Mailjet Team

//

Parmi les nombreux leviers du web marketing, le SEO (Search Engine Optimization ou « optimisation pour les moteurs de recherche ») occupe une position de choix. Il est plébiscité par de nombreuses organisations qui l’exploitent et profitent de son potentiel rendement. Rappelons que le référencement naturel est à l’origine de plus de 50 % du trafic moyen d’un site web.

Pour autant, les néophytes peuvent se sentir perdus face à la définition – pas toujours précise – des champs d’application du SEO. Investir dans une stratégie de référencement, c’est pourtant faire le choix d’un modèle pérenne, qui améliore votre notoriété et votre réputation en ligne, tout en propulsant potentiellement votre site parmi les premiers résultats apparaissent sur les SERP (Search Engine Result Pages ou « pages de résultats d’un moteur de recherche »).

Passons donc en revue les bases d’une stratégie SEO efficace…

Définir des objectifs pour sa stratégie SEO

Comme pour toute stratégie, il convient de commencer par définir clairement ses objectifs.

Pour déterminer les enjeux de votre référencement naturel, la meilleure technique est de partir de l’objectif marketing initial. Vous souhaitez augmenter votre chiffre d’affaires ? Cela passera sûrement par le recrutement de nouveaux prospects. Côté SEO, cela correspond à un objectif d’augmentation du trafic sur le site web.

Cependant, votre SEO doit s’adapter à vos objectifs réels, qui peuvent aller au-delà du gain de trafic. La stratégie de référencement étant très fortement liée au contenu que vous proposez, on peut par exemple chercher à utiliser le SEO pour :

  • Faire progresser ses leads dans son tunnel de conversion.
  • Asseoir son autorité et son expertise dans son domaine.
  • Vendre des produits ou des services.
  • Éduquer ses visiteurs.

 

Assurer l’optimisation de la partie technique du site web

Le SEO technique fait en sorte que les différentes données présentes sur votre site soient bien prises en compte par les moteurs de recherche.

On utilise souvent des outils d’audit SEO pour obtenir un rapport complet sur la partie technique. Certains, comme l’outil Audit de Semrush, vous dévoilent très rapidement de nombreuses informations qui restent compréhensibles pour les débutants en SEO, puisque chaque point prend la forme d’une recommandation.

Outil Audit de site de Semrush
L’outil Audit de site de Semrush permet de connaître très simplement un score de santé technique du site, ainsi que de nombreux points d’amélioration pour augmenter ce score.

 

Faire un crawl de site

Il s’agit d’exécuter un logiciel permettant de répertorier toutes les erreurs d’un site : erreurs 404 pour les URL renvoyant à des pages inexistantes, 500 pour les erreurs côté serveur… Pour chaque bouton ou lien renvoyant vers une page d’erreur, il faudra procéder à une redirection ou créer une page correspondant à l’URL erronée.

Garantir à Google l’accessibilité de toutes les pages importantes

Analysez particulièrement le fichier Robots.txt que vous pourrez trouver (si vous en avez un) à l’adresse suivante : http://votresiteweb.com/robots.txt. Pour le modifier, il faudra le retrouver à la racine du site. Il est alors possible d’utiliser un logiciel d’accès FTP comme FileZilla.

Ici, plusieurs cas de figure :

  • Vous avez un fichier robots.txt vide. Dans ce cas, aucune page n’est interdite de crawl et d’indexation, elles pourront toutes être retrouvées sur les SERP.
  • Vous avez un fichier robots.txt qui bloque certains user-agents (par exemple les robots d’indexation de Google ou de Bing) sur certaines pages. Ce n’est pas forcément un problème, et c’est même tout indiqué s’il s’agit de pages qui n’ont aucun intérêt, ni en SEO, ni commercialement parlant (par exemple, les pages de conditions d’utilisation ou de CGV). En revanche, s’il s’agit de pages plus importantes et que vous désirez les rendre visibles sur les SERP, supprimez les URL correspondantes du fichier Robots.txt.

 

Quand l’UX se mêle à la stratégie SEO

Au-delà de l’optimisation pour les moteurs de recherches, le SEO est aussi une histoire d’optimisation pour les visiteurs. Les moteurs accordent de plus en plus d’importance au bien-être de l’utilisateur.

Des critères de pertinence relatifs à la qualité de l’UX (User eXperience ou « expérience utilisateur ») ont donc fait leur apparition depuis quelques années, et font partie des points d’amélioration en vogue. La mise à jour Core Web Vitals & Page Experience de Google change encore plus la donne concernant l’expérience utilisateur.

L’ergonomie mobile

L’ergonomie mobile fait partie intégrante des critères d’importance pour les moteurs de recherche, à l’image de Google qui propose même un outil de test pour savoir si son site est « mobile-friendly ».

La plupart du temps, l’adoption d’un format responsive, qui permet au site de s’adapter visuellement en fonction de la taille de l’écran de l’utilisateur, suffit à résoudre les problèmes désignés par cet outil.

Outil de test d'optimisation mobile de Google
L’outil de test d’optimisation mobile de Google vous renseigne sur la lisibilité de votre page web pour les mobiles.

 

La vitesse du site web

Avec l’ergonomie mobile, la vitesse du site web est le deuxième critère technique s’appuyant sur l’UX. Pour autant, la vitesse de chargement n’est pas un critère SEO à proprement parler : elle ne permet pas directement de gagner des places sur les SERP. Cette vitesse de chargement reste primordiale, puisque les internautes sont de plus en plus impatients. Ils partent très rapidement d’un site web qui met trop de temps à s’ouvrir.

