Denise Chan

arnaud_breton

 
Nous nous sommes entretenus avec Arnaud Breton qui dirige à Paris notre équipe de développeurs évangélistes. Arnaud nous explique ce qu’est un développeur évangéliste en 2015 et quelle est la culture d’une équipe internationale de 4 personnes.

 
1) Que fais-tu chez Mailjet ?

Je dirige une super équipe de 3 développeurs évangélistes :)

En tant que développeurs évangélistes, notre mission principale est de construire des relations avec d’autres développeurs, leur présenter le produit Mailjet et l’industrie de l’emailing en général. Ces interactions ont à la fois lieu en ligne et hors ligne. Nous travaillons avec des développeurs qui utilisent notre API pour les hackathons ou pour Github, StackOverFlow. Le plus souvent, lors d’événements que nous sponsorisons ou auxquels nous participons, nous apportons aux développeurs tout ce dont ils ont besoin pour bien débuter (code wrappers, documentation). Nous apprenons également grâce à eux : la façon dont ils utilisent Mailjet et les nouvelles fonctionnalités qu’ils aimeraient découvrir.

L’équipe Mailjet consacre également du temps à des projets parallèles et se tient au courant des dernières tendances dans le secteur, car après tout, tous les membres de l’équipe sont des développeurs dans l’âme !

Je suis également très impliqué en interne dans le processus de mise en production de l’API, de sa conception/spécification à son lancement en passant par la communication.

Au bout du compte, être un développeur évangéliste est un travail passionnant. On travaille toujours sur des sujets diversifiés, on mélange les technologies, on rencontre de nouvelles personnes, et on s’amuse (c’est le plus important, n’est-ce pas ?) !

 
2) Qu’est-ce que tout le monde devrait savoir sur les emails/API ?

De nos jours, les emails sont courants, tout le monde les utilise, chaque système les prend en charge et pourtant, atteindre la boîte de réception reste un véritable défi.

C’est surtout dû au fait qu’une campagne d’email (de la création à la boîte de réception en passant par l’envoi) est une aventure complexe et nombreux sont les critères nécessaires pour le maintien d’une bonne réputation d’expéditeur.

Utiliser une API permet de rationaliser ce processus : vous avez tout à portée de main pour envoyer, suivre et analyser, et pour intégrer encore plus ces emails dans le workflow de votre logiciel.

 
3) À quoi ressemble une journée typique ?

Notre journée commence par une courte réunion entre les équipes européennes (qui sont situées à Londres, Sofia et Paris). Puisque notre équipe est internationale, ce moment nous permet de faire le point, de tenir tout le monde au courant des projets en cours et à venir et de demander à l’équipe de l’aide si nécessaire. C’est un rituel très agréable, car il nous permet également de prendre le temps de se dire tout simplement « comment ça va ? » et de démarrer la journée sur une note positive !

Je travaille ensuite avec l’équipe européenne pour faire face aux défis quotidiens. Puis, un peu plus tard dans l’après-midi, c’est le début de la journée pour Tyler, notre développeur évangéliste à New York (6 heures d’avance sur Paris). Ensemble, nous faisons un point similaire pour qu’il démarre sa journée.

Entre ces réunions, je jongle entre des sujets différents, des spécifications de l’API à l’aide en ligne aux développeurs en passant par la préparation d’événements à venir.

Gérer une équipe répartie sur 3 fuseaux horaires (et en plein croissance !) est un réel avantage. Cela m’amène à gérer mon temps efficacement et à améliorer notre empreinte mondiale. À nous quatre, nous sommes capables de communiquer avec les développeurs du monde entier 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.

 
4) Votre moment Mailjet favori ?

Chaque sortie d’API est un moment passionnant, même si on ne répare qu’un bug mineur. J’ai toujours le sentiment gratifiant d’avancer et d’apporter à notre communauté de développeurs un produit toujours meilleur, jour après jour.

Nos réunions matinales font également partie de mes moments préférés. On prend le temps de se poser et de faire le point sur chaque membre de l’équipe, en s’assurant que tout le monde a toutes les clés en main pour avancer et relever les défis à venir !

 
5) Travaillez-vous sur des projets intéressants de votre côté ?

Je vis à Paris, et comme vous le savez, nous avons vécu une violente attaque terroriste en janvier contre le journal satirique Charlie Hebdo. Pour être franc, avant cette tragédie, je n’avais jamais vraiment pris le temps de m’intéresser à leur travail. Je me suis rendu compte que j’étais passé à côté d’un pilier culturel.

C’est ce qui m’a amené à publier Dessine Moi Charlie, une simple application qui permet de découvrir un dessin de Charlie Hebdo au hasard. Ce n’est que mon humble contribution au mouvement massif qu’est #jesuischarlie.

En général, j’aime travailler sur de petits projets avec un objectif à l’esprit, comme apprendre une nouvelle technologie. Je me suis amusé il y a quelques temps à jouer avec l’application Yo et à trouver de nouvelles idées. Je suis également un grand fan de Go-lang, dont la mascotte se trouve actuellement sur mon bureau.

go_lang

 
6) Qu’est-ce qui attend l’équipe des développeurs évangélistes ?

Gérer une équipe internationale est une opportunité parfait pour communiquer avec des développeurs du monde entier.

Chaque mois, nous participons en moyenne à 3 événements de grande échelle à travers le monde, y compris des conférences et des hackathons. Nous sommes également très impliqués dans des meetups et des initiatives locaux (accélérateurs, incubateurs, etc). Chaque événement est une occasion unique de discuter de vive voix avec des développeurs et d’écouter ce qu’ils pensent de Mailjet, de les former sur les tendances dans l’emailing et bien sûr de partager notre passion de la programmation.

Comme je l’ai déjà dit, nous travaillons constamment sur des moyens d’améliorer notre API et la suite d’outils que nous publions pour les développeurs. Dans les mois à venir, vous assisterez à la sortie de nouvelles fonctionnalités simples mais puissantes, qui mettent l’accent sur l’expérience du développeur (un concept qui a vraiment décollé depuis que les API sont considérées comme des produits autonomes).