Nicolas Garnier

//

Ce n’est pas parce que les emails existent depuis longtemps qu’ils sont forcément faciles à maîtriser, notamment en raison du manque cruel de compatibilité entre les différents clients de messagerie. Mais ça ne veut pas dire non plus que l’emailing doit être une tâche rébarbative. Pourquoi ne pas tirer pleinement profit du potentiel de l’email en utilisant des fonctionnalités qui inciteront vos destinataires à interagir avec vos communications ? Suivez l’exemple de TicketMaster, qui a permis à ses utilisateurs de voter pour leur artiste préféré à l’occasion des MTV Video Music Awards directement depuis l’email. Les résultats sont bien là : à cette occasion, le taux d’ouverture a dépassé de plus de 180 % leurs performances habituelles. Un record !

Dites oui à l’interactivité

Chez Mailjet, nous sommes convaincus que 2017 sera l’année de l’email interactif. Nous en avons discuté avec l’équipe MJML, qui a donc développé son premier composant interactif, un outil qui vous permet d’afficher une galerie d’images dans vos emails à l’aide de quelques lignes de code seulement. Depuis leurs webmails (Apple Mail, Gmail, Yahoo, etc.), les clients pourront parcourir vos images. En cas d’incompatibilité, seule la première image s’affichera : c’est une bonne solution de repli, toujours d’actualité sous certains clients comme Outlook.

Carrousel intégré à Mailjet

En plus des sondages et des diaporamas, voici quelques exemples de composants interactifs qui ne manqueront pas d’impressionner vos destinataires.

Personnalisation produit

Cet élément est un vrai casse-tête, mais le jeu en vaut la chandelle ! Prenons l’exemple de Burberry, qui a envoyé un email contenant ce type d’élément pour permettre à ses clients de personnaliser leur écharpe en choisissant eux-mêmes la couleur. Le plus ? Chaque écharpe personnalisée incluait automatiquement les initiales du destinataire. Côté technique, ce n’est pas une partie de plaisir : non seulement l’email utilisait du code responsive extrêmement compliqué, mais il exploitait également des scripts stockés sur serveur pour inclure automatiquement les initiales de chaque destinataire.

Voici un petit aperçu de l’email en question (essayez la personnalisation, vous en mourrez d’envie, avouez-le) :

Exemple d'email dynamique par Burberry
Image fournie par FreshInbox.

Le problème de cet email, c’est que la fonctionnalité interactive ne fonctionne qu’avec les clients Web : les autres n’affichent qu’une version statique.

Accordéons

Les accordéons vous permettent d’inclure beaucoup d’informations dans vos emails sans allonger leur longueur à outrance. Vous l’aurez compris, ils sont particulièrement utiles sur mobile. Vous pouvez par exemple utiliser un accordéon pour lister plusieurs de vos produits ou ajouter vos réponses aux questions les plus fréquentes.

Voici un exemple créé par Email Monks, qui vous donne une idée du rendu final :

Accordéon en CSS3 intégré dans un email

Achats directement depuis l’email

L’email est l’un des principaux canaux de l’e-commerce, car il permet d’attirer et de fidéliser de nouveaux clients. Alors pourquoi ne pas en profiter pour leur permettre de faire leurs achats directement depuis l’email ? Ce format n’a pas de secrets pour nos collègues chez Rebelmail (que nous avons accompagnés au cours du lancement de leur API). Grâce à leur expertise, vous pouvez créer des emails à partir desquels vos destinataires pourront sélectionner le produit qui les intéresse et choisir leur taille, avant d’être redirigés directement vers la page de paiement de votre site pour finaliser leur commande. Rebelmail vous propose également des services d’analyse qui vous aident à évaluer les différentes interactions dans vos emails.

Intégration d'option d'achat dans l'email, par Rebelmail

Restons en contact

Nous espérons que ces exemples vous ont inspiré ! N’hésitez pas à vous abonner au compte Twitter de l’équipe MJML, qui met au point toute une gamme de composants interactifs pour vous faciliter la vie. Vous pouvez aussi participer sur Github et discuter avec la communauté MJML sur Slack.