Kasey Steinbrinck

//

Avez-vous des cauchemars à l’idée que vos emails s’affichent de manière catastrophique en mode sombre ? Ou votre équipe a-t-elle surmonté la peur du noir pour les emails ? Les résultats de notre nouvelle enquête sur le mode sombre révèlent ce qui empêche les experts en email marketing de dormir.

Le mode sombre ou « dark mode », de plus en plus populaire, soulève des défis intéressants pour de nombreux concepteurs et développeurs. Mais dans le monde de l’emailing, la complexité des défis posés par le mode sombre peut se révéler être un véritable casse-tête.

Nous étions curieux de savoir si les équipes marketing, au moment de concevoir et de développer des campagnes emailing, pensaient au mode sombre ou pas du tout. Si les fondamentaux de l’email en mode sombre sont bien pris en compte, quels problèmes engendrent le plus de frustration ?

Pathwire a collaboré avec Ascend2 sur une enquête sectorielle que nous appelons Email After Dark. Découvrez les principales conclusions de l’enquête dans l’infographie ci-dessous.

Principales conclusions de l’enquête Email After Dark

Infographie des résultats de l'enquête sur le mode sombre pour les emails

Faire la lumière sur l’enquête sur le mode sombre

Examinons de plus près ce que l’enquête Email After Dark révèle sur l’état du mode sombre et de l’email marketing. Nous nous sommes entretenus avec Megan Boshuyzen, développeuse emailing senior chez Pathwire, et François Sahli, graphiste senior, afin d’obtenir leurs avis et conseils.

Qui se préoccupe du mode sombre ?

Seuls 11% des spécialistes du marketing interrogés dans le cadre de notre enquête indiquent toujours tenir compte du mode sombre. Toutefois, cela ne donne pas une image précise de l’adoption de celui-ci. Seulement 28% des personnes interrogées ont déclaré qu’elles ne prévoyaient pas du tout de prendre en compte le mode sombre.

En d’autres termes, 72% des experts en marketing que nous avons interrogés pensent au mode sombre pour leurs emails. Ils sont 44 % à concevoir des emails spécifiquement pour le mode sombre au moins de temps en temps. Ces chiffres laissent entendre qu’ils créent ou utilisent des modèles compatibles avec le mode sombre. Cela peut également signifier qu’ils codent des emails séparés pour ceux qui préfèrent le mode clair ou le mode sombre.

« Les résultats de cette enquête montrent que le mode sombre est plus qu’une simple tendance », explique la développeuse Megan Boshuyzen. « Les emails en mode sombre ne sont pas près de disparaître. »

Les données de Google Trends le confirment. Observez le graphique illustrant l’intérêt pour la recherche « emails en mode sombre » ces cinq dernières années.

Graphique Google Trends des recherches pour « emails en mode sombre »

L’enquête Email After Dark a également révélé que les responsables marketing des petites entreprises étaient moins enclins à envisager le mode sombre que ceux des grandes entreprises.

En règle générale, le responsable marketing d’une petite entreprise assume de multiples responsabilités, ce qui ne lui permet pas de consacrer de temps à la conception d’emails en mode sombre. En outre, les petites entreprises sont moins susceptibles d’avoir un développeur spécialisé dans l’emailing pour les aider.

Le mieux, pour ces marketeurs, est d’utiliser des modèles d’emails qui conviennent aussi bien aux utilisateurs en mode clair qu’en mode sombre.

Principaux défis des emails en mode sombre

Quelle que soit la taille de l’entreprise ou le public visé (B2C ou B2B), les résultats de notre enquête font ressortir certains défis communs liés au mode sombre.

Optimiser les logos et les images pour le mode sombre

Parmi les trois problèmes les plus fréquents, indépendamment de la taille de l’entreprise ou du public visé, figure la difficulté d’afficher correctement les logos et les images en mode sombre.

En matière de logos et de graphiques, il est conseillé d’utiliser des fichiers PNG à fond transparent. Cela permet d’éviter une icône ou un logo disgracieux encadré par une bordure blanche en mode sombre. Cependant, cette solution peut également créer un problème. En effet, si certaines composantes de votre logo sont noires, elles risquent de disparaître sur un fond plus sombre.

L’ajout d’un effet lumineux ou d’une ombre portée au logo est une solution rapide et souvent recommandée. Toutefois, des graphistes comme François Sahli hésitent à recourir à cette technique, jugée amateur. De nombreuses directives de marque interdisent strictement l’ajout de reflets et d’ombres aux logos.

L’ajout d’effets lumineux et d’ombres portées est un procédé à proscrire dans le cadre de la conception d’un logo. C’est un sujet un peu délicat.

