien être harmonieuses, il existe d’excellents outils pour vous aider. Par exemple, le site Coolors.co vous permet d’élaborer facilement une palette cohérente de couleurs.
 

N’abusez pas des call-to-action

Dans l’idéal, nous vous conseillons de n’insérer qu’un seul CTA dans votre email en fonction de l’objectif principal de votre communication. Pourquoi ? Parce qu’en invitant le lecteur à ne réaliser qu’une seule action donnée, vous éviterez de créer de la dispersion et vous attendrez plus facilement l’objectif fixé.

Si vous devez toutefois en proposer plusieurs, il vous faudra donner un poids visuellement moins important aux CTA secondaires. Par exemple avec une couleur moins flashy ou une taille plus petite. Netflix fait cela très bien en plaçant son CTA principal au centre de l’email avec une couleur rouge très voyante entouré de deux CTA secondaires moins mis en avant visuellement.

Exemple CTA Netflix

 

Créez un sentiment d’urgence avec votre call-to-action

Avouez-le, combien de fois vous vous êtes rendu(e) sur le site de Booking et avez fini par réserver un logement plus rapidement que prévu à force de voir des messages pressants tels que « 12 autres personnes regardent cette offre » et de peur de passer à côté d’une bonne opportunité. Comme quoi, la technique consistant à créer un sentiment d’urgence pour pousser l’utilisateur à passer à l’action fonctionne bien.

Même si cela ne concerne pas directement le wording de votre call-to-action, utilisez autour du bouton des expressions qui marquent bien l’aspect temporel comme « Offre limitée aux 10 premiers inscrits », « Promotion valable jusqu’à ce soir », « Plus que quelques heures pour profiter de notre réduction exceptionnelle ». Habitat a mis en place cette technique dans cet email autour du Black Friday.

Exemple CTA Habitat

Attention toutefois ! N’utilisez pas cette technique de manière trop systématique au risque de vous décrédibiliser auprès de votre cible.
 

Ce qu’il faut retenir

Le call-to-action est un élément crucial pour augmenter votre taux de conversion et donc les revenus apportés par vos lecteurs. Pour être sûr(e) d’avoir des CTA efficaces, nous vous recommandons de suivre ces bonnes pratiques :

  • Placez votre CTA au-dessus de la ligne de flottaison et au centre de votre email.
  • Utilisez un verbe d’action court et concis, de préférence à l’impératif ou à la première personne de l’indicatif (« Inscrivez-vous », « Je fonce »…).
  • Appliquez une couleur qui permette à votre call-to-action de se démarquer et d’être visible au premier coup d’oeil.
  • Identifiez l’objectif principal de votre communication et n’insérer de préférence qu’un seul CTA qui permettra d’atteindre cet objectif.
  • Utilisez autour de votre call-to-action des éléments qui créent un sentiment d’urgence auprès du lecteur.

Gardez en tête que tous ces éléments pour mettre en place un call-to-action performant doivent venir en appui à un argumentaire parfaitement rédigé. Ne négligez donc pas la proposition de valeur dont les utilisateurs pourront profiter en cliquant sur le call-to-action.

Et vous, quelles techniques appliquez-vous pour vos call-to-action ? Partagez toutes vos expériences avec nous sur Twitter.

Contact Form 7 est désormais disponible dans le plugin Mailjet pour WordPress

Vous utilisez WordPress ? Alors nous avons une nouvelle à vous annoncer. Une bonne nouvelle. Une excellente nouvelle.

L’intégration de Mailjet avec WordPress a encore été améliorée. « Comment est-ce possible ? », vous demandez-vous… Eh bien, nous y avons ajouté le plugin pour WordPress le plus populaire, Contact Form 7 ! Vous voulez savoir comment l’utiliser pour faciliter le développement de votre liste de contacts et l’envoi d’emails ? Continuez votre lecture pour en savoir plus !

Pourquoi utiliser WordPress ?

Si vous n’utilisez pas encore WordPress mais que vous souhaitez savoir pourquoi tant d’autres le font, voici une petite explication.

WordPress est un outil de création de sites Web open source en ligne. De nombreux blogs célèbres, médias, sites de musique et célébrités utilisent WordPress pour créer et gérer leurs propres sites. Pourquoi WordPress ? Voici les quatre principales raisons d’après nous.

WordPress est gratuit

Oui, WordPress est un logiciel gratuit. Vous pouvez le télécharger, l’installer et le modifier en fonction de vos besoins.

Vous devez toutefois disposer d’un nom de domaine et d’un hébergement Web qui, eux, ne sont malheureusement pas gratuits.

WordPress est facile à utiliser

WordPress n’est pas réservé aux Web designers ou aux développeurs Web. En effet, la plupart des utilisateurs de WordPress n’ont aucune expérience préalable en création de sites Internet.

Pour les personnes sans compétences techniques, WordPress est la solution idéale car vous pouvez choisir parmi des milliers de modèles (thèmes) gratuits de site Web, ce qui facilite considérablement la création de votre page e-commerce, site d’informations ou portfolio de photos.

WordPress est optimisé pour le SEO

Avez-vous remarqué que les sites WordPress ont tendance à être mieux classés que d’autres dans les résultats de moteurs de recherche ?

C’est parce que WordPress est écrit dans un code de qualité conforme aux normes et génère un markup sémantique. En d’autres termes, les moteurs de recherche comme Google adorent WordPress. Vous pouvez obtenir des résultats encore meilleurs en utilisant des plugins SEO pour WordPress tels que Yoast, SEMrush et SeoQuake.

