Quel est le meilleur moment pour envoyer votre newsletter ?

Si vous envoyez des emails marketing à vos utilisateurs, vous vous êtes forcément déjà posé la question suivante : “Quel est le meilleur moment pour envoyer ma newsletter ?”. Et vous avez bien raison, car le moment choisi pour envoyer vos emails marketing est déterminant pour optimiser votre performance (taux d’emails ouverts, taux de clics…). En effet, de nombreux facteurs sont à prendre en compte pour déterminer à quel moment vos lecteurs sont le plus réceptifs et donc le plus à même d’ouvrir, de lire et d’interagir avec votre newsletter.

Dans cet article, vous découvrirez tous nos conseils pour déterminer quel est le meilleur jour de la semaine et la meilleure heure de la journée pour envoyer votre newsletter. Nous vous confions également les bonnes pratiques à suivre pour améliorer votre stratégie emailing de manière plus générale.

Quel est le meilleur jour de la semaine pour envoyer une newsletter ?

Même si cela dépend évidemment de votre business (B2B ou B2C), de votre cible ou encore de votre secteur d’activité, voici nos principaux constats sur les jours à éviter et les meilleurs jours à privilégier pour envoyer votre newsletter.

Les jours à éviter pour envoyer sa newsletter

Le lundi, tout le monde fait le tri dans les emails reçus pendant la fin de la semaine précédente ou planifie sa semaine à venir. Et avouons-le, le lundi n’est pas le jour où nous sommes le plus réceptifs… 😉 Nous vous déconseillons donc d’envoyer vos newsletters en tout début de semaine.

Le vendredi, entre les gens qui ont posé leur journée pour partir en week-end ou ceux qui ont déjà la tête ailleurs (je plaide coupable), est également un jour à éviter. Quant au samedi et au dimanche, les gens profitent généralement de ne pas être au bureau pour laisser leur boîte de réception de côté. Evitez donc les envois en fin de semaine.

Si le mercredi pourrait sembler être un bon jour pour envoyer des emails, il s’agit pourtant d’une journée où beaucoup de parents s’occupent de leurs enfants et sont donc moins attentifs à leurs emails. En fonction de votre cible, gardez donc cela en tête lorsque vous définissez le jour d’envoi de votre newsletter.

Les jours à privilégier pour envoyer sa newsletter

Vous l’aurez compris, c’est donc le mardi et le jeudi qui sont des jours privilégiés pour envoyer vos emails marketing. La majorité des emails envoyés se concentrent sur ces deux jours, quel que soit les secteurs d’activité des entreprises.

Attention toutefois, car cela signifie que c’est le jour où les abonnés reçoivent le plus d’emails… Peut-être souhaiterez-vous envoyer votre newsletter un autre jour de la semaine afin de tenter de vous démarquer des autres marques.

Choisir un jour fixe pour envoyer sa newsletter

Quoi qu’il arrive, si vous envoyez votre newsletter à un rythme hebdomadaire, nous vous recommandons de définir un jour dans la semaine et de vous y tenir pour l’envoi de votre newsletter hebdomadaire. Cela permet de donner un rendez-vous à vos abonnés, et ainsi de les fidéliser.

Par exemple chez Mailjet, nous envoyons notre newsletter tous les jeudis pour permettre à nos lecteurs de découvrir toutes nos astuces et bonnes pratiques pour réussir leur stratégie emailing et augmenter leur retour sur investissement.

Toutefois, en cas de jours fériés ou d’événements exceptionnels liés à votre activité, n’hésitez pas à décaler ponctuellement l’envoi de votre newsletter afin qu’elle ne soit pas envoyée en vain.

Quelle est la meilleure heure de la journée pour envoyer une newsletter ?

De manière générale, voici comment vous pouvez choisir le créneau horaire de la journée pour envoyer votre newsletter.

Entre 6h et 8h
Certaines personnes consultent leurs emails au réveil et lors du petit-déjeuner. Dans ce cas, la consultation se fait majoritairement sur smartphone ou tablette. Quoi qu’il arrive, gardez toujours en tête que vos emails doivent être conçus en responsive design pour s’afficher parfaitement sur tous les appareils et ainsi optimiser l’expérience utilisateurs.

Entre 10h et 11h
D’après plusieurs études, l’envoi en fin de matinée – entre 10h et 11h – est celui qui fonctionne le mieux. Les résultats ont mis en avant ce créneau comme étant le moment idéal pour programmer une campagne emailing.

Entre 12h et 14h
Le créneau de la pause déjeuner est également un moment pertinent pour envoyer des emails. En effet, les gens profitent généralement de la pause déjeuner et du retour de la pause pour consulter leurs emails avant de se lancer dans leurs tâches de l’après-midi.

Entre 18h et 21h
Certaines personnes, essentiellement les cadres et les dirigeants, terminent leur journée en vérifiant leurs emails. En revanche, nous vous déconseillons d’envoyer des emails après 22h. Les abonnés consultent rarement leurs emails aussi tard dans la journée.

BtoB vs BtoC
Gardez à l’esprit qu’une personne n’utilise pas de la même façon ni aux mêmes moments sa boîte de réception professionnelle et personnelle. En l’absence de réponse universelle, mettez-vous à la place de vos destinataires et posez-vous les bonnes questions. Par exemple : Est-ce que la typologie de personnes que vous ciblez ont plus de chance de consulter leur boîte de réception au réveil ou à la pause déjeuner ? Sur quel support ont-il tendance à lire leurs emails ? Si vous avez défini des personas marketing, ces derniers vous seront très utiles pour comprendre les habitudes de votre cible.

Quand envoyer VOTRE newsletter ?

Nous l’avons dit, les meilleurs moments pour envoyer votre newsletter dépend de plusieurs facteurs : votre business, votre cible, les préférences de vos abonnés… Alors même si vous suivez nos conseils, nous vous recommandons de faire vos propres tests et d’analyser le meilleur moment pour vous et vos lecteurs. Pour cela, vous pouvez utiliser la fonctionnalité de comparaison des campagnes d’emailing proposée par Mailjet. Nous allons tout vous expliquer pour que vous compreniez comment cela fonctionne.

Si vous avez un rythme hebdomadaire et que vous souhaitez déterminer quel est le jour de la semaine où vos lecteurs sont le plus réceptifs à vos emails : vous pouvez réaliser un test sur deux semaines. Par exemple, lors de la première semaine du test, envoyez votre newsletter le mardi à 11h, puis la semaine suivante le jeudi à 11h. Dans ce cas, soyez vigilant(e) de le faire sur deux semaines qui ne contiennent pas d’événements particuliers (jour férié, vacances scolaires…) pour que le test soit le plus fiable possible.

Ensuite, rendez-vous dans la rubrique “Comparer des campagnes” de l’onglet “Campagne” de Mailjet, sélectionnez ces deux campagnes (celle envoyée le mardi et celle envoyée le jeudi), et cliquez sur “Comparer ces campagnes”. Vous aurez ensuite un comparatif clair de la performance de chacune de ces campagnes (taux de délivrabilité, taux d’ouverture, taux de clics, nombre de signalement en spam, etc.).

Comparateur campagnes

Selon les résultats, vous pourrez déterminer de façon fiable quel est le meilleur moment pour envoyer votre newsletter ! En fonction de votre fréquence d’envoi et de vos besoins, vous pouvez également réaliser ce test pour déterminer quel est la meilleure heure d’envoi de la journée, la meilleure semaine du mois, etc.

Comment optimiser votre stratégie emailing ?

Au-delà de cette fonctionnalité indispensable pour optimiser votre stratégie emailing, Mailjet est un outil intuitif pour concevoir, envoyer et suivre vos newsletters. Grâce à un éditeur d’emails facile à utiliser et à de nombreux modèles d’emails prédéfinis, vous pourrez créer des newsletters engageantes en quelques minutes seulement. Avec ses fonctionnalités de segmentation, d’A/B testing ou encore de statistiques avancées, Mailjet vous permet d’améliorer significativement les résultats de vos emails.

Et pour travailler encore plus efficacement sur vos emails, Mailjet propose un ensemble de fonctionnalités collaboratives pour vous permettre de gagner un temps précieux lors de la conception de vos campagnes. En effet, Mailjet vous offre la possibilité de travailler à plusieurs en temps réel sur un modèle d’email marketing et même de laisser des commentaires directement au sein de la plateforme. Fini donc les allers-retours qui vont font perdre un temps fou. Et pour garder la maîtrise sur votre image de marque, vous pouvez définir des accès et des permissions avancées en fonction du profil de chaque utilisateur, verrouiller certaines sections de vos emails ou encore faire approuver automatiquement vos modèles d’emails par la personne en charge de la validation.

 GIF collaboration

Et vous, savez-vous quel est le bon moment pour envoyer votre campagne d’emailing ? Partagez avec nous vos expériences et votre avis sur les réseaux sociaux : Facebook ou Twitter.

En-têtes d’emails : qu’est-ce que c’est et comment les consulter ?

Vous avez déjà entendu parler des en-têtes d’emails (ou email header en anglais), mais n’avez aucune idée de quoi il s’agit ? Ou pire : votre équipe vous a demandé de lui envoyer l’en-tête complet de votre email, mais vous ne savez pas où il se trouve ?

Dans cet article, nous vous expliquerons ce que sont les en-têtes d’emails, en quoi ils peuvent vous aider et, bien entendu, où les trouver exactement.

Qu’est-ce qu’un en-tête d’email ?

Les emails contiennent trois éléments principaux : le corps, l’enveloppe et l’en-tête. Vous savez probablement ce que le corps d’un email désigne — le texte principal du message. Tout le contenu de l’email, de « Cher Professeur Dumbledore » à « Cordialement, Harry Potter », est considéré comme le corps du message. Il est visible aussi bien pour l’expéditeur que pour le destinataire de l’email.

L’enveloppe du message est quelque chose que ni l’expéditeur ni le destinataire ne voient. L’enveloppe correspond aux informations que le programme de messagerie et le serveur utilisent pour communiquer et envoyer le message à la bonne adresse email. Ces informations sont créées entre le moment où l’expéditeur clique sur « Envoyer » et l’arrivée de l’email dans la boîte de réception du destinataire.

Enfin, l’en-tête de l’email est un journal d’informations techniques visible aussi bien pour l’expéditeur que le destinataire, bien que moins facilement accessible que le corps du message. Il contient des détails relatifs à l’expéditeur, au destinataire et au message : les adresses email impliquées, les serveurs ayant acheminé l’email, etc. Découvrez à quoi ressemble un en-tête d’email ci-dessous.

Email-Header-Example

À quoi servent les en-têtes d’emails ?

