Thomas Hajdukowicz

Thomas Hajdukowicz

Avec près de 3 milliards de comptes et de boîtes de réception actifs dans le monde, l’email reste le canal de communication le moins coûteux et le plus efficace pour toucher une audience large. Son ROI peut atteindre 3400% (là où Twitter et Facebook plafonnent à 1200% maximum). Mais pour lancer une campagne emailing efficace, il y a quelques règles à respecter.

 

La qualité des contacts

Première chose à avoir avant d’envisager d’envoyer des emails : des destinataires. Cela semble évident. Cependant, une campagne emailing efficace est une campagne envoyée à des contacts succeptibles d’être intéressés et d’interagir avec vous. Vous devez donc à tout prix éviter l’achat ou l’emprunt de listes tiers. D’une part, cela est contraire à la plupart des obligations légales : en France, l’article 22 de la loi dans la confiance en l’économie numérique stipule bien que les destinataires doivent avoir donné leur consentement à l’expéditeur pour que ce dernier leur communique ses messages. D’autre part, vous n’avez aucune certitude quant à la qualité de la liste en question.

Dans tous les cas, l’acquisition de liste tiers est à proscrire. Il y a de grandes chances pour que votre cible ne corresponde pas aux campagnes que vous allez envoyer. En conséquence de quoi, vos statistiques d’envoi ne vont pas décoller. Rapidement, les FAIs et webmails vont vous comme un expéditeur au comportement suspect et risquent de vous blacklister.

De nombreuses techniques existent pour faire croître votre liste de contacts de façon organique et légale. Nous avons répertorié quelques unes des techniques les plus efficaces dans cet article. N’oubliez pas de demander plus que leur adresse email à vos futurs contacts. Nom, prénom, localisation, préférences… sont autant de données qui vous permettront de mettre en place des campagnes emailing plus efficace.

 

Cibler juste

En effet, en segmentant vos listes d’envoi pour un ciblage plus précis d’abord, puis en personnalisant votre message, vous vous assurez de campagnes plus performantes.

La segmentation des listes est particulièrement pratique lorsque vous avez des message ou promotions spécifiques à proposer à vos destinataires. En fonction des données récoltées lors de l’inscription de vos contacts, vous pouvez par exemple décider de n’envoyer les offres qu’aux hommes âgés de 18 à 35 ans vivant en Bretagne et s’intéressant aux sports extrêmes. La segmentation vous permet d’envoyer des campagnes d’emailing précises à partir d’une liste de contacts globale.

La personnalisation quant à elle, va vous permettre d’avoir un rapport plus proche avec vos destinataires. Que ce soit en utilisant des données statiques (en les appelant par leur prénom ou en leur souhaitant leur anniversaire, par exemple) ou des données dynamiques (préférences d’achat, parcours sur votre site…), vous intéresserez davantage vos contacts à partir d’une même campagne.

personnalisation

 

Composer votre message

Une fois ces tris préliminaires effectués, vous allez pouvoir vous mettre à la création de votre email à proprement parler. Ici, il n’y a pas de recette secrète. Tout dépend du type de contenu que vous voulez envoyer. Cependant, nous vous recommandons de suivre quelques lignes directrices qui aideront vos campagnes d’emailing à être mieux délivrées et surtout à mieux s’afficher, quelque soit l’appareil, le webmail ou le navigateur sur lequel votre message sera lui :

Ces différents points sont déterminants : d’eux dépendront la réussite de votre campagne emailing, réussite que vous mesurerez d’abord grâce aux taux d’ouvertures et de clics générés.

tests

 
Pour vous assurer d’envoyer le message qui fait mouche, n’hésitez pas à tester vos différentes compositions avec les tests A/B, voire A/X !

 

Suivre, analyser, recommencer

Dernière étape pour maîtriser pleinement votre campagne emailing : l’analyse des données. En comprenant comment vos destinataires ont réagi à votre message (L’ont-ils ouvert ? Si oui, sur quel appareil ou navigateur ? Sur quels liens ont-ils cliqué ?), vous pouvez améliorer vos envois à venir.

Inspirez-vous des éléments visuels qui ont eu le plus d’effet, reprenez les formulations ou les sujets qui ont généré le plus d’ouvertures et observez. Surtout, continuez à tester. Plus vous analyserez vos campagnes emailing, plus vous en aurez envoyé, et plus cette démarche empirique portera ses fruits. Notez qu’avec des outils comme le comparateur de campagnes d’emailing, vous pourrez plus facilement visualiser ces données.

analyse

 
Les règles d’une campagne emailing performante réalisée dans les normes sont donc simples : une liste de contacts propre et qualifiée, un message juste et intéressant, et surtout une analyse minutieuse des campagnes passées. L’essentiel étant de toujours proposer le message le plus pertinent à vos lecteurs. Vous utilisez des méthodes différentes ? N’hésitez pas à nous en faire part dans les commentaires !