WordPress propose de nombreux plugins

À propos de plugins, WordPress en propose un grand nombre ! À l’instar des thèmes, des milliers de plugins gratuits ou payants sont disponibles. Par exemple, il existe des plugins qui vous permettent de créer des formulaires de contact, de renforcer la sécurité de votre site, de gérer les utilisateurs, d’améliorer les performances de votre page et bien plus encore.

Comme cet article traite justement de plugins, intéressons-nous de plus près à deux d’entre eux : les plugins Mailjet et Contact Form 7.

Intégrer Mailjet à WordPress

Facile à installer et à configurer, le plugin Mailjet pour WordPress gratuit vous aide à créer de superbes newsletters, à les envoyer et à en effectuer le suivi en quelques minutes. Mailjet est une solution emailing pour vous permettre de créer, d’envoyer et de suivre les emails marketing et transactionnels. En installant notre plugin, vous pouvez accéder à toutes les fonctionnalités de Mailjet depuis WordPress.

Voici quelques exemples de ce que vous pouvez faire avec le plugin Mailjet pour WordPress :

  • Créer des emails époustouflants avec notre éditeur « drag-and-drop », Passport, directement depuis WordPress ;
  • Envoyer des emails à votre liste de contacts sans quitter WordPress ;
  • Synchroniser vos contacts et propriétés de contact avec votre compte Mailjet, de manière à personnaliser le contenu de vos emails ;
  • Consulter vos statistiques depuis WordPress.

 

Configurer le plugin Mailjet pour WordPress

Vous avez hâte de le tester ? Vous pouvez télécharger la dernière version du plugin Mailjet pour WordPress (5.1) depuis le répertoire des extensions de WordPress.

mailjet-plugin-wordpress

Sa configuration est un jeu d’enfant.

Pour configurer le plugin Mailjet, cliquez sur « Setup account » (« Configurer votre compte ») sur la page « Extensions installées ».

wordpress-plugin-mailjet

Vous devez ensuite saisir votre clé API et votre clé secrète Mailjet.

mailjet-wordpress-plugin-setup

Votre compte Mailjet est alors connecté à votre site WordPress et peut être utilisé. Voilà. Nous vous avions dit que c’était facile !

Qu’est-ce que Contact Form 7 ?

Contact Form 7 est un plugin qui vous permet de créer toutes sortes de formulaires de contact, de les personnaliser et de les intégrer à votre site WordPress. Un formulaire de contact apporte une réelle valeur ajoutée à votre site WordPress. Au lieu de demander à vos visiteurs de vous contacter par email, vous pouvez leur proposer de vous faire part de leurs commentaires ou de vous envoyer leurs demandes directement via le formulaire de contact.

Contact Form 7 est le plugin pour WordPress gratuit le plus populaire. Il est facile à utiliser et prend en charge différents formulaires de contact, l’envoi AJAX, le transfert de fichiers ainsi que CAPTCHA. Contact Form 7 compte plus de 5 millions d’utilisateurs – impressionnant, n’est-ce pas ?

Les principaux avantages du plugin Contact Form 7 résident dans sa simplicité. Il offre en outre d’excellentes fonctionnalités, notamment :

  • Des formulaires de contact entièrement personnalisables à l’aide d’un markup simple ;
  • Une interface conviviale et plusieurs options ;
  • Une documentation utile et détaillée ;
  • La réception des formulaires envoyés via Contact Form 7 directement dans votre boîte mail.

 
Le plugin Contact Form 7 est disponible dans le même répertoire d’extensions que celui depuis lequel le plugin Mailjet peut être téléchargé. Il vous suffit de le rechercher, de l’installer et de l’activer.

contact-form-7-wordpress-plugin

Pour créer un formulaire de contact, cliquez sur « Contact » > « Formulaires de contact » depuis le tableau de bord administrateur. La liste des formulaires disponibles est vide pour le moment. Cliquez sur « Créer un formulaire » et choisissez la langue dont vous avez besoin.

L’éditeur de formulaire de contact s’affiche. Les champs requis pour tout formulaire de contact figurent déjà dans le formulaire (Nom, Adresse email, Objet, Message et bouton Envoyer) avec un format de markup simple à suivre, ce qui vous évite d’en oublier.

Vous pouvez ajouter d’autres champs si nécessaire, les rendre obligatoires ou ajouter un reCAPTCHA. Une fois que vous avez terminé, cliquez sur le bouton Enregistrer.

Ajouter Contact Form 7 au plugin Mailjet

Bonne nouvelle ! Comme nous savons à quel point Contact Form 7 peut être utile, nous avons ajouté une intégration Contact Form 7 au plugin Mailjet pour WordPress. Vous pouvez désormais ajouter à vos formulaires Contact Form 7 une case à cocher d’abonnement à votre newsletter. Vous pourrez ainsi ajouter automatiquement les personnes ayant envoyé un formulaire à une liste de contacts dans votre compte Mailjet.

Étant donné que Mailjet est la première solution emailing à être certifiée conforme au RGPD, il est très important pour nous que toutes les inscriptions soient confirmées par double opt-in. Ainsi, tous les visiteurs ayant coché la case d’abonnement recevront un email de confirmation.

Pour utiliser l’intégration, il vous suffit de l’activer dans les Paramètres du plugin Mailjet → onglet « Intégrations ». La configuration de l’intégration est simple comme bonjour.