Les en-têtes d’emails sont généralement utilisés pour consulter des informations telles que l’expéditeur et le destinataire d’un message, les serveurs par lesquels ce dernier a transité et les éventuelles erreurs l’ayant empêché d’atteindre sa destination. Pour la délivrabilité des emails, les en-têtes peuvent fournir des informations utiles sur des interactions positives ou négatives avec un message. Pour en savoir plus sur la délivrabilité, nous vous invitons à télécharger notre guide dédié.

Comme l’en-tête contient les informations d’acheminement de l’email, vous pouvez voir exactement les serveurs, les Fournisseurs d’Accès à Internet (FAI) et les plateformes d’emailing par lesquels le message est passé. Vous pouvez facilement voir si l’email est sécurisé et s’il est parvenu à son destinataire sans erreur ou modification. Si l’email a rencontré un problème durant son acheminement ou n’est pas parvenu à destination, un utilisateur expérimenté peut vérifier l’en-tête et déterminer exactement ce qui a affecté le message. L’email de Harry a-t-il été envoyé à Abelforth Dumbledore au lieu d’Albus ?

Après avoir identifié les problèmes, l’utilisateur peut ensuite les résoudre pour permettre aux nouveaux emails d’arriver à bon port. Comme les en-têtes permettent de résoudre rapidement de nombreux problèmes d’envoi, ils constituent une ressource précieuse pour les organisations se souciant de la délivrabilité et du processus technique d’envoi d’emails. C’est la raison pour laquelle il est important, lorsque vous lancez une campagne d’emailing, de configurer correctement vos systèmes d’envoi auparavant et d’envoyer quelques emails de test. Avec les outils appropriés, vous aurez une longueur d’avance en matière de délivrabilité avant même que votre email ne quitte votre boîte d’envoi.

Quelles sont les parties qui composent un en-tête d’email ?

Les en-têtes d’emails vous fournissent les informations dont vous avez besoin. Les parties habituelles d’un en-tête d’email sont les suivantes :

  • From (De) : Cette section contient le nom et l’adresse email de l’expéditeur à l’origine du message.
  • To (À) : Cette section contient le nom et l’adresse email du destinataire. S’il y a plusieurs destinataires, le nom et l’adresse email de chaque destinataire apparaîtront dans cette section.
  • Date : Cette section contient la date et l’heure d’envoi du message.

 

Les sections techniques suivantes figurent également dans l’en-tête :

  • Subject (Objet) : Cette section contient l’objet de l’email.
  • Return-Path (Chemin de retour) : Si une erreur est détectée durant l’envoi de l’email ou si ce dernier ne peut pas atteindre la boîte de réception pour quelque raison que ce soit, le message sera envoyé à l’adresse indiquée dans cette section. Il sera généralement renvoyé à l’expéditeur — via le return-path (chemin de retour) — indiqué dans la section « From » (De).
  • Received (Reçu) : Cette section contient toutes les destinations auxquelles le message a été spécifiquement envoyé. Pour chaque point de réception, l’adresse IP et les protocoles d’authentification (SPF, signature DKIM, DMARC) ayant (ou n’ayant pas) été validés par les différents serveurs sont indiqués.
  • Message-ID (Identifiant du message) : Cette section contient l’identifiant unique de chaque email spécifique.
  • MIME-version (Version MIME) : Lorsque le champ « MIME-version » (Multipurpose Internet Mail Extensions) est présent, il contient les programmes prenant en charge les pièces jointes en dehors du message principal, telles que les images statiques et les composants vidéo et audio.
  • Content-type (Type de contenu) : Cette section contient les différents types de contenu dans chaque message (texte, jpeg, etc.).

 

Comment accéder à l’en-tête d’un email dans votre client de messagerie ?

Il existe de nombreux fournisseurs de webmail couramment utilisés aussi bien par les entreprises que par les particuliers. Tous présentent des en-têtes d’emails pour chaque message. Vous trouverez ci-dessous des instructions pour accéder aux en-têtes à partir des principaux clients de messagerie.

En-têtes d’emails dans Gmail

Dans Google Mail, cliquez sur les trois points figurant dans l’angle supérieur droit de chaque email dans votre compte (à côté de la flèche de réponse), puis sur l’option « Afficher l’original ». L’en-tête s’affichera dans une nouvelle fenêtre.

Email-Header-Gmail

En-têtes d’emails dans Microsoft Outlook (Hotmail) – site Web et application

Sur le site Microsoft Outlook, cliquez sur les trois points figurant dans l’angle supérieur droit de l’email, à côté des options de réponse et de transfert. Cliquez ensuite sur « Afficher les détails du message » dans le menu pour afficher l’en-tête complet de l’email.

Show email header on Microsoft Outlook website

Dans l’application Microsoft Outlook, double-cliquez sur l’email pour l’afficher dans une fenêtre séparée, puis cliquez sur « Fichier » et « Propriétés ». Vous pouvez visualiser les informations de l’en-tête dans la section « En-têtes Internet » en bas de l’écran.

En-têtes d’emails dans Yahoo! Mail

Dans Yahoo! Mail, ouvrez le message et cliquez sur les trois points figurant au-dessus de celui-ci, puis sur « Afficher le message en texte brut ». L’en-tête s’affichera alors.

Show email header in Yahoo

En-têtes d’emails dans Apple Mail

Dans Apple Mail, ouvrez le message et sélectionnez l’option « Présentation » dans le volet des menus. Cliquez ensuite sur « Message », puis sur « Tous les en-têtes ». L’en-tête de votre email s’affiche.

Email-Header-Apple

En-têtes d’emails : ce qu’il faut retenir

Les en-têtes d’emails peuvent sembler mystérieux à ceux qui ne les ont jamais consultés, même si vous êtes un professionnel expérimenté. Cependant, ils vous permettent de trouver rapidement et facilement des informations détaillées sur le parcours de vos emails et de savoir s’ils sont correctement envoyés. Les en-têtes constituent une partie importante d’une stratégie de délivrabilité efficace. En vous familiarisant avec eux, vous pourrez lancer des campagnes d’emailing réussies et vérifier leurs résultats.

Pour plus de conseils et d’informations sur la délivrabilité des emails, inscrivez-vous à la newsletter de Mailjet !

Mailjet lance les UTM tags pour le suivi des emails marketing

Tout est une question de données. Chez Mailjet, nous vous encourageons à mettre en place des indicateurs de performance, mais nous voulons aussi que vous puissiez les suivre facilement afin d’obtenir les meilleurs résultats possibles. 🧑🏻‍🏫

C’est pour cela que nous sommes ravis de vous annoncer que nous venons de lancer le suivi des clics à l’aide des UTM tags pour vos campagnes marketing. Il vous suffit de l’activer sur votre compte et vous pourrez suivre chacun de vos emails marketing !

Vous n’êtes pas certain(e) d’en avoir besoin ? Cette fonctionnalité est pourtant indispensable – lisez la suite pour en savoir plus.

Qu’est-ce qu’un UTM tag ?

UTM signifie « Urchin Tracking Module ». Les UTM ont été créés par la société Urchin Software Corporation (rachetée ensuite par Google), et peuvent désormais être utilisées avec Google Analytics. Vous pouvez cependant choisir d’autres outils d’analyse – veillez simplement à utiliser la structure UTM appropriée, qui varie en fonction de chaque outil.

Concrètement, les UTM tags (ou balises UTM) sont des éléments textuels ajoutés à la fin de vos URL. Cela fournit à votre outil d’analyse (par exemple Google Analytics) des informations concernant l’origine et le parcours de votre client. Grâce aux UTM, vous pouvez identifier à partir de quel endroit certaines actions clients ont été déclenchées, ce qui vous permet d’analyser la performance de vos campagnes.

À quoi ressemble un lien avec un UTM tag ?

Voici les paramètres à renseigner pour générer un lien URL enrichi de balises UTM. Certains sont obligatoires et d’autres facultatifs :

  • source (obligatoire) : ce paramètre décrit l’origine de votre trafic. Par exemple : une campagne emailing, une campagne Facebook ou Google, etc.
  • medium (obligatoire) : ce paramètre définit le type de support de votre source. Par exemple : email, réseaux sociaux, trafic organique, publicités, etc.
  • campaign (obligatoire) : ce paramètre vous permet de savoir précisément quelle campagne est à l’origine du trafic. Veillez à bien différencier les campagnes afin de suivre leurs performances spécifiques. Par exemple : soldes d’été, Black Friday, promotion avril…
  • term (facultatif) : si vous utilisez le référencement payant et/ou des sites référents, vous pouvez ajouter ce paramètre afin de mieux identifier vos mots-clés pertinents.
  • content (facultatif) : si vous avez plusieurs liens ou un même lien inclus plusieurs fois dans votre campagne, vous pouvez renseigner cette valeur pour les différencier. Par exemple : logolink, CTAlink, headerlink, etc.

 
Cela donnera par exemple : https://www.yourwebsite.com/yourpage/contentofthepage/?
utm_source=weeklynewsletter&utm_medium=email&utm_campaign=promospring2020&
utm_term=skincare&utm_content=logolink

Quel est l’intérêt des balises UTM pour vos emails ?

Grâce à une solution emailing telle que Mailjet, vous êtes déjà en mesure de visualiser les données comportementales de votre contacts grâce à des statistiques avancées (taux d’ouverture, taux de clics, taux de désabonnement,etc.).

Mais savez-vous ce qu’il se passe après que votre client a ouvert votre email ou cliqué dessus ? À moins de mettre en place des balises UTM (ou bien d’utiliser une formule magique encore inconnue), c’est impossible. Les UTM tags et les statistiques avancées sont deux outils différents mais complémentaires, grâce auxquels vous bénéficiez d’une vision globale de vos performances.

Les paramètres UTM vous permettent d’observer le parcours de vos clients et de suivre l’efficacité de vos campagnes. Vous pouvez les utiliser pour toute sorte d’opérations : emailing bien sûr, mais aussi pour vos publicités SEA, vos publicités sur les réseaux sociaux, vos backlinks…

En suivant le trafic des liens insérés dans différentes campagnes, vous savez où concentrer vos efforts et quelles combinaisons entre supports et contenu donnent les meilleurs résultats. De plus, si jamais vous devez revoir votre stratégie, vous savez à quel endroit et de quelle manière réaliser les ajustements requis.

Comment créer des balises UTM avec Mailjet ?

Pour commencer à suivre les taux de conversion de vos campagnes emailing dans l’outil d’analyse de votre choix, il suffit de réaliser quelques étapes simples. Les voici :

Étape 1 : assurez-vous de disposer d’un abonnement Premium chez Mailjet et de vous connecter à partir de votre compte principal. Vous ne disposez pas d’un abonnement Premium ? C’est le moment de passer à l’action. 😉

Étape 2 : rendez-vous sur vos « Préférences de compte » en cliquant sur vos initiales en haut à droite, puis sélectionnez « Paramètres de suivi des emails » dans les « Paramètres de compte ». Plus simple, vous pouvez également cliquer sur ce lien.