De plus, les robots d’indexation des moteurs de recherches accordent moins de crédit à votre site si ce dernier est plus lent à charger qu’un site concurrent. L’enjeu est donc bien réel. Obtenez un rapport complet et des préconisations au sujet de la vitesse de chargement de votre site sur l’outil Google dédié Test My Site.

La navigation sécurisée HTTPS

La sécurité est prise en compte par les moteurs de recherche : proposer un site en version sécurisée HTTPS est aujourd’hui vivement conseillé.

Sans cela, le site peut subir des pénalités de visibilité sur les SERP. Il est aujourd’hui très facile d’obtenir un certificat SSL gratuit via n’importe quel hébergeur. Contactez l’un d’entre-eux, ou cherchez vous-même dans l’option « Certificat SSL » sur le tableau de bord de votre hébergeur.

Faire un audit de mots-clés

Lorsque vous mettez sur pieds une stratégie SEO, l’étude de mots-clés est une étape phare ! Les mots-clés sont les vecteurs de votre positionnement sur les SERP : c’est grâce à eux que les moteurs de recherche déterminent si votre contenu correspond à la requête de l’internaute.

Rechercher de nouveaux mots-clés se fait par étapes…

L’intuition, ou comment bien connaître son marché et sa clientèle

La première étape dans la recherche de nouveaux mots-clés est l’intuition : on va chercher à déterminer les mots-clés que l’on pense les plus efficaces, ceux qui sont souvent utilisés pour décrire les produits de l’entreprise en interne, ou par les clients.

De manière générale, essayez de vous mettre dans la peau d’un internaute : quels sont les termes qui devraient l’amener sur votre site ? Vous pouvez faire grossir cette liste de mots-clés en renseignant leurs synonymes ou variantes géographiques.

Utiliser des outils SEO adaptés à la recherche de mots-clés

Vient ensuite le moment d’analyser plus finement cette liste de mots-clés grâce à des dispositifs adaptés. Ces outils de recherche de mots-clés permettent d’estimer des volumes de recherche mensuels, c’est-à-dire le nombre de fois où chacun de ces mots-clés a fait l’objet d’une recherche sur Google, en un mois. Il s’agit d’un renseignement précieux : vous filtrez ainsi les mots-clés pour ne garder que les plus intéressants.

Certains outils avancés comme Semrush permettent, en prime, de connaître le taux de difficulté du mot-clé. Qu’est qu’il vous permet d’arbitrer ? Si votre site n’a pas encore le poids SEO suffisant pour rejoindre les géants du domaine sur les premières SERP de certaines requêtes, mieux vaut se tourner vers des mots-clés présentant moins de volume de recherche. Ils seront aussi moins concurrentiels, et il sera donc plus facile de gagner des places.

De plus, ces mots-clés souvent plus long (appelés « mots-clés longue-traîne ») sont parfois utilisés par des internautes plus qualifiés. Le trafic associé n’en sera que de meilleure qualité.

Keyword Magic Tool de Semrush
Le Keyword Magic Tool est l’un des outils Semrush. Il vous permet de connaître la difficulté des mots-clés étudiés, leur volume, leur tendance…

Il existe d’autres façons de trouver des mots-clés : vous pouvez, par exemple, exploiter des outils d’analyse de la concurrence. Ils vous permettent de décrypter les mots-clés utilisés par d’autres enseignes, et de les comparer avec ce que vous employez.

Du contenu de qualité pour alimenter sa stratégie SEO

On le disait plus haut, le contenu, c’est ce qui booste réellement le SEO : l’aspect technique d’un site aura beau être à la pointe, si le contenu ne suit pas, tous vos efforts auront été en vain. La norme d’aujourd’hui consiste à rédiger des contenus réellement utiles, qui répondent précisément et directement à la question posée par l’internaute. Plus vous serez proche de l’intention de recherche des internautes, plus votre contenu sera en adéquation avec leurs attentes, et plus il remontera dans les premières pages des résultats de recherche ! La production d’articles de blog est souvent un des axes privilégiés pour la création de contenus.

Pour bien optimiser vos textes, n’oubliez pas d’inclure vos mots-clés principaux dans certaines zones dites « chaudes » :

  • Les titres H1, H2 etc.
  • Le titre principal de la page
  • Les débuts de paragraphe

Ce sont, en particulier, aux mots-clés contenus dans ces zones que les moteurs de recherches vont accorder de l’importance.

Pour terminer

Le SEO est une science complexe qui s’illustre sur plusieurs aspects. D’un côté, les moteurs de recherche demandent une optimisation (technique et rédactionnelle) poussée afin de maximiser vos chances d’apparaître sur les premiers résultats associés à une recherche. De l’autre, les internautes méritent que les contenus soient avant tout pensés pour eux, et que la navigation proposée soit la plus agréable possible.

Dans tous les cas, même une stratégie SEO en balbutiement peut amener des résultats en termes de visibilité, de notoriété et de ventes. Testez ce qui fonctionne le mieux pour vous, et ajustez ! Combinés avec d’autres leviers web marketing, ces efforts vous conduisent sur une très bonne voie pour faire gonfler votre chiffre d’affaires.

***

Cet article a été écrit par Olivier Amici, responsable marketing France chez Semrush.