Francois Sahli

Graphiste senior chez Pathwire

Voici les alternatives proposées par François et Megan :

  1. Placez le logo sur un graphique d’en-tête reprenant une couleur de la marque et qui demeurera identique en mode sombre. Assurez-vous que l’en-tête et le logo garantissent une expérience mobile acceptable. Il est possible que le logo paraisse très petit sur un appareil mobile.
  2. Utilisez la requête CSS @media (prefers-color-scheme) et appliquez des classes pour afficher ou masquer le logo souhaité. Attention, la requête média prefers-color-scheme n’est pas prise en charge par Gmail et certaines versions d’Outlook.
  3. Placez le logo sur un dégradé qui se fond progressivement dans l’arrière-plan de l’email. Gardez à l’esprit que l’utilisation d’un dégradé avec un logo peut ne pas convenir à tous les designs d’emails ou ne pas respecter les directives de style de votre marque.

 

Optimiser le code des emails pour le mode sombre

Les difficultés de codage liées aux emails en mode sombre arrivent en deuxième position parmi les défis les plus cités dans l’enquête. Or, ce problème ne figure dans le top 3 que pour les entreprises de taille moyenne. Les petites entreprises sont moins susceptibles d’optimiser le code des emails et les grandes entreprises maîtrisent peut-être déjà le mode sombre.

Si des développeurs emailing travaillent sur les campagnes avec votre équipe marketing, il est possible d’ajuster votre code afin de créer une meilleure expérience pour les abonnés. Pour cela, il suffit d’utiliser la requête @media (prefers-color-scheme) pour offrir une expérience différente selon que la boîte de réception de l’abonné utilise des paramètres sombres ou clairs.

Notons toutefois que cela ne fonctionne malheureusement pas avec certains grands clients de messagerie tels que Gmail. À l’heure où nous écrivons ces lignes, seuls les clients qui utilisent WebKit comme moteur de rendu des emails en bénéficient.

Selon Megan Boshuyzen, les développeurs emailing doivent toujours s’efforcer d’offrir une expérience optimale aux abonnés. Malgré l’absence d’une large prise en charge, l’utilisation de @media (prefers-color-scheme) fonctionnera pour de nombreux abonnés consultant leurs emails sur des appareils Apple. Cela vaut donc la peine de prendre le temps d’ajouter le code.

Il existe également certaines corrections de code spécifiques au mode sombre pour Gmail et Outlook qui permettent d’optimiser l’expérience en boîte de réception des autres abonnés. Cependant, François et Megan nous rappellent qu’à un moment donné, il faut passer à autre chose et appuyer sur le bouton Envoyer.

La perfection au pixel près n’existe pas dans le monde de l’emailing. L’objectif doit être d’offrir la meilleure expérience possible aux abonnés.

Megan Boshuyzen

Développeuse emailing chez Pathwire

François ajoute que vos abonnés ne compareront probablement pas le design de vos emails dans différentes boîtes de réception. Dans la mesure du possible, privilégiez la cohérence, mais ne vous souciez pas des détails.

« Si on constate de petites divergences en mode sombre, ce n’est pas la fin du monde », dit François.  « Tant qu’il ne s’agit pas d’un élément très important de l’email, il n’est peut-être pas utile de faire autant d’efforts. »

Assurer le respect de la marque dans les emails

Les inquiétudes concernant l’image de la marque dans les emails en mode sombre figurent également en haut de la liste des défis relevés dans l’enquête. Un tiers des répondants estiment que c’est un problème. Ce pourcentage est sensiblement le même pour toutes les tailles d’entreprise.

Puisque certains clients de messagerie inversent les couleurs d’un email, il peut sembler que l’expérience de la marque en mode sombre échappe à tout contrôle. C’est peut-être la raison pour laquelle notre enquête a révélé que 31 % des experts en marketing considèrent l’inversion automatique des couleurs comme l’un des plus grands défis du mode sombre.

Certains clients de messagerie inversent toutes les couleurs d’un email, tandis que d’autres ne les inversent que partiellement (généralement l’arrière-plan et le texte). Dans le cas d’une inversion complète, vous risquez d’obtenir des combinaisons de couleurs étranges, qui peuvent totalement dénaturer l’image de la marque.

François conseille aux experts en email marketing de simplifier le plus possible les designs. De cette façon, vous aurez moins de problèmes avec l’inversion des couleurs.

« Lorsque les éléments CSS d’un email sont majoritairement en noir, blanc et couleurs neutres, vous pouvez toujours y ajouter les couleurs de votre marque avec des éléments tels que des logos, des illustrations et des icônes », explique François. « Ceux-ci ne seront pas inversés, ce qui vous permettra de rester plus proche de votre image de marque réelle. »

Observez comment Nike utilise un design simple en noir et blanc pour créer des expériences idéales dans les emails en mode clair et en mode sombre.

