Beatriz Redondo Tejedor

// Head of Content

Un des termes les plus utilisés en cybersécurité est “blacklist” ou “liste noire”. Ces blacklists sont une des menaces principales auxquelles sont confrontés les professionnels du marketing, notamment ceux en charge des campagnes emailing. Pourtant, peu nombreuses sont les personnes à savoir combien elles peuvent affecter votre délivrabilité et vos envois d’emails en général.

Qu’est-ce qu’une blacklist d’IP ?

Les listes noires ou blacklists sont des répertoires d’adresses IP qui ont été identifiées comme générant beaucoup de spams par les différents Fournisseurs d’Accès à Internet (Orange, SFR, Free…) et webmails (Gmail, Outlook, Laposte.net…). En d’autres termes, si une adresse IP est inscrite sur la liste noire d’un service d’emailing, cela signifie que son utilisateur a de fortes chances d’être un spammeur.

Et si les adresses IP peuvent être inscrites dans les listes noires, il en va de même pour les noms de domaine. Cela signifie qu’à moins que vous envoyez vos emails depuis une adresse IP différente, les messages envoyés au nom de votre marque (utilisant son nom de domaine) seront eux aussi captés par les blacklists, empêchant de les faire arriver à destination.

Pourquoi votre adresse IP ou votre nom de domaine figure sur une blacklist ?

Plusieurs raisons différentes peuvent être à l’origine de la mise sur blacklist de votre adresse IP ou de votre nom de domaine.

Vous envoyez des emails non désirés

La première raison, la plus évidente, est que vous envoyez des spams. Si de nombreux destinataires marquent vos messages comme étant du spam, les FAI et webmails vous remarqueront et auront vite fait de vous mettre sur leur blacklist.

Parfois, il se peut que, même si le contenu même de votre message n’est pas du spam (attention tout de même : certains mots ont plus tendance à déclencher l’alarme au spam que d’autres), vos messages soient considérés comme tels si vous envoyez des emails à des contacts qui ne sont pas intéressés. Par exemple, ce peut être le cas si vous avez acheté ou loué une liste de contacts. Sachez que l’utilisation de listes achetées est une très mauvaise pratique en termes d’email marketing. C’est pourquoi les FAI et webmails auront tendance à blacklister les expéditeurs susceptibles d’utiliser de telles listes.

Vous êtes victime de phishing

Il se peut que vous ayez été victime de phishing, une technique utilisée par des fraudeurs pour obtenir des renseignements personnels dans le but de perpétrer une usurpation d’identité.

Il arrive en effet que des utilisateurs voient leurs adresses email ou noms de domaine piratés. Ces adresses compromises servent alors à envoyer du spam, détruisant au passage la réputation de l’adresse, ce qui la conduit inexorablement à être mise sur liste noire. Nous vous conseillons de réaliser régulièrement des scans anti-virus sur votre ordinateur afin de vous assurer qu’aucun logiciel malveillant ne puisse se procurer vos identifiants.

example phishing

Votre adresse IP est sur une blacklist par erreur

Enfin, il se peut que votre adresse IP soit inscrite sans raison sur une blacklist. Cela est peut-être lié au fait que vous utilisiez une adresse IP partagée. Si un des utilisateurs ne respecte pas les bonnes pratiques, il peut impacter l’ensemble des personnes utilisant cette même adresse IP.

Si l’administrateur de l’adresse IP ne la surveille pas assez attentivement (en demandant à l’utilisateur réfractaire de se conformer aux bonnes pratiques voire en le bannissant), elle peut se retrouver en blacklist. Le comportement de tiers peut donc également impacter négativement votre délivrabilité. C’est pourquoi vous devez prêter une attention accrue aux politiques d’envoi des services d’emailing (comme Mailjet) que vous pouvez utiliser, où les adresses IP et serveurs mutualisés sont courants.

Comment savoir si vous êtes sur une blacklist d’IP ?

Si vous avez un doute sur la bonne délivrabilité de vos emails et que vous pensez donc figurer sur une blacklist, une décision s’impose : vérifier que vos adresses IP et noms de domaine ne figurent sur aucune blacklist.

Par exemple, vous pouvez vous fiez à des services et sites comme MultiRBL.valli, dans lesquels vous pouvez entrer votre adresse IP (ou votre nom de domaine) et vérifier qu’elle ne figure sur aucune des principales blacklists.

Comprobación de presencia en Blacklist

Que faire si vous êtes sur une blacklist d’IP ?

Si vous découvrez que vos adresses IP ou noms de domaines apparaissent bien sur certaines listes, entrez en contact avec les administrateurs de ces blacklists afin de comprendre ce qui a conduit à ces inscriptions et comment ne plus y figurer.

Ces tâches peuvent prendre du temps et ne sont pas simples. Aussi, lorsqu’il s’agit d’éviter les blacklists, nous ne saurions trop vous recommander de toujours prévenir plutôt que guérir.

Comment Mailjet peut vous aider ?

Pour aider à améliorer la délivrabilité de l’ensemble de nos clients, Mailjet dispose d’une politique d’envoi détaillée. De plus, nous avons des experts délivrabilité dédiés qui gère au quotidien la réputation de nos clients, leurs envois ainsi que les adresses IP partagées.

Chez Mailjet, nous entretenons une relation très étroite avec les FAI, ce qui nous permet d’anticiper les problèmes qui peuvent affecter la stratégie emailing de nos clients. Cela nous permet d’offrir à nos utilisateurs une délivrabilité maximale.

Avez-vous déjà été victime de phishing ? Racontez-nous vos expérience ou envoyez-nous vos questions sur Twitter !