  • Choisissez la liste à laquelle seront ajoutées les personnes qui envoient le formulaire.
  • Assurez-vous que les balises des champs Email et Nom (facultatif) correspondent à celles de votre formulaire Contact Form 7.
  • contact-form-7-mailjet-setup
  • Copiez le code de la case à cocher Mailjet pour le coller dans votre formulaire Contact Form 7. Avec ce code, retournez dans le formulaire de contact que vous avez créé. Collez le code dans le formulaire et l’intégration est terminée !
contact-form-7-mailjet-activation

Vous pouvez désormais acquérir facilement des abonnés lorsque vos visiteurs vous envoient un message ou une demande de devis via votre formulaire de contact. Que demander de plus ? Alors, n’attendez plus : intégrez Mailjet et Contact Form 7 avec votre page WordPress pour optimiser votre site et faciliter vos envois.

Pour plus d’informations, consultez notre guide détaillé.

Synthèse

Nous avons abordé les avantages de WordPress et vu en quoi l’intégration avec Mailjet peut faciliter vos envois. Créez votre site avec WordPress et gérez vos contacts ainsi que vos envois avec Mailjet. Vous n’avez plus besoin de quitter WordPress pour envoyer, suivre et gérer vos emails et vous pouvez automatiser la synchronisation des contacts en quelques clics.

Et quoi de mieux que de pouvoir convertir en clients les visiteurs qui vous contactent ? C’est la raison pour laquelle nous avons ajouté Contact Form 7 à notre plugin pour WordPress, pour vous permettre d’ajouter une case à cocher d’abonnement à votre newsletter en bas de vos formulaires de contact.

Développez rapidement votre activité en téléchargeant le plugin qui vous facilite la vie. Découvrez toutes les fonctionnalités de Mailjet que vous pouvez utiliser directement depuis WordPress ou notre site.

Toutes les intégrations de Mailjet sont disponibles ici. Promis, vous ne serez pas déçu ! 😉

Pour plus d’astuces et d’informations, suivez-nous sur Twitter et Facebook.

Campagnes marketing :
les sections dynamiques pour optimiser la personnalisation de vos emails !

Quoi de plus agréable que de recevoir un email conçu sur mesure, en fonction de vos besoins ? C’est un outil indispensable pour les entreprises qui cherchent à se démarquer.

De fait, 65 % des spécialistes de l’email marketing plébiscitent les contenus dynamiques, qu’ils considèrent comme la meilleure méthode de personnalisation de leur arsenal (One Spot). Parallèlement, les organisations qui offrent des expériences customisées enregistrent une hausse des ventes de 19 % en moyenne (Monetate).

Mieux encore, selon une étude Segment, 44 % des consommateurs déclarent être prêts à être fidèles à une marque proposant une expérience d’achat personnalisée.


Mailjet vous permet déjà de personnaliser le contenu de vos emails en ajoutant des propriétés de contact, telles que le prénom ou l’entreprise de votre destinataire. Aujourd’hui, vous pouvez aller encore plus loin en affichant dynamiquement des contenus en fonction du segment auquel vos contacts appartiennent. Plus besoin de créer une campagne par segment !

 

Comment créer des sections dynamiques ?

Dans l’éditeur d’emails de Mailjet, vous avez maintenant la possibilité de personnaliser aisément vos campagnes. Il vous suffit de passer le curseur sur chaque section de votre template. Cliquez ensuite sur « ajouter une condition » pour pouvoir choisir le segment de contacts à qui vous voulez afficher votre contenu :



Par défaut, chaque section sera visible pour tous les destinataires.

Afin de tirer le meilleur parti de cette fonctionnalité, veillez à bien définir vos segments, pour pouvoir ajouter autant d’options et de sections que vous le souhaitez.


Prévisualiser les différents affichages de votre campagne avant envoi

Avant d’envoyer votre email, assurez-vous d’avoir sélectionné les bons segments pour chaque section dynamique. En haut à droite de l’éditeur, cliquez sur « Aperçu et test ». Vous pouvez sélectionner « Afficher tout l’email » ou « Afficher par segment » pour prévisualiser votre campagne comme vos destinataires la verront, en fonction du segment auquel ils appartiennent.

Plus qu’un clic et c’est terminé !

Deux exemples d’utilisation des sections dynamiques

Vous pouvez personnaliser le contenu et les sections pour un nombre infini de segments. Voici quelques cas d’utilisation pour vous aider à mieux visualiser ce que vous pouvez faire avec cette nouvelle fonctionnalité.

Exemple 1 : vous pouvez créer une section avec un code promotionnel et décider de l’afficher uniquement aux contacts qui ont adhéré à votre programme de fidélité. Les autres clients ne la verront pas.


Exemple 2 : vous préparez votre newsletter hebdomadaire et vous organisez prochainement un événement à New York. Afin d’annoncer la bonne nouvelle à vos clients vivant dans la Grosse Pomme, vous pouvez utiliser une section dynamique qui s’affichera uniquement pour le segment de vos contacts résidant à New York.

Une fonctionnalité Premium

Cette fonctionnalité est disponible pour les abonnements Premium.

Avez-vous déjà essayé l’affichage conditionnel ? Qu’en pensez-vous ? Dites-nous tout sur Twitter ! :)

Cet été, adaptez votre stratégie emailing

Le soleil brille, les places assises se font plus nombreuses dans les transports en commun, les terrasses s’ouvrent à vous… Décidément nous adorons l’été ! Mais ne perdons pas de vue l’essentiel. Même si nous savons tous que la période estivale est plus calme en termes d’activité, il n’est pas question de négliger votre stratégie emailing pour autant.