Une fois sur cette page, vous verrez une liste d’options de suivi, dont la toute dernière : « Suivi des clics à l’aide des tags de conversion ». Cliquez sur le curseur à droite pour l’activer.

UTM tag activation

Étape 3 : une fois l’option activée, une section supplémentaire comportant les paramètres à renseigner s’affiche.

Les trois premiers champs sont pré-remplis à l’aide de balises UTM par défaut, exploitées par Google Analytics. Vous pouvez les modifier ou les supprimer si vous utilisez un autre système. Vous pouvez également ajouter des champs supplémentaires (jusqu’à 10 maximum) afin de disposer de paramètres facultatifs.

Vous trouverez deux éléments par ligne pour chaque balise UTM : « Clé » et « Valeur ». Si vous souhaitez utiliser une balise UTM de type « utm_campaign », assurez-vous de bien choisir la variable [[CAMPAIGN_TITLE]] ou [[CAMPAIGN_SUBJECT]] qui reprendra automatiquement le titre ou l’objet d’email pour chacune des campagnes.

UTM tag clés valeurs

N’hésitez pas à personnaliser l’ensemble des paramètres en fonction de vos besoins et de l’outil d’analyse que vous utilisez, afin de créer un suivi optimal.

Voici un exemple dans lequel seules les sections pré-remplies sont incluses :

UTM tag exemple URL

Une fois que vous avez rempli les champs et organisé la structure de votre balise UTM, cliquez sur « Enregistrer ». Et voilà, vous avez terminé. Chaque lien de chacune de vos campagnes sera automatiquement enrichi de balises UTM.

Et si vous testiez Mailjet ?
Grâce aux statistiques avancées et aux UTM tags de Mailjet, vous bénéficiez d’une vision globale de la performance de vos emails et êtes en mesure d’améliorer significativement vos résultats.

Essayer gratuitement

Commencez à utiliser des balises UTM avec Mailjet

Une fois activé et configuré, le suivi statistique sera mis en place pour votre compte principal ainsi que pour l’ensemble de vos sous-comptes ! Vous pourrez suivre le parcours de votre public et améliorer votre ROI en configurant des UTM tags pour toutes vos campagnes d’email marketing.

Les balises UTM sont disponibles uniquement pour les abonnements Premium, et ne sont applicables qu’aux campagnes d’emails marketing ou aux emails transactionnels groupés comme une campagne. Pour en bénéficier, inscrivez-vous ou passez à un abonnement Premium.

3 modèles d’emails à utiliser pour la fête des mères

Les mamans, ces super-héroïnes… La date de la fête des mères en France approche à grands pas (dimanche 7 juin 2020) et c’est l’occasion de remercier votre maman pour sa serviabilité à toute épreuve, qu’il pleuve ou qu’il vente. En tant que spécialiste du marketing, cet événement est aussi une excellente opportunité pour créer du lien avec vos clients et générer plus de ventes. Pour cela, vous pouvez envoyer à vos consommateurs des campagnes emailing dédiées.

Vous avez deux options pour vos campagnes emailing. Vous pouvez soit coder vos emails vous-même, soit utiliser un éditeur d’emails pour vous faciliter la tâche. Si vous n’avez pas de connaissances techniques particulières pour développer vos propres emails, vous pouvez utiliser directement des modèles d’emails préconçus. Dans cet article, nous vous présentons une liste de modèles d’emails simples à utiliser pour vos envois à l’occasion de la fête des mères.

Utilisez un modèle d’email pour présenter vos produits “cadeau fête des mères”

Quoi ce soit pour Noël, les anniversaires ou encore la Saint-Valentin, nous savons qu’il n’est jamais évident de trouver des idées de cadeaux pour ses proches. La fête des mères ne déroge pas à la règle. Alors pour faciliter la tâche de vos consommateurs, n’hésitez pas à leur préparer une sélection d’idées cadeaux que vous pensez être les plus adaptés pour les mamans. Vous les aiderez ainsi à trouver le cadeau de fête idéal pour souhaiter “bonne fête maman”.

Votre sélection est faite ? Alors c’est le moment de créer une campagne emailing pour promouvoir cette sélection de produits auprès de vos abonnés. Pour cela, nous vous conseillons d’utiliser notre modèle d’email intitulé Fashionista. Un design parfait pour mettre en avant votre sélection de produits de façon stylée et organisée.

Fête des mères template sélection

Utiliser ce modèle

Autre conseil : rédigez un objet d’email percutant qui donne envie au lecteur d’ouvrir votre email. Par exemple en créant un sentiment d’urgence : « Dernier week-end avant la fête des mamans », « Cadeaux en retard ? Il n’est pas trop tard ». Ou encore en jouant sur la carte du mystère : « C’est LE cadeau qu’il faut à votre maman ! », « Vous n’aviez pas pensé à cette idée cadeau et pourtant… ». Et n’oubliez pas : même si votre campagne est liée à la fête des mères, elle doit tout de même refléter votre image de marque.

Offrez une remise spéciale à vos meilleurs clients

L’une des choses les plus efficaces que vous puissiez faire pour fidéliser vos meilleurs clients est de leur dire « merci ». Et pour cela, la fête des mères est une occasion idéale. Mais ce n’est pas tout. Pour les remercier de leur fidélité nous vous recommandons de joindre à votre email un avantage spécial tel qu’une réduction ou une livraison offerte. Cette fois, c’est notre modèle d’email Dutch Wine qui va vous intéresser. Il attire l’attention du lecteur sur l’élément central, votre offre spéciale, tout en incluant quelques expériences et produits susceptibles d’intéresser vos lecteurs.

Utiliser ce modèle

Adoptez autant que possible un ton authentique et personnel. Ce sont vos meilleurs clients, il est donc important de créer un lien avec eux. Pour cela, ajoutez une introduction personnalisée, segmentez vos listes en fonction des données que vous avez sur vos clients, et, pourquoi pas, utilisez du contenu dynamique.

Gardez également en tête que pour inciter vos lecteurs à passer à l’action, votre call-to-action (CTA pour les intimes) est déterminant. Votre call-to-action doit être visible au premier coup d’œil par le lecteur. Le call-to-action sera plus efficace s’il se trouve au-dessus de la ligne de flottaison, c’est-à-dire la ligne qui délimite ce que l’utilisateur voit sans avoir à utiliser la barre de défilement. Ensuite, il est nécessaire que votre call-to-action soit placé bien en évidence au centre de l’email et qu’il ressorte visuellement par rapport au reste de votre message.

Souhaitez une joyeuse fête des mères 2020 à vos contacts

Profitez de l’occasion pour souhaiter une joyeuse fête à toutes les mamans parmi les abonnées de votre newsletter. Certes, c’est un petit geste façon carte de vœux, mais ça fait toute la différence. Pour cela, notre modèle Edge est simple et efficace avec un header et un texte d’introduction. Vous pourrez même rajouter quelques-uns de vos derniers articles pour inciter vos lecteurs à découvrir votre blog par exemple.

Fêtes des mères joyeuse fête

Utiliser ce modèle

Pour que votre campagne soit pertinente, utilisez la segmentation. Rappelons que la segmentation d’une liste consiste à effectuer un tri automatique de vos contacts en fonction de leurs propriétés (âge, centres d’intérêts…) ou de leur comportement. En l’occurrence, il faut que vous segmentiez vos contacts en fonction de leur sexe (femmes uniquement), mais également – si vous disposez de cette information – en fonction de leur profil familial (mères de famille uniquement). Vous pourrez ainsi isoler facilement la cible que vous souhaitez atteindre pour cette communication et leur envoyer un message sur mesure.

C’est aussi l’occasion d’inviter vos lectrices à vous suivre sur les réseaux sociaux en insérant très simplement des boutons en bas de vos emails. Cela vous permettra de renforcer le lien avec votre clientèle en interagissant avec elle via différents canaux de communication.

Gérez facilement vos modèles d’emails

Pour accéder à nos modèles d’emails, il vous suffit de créer un compte gratuit avec Mailjet. Une fois connecté(e) à votre compte, vous pouvez retrouver tous nos modèles dans la galerie de modèles de Mailjet, accessible depuis le menu “Campagnes”. Vous pourrez ensuite ajuster librement le modèle d’email.

Et si vous testiez Mailjet ?
Grâce à nos nombreux modèles pré-définis et à notre éditeur d’emails intuitif en drag-and-drop, concevez facilement toutes vos campagnes emailing et améliorez significativement vos résultats.

Essayer gratuitement

Le jour de la fête des mères se rapproche (rappelons que c’est le premier dimanche de juin). Vous êtes en retard dans la création de votre campagne emailing pour la journée nationale des mères ? Grâce aux fonctionnalités collaboratives de Mailjet, vous pouvez gagner un temps précieux en collaborant à plusieurs en temps réel sur vos modèles d’emails.

N’attendez plus que votre collègue finisse d’éditer un email avant de pouvoir vérifier ou changer des éléments. La section de l’email qu’il modifie restera bloquée tant qu’il travaille dessus, et ses changements seront visibles instantanément. Mailjet vous permet également d’ajouter des commentaires directement dans vos modèles sur chaque bloc de contenu (texte, image, bouton…). Un processus de création fluide et agile pour vous permettre de finaliser plus rapidement vos campagnes.

Comments-mail-02 (2)

 
Vous avez déjà utilisé certains de nos modèles d’emails ? Quels sont vos préférés, et pourquoi ? Partagez avec nous votre avis et vos anecdotes sur Twitter et Facebook.

Marketing automation : le nouveau scénario d’anniversaire de Mailjet

Avec la segmentation, l’email automation est incontestablement l’une des fonctionnalités les plus utiles (et les plus utilisées) pour les campagnes marketing. Cette solution vous permet de maintenir facilement le lien avec vos clients. En ce qui concerne les habitudes et préférences en matière d’emails, aucun doute : les destinataires veulent recevoir des communications ciblées et pertinentes. Si ce critère est négligé, difficile de susciter leur intérêt. Vos emails ont de grandes chances de finir dans la corbeille ou de ne jamais être ouverts (impactant alors votre délivrabilité), de générer des désabonnements et plus généralement, de renvoyer une mauvaise image de votre marque. En d’autres termes, vous risquez de produire l’effet inverse de celui recherché. 🙅‍♀️

Chez Mailjet, nous connaissons l’importance des scénarios automatisés pour votre entreprise. C’est pourquoi nous venons d’enrichir notre offre. Nous sommes heureux de vous présenter notre nouveau scénario d’anniversaire.

L’email automation chez Mailjet : les nouveautés

Vous souhaitez redynamiser votre stratégie marketing ? Envoyez à vos contacts des emails automatisés lorsqu’ils effectuent une action ou atteignent une étape importante.

