Mylène Blin

Les fêtes de fin d’année approchent : plus que quelques semaines avant le Black Friday, Noël et les soldes d’hiver… C’est LA saison des achats, le pic de l’année pour vos ventes -et donc le pic pour votre stratégie marketing.

Pour tirer pleinement profit des fêtes de fin d’année, vous aimeriez envoyer des emails à un maximum d’utilisateurs pour multiplier vos chances de conversion. Et là, vous vous prenez à repenser à cette liste d’adresses que vous aviez achetée dans un moment de faiblesse (comme tout bon spammeur involontaire… ça arrive même aux meilleurs). Vous vous dites que vous pourriez peut-être la recycler… Après tout, 10 fois plus de contacts = 10 fois plus de revenus, non ?

opt-in 1
 

En fait, non. Et ce n’est pas pour jouer les grincheux. C’est juste que la période de Noël a ses particularités ; l’une d’entre elles étant que les listes de diffusion peuvent devenir ingérables. En plus, une fois les festivités terminées, vous pourriez être confronté à des pics de désabonnements.

Soyez malin et gérez les inscriptions correctement pour attirer de nouveaux clients qui vous accompagneront pour Noël ET au-delà. Avec nos conseils, vous allez voir, ce n’est pas sorcier.

 

Il était une fois… une jolie liste de contacts

Avant de vous lancer tête baissée dans vos emails, commencez par vous pencher sur votre liste de contacts. Pour obtenir de nouvelles adresses, plusieurs options s’offrent à vous. Certaines approches sont tout à fait légales ? (comme l’inscription via votre site), d’autres moins ? (achat d’adresses via des tiers).  

Beaucoup d’expéditeurs trouvent leurs listes trop courtes et cherchent à les développer par tous les moyens, notamment en recontactant des utilisateurs inactifs depuis longtemps, en payant des tiers pour générer des leads, en utilisant des identifiants email collectés sur les réseaux sociaux sans widget d’inscription, etc. Pour bon nombre de marketeurs, plus la liste contient de contacts, plus ils pourront attirer de visiteurs sur leur site et plus ils réaliseront de ventes.

La tentation est forte, on sait. Mais Mailjet est là pour vous convaincre de ne pas y céder.

opt-in 2
 

En utilisant un système d’inscription “opt-in” digne de ce nom, vous savez que les contacts de votre liste ont bien accepté de recevoir vos emails. En d’autres termes, votre marque et votre offre les intéressent. Il y a donc peu de chances qu’ils se désinscrivent une fois la folie des fêtes terminée. Se faire larguer juste après Noël, ça ne fait plaisir à personne.

Et ce n’est pas tout. L’inscription en opt-in, c’est bien, mais c’est encore mieux si vous proposez un processus d’abonnement en 2 étapes, plus connu sous le petit nom de “double opt-in”. En effet, si vous n’utilisez pas de procédé de double confirmation, de fausses adresses pourraient s’immiscer dans votre liste et nuire à votre réputation d’expéditeur et à vos taux de délivrabilité. Vous pouvez également ajouter un module CAPTCHA à la page d’inscription pour vous débarrasser des spambots.

Ici, c’est votre crédibilité en tant qu’expéditeur qui est en jeu. C’est simple : si vous n’utilisez pas de processus d’inscription, vous êtes un spammeur (à peu près partout dans le monde). Et une fois que vous êtes considéré comme suspect, il est très difficile de repasser du bon côté de la force. Dans tous les cas, pour assurer la longévité de votre liste de contacts, qui dépend directement de la force de vos relations avec vos clients. Assurez-vous donc de créer des liens forts pour garantir la croissance de votre chiffre d’affaires. La fidélité de vos clients se traduira par des résultats concrets.  

Pour éviter une visite du père Fouettard, voici quelques conseils qui vous aideront à gérer votre système d’inscription de manière optimale.

 

L’emailing opt-in : comment faire ?