En effet, il faut savoir que plus de 30% des français ne partiront pas en vacances cet été et que, quoi qu’il arrive, 69% vont consulter leurs emails, même loin du bureau. L’été reste donc une opportunité à ne pas louper pour atteindre et engager vos lecteurs. Cependant, il est nécessaire d’ajuster votre stratégie afin d’envoyer des emails pertinents, adaptés à la saison.

Retravaillez le fond et la forme

Sortez de l’ordinaire

Tout d’abord, n’hésitez pas à sortir de l’ordinaire afin de proposer un contenu adapté à l’été. Si vous employez traditionnellement un ton institutionnel, c’est peut-être le moment d’utiliser un ton plus léger. De même en termes de design, n’hésitez pas à vous éloigner des couleurs de votre palette habituelle. Enfin, proposez des produits en lien avec la saison. L’exemple de Starbucks ci-dessous illustre parfaitement cette adaptation du fond et de la forme. Alors que la newsletter automnale (à gauche) met en avant le produit phare de la marque – à savoir le café – sur un fond de couleur marron, la newsletter d’été (à droite) sort des sentiers battus :

  • Jeu de mots : “Ready, set, refresh.”
  • Couleurs estivales : jaune et bleu qui rappellent le soleil et la mer
  • Produits de saison : jus de fruits frais et salades

Starbucks newsletters

Parlez à tout le monde

Autre conseil : parler à ceux qui partent… mais également à ceux qui restent. Comme nous l’avons vu, tout le monde n’a pas la chance de partir à la plage cet été (ou à la montagne, il en faut pour tous les goûts). Alors ne délaissez pas vos lecteurs qui restent au bureau. Dans l’exemple ci-dessous, la marque Office parvient même à jouer sur un double discours, le tout grâce à un joli jeu de mots. Une offre “vacation” avec des produits de plage et une offre “staycation” avec des produits de ville. Parfait pour ne laisser personne de côté.

Optimisez vos taux d’ouverture

Ensuite, vous le savez, les seuls éléments visibles en boîte de réception avant ouverture d’un message sont toujours les mêmes : le nom de l’expéditeur, l’objet de votre email ainsi que le pré-header (début de votre message). Ainsi, pour faire décoller vos taux d’ouverture, soignez bien ces éléments afin d’inciter votre lectorat à passer à l’action : rédigez un objet d’email intriguant, insérez une phrase d’accroche engageante dans votre pré-header, déterminez un expéditeur bien identifié qui suscitera la confiance des destinataires… Et pour rédiger un objet d’email performant durant la période estivale, n’hésitez pas à attirer l’attention avec des thèmes et des emojis liés à l’été :

  • Chaleur ☀️🔥
  • Fraîcheur 🍉🍹
  • Voyages ✈️ 🚅
  • Plage ⛱ 🏝

 

Suivez les bonnes pratiques

Gardez le rythme

On ne le dira jamais assez, l’emailing ne connaît pas la trêve estivale. Alors la règle n°1 cet été : n’arrêtez pas subitement vos envois. En revanche, pourquoi pas ralentir la cadence si vous avez une fréquence d’envoi très élevée. Par exemple, si en temps normal vous envoyez des newsletters quotidiennes à vos abonnés, il pourrait être tout à fait légitime de réduire le nombre d’emails envoyés à deux par semaine. De cette manière, vous ne disparaissez pas totalement de la boîte de réception de vos destinataires et vous vous adaptez au rythme moins soutenu de l’été.

Mais attention, si vous optez pour cette pratique, pas question de le faire sans en informer au préalable vos destinataires. Une simple mention de ce type suffit : “A partir de demain, nous passons au rythme estival : jusqu’à la fin du mois d’août, vous recevrez uniquement deux newsletters par semaine”. De cette façon, vos lecteurs ne s’inquièteront pas de ce changement de rythme. Quoi qu’il arrive, n’hésitez pas à tenir vos abonnés informés de vos choix afin de renforcer la relation que vous entretenez avec eux.

Soyez prévoyant(e)

Nous parlons beaucoup des vacances de vos clients… mais peut-être que vous aussi vous allez partir cet été (en tout cas on vous le souhaite 😇) ! Dans ce cas, pas d’inquiétude, vous pouvez parfaitement gérer votre départ en congés ainsi que votre stratégie emailing. Pour cela, vous pouvez tout simplement planifier vos envois en avance. Au moment d’envoyer votre campagne emailing, il vous suffit de définir la date et l’heure à laquelle vous souhaitez l’envoyer. Rien de plus pratique pour partir sereinement en vacances sans négliger vos envois.

Faites le point

A l’inverse, si vous passez du temps au bureau cet été, profitez-en pour faire le point. Tout d’abord, analysez les résultats des dernières campagnes afin de déterminer les critères de réussite ou d’échec de vos précédentes campagnes. Aussi, nettoyez bien vos listes de contacts en supprimant par exemple les destinataires inactifs ou qui présentent des erreurs. Soyons honnêtes : s’ils n’ont pas ouvert ou même reçu vos messages au cours des 6 derniers mois, la partie est perdue d’avance. Enfin, vous pouvez également profiter de cette période plus calme afin de travailler sur de nouveaux modèles d’emails et faire sensation avec un look rafraîchi pour la rentrée des classes.
 