Une stratégie marketing efficace repose sur de nombreuses actions ciblées. En créant des parcours centrés sur le client, grâce aux emails automatisés, vous serez assuré(e) de renforcer les relations avec vos utilisateurs. Contactez-les au bon moment pour améliorer votre ROI et votre taux d’engagement.

Les processus d’automatisation de Mailjet sont faciles à mettre en place. Que vous soyez débutant ou expert, vous pouvez utiliser l’un de nos scénarios prédéfinis couvrant les principaux cas d’utilisation :

  • Scénario de bienvenue / d’onboarding : accueillez les contacts qui rejoignent votre liste avec un ou plusieurs emails personnalisés.
  • Scénario basé sur une date : planifiez votre workflow en fonction d’une date et heure que vous aurez définies. Cela est particulièrement utile pour les offres spéciales ou ponctuelles, par exemple, pour l’envoi de séries d’emails destinés à promouvoir les soldes d’été.
  • Scénario basé sur la mise à jour des propriétés du contact : envoyez des emails automatisés qui tiennent compte des propriétés de vos clients (dernier achat, status fidélité, etc.) pour un les engager de façon continue.

 
Afin de toujours mieux répondre à vos besoins, nous avons récemment ajouté un nouveau scénario à notre offre d’automatisation : le workflow d’anniversaire.

email automation

Le scénario d’anniversaire de Mailjet

Célébrer une date importante peut être un excellent moyen de renforcer vos relations avec votre clientèle. Cela peut (et devrait) être une occasion de leur offrir un cadeau. Voici deux façons dont le scénario d’anniversaire Mailjet peut vous aider dans cette démarche :

  • Anniversaire du client : envoyer un message à vos contacts pour leur souhaiter un bon anniversaire leur montre que vous leur portez de l’intérêt et cela consolide votre réputation. Ajoutez un remise ou une offre spéciale à votre email à l’occasion de cet événement.
  • Anniversaire d’adhésion : assurer le suivi de la souscription des utilisateurs à votre programme de fidélité ou votre newsletter vous permettra de les remercier pour chaque nouvelle année passée auprès de vous, à la date anniversaire de leur inscription. Vous pouvez leur offrir un bon de réduction ou leur témoigner votre reconnaissance en leur montrant à quel point leur confiance et leur soutien ont été précieux pour votre entreprise au cours de l’année écoulée.

 

Un anniversaire est également l’opportunité de communiquer avec vos contacts sans qu’ils vous aient demandé quoi que ce soit. C’est le moment de booster vos ventes ou de mettre en avant une offre immanquable. Profitez-en pour récompenser vos clients tout en leur présentant vos derniers produits.

Comment configurer un workflow d’anniversaire ?

Un workflow peut être déclenché par un événement ou une action. Dans ce cas précis, le déclencheur sera la date d’anniversaire. Pour configurer le workflow, suivez ces étapes :

Étape 1 : pour créer un workflow, cliquez sur « Automatisation » dans la barre du menu principal, puis sur « Mes scénarios automatisés ». Si vous n’avez pas encore créé de workflow, l’écran suivant s’affiche :

email automation

Étape 2 : pour configurer le workflow d’anniversaire, cliquez sur « Créer mon premier scénario » puis sélectionnez le scénario « Anniversaire » parmi les options affichées.

email automation

Étape 3 : afin de déclencher ce workflow, la date d’anniversaire de chacun de vos utilisateurs doit être enregistrée en tant que propriété du contact. Vous devez donc vous assurer de recueillir cette information. Il peut s’agir de la date de naissance de vos contacts, si vous voulez leur envoyer un email pour leur souhaiter un joyeux anniversaire, ou de la date de souscription à votre liste de diffusion, si vous préférez célébrer leur fidélité.

Remplissez tous les champs, choisissez d’ajouter une liste spécifique, l’ensemble des contacts, ou d’autres cibles grâce aux segments. Dans notre exemple, nous allons envoyer un email d’anniversaire à une liste spécifique de clients.

email automation

Étape 4 : une fois que toutes les informations de base sont renseignées et qu’une liste a été choisie, vous pouvez définir les déclencheurs pour votre workflow d’anniversaire. Cela fonctionne pour toute date ou tout cycle importants que vous décidez de définir : les anniversaires de vos clients, leurs renouvellements de souscription ou de contrat, l’expiration de leur période d’essai, etc.

email automation

Si vous prévoyez plutôt d’envoyer une série d’emails, vous pouvez ajouter des emails supplémentaires au workflow. Pour chaque email du workflow, vous pouvez décider s’il doit être envoyé immédiatement ou après un certain délai (en minutes, heures, jours, mois) :

email automation

Étape 5 : lorsque toutes les informations du workflow automatisé sont paramétrées, il vous reste à composer votre email. Vous pouvez concevoir votre campagne à l’aide de notre éditeur d’emails Passport. Vous avez la possibilité d’utiliser l’un de nos modèles prédéfinis ou bien de créer le vôtre.

email automation

N’oubliez pas de saisir les informations de l’expéditeur, notamment un nom reconnaissable pour le champ « De : Nom » ainsi qu’un objet accrocheur qui permettra à votre email de sortir du lot dans la boîte de réception surchargée de vos contacts :

email automation

Étape 6 : pensez à vérifier votre workflow avant de l’enregistrer ! Après la configuration, Mailjet enverra automatiquement les emails à vos clients. Veillez donc à ce que votre workflow soit parfait ! 🤓

Chaque année, à la date de l’événement ou à l’approche de celle-ci (selon vos paramètres), le workflow sera activé et enverra automatiquement les emails à vos contacts. C’est aussi simple que cela.

La segmentation pour un résultat optimal

Les messages d’anniversaire doivent être uniques et personnalisés. En créant des emails d’anniversaire segmentés, vous serez en mesure d’offrir une expérience plus adaptée à vos contacts et de leur montrer que vous les connaissez, et qu’ils comptent pour vous. Qui n’aimerait pas recevoir un cadeau à retirer dans son enseigne locale ou une remise sur un produit spécialement sélectionné dans votre boutique en ligne ?

Tout l’intérêt de l’automatisation est de prendre soin de vos clients. Affinez votre segmentation en fonction du profil, de la localisation et du comportement de vos contacts pour leur apporter la meilleure expérience possible.

email automation

 

À vous de jouer !

Automatiser vos emails vous permet de vous impliquer dans l’intégralité du cycle de vie du client. Grâce à cette nouvelle méthode, vous aurez tout ce qu’il vous faut pour renforcer vos interactions avec votre public. Vous n’avez plus qu’à trouver l’inspiration et faire appel à votre créativité pour stimuler vos ventes. Il est important de créer des emails personnalisés et des offres attractives pour tirer le meilleur parti de votre workflow d’anniversaire.

Ça vous tente ? Le workflow d’anniversaire et toutes les solutions d’automatisation de Mailjet sont disponibles pour les abonnements Premium. Créez un compte ou effectuez une mise à niveau depuis votre compte Mailjet. Lorsque vous êtes prêt, consultez notre documentation complète pour un accompagnement étape par étape.

Et si vous testiez les fonctionnalités Premium de Mailjet ?
Segmentation, Marketing Automation, A/B Testing… les fonctionnalités Premium vous permettre d’envoyer des emails plus ciblées et d’améliorer vos résultats.

Essayer gratuitement

Spam traps : de quoi s’agit-il et comment les éviter ?

En matière d’emails, les spam traps (ou pièges à spam) peuvent être un cauchemar pour de nombreuses entreprises. Cependant, les spam traps et le dossier spam ne présentent pas que des aspects négatifs. Ils contribuent à filtrer les tentatives de phishing, les arnaques et les emails de faux princes nigérians, afin que vous receviez uniquement les messages – et donc les informations – dont vous avez réellement besoin.

Malheureusement, ces mêmes spam traps qui vous aident à filtrer les messages de votre boîte de réception peuvent également bloquer de nombreux emails marketing d’entreprises légitimes si celles-ci ne sont pas vigilantes. Avec des lignes directrices appropriées et une bonne exécution, ces entreprises peuvent toutefois s’assurer que leurs emails atteignent la boîte de réception de leurs destinataires. Dans cet article, nous aborderons en détail les spam traps et vous expliquerons comment les éviter.

Définition : qu’est-ce qu’un spam trap ?

Les spam traps sont des pièges créés pour lutter contre les spammeurs, ou contre les expéditeurs ayant de mauvaises pratiques de gestion des contacts. Les spam traps sont généralement utilisés par les Fournisseurs d’Accès à Internet (Orange, SFR, Free…) et par d’autres organisations telles que celles qui établissent des blacklists (listes noires).

Concrètement, un spam traps est une adresse email piège, qui a l’apparence d’une adresse email légitime mais qui n’est pas (ou plus) utilisée par un utilisateur réel. Les spam traps permettent d’identifier les adresses email de leurs expéditeurs d’origine. Lorsque quelqu’un tente d’envoyer des emails indésirables à un spam trap, un système automatisé relève les informations de l’expéditeur du spam. Il existe différents types de spam traps que nous allons vous présenter dans la partie suivante.

Spam filtering emails

Quels sont les différents types de spam traps ?

Spam traps de type pristine

Les spam traps de type pristine, ou honeypots (pots de miel), sont de nouvelles adresses email créées exclusivement pour être une adresse piège. Comme ces adresses n’ont jamais été utilisées, elles n’ont aucun historique ni aucune réputation associés et permettent de générer des signalements de spam fiables.

Ces adresses email sont placées à différents emplacements sur le web. Si un email est envoyé à l’une de ces adresses pièges, c’est que dernière a été collectée par un spambot et qu’il s’agit donc d’un email de spam. Les entreprises risquent d’atteindre des spam traps de type pristine en utilisant des listes de contacts achetées ou des bots pour récupérer des adresses email depuis le web.

Spam traps de type domaine ou adresse recyclés

Un nom de domaine qui n’est plus utilisé par une entreprise ou un particulier (par exemple : domaine.net) peut être racheté et réactivé par les acteurs luttant contre le spam pour identifier les expéditeurs qui envoient des emails aux adresses de ce domaine, même après sa désactivation supposée.

Concernant les spam traps de type adresse recyclé, il s’agit d’adresses email d’utilisateurs qui ont vraiment existé un moment donnée mais dont le compte a été clôturé par les Fournisseurs d’Accès à Internet ou par les clients de messagerie (Gmail, Yahoo, Outlook…) suite à une longue période d’inactivité. Le compte peut être rouvert par les acteurs anti-spams pour suivre les emails envoyés à cette adresse email. Si un expéditeur a envoyé un message à cette adresse, cela signifie qu’il ne vérifie jamais si ses emails sont « désirés » (c’est-à-dire s’ils sont ouverts ou si le destinataire interagit avec ceux-ci).