Emails de Nike mettant en scène des athlètes féminines en mode clair et sombre

François précise par ailleurs qu’il convient de faire attention à un élément important des emails, à savoir les boutons CTA. Ceux-ci sont généralement codés pour afficher une couleur de marque spécifique qui peut ne pas être idéale lorsqu’elle est inversée.

Le mode sombre étant plus qu’une tendance passagère, Megan et François pensent qu’il serait judicieux de commencer à inclure des options de mode sombre dans les guides de style et les systèmes de conception des marques. Si vous repensez les couleurs de votre marque ou si vous créez une nouvelle image de marque, intégrez le mode sombre à vos discussions. Cette démarche sera bénéfique aussi bien pour la création d’emails que pour le développement Web et le développement d’applications avec une interface utilisateur en mode sombre.

Pourquoi tester les emails en mode sombre ?

L’enquête Email After Dark a révélé que 36% des marketeurs testent systématiquement les emails en mode sombre ou les prévisualisent avant de les envoyer. C’est plus du triple des 11 % qui déclarent toujours concevoir et développer des emails spécifiquement pour le mode sombre.

Parmi ceux qui déclarent concevoir leurs messages en mode sombre au moins de temps en temps, 62 % disent qu’ils testent ou prévisualisent toujours leurs messages. Tester avant de lancer une campagne emailing, c’est comme se projeter dans l’avenir. C’est le meilleur moyen de détecter les éventuels problèmes liés au mode sombre avant qu’il ne soit trop tard.

Il existe deux façons de tester vos emails en mode sombre :

  1. Envoyez manuellement l’email à différents appareils et boîtes de réception et visualisez-les en mode sombre.
  2. Confiez la tâche à une plateforme de test d’emails ultramoderne pour prévisualiser vos emails de manière fiable sur tous les principaux clients et appareils.

 

Les tests manuels prennent souvent un temps considérable et ne sont pas toujours fiables. Ils consistent généralement à trouver des personnes dans l’entreprise qui possèdent un certain type de téléphone et peuvent accéder à un certain fournisseur de messagerie. Il faut également demander à ces collègues d’activer les paramètres du mode sombre.

Email on Acid by Pathwire est une plateforme de préparation des emails assistée par l’IA qui permet de prévisualiser avec précision les emails sur les principaux clients de messagerie. Elle propose notamment des prévisualisations d’emails en mode sombre qui vous aident à détecter les problèmes de conception et les inversions de couleurs disgracieuses avant que vos abonnés ne les voient.

Exemple de prévisualisation d'email en mode sombre d'Email on Acid

Les problèmes de mode sombre peuvent empêcher un segment de votre liste d’interagir avec vos emails. Si les abonnés ne peuvent pas lire le texte ou voir un CTA, ils ne pourront pas interagir. C’est pourquoi 28% des personnes interrogées considèrent que la baisse de l’engagement est un défi. En testant les emails en mode sombre, vous évitez ce risque.

6 recommandations pour les emails en mode sombre

Voici un récapitulatif des conseils de Megan et François aux développeurs et concepteurs d’emails :

  1. N’ignorez pas le mode sombre : une partie importante de votre liste de contacts consulte probablement les emails en mode sombre. Ne pas en tenir compte pourrait donner un avantage à la concurrence.
  2. Utilisez des modèles adaptés au mode sombre : ce conseil s’adresse aux experts en marketing dépourvus de connaissances en codage et qui utilisent un éditeur d’emails en glisser-déposer.
  3. Trouvez un logo en mode sombre qui vous convient : vous devrez peut-être faire un compromis sur l’ajout d’un effet lumineux ou faire preuve de créativité avec une solution différente pour les logos en mode sombre.
  4. Commencez à intégrer @media (prefers-color-scheme) : cela vous permet d’optimiser l’expérience de nombreux abonnés en matière d’emails en mode sombre.
  5. Privilégiez une conception simple des emails : vous éviterez les inversions de couleur disgracieuses et non conformes à la marque.
  6. Incluez les formats en mode sombre dans les directives de la marque : élaborez une stratégie claire pour relever le défi des emails en mode sombre. Définissez les caractéristiques du mode sombre pour votre marque. Vous pouvez notamment créer une bibliothèque d’éléments emailing qui fonctionnent en mode sombre.

 

Les experts en email marketing s’intéressent de plus en plus au mode sombre. L’enquête Email After Dark a révélé que 28% d’entre eux ont l’intention de commencer à concevoir et à développer des emails pour ce mode. Ne faites pas partie des marques qui se retrouvent dans l’ombre. Commencez à réfléchir à la manière dont vous pouvez relever ces défis et à tester les emails en mode sombre.

Vous ne voulez rien perdre des tendances en matière d’email marketing ? Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez notre contenu dans votre boîte de réception toutes les deux semaines.