Ce qu’il faut retenir…

Vous l’aurez compris, il n’y a pas de vacances pour votre stratégie emailing. Il est essentiel que vous continuiez vos envois, même durant l’été. Cependant, quelques recommandations indispensables :

  • Proposez un contenu adapté à l’été : ton plus léger, design plus estival et offre de saison.
  • Parlez à ceux qui partent, mais également à ceux qui restent.
  • Attirez l’attention de vos lecteurs grâce à des objets d’emails contenant des mots et des emojis liés à l’été.
  • Ajustez si besoin la fréquence de vos besoin et informez-en vos destinataires.
  • Planifiez vos campagnes à l’avance si vous partez en congés.
  • Profitez-en pour faire le point sur la stratégie emailing de l’année.

On vous souhaite de faire de beaux envois, et surtout, on vous souhaite un très bel été ! ☀️

Et vous, avez-vous déjà prévu une stratégie spéciale pour cet été ? Faîtes-vous partie de ceux qui partent ou de ceux qui restent ? Partagez toutes vos expériences avec nous sur Twitter.

Branding & email marketing : communiquez vos valeurs de marque

Cette année, le secteur du marketing semble subir un changement conceptuel radical : face à la multitude de nouveaux mots qui font le buzz, de technologies inédites et d’idées toutes plus créatives les unes que les autres, les marques finissent par ne plus savoir où donner de la tête.

Mais elles peuvent se rassurer, car les fondements du marketing restent inchangés : l’objectif est toujours de créer de la valeur et d’en faire la promotion. De trouver différentes approches pour interagir avec le public pour lui montrer en quoi le produit ou service proposé est unique et indispensable.

Mais à l’heure actuelle, la valeur ne réside plus uniquement dans les avantages pragmatiques des produits : en effet, l’identité et les valeurs des marques ont autant d’importance que les articles ou services dont elles font la promotion. Alors que les consommateurs se soucient de plus en plus de l’environnement, les entreprises doivent l’intégrer dans l’équation : ce n’est pas un plus, c’est une obligation. La communication des valeurs des marques est un pilier clé de la stratégie marketing.

Marketing de marque : humaniser l’entreprise

Le milieu du marketing est tellement saturé et concurrentiel que les entreprises doivent faire de la fidélité client une priorité. Dans ce contexte, il est essentiel de savoir humaniser sa marque.

Comme l’explique Colin Lewis : « la transformation des environnements économiques et culturels va profondément changer le secteur du marketing. Les marketeurs doivent prendre conscience du fait que la définition de la « valeur » va également évoluer. »

Avant, il suffisait de proposer une bonne offre à un prix avantageux pour fidéliser les clients. Mais aujourd’hui, face à des consommateurs plus soucieux de l’environnement, les entreprises doivent se différencier et faire une différence. Pour renforcer la relation client, il est essentiel de créer un lien émotionnel entre la marque et sa clientèle.

Comme mentionné dans notre article sur les tendances de l’emailing marketing en 2019, l’impact positif des marques et la manière dont elles racontent leur histoire leur permettent de se rapprocher de leurs clients, à l’heure où les consommateurs restent de marbre face aux stratégies commerciales agressives. Ils sont aujourd’hui plus réceptifs au storytelling des marques et à leurs valeurs.

Storytelling : communiquer les valeurs des marques par email

Le storytelling consiste essentiellement à vendre une histoire. Pour se démarquer de leurs concurrents, les marques doivent montrer qu’elles ont une vraie personnalité et présenter clairement leurs valeurs. Dans ce contexte, l’email s’impose comme le canal de communication le plus approprié.

Selon le magazine The Drum, 80 % des consommateurs souhaitent que les marques leur racontent leur histoire, mais n’ont pas de bon exemple en tête. Avec une stratégie de storytelling réussie, vous fidélisez vos clients à long terme en leur permettant de mieux connaître la personnalité et la mission de votre marque, et de se sentir personnellement concernés par votre réussite.

Mais raconter une histoire mémorable avec laquelle les lecteurs s’identifient n’est pas forcément évident. Voici donc quelques astuces qui vous aideront à bien vous lancer.

Commencez par le début

Les marques doivent commencer à développer le lien émotionnel dès leurs premiers contacts avec les clients. Les emails de bienvenue s’imposent donc comme une bonne occasion de présenter les missions de l’entreprise.

Par exemple, la marque de chaussures TOMS met en valeur l’idée d’un « mouvement » ou d’une « famille », au lieu de se présenter comme une multinationale sans âme. Après son inscription, l’utilisateur peut personnaliser sa relation avec la marque en choisissant dès le départ les histoires qui l’intéressent.

Célébrez les réussites

Toute bonne histoire a besoin d’un héros. Qu’il s’agisse de la marque ou du client, il est très efficace de parler des initiatives qui ont une incidence positive sur le reste du monde et des moments marquants (pour la marque et pour ses clients) pour renforcer les liens avec la clientèle.

L’une des stratégies d’American Express est de présenter des histoires de clients qui ont utilisé leurs récompenses pour réussir et des entrepreneurs qui font bouger les choses – une variante de la campagne de témoignages classique.

Toute la vérité, rien que la vérité

Il est facile de reconnaître un faux sourire. Pour construire une relation de confiance avec leurs abonnés, les marketeurs doivent éviter d’inclure des images génériques dans leurs emails. À la place, ils peuvent ajouter des photos de clients dans leurs messages de bienvenue ou dans leurs communications sur les réussites de leur entreprise.