C’est pourquoi il est important de nettoyer régulièrement vos listes de contacts et de supprimer les adresses inactives.

Spam traps de type adresse email invalide

Ces spam traps sont des adresses email qui diffèrent légèrement d’adresses réelles par des fautes de frappe. Par exemple, une adresse email comme utilisateur@gmail.com peut devenir utilisateur@gnail.com ou utilisateur@gmaii.com dans un spam trap de type adresse email invalide.

Étant donné que ces spam traps sont généralement atteints suite à de simples fautes de frappe, les conséquences sont souvent minimes – tant que vous ne continuez pas d’envoyer des spams aux mauvaises adresses. Là aussi, faites bien attention à vérifier vos listes de contacts et à supprimer les adresses invalides.

En quoi les spam traps peuvent-il avoir un impact négatif sur les entreprises ?

Si vous travaillez pour une entreprise légitime souhaitant disposer d’une liste propre et active, vous devez faire preuve de vigilance vis-à-vis des éventuels spam traps afin d’éviter de les atteindre. Sinon, voici quelques-unes des conséquences auxquelles vous vous exposez :

  • Blocage de votre adresse IP. Le blocage de votre adresse IP vous empêchera d’envoyer des communications à partir de l’appareil ayant l’adresse IP en question, ce qui peut interférer avec votre activité.
  • Blocage de votre domaine d’expédition. Si votre domaine d’expédition est bloqué, le rétablissement de la réputation de votre domaine sera long et difficile, et vous aurez besoin des meilleurs experts en délivrabilité pour vous aider à vous en sortir.
  • Blocage ou filtrage en spam de vos emails. Si vous êtes considéré comme un spammeur, les futurs emails envoyés depuis votre compte atterriront probablement dans les dossiers spam de vos destinataires ou seront tout simplement rejetés.

 
Ces conséquences auront évidemment un impact négatif sur votre la délivrabilité de vos messages. Si vous touchez des spam traps, votre réputation d’expéditeur risque d’être impactée et vos emails risquent de ne pas parvenir à leurs destinataires. Cela réduirait l’impact et le retour sur investissement de votre stratégie d’emailing.

A l’inverse, si vous suivez les recommandations en matière de délivrabilité et prenez soin de cette dernière, votre stratégie d’emailing peut devenir un excellent investissement et un puissant levier d’acquisition et de fidélisation pour votre entreprise. Si vous souhaitez en savoir plus sur les bonnes pratiques à suivre en matière de délivrabilité, téléchargez gratuitement notre guide dédié.

Banner Delivrability Guide

Comment éviter les spam traps ?

Heureusement, il existe de nombreuses façons d’éviter les spam traps. Pour cela, appliquez les bonnes pratiques emailing en suivant cette liste de choses à faire et à ne pas faire.

À ne pas faire

Voici quelques pratiques dangereuses à proscrire si vous souhaitez éviter les spam traps :

  • Ne gardez pas des adresses email de contacts inactifs, c’est-à-dire n’ayant pas ouvert vos communications au cours des derniers mois, dans votre liste de diffusion. Les anciennes adresses email non utilisées servent couramment de spam traps, et les clients non intéressés risquent de signaler vos communications comme spam. Mieux vaut une liste réduite de contacts vraiment intéressés par vos communications qu’une longue liste non nettoyée depuis longtemps.
  • N’achetez pas de listes de contacts. Même si vous souhaitez agrandir rapidement votre base de données, de nombreuses listes en vente comportent des spam traps et cette méthode risque fortement de compromettre votre stratégie emailing. Développez plutôt votre liste de façon organique et vous assurant d’obtenir le consentement de chacun de vos contacts, conformément à la réglementation en vigueur.

 

À faire

A l’inverse, voici les meilleures pratiques à suivre pour vous protéger contre les spam traps :

  • Appliquer une politique de double opt-in lors de l’inscription de nouveaux abonnés à votre liste de contacts. Lorsqu’un utilisateur s’inscrit, demandez-lui de saisir son adresse email puis de cliquer sur un lien de confirmation envoyé à l’adresse email renseignée. Cela vous permet non seulement de vous assurer que l’adresse saisie est correcte mais surtout d’être certain(e) que l’utilisateur souhaite bien recevoir vos communications.
  • Nettoyez régulièrement vos listes de contacts, 2 à 4 fois par an dans l’idéal. Assurez-vous que votre liste est à jour et composée d’adresses emails correctes et d’abonnés intéressés ayant interagi récemment avec vos emails. Si vous envoyez des emails une fois par semaine, vous pouvez supprimer les contacts n’ayant pas ouvert vos messages au cours des 3 à 6 derniers mois. Si vous envoyez des emails une fois par jour, vous devriez supprimer les contacts n’en ayant ouvert aucun depuis un mois.

 

En quoi Mailjet peut vous aider ?

L’email marketing et la délivrabilité des emails sont notre spécialité, et nous disposons de toutes sortes d’outils qui peuvent vous aider à optimiser la gestion de votre liste de contacts et à conserver des abonnés fidèles. Avec Mailjet, vous pouvez notamment facilement créer et intégrer un formulaire d’inscription en double opt-in pour recueillir les adresses email en toute sécurité et nettoyer vos bases de données pour ne garder que les contacts actifs. N’hésitez pas à créer un compte gratuit pour tester notre plateforme et toutes nos fonctionnalités.

Si vous envoyez des volumes d’emails importants, vous pouvez également bénéficier de services supplémentaires pour bénéficier d’une expertise dédiée en délivrabilité afin de vous aider à préserver votre réputation et à maximiser vos chances d’atteindre la boîte de réception de vos destinataires.

7 bonnes pratiques pour rédiger un objet d’email accrocheur

Dans le monde de l’email marketing comme dans la vie… c’est la première impression qui compte. Que ce soit en BtoB ou en BtoC, la boîte de réception de vos destinataires est un endroit ultra compétitif où il faut savoir se distinguer efficacement. Tout se joue en quelques caractères pour attirer l’œil et éveiller la curiosité de votre destinataire avec l’objet de votre email.

Vous avez peut-être déjà suivi nos conseils sur les bonnes pratiques à suivre afin que vos messages ne tombent dans le dossier “spams” ou “courriers indésirables”. Maintenant que vous êtes sûr(e) que votre email va arriver dans la boîte de réception principale de votre destinataire, voyons comment créer un bon objet d’email, de ceux qui vont immédiatement augmenter votre taux d’ouverture.

Dans cet article, nous vous guiderons dans la rédaction d’un objet d’email parfait avec quelques bonnes pratiques emailing simples à mettre en place et de nombreux exemples d’objets. Vous saurez bientôt rédiger des objets d’emails attractifs améliorer significativement la performance de vos messages.

1/ Être attentif à la longueur des objets d’emails

Le débat sur la longueur idéale d’un objet d’email n’est pas tranché. Et pour cause, car il ne semble n’y avoir aucun lien statistique entre la longueur de la ligne d’objet et le taux d’ouverture. Cependant, il faut garder à l’esprit que l’aperçu de votre objet d’email sera tronqué par la messagerie de vos destinataires s’il est trop long, comme dans l’exemple ci-dessous.

Et pour ne pas vous faciliter la tâche, le nombre de caractères qui s’affichent en boîte de réception dépend des messageries. Pour trouver ce qui fonctionne le mieux avec votre cible, nous vous recommandons donc de regarder quelles messageries sont les plus utilisées dans votre liste de contacts. Pour cela, vous pouvez utiliser les statistiques de votre solution d’emailing. Vous pourrez ainsi adapter la longueur de votre objet d’email en fonction. Vous pourrez ainsi parer cet obstacle, ou du moins l’intégrer au mieux dans vos contraintes lors de la phase de réflexion et de rédaction. Chez Mailjet, bien que la limite soit de 100 caractères, nous vous recommandons en général de ne pas dépasser 50 caractères. Cela vous aidera également à améliorer la délivrabilité de vos messages. En cas de doutes, n’hésitez pas à mettre les mots-clés en début d’objet pour être certain(e) que ces derniers soient bien visibles.

2/ Éviter certains mots dans votre objet d’email pour ne pas tomber dans les spams

L’industrie de l’email est en perpétuelle évolution. Les algorithmes que les webmails (Gmail, Outlook, Hotmail…) utilisent pour déterminer si vos messages arriveront ou non dans la boîte de réception évoluent également. Ces algorithmes sont de plus en plus influencés par l’engagement de vos destinataires vis-à-vis de vos emails (nombre d’ouverture, nombre de clics…).

Qu’est-ce que cela a à voir avec les mots que vous utilisez dans vos campagnes emailing ? Certains mots utilisés dans les objets d’emails génèrent des taux de plaintes plus élevés que la normale et une interaction médiocre. Cela a un effet négatif sur la réputation de l’expéditeur et, en fin de compte, sur la délivrabilité des futurs messages. Ainsi, pour vous éviter d’être pris pour un spammeur, il y a certains spam words qu’il vaut mieux éviter tels que :

  • « PayPal », « Visa », « Mastercard »…
  • « Cadeau », « Lot », « Spécialement pour vous »…
  • « Urgent », « Désespéré », « Aidez-moi »…
  • « Jeux d’argent », « Casino »…

 

tab with spam worlds to avoid

Vous pouvez retrouver ci-dessus la liste complète (cliquez sur l’image pour l’agrandir). Si ces mots sont à risques, vous pouvez continuer à les utiliser dans l’objet et le contenu de l’email, mais avec parcimonie. Si vos objets les répètent d’email en email, vous vous exposez davantage qu’une campagne one-shot. Autres conseils pour améliorer la délivrabilité de vos messages : évitez les mots en majuscule et les les caractères spéciaux comme les ponctuations excessives (??!!).

3/ Miser sur les émotions des lecteurs dans votre objet d’email

Votre objet doit susciter une émotion auprès de vos destinataires qui soit assez forte pour les pousser à ouvrir votre email. Votre titre doit être explicite tout en restant intriguant. On vous l’accorde, la recette magique est dure à trouver. C’est pourquoi nous vous donnons des astuces et quelques exemples qui fonctionnent bien dont vous pouvez vous inspirer.

Le bon plan

exemple objet email

Qui n’est pas à l’affût d’un bon plan qu’il pourra partager à tous ses collègues (oui, oui, on est comme ça chez Mailjet) ? L’exemple ci-dessus exploite très bien ce credo en annonçant de but en blanc une réduction très importante sur des grandes marques qui attirent l’œil, tout en évitant les mots qui envoient les emails en spam.

L’urgence

exemple objet email

Si les réductions et les promos sont une arme puissante pour vos objets d’emails, vous pouvez les rendre encore plus efficaces en créant un sentiment d’urgence. Il s’agit d’un levier puissant pour augmenter les ouvertures de vos emails. Cet exemple d’objet transmet, en 4 mots seulement, un double message : non seulement le lecteur peut en toute vraisemblance bénéficier de quelque chose de spécial et il n’a que 5 heures pour en profiter.