Créer une liste de contacts, c’est comme adopter un chiot : bien sûr, vous êtes surexcités au début lorsqu’ils sont petits et mignons, mais vous êtes là pour créer des liens avec eux sur le long terme.

opt-in 3

(Bon, peut-être pas celui-là…)

Pour faire de l’emailing opt-in correctement, rien de plus simple, voici les trois étapes à suivre :

  1. Ajoutez des widgets d’abonnement partout (mais assurez-vous qu’ils ne sont pas préremplis, car cela constituerait une inscription forcée, et pourrait nuire à votre délivrabilité) :
  • à votre page d’accueil ;
  • à votre processus de commande ;
  • à vos pages sur les réseaux sociaux.

Si vous voulez encore développer vos listes de contacts, vous pouvez consulter nos multiples ressources à ce sujet, notamment notre guide dédié.

  1. Une fois vos utilisateurs abonnés, envoyez-leur un email contenant un lien pour leur demander de confirmer leur inscription. Même s’il s’agit d’un email transactionnel, misez sur le design pour renforcer votre image de marque et pour inciter les utilisateurs à cliquer sur le lien de confirmation.
  1. Envoyez un email de bienvenue chaleureux à vos nouveaux utilisateurs (ou mieux encore : une série d’envois automatisés) pour leur donner un aperçu de votre newsletter et leur permettre de définir leurs préférences.

 

Et voilà ! Votre nouvel ami vous suivra partout, mais si jamais l’envie lui prenait d’aller voir ailleurs (même ça n’arrivera jamais évidemment), laissez-lui la possibilité de se désabonner en intégrant un lien de désinscription à chacun de vos emails. Vous le savez, mieux vaut être seul que mal accompagné.

 

Comment gérer Noël… et l’après-Noël

Pour les fêtes de fin d’année, vous avez peut-être prévu d’augmenter la fréquence de vos envois. C’est une bonne idée, mais pour créer des liens pérennes qui survivront aux festivités, assurez-vous de respecter les attentes de vos clients et de moduler vos envois sur le long terme en fonction de leurs préférences. Ne vous inquiétez pas : nos relais SMTP peuvent prendre en charge de très importants volumes d’envoi ! Certains de vos clients apprécieront vos guides d’achat envoyés quotidiennement pour préparer Noël en décembre, mais en janvier, ils n’en auront plus besoin.

En plus, s’ils viennent juste de s’inscrire à votre liste pour profiter de vos offres de saison, vous ne pouvez pas savoir ce qui les intéressera le reste de l’année. Utilisez un sondage pour savoir à quelle fréquence ils souhaitent recevoir vos emails. Appuyez-vous également sur la segmentation pour créer des listes qui cibleront différents groupes de contacts en fonction de leurs préférences.

N’oubliez pas non plus de travailler vos contenus pour proposer plus de valeur ajoutée à vos lecteurs et vous assurer qu’ils ouvriront bien vos emails, même après les fêtes de fin d’année. Vous optimiserez ainsi l’engagement tout en minimisant les désinscriptions (votre pire cauchemar).

Un dernier conseil pour la route : parfois, même quand vous faites tout votre possible pour les séduire, vos contacts ne seront pas intéressés. Nettoyez votre liste de contacts régulièrement pour vous débarrasser des contacts inactifs depuis 3 à 6 mois afin d’améliorer votre taux de délivrabilité.

Voilà, vous disposez maintenant de tous les éléments dont vous avez besoin pour maximiser l’impact de vos communications au cours des fêtes de fin d’année. Souvenez-vous : les contacts, c’est pour toujours, pas seulement pour Noël.

giphy-5
 


Guide Pratique pour les fêtes

Dites-nous comment vous obtenez de nouveaux contacts et faites-nous part de vos stratégies d’engagement pour le reste de l’année. Tweetez en utilisant le hashtag #MailjetDelivers.