Jetez un coup d’œil au site d’Uber. En mettant l’accent sur l’héroïsme des conducteurs au lieu de l’entreprise, Uber renforce le caractère émotionnel de son message et célèbre la réussite de manière inclusive.

Exploitez tous vos canaux

Il fut un temps où les histoires se transmettaient de bouche à oreille. Aujourd’hui, les marques peuvent présenter leurs valeurs sur une multitude de canaux, dont l’email. Par contre, il faut garder à l’esprit que l’éthique reste un sujet clé pour les marques, et qu’il ne faut donc pas se contenter d’en parler par email.

Pour cela, il est utile d’adopter une stratégie de communication multicanale et de partager le récit avec des clients sur plusieurs points de contact : site Web, réseaux sociaux, email, hors ligne, etc.

Comment les meilleures marques utilisent l’email pour présenter leurs valeurs

Pour bien se lancer, les marques peuvent commencer par parler de ce qui leur importe le plus et de leurs convictions : par exemple, protéger l’environnement ou œuvrer en faveur de l’inclusion et de la diversité. Ou alors faire la promotion des activités de recherche et développement pour encourager l’innovation dans leur secteur. La plupart des entreprises veulent aussi montrer à leurs clients qu’elles se soucient de la protection de leurs données personnelles et de la sécurité sur Internet.

La première étape est donc de définir ces valeurs fondamentales : ensuite, les marques n’ont plus qu’à les communiquer. Si l’email ne doit pas être le seul canal utilisé pour présenter ces informations clés, il s’impose tout de même comme la pierre angulaire du storytelling sur l’éthique.

Voici huit exemples de communications utilisées par des marques leaders pour présenter leurs engagements en faveur du développement durable, de l’inclusion, de l’innovation et de la conformité des données.

Développement durable

Le réchauffement climatique est un sujet marquant de notre époque : il concerne à la fois les individus et les entreprises. En matière d’éthique, les entreprises doivent montrer que leur croissance reste respectueuse de l’environnement. Comme il s’agit d’une valeur très importante aux yeux des consommateurs, beaucoup de marques cherchent aujourd’hui à mettre en valeur leurs initiatives écoresponsables dans leur branding.

Dans le secteur de la distribution, plusieurs enseignes ont modifié leurs pratiques en réponse au lobbying de Greenpeace contre l’utilisation des produits chimiques dangereux dans le secteur de la mode. En parallèle, de nombreux distributeurs commencent à dématérialiser leurs tickets de caisse. L’écologie a par exemple joué un rôle clé dans la mise en place de la stratégie de dématérialisation des Galeries Lafayette : en limitant l’utilisation du papier, le magasin s’aligne sur les préoccupations environnementales de ses clients.

Voici deux exemples d’emails montrant comment les marques peuvent mettre en avant leurs pratiques écoresponsables et présenter leur parcours de développement durable.

Lush

Lush réserve un email entier à la présentation de ses valeurs clés. Dès le départ, Lush montre clairement que le développement durable n’est pas un plus, mais un pilier clé de son entreprise. Les visuels colorés mettent en valeur les produits tout en montrant la chaîne de production : ainsi, la valeur ne réside pas seulement dans le produit, mais aussi dans le reste de la marque.

Bulb

Pour ce fournisseur d’énergie, le développement durable est un enjeu clé. Engagé dans la production d’énergie verte, Bulb s’appuie sur le partage des réussites de ses clients et de son entreprise pour fidéliser sa clientèle.

Cet email récapitulatif transforme les statistiques en récits (accompagnés de visuels percutants pour mettre en valeur ces informations) et encourage les lecteurs à partager chaque section sur Twitter : l’entreprise fait d’une pierre deux coups en combinant deux canaux efficaces pour atteindre de nouveaux utilisateurs.

Inclusion

De plus en plus d’entreprises s’impliquent dans la diversité et l’inclusion professionnelles pour montrer que ces deux facteurs influent sur la rentabilité des sociétés, mais elles peuvent aller encore plus loin.

En mettant en place des initiatives qui leur permettent de montrer l’exemple et d’inspirer les autres, elles peuvent contribuer à un changement positif à l’échelle mondiale. Et en en parlant par email, elles peuvent montrer leurs valeurs à leurs clients et leurs initiatives génératrices de changement.

Voici deux excellents exemples en la matière.

Leesa

Résoudre un problème personnel, c’est bien, mais savoir qu’on aide les autres par la même occasion, c’est encore mieux : voilà le message de cet email de Leesa. Les matelas ne sont pas un luxe : il s’agit d’un produit de première nécessité. En choisissant un matelas Leesa, les clients savent qu’ils aident des personnes en difficulté tout en soutenant une entreprise qui œuvre en faveur de l’inclusion professionnelle.

TOMS

Dans le cadre de sa stratégie de communication, TOMS accorde une importance particulière à ses valeurs. La marque les mentionne dans tous ses emails et rappelle son modèle One for One dans tous ses messages. Il ne s’agit pas d’une information ponctuelle, mais bien d’une valeur aussi importante que le produit lui-même.

Innovation

Pour certaines entreprises, notamment dans le secteur de la technologie, la recherche et le développement jouent un rôle clé dans la stratégie commerciale. Dans le cadre de leur développement produit et de leur culture interne, ces acteurs doivent faire la promotion de la R&D et remettre en question le statu quo pour montrer qu’ils sont à la pointe du progrès.

