Mailjet Team

La question de la délivrabilité lorsqu’elle est liée à l’emailing transactionnel a deux facettes bien distinctes. D’un côté, grâce à son très haut niveau de réactivité, l’emailing transactionnel bénéficie d’un avantage important en matière de délivrabilité. Par contre, un email transactionnel qui arriverait dans la boîte spam du destinataire représente potentiellement un désastre pour votre business.

Délivrabilité- risques et avantages de l’emailing transactionnel
 

Un avantage lié au niveau de réactivité

Depuis quelques années, les filtres anti-spam analysent le taux de réactivité des emails envoyés par un annonceur (ouverture, clic, suppression, …) afin de définir un score de réputation. Ce score de réputation influence la mise en boîte spam. Le taux de réactivité des emails transactionnels étant extrêmement haut, ceux-ci sont avantagés lorsqu’on fait la comparaison avec les campagnes marketing.

Comment éviter une mauvaise livraison de vos emails transactionnels ?

Ce n’est pas parce que l’email transactionnel bénéficie de nombreux avantage en matière de délivrabilité que vos emails arriveront toujours dans la boîte aux lettres de vos destinataires. Imaginez que tous vos emails de double optin arrivent en boîte spam ! Cela signifie une perte importante en terme de revenus.

Heureusement, il est possible d’éviter cet écueil

  • En séparant les adresses IP émettrices des vos emails transactionnels et de vos campagnes marketing.
  • En configurant correctement votre plateforme d’envoi (SPF, DKIM, …).
  • En utilisant la même adresse IP et le même nom de domaine pour tous vos emails transactionnels.
  • E augmentant les interactions avec une ligne objet dynamique et des appels à l’action dans l’email.
  • En utilisant une plateforme spécialisée… Mailjet par exemple ;-)
  • En respectant l’ensemble de bonnes pratiques liées à la délivrabilité.