Le mystère

Exemple objet d'email mystère

S’il est intéressant de montrer un bénéfice concret dans l’objet de votre email, il peut aussi être très efficace de jouer la carte du mystère. “Nous pensions que c’était impossible mais…” : cette phrase ne nous révèle rien du contenu du message mais elle a le mérite d’être très intrigante et de donner envie d’en savoir plus. Si nous adorons le suspens dans nos séries Netflix, nous l’aimons aussi dans notre boîte de réception.

La question

Exemple objet d'email question

En lui posant une question, le destinataire va se sentir immédiatement impliqué. Il s’agit de l’inciter à l’action, et en l’occurrence, d’ouvrir le mail pour en savoir plus. Et les objets qui commencent par cette formule simple “Comment…” sont parmi les plus efficaces. C’est également une bonne technique pour focaliser votre objet non pas directement sur le produit mais sur son bénéfice en employant un ton journalistique.

4/ Humaniser votre objet d’email

Envoyez le bon contenu à la bonne personne. Aujourd’hui, vous pouvez insérer de nombreuses variables dans vos emails afin de les humaniser et donner à chacun des contacts de votre liste le sentiment que le message a été conçu spécialement pour lui, et non qu’il s’agit d’une campagne emailing envoyée en masse. La personnalisation n’est plus un secret et vous pouvez utiliser cette bonne pratique emailing à de nombreuses fins ! En fonction des champs obligatoires que vous avez mis en place, n’hésitez donc pas à utiliser les données dont vous disposez sur vos utilisateurs. Vous pouvez par exemple utiliser un prénom et des mots comme “vous” et “votre” dans l’objet de votre email : cela axe le message sur votre destinataire et lui donne une sentiment de privilège qui l’encourage à en savoir plus.

C’est par exemple ce que fait très bien Netflix avec un objet d’email « Julie, nous venons d’ajouter un film qui devrait vous plaire ! »

exemple netflix

Mais le prénom, le nom ou la civilité ne sont pas les seuls éléments utilisés pour personnaliser un objet. La localisation, l’âge, les habitudes d’achats… tout est bon pour personnaliser un email. A vous de jouer pour qualifier votre base de contacts afin de pouvoir humaniser et individualiser vos campagnes emailing.

5/ Insérer des emojis dans l’objet d’email (à consommer avec modération)

Chez Mailjet, vous l’avez peut-être déjà remarqué, nous sommes fans des emojis. Non seulement ils sont cools mais ils représentent surtout un excellent moyen de provoquer un engagement plus important de la part de vos abonnés. Les marketeurs adoptent de plus en plus les emojis comme un moyen rapide, facile et expressif de se démarquer, par exemple sur les réseaux sociaux mais aussi dans les boîtes de réception de leurs abonnés.

Par rapport à ce dont nous avons parlé précédemment dans l’article, les emojis présentent d’autres avantages. D’une part, ils peuvent vous permettre de rédiger des objets d’emails plus court en remplaçant un mot ou un groupe de mots par un symbole. ☯️ D’autre part, ils peuvent également vous permettre d’éviter d’utiliser certains mots qui pourraient déclencher les filtres anti-spams. ✅

Soyez toutefois toujours attentifs à les utiliser dans un contexte pertinent. Le cas contraire ils pourraient créer un sentiment d’incompréhension ou donner une impression peu professionnelle à votre marque. Gardez également en tête que lorsque vous utilisez des emojis, ils peuvent ne pas s’afficher de la même manière dans toutes les boîtes de réception. Nous vous recommandons d’utiliser Emojipedia pour vérifier l’affichage de l’emoji sur les plateformes populaires afin de vous assurer qu’il supporte vraiment le message que vous voulez faire passer.

Emojis examples

 

6/ Faire référence à l’actualité dans les objets d’emails

Un autre moyen très efficace de vous démarquer dans la boîte de réception de vos destinataires est de faire référence à une actualité du moment dans votre objet d’email. Non seulement, cela éveillera leur curiosité car ils voudront en savoir plus sur un sujet “chaud” mais cela vous permettra également de vous positionner comme un expert à suivre sur les sujets d’actualité.

Pour être sûr(e) de ne rien louper sur les nouveautés, vous pouvez utiliser un outil gratuit tel que Feedly. Vous avez accès, sur une seule et même page, aux dernières publications concernant les thématiques que vous aurez choisi. La plateforme est un agrégateur de flux qui se met donc automatiquement à jour dès qu’un article est publié. Ainsi, vous aurez accès facilement à toutes les actualités que vous pouvez mentionner dans votre objet d’email marketing ou email transactionnel.

Feedly

 

7/ Tester, tester et… tester vos objets d’emails !

On ne le dira jamais assez, faites encore et toujours des A/B tests. En matière d’emails, on ne peut jamais être sûr à 100% de l’objet de l’email qui va fonctionner le mieux auprès de votre cible. Par exemple, avec la fonctionnalité d’A/B testing avancée de Mailjet, vous pouvez tester jusqu’à 10 versions différentes de votre message sur une portion de votre liste de contact. La version la plus performante est ensuite envoyée au reste de votre liste.

A:Btest

Après avoir réalisé des tests A/B et envoyé quelques campagnes, n’oubliez pas de consulter vos statistiques pour voir quelles sont les campagnes qui fonctionnent le mieux auprès de votre cible et pouvoir optimiser les suivantes ! Vous pouvez également comparer vos résultats avec ceux de l’industrie dans laquelle vous évoluez afin de fixer des objectifs spécifiques à atteindre et améliorer vos campagnes emails au fur et à mesure de vos envois.

Les autres éléments qui impactent le taux d’ouverture

Un dernier conseil pour la route. Que ce soit sur ordinateur ou sur smartphone, gardez en tête que les seuls éléments visibles en boîte de réception avant ouverture d’un message sont toujours les mêmes : le nom de l’expéditeur, éventuellement son adresse d’expédition, l’objet de votre email ainsi que le pré-header (début de votre message). Ainsi, si l’objet d’email impacte très fortement vos taux d’ouverture, soignez également ces autres éléments. Par exemple, en insérant une phrase d’accroche engageante dans votre pré-header ou en définissant un expéditeur bien identifié qui suscitera la confiance des destinataires.

Comment Mailjet peut vous aider ?

Nous vous recommandons d’utiliser une solution emailing performante telle que Mailjet qui vous permettra de concevoir, d’envoyer et de suivre vos emails marketing. Grâce aux statistiques avancées de Mailjet, vous pourrez tracker différents indicateurs tels que le taux d’ouverture afin d’analyser la performance de vos campagnes et ainsi améliorer vos futurs envois.

Et n’oubliez pas que Mailjet vous permet de tester jusqu’à 10 versions différentes d’une campagne, de quoi tester plusieurs objets d’email et être certain(e) d’envoyer la version la plus performante à l’ensemble de votre liste de contacts. Vous pouvez également comparer plusieurs campagnes entre elles pour mieux comprendre ce qui fonctionne auprès de votre audience et améliorer votre stratégie emailing au fil du temps.

Voilà, maintenant que tout est dit, il est temps de se mettre au travail ! Lesquelles de ces bonnes pratiques emailing utilisez-vous déjà et lesquelles prévoyez-vous de mettre en place ? Rendez-vous sur les réseaux sociaux et partagez avec nous vos retours sur Facebook, Twitter ou LinkedIn.

COVID-19 : bonnes pratiques emailing en temps de crise

Aujourd’hui, les entreprises sont fortement impactées par les mesures de confinement prises par les gouvernements partout dans le monde pour ralentir la propagation du coronavirus et protéger les populations. Les sociétés de certains secteurs tels que le spectacle ou l’événementiel sont particulièrement affectées par l’épidémie et doivent annuler de nombreux événements. Dans d’autres secteurs encore, les entreprises doivent s’adapter et mettre en place un plan pour assurer la continuité de leur activité face à cette crise.

Dans ce cadre, les marques du monde entier communiquent activement auprès de leurs clients et prospects afin de les tenir informés et de les rassurer. Comme vous avez pu le remarquer dans vos boîtes de réception ces derniers jours, l’email est utilisé massivement par les marques pour réaliser ces communications. Malgré l’urgence de la situation, certaines pratiques emailing doivent être respectées, notamment afin de protéger votre réputation d’expéditeur et la délivrabilité de vos messages, mais aussi votre image de marque. Dans cet article, nous vous confions toutes les choses à faire et à ne pas faire.

Qu’est-ce que la délivrabilité et pourquoi est-ce important en temps de crise ?

Rappelons que par délivrabilité, on désigne le fait que des emails légitimes arrivent bien en boîte de réception et non en spam. Si la délivrabilité est un enjeu majeur pour les marques en temps normal, elle l’est d’autant plus dans un contexte de crise comme celui que nous rencontrons aujourd’hui où les marques s’appuient fortement sur les communications digitales et où il est crucial que certaines communications parviennent bien à leurs destinataires.

La délivrabilité n’est pas une science exacte, elle dépend d’une multitude de facteurs et de paramètres. Il faut savoir que les critères de mise en spam ou en boîte de réception varient d’un Fournisseur d’Accès à Internet à l’autre (Orange, Free, SFR…). Au cours des dernières années, les FAI sont devenus plus intelligents et se sont éloignés des filtres anti-spams traditionnels. L’accent est mis sur l’engagement, ou non, des utilisateurs. Les FAI apprennent de la façon dont nous interagissons avec les messages qui arrivent dans notre boîte de réception, ce qui les aide à déterminer si les emails doivent aller dans notre boîte de réception ou atterrir dans notre dossier spams.

Dans le contexte actuel, la multiplication des emails reçus liés au COVID-19 risque de générer une diminution du taux d’engagement sur ces campagnes, souvent liée à une augmentation du nombre de désabonnements ou de signalements en spam de la part des destinataires. Face à cette diminution de l’engagement, il se peut que les emails liés à sujet commencent à être filtrés en dossier indésirable par certains clients de messagerie tels que Gmail.

Inbox

Est-ce nécessaire de communiquer dans le cadre de la crise ?

La réponse dépend évidemment beaucoup de votre secteur d’activité. Si vous appartenez aux industries fortement touchées (spectacle, événementiel, voyage…) et que vous devez partager des renseignements importants (par exemple : annulations, reports, modalités de remboursement…), vous devriez en effet communiquer auprès de vos destinataires pour leur donner les informations qu’ils attendent. De même si vous êtes dans des domaines essentiels tels que la santé et que vous devez tenir les personnes informées au fur et à mesure de l’évolution de la situation.