Mais cela ne concerne pas uniquement la technologie : d’ailleurs, de nombreuses marques affirment partager cette valeur dans leurs communications. Voici comment Oros et Patagonia, spécialistes de l’habillement d’extérieur, parlent de leur quête d’innovation continue.

Oros

Pour Oros, l’innovation et le dépassement sont des valeurs qui se retrouvent à tous les niveaux : vous le voyez dans cet email, mais aussi dans son slogan (« Find your beyond »). Dans cet email de bienvenue, Oros se concentre sur un élément clé aux yeux de son entreprise et de ses clients : il remet en question les frontières en allant de l’avant grâce à l’innovation.

Patagonia

De même, Patagonia se concentre sur la R&D et sur les limites qu’elle repousse. Ce qui rend cet email unique, ce n’est pas uniquement les valeurs qu’il contient : c’est aussi la manière dont ces valeurs sont présentées.

De nombreuses marques disent faire tout leur possible pour développer les meilleurs produits ou pour intégrer les dernières technologies à leurs services, mais parler de ces initiatives et les mettre en place sont deux choses totalement différentes. Patagonia inclut des citations et des prix pour prouver qu’elle joint le geste à la parole.

Conformité réglementaire

Un an après l’entrée en vigueur du RGPD, et suite à différents scandales dans le domaine de la confidentialité des données (entre Facebook et Cambridge Analytica par exemple), la conformité des données fait désormais partie des grandes préoccupations des clients.

Et d’ailleurs, selon une enquête récente de Mailjet, 39 % des utilisateurs demandent des sanctions plus sévères à l’égard des marques qui ne respectent pas les lois sur la confidentialité des données, en particulier chez les grandes enseignes. 27 % des interrogés estiment en effet que ces grandes entreprises semblent au-dessus du RGPD.

Pour instaurer la confiance, montrez à quel point vous vous souciez de la confidentialité des données de vos clients et présentez les précautions supplémentaires que vous prenez pour renforcer la protection des droits des utilisateurs.

Voilà comment Slack et HostelWorld s’en chargent.

Slack

Avant l’entrée en vigueur du RGPD l’année dernière, de nombreuses entreprises ont envoyé des emails à leurs clients pour leur annoncer la modification de leur politique de protection des données. Et dans la plupart des cas, il s’agissait bien d’une simple annonce, avec quelques liens vers des documents qui donnaient l’impression que les entreprises envoyaient cet email pour remplir une obligation légale (informer leurs clients), sans vraiment se soucier de leur transparence vis-à-vis de leurs utilisateurs.

Par opposition, Slack met bien en valeur les principaux points importants, tout en montrant aux lecteurs qu’il se soucie de la clarté et de la transparence de ses politiques. Le résultat : un message facile à lire, concis et clair comme de l’eau de roche.

HostelWorld

HostelWorld a créé une annonce claire sur la protection des données pour montrer son importance aux yeux de son organisation. Elle n’a pas seulement pour objectif de présenter clairement les informations : HostelWorld l’a aussi publiée pour convaincre les utilisateurs qu’ils peuvent fournir leurs données en toute sérénité. En utilisant l’email pour présenter ces valeurs, l’entreprise insiste sur le fait qu’elle est digne de confiance.

En conclusion

L’éthique continue de gagner en importance dans le contexte de la valeur produit : pour humaniser une marque, il ne faut pas se contenter de définir les valeurs qui lui permettront de contribuer à la société. C’est la première étape, mais c’est en partageant ces convictions que les marques pourront fidéliser leur clientèle avec leurs produits ou services.

Les stratégistes de marque doivent donc se concentrer sur le storytelling de leur entreprise, tout en choisissant judicieusement leurs canaux de communication. L’email s’impose comme la méthode de choix pour interagir avec les destinataires à l’échelle du cycle de vie consommateur.

À l’heure où la valeur réside de plus en plus dans l’éthique, en parallèle aux qualités des produits, les marques doivent tirer parti du storytelling pour partager leurs valeurs, les nouvelles clés du marketing d’aujourd’hui.

Mailjet SMS est désormais disponible dans Zapier

Eh oui, vous l’avez bien compris ! Vous pouvez désormais intégrer facilement l’API SMS de Mailjet via Zapier.

Si vous avez déjà testé la fonctionnalité SMS transactionnels de Mailjet, vous savez à quel point elle est facile à utiliser. L’envoi de SMS à vos clients est un jeu d’enfant, que ce soit pour une authentification à deux facteurs, des confirmations de commande, des numéros de réservation ou toute autre finalité transactionnelle possible et imaginable.

Qu’est-ce que Zapier ?

Prenons un exemple. Imaginons que vous souhaitiez créer une nouvelle ligne dans une feuille de calcul à chaque fois qu’un visiteur vous contacte via votre site Web, pour y enregistrer les informations relatives à sa demande. Vous vous dites que vous allez devoir télécharger, copier et coller les informations manuellement à chaque fois.

Heureusement, Zapier est là pour vous simplifier la vie.

mailjet-zapier-sms

En bref, Zapier est un outil qui connecte les différentes applications que vous utilisez, telles que Mailjet, WordPress, Gmail, Zoho, Trello et des centaines d’autres encore. Et le mieux dans tout ça, c’est que vous n’avez besoin d’écrire aucune ligne de code ! Si vous avez déjà utilisé IFTTT (If This Then That), le principe est similaire, sauf que Zapier vous permet d’enchaîner plusieurs actions pour créer des workflows à plusieurs étapes.

