Denise Chan

C’est une évidence : les emoji apportent à un texte les nuances propres à la communication en face à face, qui passeraient autrement inaperçues ou qui pourraient être mal interprétées. Vous les utilisez pour faire passer un sarcasme de façon subtile ou pour adoucir un message qui pourrait sembler plus froid sans cet élément. Vous avez eu une panne d’oreiller et vous avez raté un rendez-vous ? Vous fêtez une victoire, par exemple un lancement de produit, avec votre équipe à distance ? Impossible de faire l’impasse sur les emoji.

Nous sommes certains que vos chaînes Slack, vos SMS et vos flux Twitter en regorgent, mais qu’en est-il des voies de communication plus traditionnelles dans le cadre professionnel ? Pour découvrir la place accordée à ces icônes dans les boîtes mail pros, nous avons demandé à 500 professionnels comment ils les utilisaient dans leurs échanges avec leurs collègues.

emoji_gif

Les femmes sont plus susceptibles d’utiliser les emoji

La principale différence d’utilisation a été observée entre les genres. 50% des femmes ont déclaré être plus susceptibles d’envoyer un email avec des emoji après en avoir reçu un qui en contenait. Les hommes ont plus tendance à dire que l’utilisation d’emoji est inappropriée dans le cadre d’un email professionnel.

Nous avons décidé d’approfondir nos recherches et il semblerait que la science confirme ces tendances. Des études ont montré que les hommes sécrétaient moins d’ocytocine, l’hormone de rapprochement affectif, que les femmes. Ce qui laisse entendre que les femmes créent plus facilement des relations étroites avec leurs collègues. Cette différence explique peut-être pourquoi les femmes ont répondu qu’elles utilisaient plus facilement des emoji pour transmettre des émotions.

La génération Y en recherche de preuve sociale

Compte tenu du temps que passent les jeunes de la génération Y sur leurs téléphones (14,5 heures par semaine), on pourrait s’attendre à ce que leurs emails professionnels soient remplis d’emoji. Or, ça n’est pas vraiment le cas. Pourtant, après avoir vu certaines grandes marques s’adapter à la tendance, on assiste à un véritable changement de stratégie chez de grandes groupes s’adressant désormais principalement à la génération Y à l’aide de visuels. La Maison Blanche a récemment publié un rapport débordant d’emoji, et Goldman Sachs a expliqué les habitudes de consommation des jeunes en utilisant toute une série d’emoji. Les plus jeunes adeptes des technologies parlent couramment « l’emoji » et certains vont jusqu’à dire qu’on assiste à la naissance d’un nouveau langage.

millennials

Avec tout ce battage, on serait tentés de croire que la génération Y a transposé cette habitude au monde du travail, n’est-ce pas ? Pourtant, ça n’est pas ce que l’on constate. S’ils sont plus susceptibles que leurs aînés de recevoir des emails pros contenant des emoji, 50% des jeunes ont déclaré qu’ils auraient davantage tendance à inclure des emoji leurs messages s’il s’agissait de répondre à un email en contenant déjà. Il semblerait donc que cette génération émette encore quelques réserves concernant l’intégration d’un langage visuel décontracté dans le cadre professionnel. Ils recherchent plutôt une confirmation sociale ou utilisent les emoji avec leurs amis au travail, mais initieront rarement leur utilisation dans le cadre d’un emailing professionnel.

Pas tous convaincus

office

Pour le reste d’entre nous, nous ne sommes dans l’ensemble pas très emballés par l’utilisation des emoji au travail. Pas moins de 88% des sondés ont précisé qu’ils trouvaient les emails professionnels moins crédibles lorsqu’ils contenaient des emoji. Un résultat étonnamment uniforme dans tous les secteurs.

Notre conseil pour utiliser les emoji ? N’ayez pas peur de tâter le terrain. Commencez tout doucement en utilisant l’une de ces icônes :) ou ;) , ou suivez le mouvement en répondant à un emoji par une autre emoji. Elles peuvent s’avérer très utiles dans le contexte professionnel si vous parvenez à trouver un bon équilibre crédibilité/proximité.

Que pensez-vous de nos découvertes ? Qu’en est-il dans votre environnement professionnel ? Combien d’emoji avez-vous utilisées au travail aujourd’hui ? Racontez-nous tout en nous laissant un commentaire ci-dessous.