Les FAI constatent actuellement une augmentation considérable du trafic entrant lié au COVID-19. Certains clients de messagerie ne peuvent pas gérer un tel trafic, ce qui peut entraîner des retards dans la distribution d’emails vraiment nécessaires, tels que ceux envoyés par les organismes de santé. Dans ces conditions, nous vous recommandons de ne pas envoyer de campagnes emailing si cela n’est pas indispensable pour ne pas saturer davantage le trafic et que les informations réellement importantes puissent bien être délivrées au public.

Il se peut que la crise actuelle constitue une opportunité commerciale pour votre marque. Si c’est le cas, ne communiquez que si votre message est réellement opportun et utile pour vos abonnés pour les aider dans ce contexte exceptionnel. Dans le cas contraire, cela se ressentira forcément auprès de vos destinataires et vous en paierez le prix sous la forme d’une réputation d’expéditeur endommagée.

Quelles sont les bonnes pratiques à respecter dans le contexte actuel ?

Au vu de ce que nous venons d’énoncer, si vous devez effectuer une communication de marque autour du COVID-19, nous vous invitons à respecter scrupuleusement les pratiques suivantes :

  • Encore une fois, en cette période exceptionnelle, privilégiez uniquement les communications réellement utiles pour vos destinataires. N’utilisez pas le prétexte du COVID-19 pour communiquer à des fins commerciales ou marketing si cela n’est pas dans l’intérêt du public et ne démultiplier pas les communications si cela n’est pas nécessaire. N’hésitez pas à utiliser d’autres canaux tels que les réseaux sociaux.
  •  

  • Si ce n’est pas encore fait, authentifiez vos domaines avec SPF, DKIM et DMARC afin d’éviter les tentatives de phishing (ou hameçonnage). Le phishing désigne une technique utilisée par des escrocs pour obtenir des informations personnelles. Les cybercriminels tentent malheureusement de profiter de cette pandémie en envoyant des emails de phishing.
  •  

  • Ne réalisez jamais d’envois sur l’intégralité de votre base de contacts. Cette pratique est à bannir car les serveurs destinataires mettraient votre domaine d’expédition et/ou votre adresse IP d’expédition sur liste noire au vu du nombre important de destinataires inactifs/inexistants. À la place, segmentez vos listes de contacts et ne ciblez que vos abonnés actifs, c’est-à-dire qui ont ouvert ou cliqué sur vos emails dans les 6 derniers mois. N’essayez surtout pas de réactiver des abonnés inactifs, sous prétexte de leur délivrer une information sur le coronavirus.
  •  

  • N’utilisez pas de nom de domaine d’expédition fraîchement créé pour l’occasion, mais utilisez bien un sous-domaine de votre domaine habituel. Le cas contraire, vous pourriez être pris pour un spammeur et non comme un expéditeur légitime. De plus, assurez-vous d’utiliser un nom d’expéditeur qui permette à vos destinataires de reconnaître immédiatement votre marque.
  •  

  • En termes de contenu, ne rédigez pas de communications anxiogènes, pouvant générer la panique auprès de vos destinataires. Cherchez plutôt à rassurer vos destinataires tout en alignant votre discours avec les mesures conseillées par l’Organisation Mondiale de la Santé pour freiner la propagation du virus.

 
Nous vous invitons à télécharger gratuitement notre guide délivrabilité si vous souhaitez retrouver toutes les bonnes pratiques à suivre de manière générale pour améliorer votre délivrabilité et ne pas tomber dans les dossiers spams ou courriers indésirables de vos destinataires.

Banner Delivrability Guide

Pour finir

Sachez que chez Mailjet, nous surveillons de près l’impact global du COVID-19 et nous nous engageons à faire tout ce qui est en notre pouvoir pour que nos clients ne subissent pas de changement à cause de ce virus dans les niveaux de services ou les temps de réponse. Si vous souhaitez en savoir plus sur la manière dont nous faisons face à la pandémie, cliquez ici.

Prenez soin de vous et de vos proches.

Guide : l’emailing au service du secteur bancaire (confidentialité des données et délivrabilité)

L’efficacité de l’emailing a été démontrée dans de nombreux secteurs, tout particulièrement dans le secteur financier où les banques, les assurances, les néobanques et les entreprises fintech récemment arrivées sur le marché envoient des millions d’emails chaque jour pour communiquer avec leurs clients et prospects.

Toutefois, l’essor de l’email dans ce secteur s’accompagne de nouveaux défis : assurer l’arrivée des emails dans la boîte de réception et garantir le respect des normes en matière de sécurité et de confidentialité des données.

Dans cet article, nous avons compilé les techniques pour vous permettre d’optimiser votre délivrabilité et de renforcer le niveau de confidentialité et de sécurité des données de votre organisation.

L’importance de l’emailing dans le secteur bancaire

L’essor de l’email dans le secteur bancaire est incontestable. À mesure que s’éveille la conscience écologique vis-à-vis de l’utilisation du papier pour l’envoi de communications et de relevés, les institutions financières abandonnent progressivement le courrier postal et recherchent d’autres types de canaux plus durables, comme l’email et les applications, pour communiquer avec leurs clients.

Les raisons du succès de l’email dans le secteur bancaire sont multiples :

  • L’email se généralise au sein de la société : à l’heure actuelle, avoir une adresse électronique est devenu indispensable, ce qui en fait un des canaux de communication les plus répandus.
  • L’email est immédiat et dure dans le temps : les banques peuvent envoyer des messages à leurs clients de façon instantanée. De plus, l’email est conservé dans la boîte de réception pour permettre aux destinataires de le récupérer et de le consulter ultérieurement.
  • L’email facilite l’envoi massif de messages personnalisés : une infrastructure de messagerie puissante permet l’envoi d’un grand nombre d’emails personnalisés contenant les informations de chaque client, par exemple des récapitulatifs de mouvements bancaires en fin de mois ou des notifications de frais trimestriels.
  • L’email est accessible, simple à utiliser et fournit des métriques concrètes : la simplicité de l’email et la multitude d’informations à la portée des professionnels du marketing font de ce canal un outil idéal pour l’envoi de communications marketing et transactionnelles.

 
Cependant, la transformation digitale s’accompagne également de nouveaux enjeux pour le secteur bancaire. En matière d’emails, les institutions financières doivent s’assurer que les messages sensibles qu’elles envoient ne sont pas compromis et arrivent bien dans la boîte de réception de leurs utilisateurs.

Comment garantir un haut niveau de protection des données ?

Selon l’étude menée par Capgemini et l’EFNA en 2019, 76 % des cadres supérieurs déclarent que l’une des préoccupations majeures des organisations du secteur financier dans la nouvelle ère digitale concerne la sécurité et la confidentialité des données de leurs clients.

En tant que membre d’une entreprise qui gère l’argent et les données personnelles de ses clients, vous savez que la sécurité est une question à ne pas prendre à la légère dans votre organisation. Il est fondamental de protéger les informations confidentielles et d’éviter les attaques de pirates informatiques ou les fuites.

Par nature, l’email est l’un des canaux les plus utilisés pour la communication directe et personnalisée avec les clients, il doit donc être sécurisé et garantir que toutes les données sont correctement protégées et uniquement accessibles aux personnes dûment autorisées. Surtout qu’aujourd’hui, les boîtes de réception sont devenues des espaces où les personnes mal intentionnées recherchent leurs victimes et exploitent leur vulnérabilité.

Normes avec lesquelles se mettre en conformité

Parmi toutes les réglementations que vous devez connaître et vous assurer de respecter, la plus importante est le RGPD : Règlement Général sur la Protection des Données. Entré en vigueur en mai 2018, le RGPD réglemente le traitement des données des citoyens européens et s’applique à toutes les entreprises, européennes ou non, dont les clients résident dans l’Union Européenne.

En cas de doutes sur les exigences de ce règlement, nous avons préparé un kit avec toutes les informations à connaître et à prendre en compte sur le RGPD. Sachez que dans le cadre du RGPD, vous devez notamment vous assurer que vos prestataires de services respectent scrupuleusement les principes du RGPD.

Les prestataires de services constituent souvent le maillon faible de la capacité d’une entreprise à se conformer au RGPD. Les solution emailing présentent un risque particulièrement élevé, car elles gèrent une grande quantité de données à caractère personnel pour le compte d’entreprises (par exemple : prénom, adresse électronique, adresses IP). C’est pourquoi la conformité de l’ensemble de la chaîne de traitement est si importante aujourd’hui.

Darine Fayed

Directrice Juridique et DPO chez Mailjet

Techniques pour renforcer la sécurité et la confidentialité

La confidentialité et la sécurité des données sont également l’une des principales préoccupations de vos clients. Selon une étude réalisée par IBM, 81 % des consommateurs s’inquiètent de la façon dont les entreprises gèrent leurs données et 87 % pensent que les entreprises devraient être davantage réglementées en matière de gestion des données à caractère personnel.

Pour vous aider à garantir une sécurité et une confidentialité des données optimales au sein de votre organisation, nous avons compilé les deux techniques indispensables pour constituer une base solide.

Sécurité de vos serveurs et conservation des données

La première étape consiste à vérifier la sécurité des serveurs sur lesquels vous conservez les données.

Si votre entreprise se charge elle-même de conserver ces données, la condition minimale requise est le respect du RGPD. Ce règlement établit une surveillance continue des serveurs et limite le nombre de personnes pouvant y accéder. Il est obligatoire pour votre entreprise et s’avère essentiel pour protéger les informations de vos utilisateurs et finalement, continuer à mériter leur confiance.

Si une autre entreprise se charge de conserver les données, n’oubliez pas que la solution que vous choisissez doit apporter toutes les garanties : redondances, prévention contre les incendies, hauts niveaux de sécurité, autosuffisance énergétique, etc. Puisque vous ne gérez pas vous-même le serveur directement, vous devez vous assurer du respect de l’ensemble de ces mesures préventives nécessaires pour garantir un niveau de sécurité maximal. Si vous avez des clients européens, il peut être judicieux d’avoir également des serveurs en Europe, car les lois européennes plus strictes s’appliqueront.

S’appuyer sur votre infrastructure d’envoi interne pour gérer vos besoins d’email ou sous-traiter ce service à des tiers est une décision difficile à prendre. Pour vous aider, Mailjet a élaboré un guide qui examine toutes les réflexions que vous devrez mener et explique en détail les trois options qui s’offrent à vous.
 

Chiffrement

Le chiffrement est la méthode la plus courante pour protéger les emails et les informations qu’ils contiennent.