Vous pouvez configurer Zapier pour répéter automatiquement les tâches que vous effectuez normalement manuellement dans vos différentes applications. Vous pouvez créer un « Zap » qui connecte deux applications ou plus, pour qu’elles communiquent entre elles. Cela vous permet de relier des applications qui n’interagissent normalement pas ET d’automatiser des tâches entre elles.

Imaginons que vous ayez un collaborateur anglophone (qui s’appelle Mailjet) et un collaborateur francophone (qui s’appelle BigCommerce). Mailjet et BigCommerce ne se comprennent pas à cause de la barrière de la langue. Mais comme Zapier parle l’API, il peut leur servir de traducteur et rendre la communication possible. Et qu’est-ce que l’API ? C’est le langage universel de tous les programmes, grâce auquel Mailjet et BigCommerce peuvent communiquer.

Un Zap est composé de Triggers (Déclencheurs) et d’Actions. Un Zap fonctionne selon un modèle de cause à effet, dans lequel la cause est le déclencheur et l’effet est l’action. Exemple : vous recevez une nouvelle commande dans Shopify. Cela pourrait être la cause (le déclencheur) de l’effet (l’action) consistant à envoyer un email comportant les informations de suivi à l’aide de Mailjet. Un flux de données automatisé – génial, non ? 🙌

La fonctionnalité SMS transactionnels de Mailjet

Le taux d’ouverture moyen des SMS transactionnels est de 98 %, ce qui en fait l’un des moyens de communication les plus efficaces. Avec Mailjet, vous pouvez désormais créer facilement des SMS transactionnels personnalisés et les envoyer à vos clients dans plus de 60 pays. Vous voyez sans doute pourquoi nous avons lancé notre solution SMS 😎.

À chaque fois que nous développons une API, nous prenons en compte deux aspects pour nos utilisateurs : son utilité et sa simplicité de mise en œuvre.

Nous vous avons déjà expliqué en quoi et à quel point c’est utile (98 % de taux d’ouverture !). Bonne nouvelle : notre API SMS est également facile à utiliser et vous permet d’envoyer des SMS dans le monde entier en quelques lignes de code seulement !

Pour le moment, nous prenons uniquement en charge les SMS transactionnels, tels que les confirmations de réservation, d’inscription ou d’achat. À l’instar des emails transactionnels, les SMS transactionnels sont déclenchés par une action de la part du client. Par exemple, si vous gérez une agence de voyages, vous pouvez facilement envoyer les confirmations de réservation par SMS.

mailjet-sms-transactional-zapier

Pour envoyer des SMS avec Mailjet, vous avez besoin de crédits SMS et d’un token pour vous authentifier.

mailjet-sms-funds

Pour en savoir plus, consultez notre guide SMS.

Mailjet et Zapier

Vous vous demandez peut-être en quoi consiste l’intégration Mailjet x Zapier. Voici la réponse.

L’intégration Mailjet x Zapier permet à nos clients de relier leur compte Mailjet à leurs applications préférées. Vous pouvez transférer des données entre votre compte Mailjet et différentes applications SaaS tierces. Grâce à notre intégration, vous pouvez facilement envoyer des emails et des SMS via Zapier. Commençons par la fonctionnalité SMS.

Envoi de SMS

Avec la nouvelle Action « Send SMS » (« Envoyer un SMS ») de Zapier, vous pouvez facilement intégrer l’API SMS de Mailjet. Connectez votre plateforme (e-commerce, CRM ou autre) à Mailjet et envoyez automatiquement des SMS transactionnels lorsqu’un événement se produit.

Lorsqu’un client achète un produit dans votre boutique en ligne, vous pouvez lui envoyer la confirmation de commande et le numéro de suivi par SMS, pour lui permettre de suivre la commande sur son téléphone à tout moment. Bien pensé, non ?

Et cerise sur le gâteau : la configuration est très simple ! Pour savoir comment créer et gérer des Zaps SMS, consultez notre guide détaillé.

mailjet-zapier-sms-zap

Envoi d’emails

Qu’en est-il des communications marketing ? Eh bien, vous devrez continuer d’envoyer des emails. Avec notre excellent éditeur d’emails intuitif Passport, vous pouvez créer de superbes emails en toute simplicité.

Tirez profit des services proposés par Mailjet (Real-Time Monitoring, templating language, adresses IP dédiées, etc.), et automatisez vos tâches à l’aide de notre intégration Zapier. Envoyez à vos clients un email de bienvenue ou les nouvelles offres susceptibles de les intéresser, et suivez les taux d’ouverture et de clics. Vous pouvez analyser les données avec plus de 1 500 outils qui vous faciliteront la tâche.

Synthèse

Le SMS est le canal idéal pour envoyer à vos clients les informations relatives à leurs commandes et peut également être combiné avec vos emails marketing. Mailjet offre des fonctionnalités qui peuvent vous aider à améliorer votre délivrabilité et à booster votre engagement client. Vos clients seront ravis de recevoir les informations concernant leur commande immédiatement après l’achat.

Grâce à Zapier, vous pouvez également intégrer facilement vos outils et vos applications. Découvrez les intégrations Mailjet que vous pouvez utiliser via Zapier ici.

N’attendez plus : explorez nos solutions et faites-nous part de vos commentaires sur Twitter !