Contrairement à ce que pense la majorité de la population, le protocole DKIM n’effectue pas un chiffrement des messages, bien qu’il ajoute une couche d’authentification qui vous aide à protéger vos messages. Chaque fois qu’un email sera envoyé via DKIM, les serveurs du destinataire l’analyseront. Ils utiliseront votre clé publique pour vérifier qu’elle correspond à la clé privée incluse dans la signature DKIM. Si tel est le cas, cela signifie que le nom du domaine qui envoie l’email est légitime, ce qui aura pour effet de valider l’identité de l’expéditeur et de déchiffrer l’email. Dans le cas contraire, l’email pourrait être considéré comme une tentative de phishing (ou hameçonnage en français).

Pour protéger vos emails, Mailjet chiffre le canal par lequel vos emails sont envoyés, de votre serveur d’envoi jusqu’au serveur du destinataire. Cette opération est réalisée grâce au protocole Transport Layer Security (sécurité de la couche de transport ou TLS). Toutefois, les fournisseurs d’accès à Internet n’utilisent pas tous le protocole TLS. Autrement dit, si vous envoyez un message chiffré TLS à un serveur qui ne suit pas ce protocole, ce type de chiffrement ne sera pas efficace.

Comment obtenir une délivrabilité optimale ?

En tant que membre d’une organisation du secteur financier, la sécurité et la confidentialité de vos données ne doivent pas être votre seule préoccupation en matière d’emailing. Atteindre la boîte de réception de vos utilisateurs est devenu à la fois un enjeu est une priorité.

Définition et importance de la délivrabilité

Par délivrabilité, on désigne le fait que des emails légitimes arrivent bien en boîte de réception et non dans le dossier spams ou courriers indésirables. La délivrabilité n’est pas une science exacte, elle dépend d’une multitude de facteurs et de paramètres. Il faut savoir que les critères de mise en spam ou en boîte de réception varient d’un Fournisseur d’Accès à Internet à l’autre (Orange, Free, SFR…). Aujourd’hui, 1 emails sur 7 n’atteint pas la boîte de réception.

Il est indéniable que la délivrabilité est un aspect fondamental pour toute entreprise qui envoie des emails, plus particulièrement pour celles qui gèrent des informations importantes, financières et personnelles comme dans les services bancaires, les assurances ou les fintech. L’information doit arriver à bon port et dans les temps, à un moment précis.

Techniques pour améliorer la délivrabilité

Améliorer la délivrabilité des emails envoyés par votre entreprise est une tâche qui requiert rigueur et constance. Votre équipe doit donc veiller constamment au respect des bonnes pratiques. Pour y parvenir, voici quelques bonnes pratiques qui vous aideront à conserver une délivrabilité optimale.

Soignez vos listes de contacts

Vos contacts doivent être actifs et désireux de recevoir les emails de votre entreprise. Pour cela, votre organisation doit suivre quelques règles :

  • Ne jamais acheter ni emprunter de liste de contacts, car cela aura un effet négatif sur votre délivrabilité actuelle et future. De plus, le RGPD exige que vous ayez récolté le consentement de vos contacts et que vous soyez en mesure de le prouver.
  • Utiliser le double opt-in. De cette façon, toute personne qui s’abonne à vos emails recevra un email de confirmation qu’elle devra valider pour pouvoir envoyer des emails dans votre boîte de réception. Cela vous permet à la fois de confirmer l’adresse email de la personne ainsi que son intérêt pour vos communications.
  • Nettoyez fréquemment les listes de contacts. Surveillez les statistiques de vos campagnes, et supprimez au fur et à mesure les adresses bloquées, ou celles qui ne présentent aucun engagement (c’est-à-dire ni d’ouvertures ni de clics). L’intérêt est de se concentrer sur les destinataires qui s’intéressent à vos communications.

 

Configurez les protocoles SPF, DKIM et DMARC

Si ces acronymes vous sont inconnus, ne vous inquiétez pas. L’important est de savoir que votre équipe technique a paramétré ces protocoles d’authentification, puisque cela aidera les Fournisseurs d’Accès à Internet à vous identifier comme expéditeur légitime. Il s’agit d’une bonne pratique et, de ce fait, il est obligatoire de la mettre en œuvre puisqu’elle affectera positivement votre délivrabilité et garantira la bonne distribution de vos messages.

Pour ne pas trop entrer dans les détails techniques à ce stade, nous avons élaboré un guide pratique pas-à-pas que vous pouvez partager avec votre équipe technique.

Optez pour un profil public WHOIS

Un WHOIS est simplement la carte d’identité de votre site Internet. Il permet au monde entier de découvrir qui se cache derrière le nom de domaine : les effectifs techniques et administratifs, l’emplacement des bureaux, etc.

Un profil public WHOIS offre la garantie à tous les internautes, y compris les Fournisseurs d’Accès à Internet, que des personnes physiques et légitimes existent derrière le site. Avec des justificatifs d’identité accrédités, les gestionnaires d’emails sont davantage susceptibles de laisser les emails atteindre leur boîte de réception.

Comme vous avez pu le constater, la délivrabilité est un aspect bien plus complexe qu’il n’y paraît. Si vous souhaitez approfondir ce sujet, nous vous recommandons de télécharger notre guide sur les fondamentaux de la délivrabilité.

Mailjet, le meilleur allié du secteur bancaire

Maintenant que vous mesurez toute l’importance d’avoir une bonne délivrabilité et de garantir la sécurité et la confidentialité des données, vous devez identifier le bon partenaire en matière d’emailing. Découvrons ensemble pourquoi Mailjet sera votre meilleur allié dans ce domaine.

Le plus haut niveau de sécurité et de confidentialité des données

Mailjet est fière d’avoir obtenu la certification ISO 27001, la norme internationale de sécurité des systèmes d’information, et d’être la première entreprise au monde à avoir obtenu la certification d’AFNOR garantissant le respect des grands principes du RGPD. De plus, toutes nos données sont hébergées sur des serveurs européens grâce à notre partenaire Google Cloud Platform.

Si vous voulez envoyer des emails sans vous soucier de la sécurité et de la confidentialité de vos données, Mailjet est le partenaire qu’il vous faut. Pour en savoir plus sur la confidentialité et la sécurité des données chez Mailjet, vous pouvez lire cet article.

Une délivrabilité optimale grâce à notre équipe d’experts dédiés

Les entreprises qui envoient leurs emails par l’intermédiaire de Mailjet ont l’avantage de pouvoir bénéficier d’une délivrabilité optimale.

Mailjet entretient des bonnes relations avec les Fournisseurs d’Accès à Internet du monde entier. De plus, avec nos abonnements sur-mesure, vous bénéficiez de l’accompagnement d’un Chargé de Compte dédié. Cet expert vous aidera au quotidien à gérer la réputation de vos adresses IP dédiées (si vous en avez), ainsi qu’à mettre en place les bonnes pratiques en matière de délivrabilité.

Onboarding et implémentation, formations certifiantes, gestion de compte au quotidien… Découvrez tous les avantages de notre équipe de Chargés de Compte.

Une infrastructure d’envoi résiliente adaptée à vos besoins

Notre infrastructure est puissante, fiable et sécurisée. Elle permettra à votre organisation de bénéficier d’une scalabilité illimitée pour supportant d’importants volumes d’emails. Vous pourrez envoyer jusqu’à 15 millions d’emails par heure, même pendant les pics d’activité.

Scalable-Infrastructure

En tant que solution emailing certifiée ISO 27001 et conforme au RGPD, le Privacy by Design (protection de la vie privée dès la conception) est le fondement de notre infrastructure.

Des alertes en temps réel en cas d’anomalies

Grâce à notre plateforme avancée et à notre fonctionnalité de Real-Time Monitoring unique sur le marché, nous vous informons immédiatement si un événement inhabituel survient (en termes de volume, de délais, de statistiques ou d’erreurs). Configurez vos alertes et recevez des notifications par email, SMS ou chat en cas d’anomalie.

Des SMS transactionnels

Mailjet vous permet d’envoyer des SMS transactionnels. Avec un taux d’ouverture moyen de 98%, le SMS transactionnel est un des moyens les plus efficaces pour atteindre vos contacts.

Notre API SMS permettra à votre organisation d’envoyer facilement des messages personnalisés dans plus de 60 pays pour accueillir vos nouveaux clients ou encore leur transmettre des codes d’authentification.

Et si vous testiez Mailjet ?
Mailjet est une solution emailing certifiée ISO 27001 et conforme au RGPD, offrant ainsi à ses clients le plus haut niveau de sécurité et de confidentialité de leurs données.

Essayer gratuitement

Parmi les 130 000 entreprises qu’elle accompagne, Mailjet travaille déjà avec de nombreuses entreprises du secteur bancaires. Nous serions donc ravis de vous aider, ainsi que votre organisation, à tirer le meilleur parti de l’emailing en ligne et à respecter les meilleures pratiques en matière de délivrabilité et de sécurité des données.

COVID-19 :
plan d’actions de Mailjet

Chez Mailjet, nous suivons de près l’évolution de la situation dans le cadre de la pandémie de coronavirus (COVID-19). Dans ce contexte exceptionnel, nous devons nous concentrer sur ce qui est vraiment important. Pour Mailjet, il s’agit de nos employés et de nos clients. Nos équipes travaillent jour et nuit pour assurer la santé et la sécurité des employés, ainsi que la continuité de notre activité, des services et de l’assistance que nous offrons à nos clients.

Nous savons que vous comptez sur notre plateforme pour communiquer des informations essentielles à vos clients et à vos partenaires. Alors que les interactions sociales sont limitées au maximum, la communication virtuelle est plus importante que jamais. Nous sommes conscients que nous jouons un rôle important dans la communication des entreprises, et c’est une responsabilité que nous ne prenons pas à la légère.

Quelles sont les mesures prises par Mailjet en réponse au COVID-19 ?

Chez Mailjet, nous avons adopté de nombreuses mesures pour faire face à cette situation exceptionnelle dans les prochaines semaines :

  • Nous avons mis en place un plan d’actions dans le cadre de la pandémie pour garantir que nous sommes en mesure de maintenir les niveaux de services promis. Si vous souhaitez obtenir une copie de ce plan, vous pouvez en faire la demande à notre équipe support.
  • Nous avons fermé tous nos bureaux et avons instauré une politique globale de télétravail.
  • Nous avons annulé tous les voyages d’affaires non essentiels, aussi bien nationaux qu’internationaux.
  • Nous encourageons les membres de notre équipe à réduire au strict minimum les contacts et les déplacements pour freiner la propagation de ce virus.

 

Quelles sont les prochaines étapes ?

Nous continuerons à surveiller l’impact global du COVID-19 et à respecter les recommandations des institutions telles que l’OMS. Nous nous engageons à faire tout ce qui est en notre pouvoir pour que nos clients ne subissent pas de changement à cause de ce virus dans les niveaux de services ou les temps de réponse. Si vous avez d’autres questions sur la manière dont nous faisons face à la pandémie, n’hésitez pas à contacter notre équipe support. Nous sommes là pour vous.

Prenez soin de vous et de vos proches.