Mary Dolan

// Content Marketer

Vous passez des heures à travailler sur une super campagne emailing pour la Saint-Valentin, en utilisant les éléments qui avaient bien fonctionné l’année dernière, puis vous l’envoyez, confiant(e)… Malheureusement, vous vous rendez compte que votre stratégie de l’an passé ne fonctionne déjà plus cette année. Vous avez déjà rencontré ce problème ?

Les besoins et les comportements des consommateurs évoluent en permanence, particulièrement en ce moment. Dans ce contexte, il peut être compliqué de suivre les tendances emailing vous permettant d’améliorer l’engagement de vos contacts. Pour obtenir des informations utiles et trouver des stratégies performantes, la meilleure technique est d’interroger directement les utilisateurs du monde entier. En connaissant leurs habitudes et leurs préférences, vous pourrez leur offrir ce qu’ils attendent en 2021.

Chez Mailjet by Pathwire, c’est exactement ce que nous avons fait. En décembre dernier, nous avons mené une enquête auprès de 2 000 utilisateurs pour savoir comment ils interagissent avec les emails et ce qu’ils apprécient dans les communications de marque. Dans cet article, nous allons vous présenter les habitudes des utilisateurs en matière d’email et les points à retenir pour renforcer l’engagement de votre audience et optimiser votre stratégie emailing en 2021. Vous pouvez télécharger notre rapport ici pour consulter les résultats complets de cette étude.

Les bases sur la manière dont les utilisateurs interagissent avec leur boîte de réception personnelle

Il est impossible d’obtenir une réponse précise en posant simplement la question : « Comment interagissez-vous avec vos emails ? ». C’est pourquoi dans notre enquête, nous avons choisi de décomposer cette question globale en plusieurs questions ciblées pour mieux comprendre l’expérience des utilisateurs en matière d’email.

Combien d’adresses email les utilisateurs ont-ils ?

Commençons par le commencement. Combien d’adresses électroniques personnelles les gens ont-ils ? La majorité des utilisateurs en ont plus d’une. Notre enquête révèle que 72,4 % des répondants ont au moins deux adresses, et 31,7 % ont une adresse dédiée aux emails promotionnelles. La plupart des gens ont donc deux ou trois adresses email personnelles : l’utilisateur moyen aura par exemple une ou deux adresses personnelles, plus une autre pour les emails promotionnels.

Rapport - adresses email

Quels sont les principaux clients de messagerie et applications utilisés ?

Gmail ou Outlook ? Apple Mail ou navigateurs ? Comme la plupart des spécialistes du marketing le savent, cette question n’est pas anodine, car le support utilisé par les destinataires pour consulter leurs emails peut avoir un impact significatif sur la manière dont le message va être affiché.

Ici, pas de surprise : les plus gros clients de messagerie règnent toujours en maître. 65,3 % des personnes interrogées utilisent Gmail, ce qui en fait le client de messagerie le plus utilisé dans l’ensemble. En deuxième position, on a Yahoo! aux États-Unis et Outlook en Europe. Pour consulter leurs emails, les utilisateurs privilégient les applis et les appareils mobiles.

À quelle fréquence les utilisateurs vérifient-ils leur boîte de réception personnelle ?

Combien de fois par jour consultez-vous votre boîte de réception ? Nous imaginons que vous consultez votre boîte de réception au minimum plusieurs fois par jour. Et beaucoup de gens font comme vous.

Selon notre enquête, 63 % des utilisateurs consultent leur boîte plus d’une fois par jour, et jusqu’à 25 % le font plus de cinq fois par jour. Même le dossier spam, dont on pourrait penser qu’il est facilement négligé, fait l’objet d’une attention fréquente : 67,5 % des utilisateurs le consultent au moins une fois par semaine, et près de 40 % le consultent tous les jours.

Depuis quelques années, les expéditeurs sont de plus en plus préoccupés par les onglets Gmail : aujourd’hui, ils mettent tout en œuvre pour éviter de se retrouver dans l’onglet « Promotions ». Cependant, notre étude révèle que près de la moitié des utilisateurs de Gmail n’ont pas activé la fonction onglets sur leur compte. Et parmi ceux qui l’utilisent, 79,7 % vérifient l’onglet Promotions au moins une fois par semaine, et 51 % le font tous les jours.

À quel moment de la journée les utilisateurs consultent-ils leurs emails ?

En ce qui concerne les heures où les gens consultent leurs emails, les résultats ne sont pas très surprenants. La plupart des utilisateurs consultent leurs emails à différents moments de la journée, ce qui signifie qu’il n’y a pas vraiment de « bon » moment pour envoyer vos campagnes. Nos autres recherches ont montré que 15 h UTC était la meilleure heure pour maximiser le taux d’engagement (ouvertures et clics), ce qui correspond à 16 h en France, entre autres. Vous pouvez voir les habitudes des utilisateurs en matière de consultation des emails dans notre tableau ci-dessous.

Rapport - Moment de consultation

Donc, maintenant que vous savez comment les gens interagissent avec leurs emails, comment faire pour qu’ils ouvrent vos messages ?

Retrouvez le rapport complet
Découvrez les enseignements à tirer pour renforcer l’engagement de votre audience et
optimiser vos communications par email.

Téléchargez le rapport gratuitement

Nos conseils pour optimiser votre stratégie emailing

Nos recherches montrent que près de 70 % des Français reçoivent chaque jour plus de 10 emails sur leur adresse personnelle, dont près de 15 % plus de 50 emails. Les boîtes de réception étant si encombrées, comment faire pour que les gens s’inscrivent à vos listes de diffusion et ouvrent vos emails ? Et comment les convertir ? Voici quelques éléments à garder à l’esprit.

Pour quelles raisons les utilisateurs s’inscrivent-ils à la liste de diffusion d’une marque ?

Les gens veulent entendre parler des marques. En effet, notre enquête révèle que 78,5 % des gens veulent avoir des nouvelles de leurs marques préférées au moins une fois par semaine, tandis que plus de la moitié souhaitent des interactions encore plus fréquentes. L’email reste l’un des canaux de communication privilégiés, aux côtés du site Web des marques et de leurs réseaux sociaux. Il est donc essentiel de comprendre ce qui motive les inscriptions et les désinscriptions pour fournir aux clients les messages qu’ils recherchent.

La majorité des gens s’inscrivent à des emails afin de bénéficier d’avantages exclusifs. 56,4 % des personnes interrogées déclarent s’inscrire pour recevoir régulièrement des offres spéciales, et 52,5 % s’inscrivent à des newsletters pour bénéficier d’une réduction ponctuelle.

En outre, les utilisateurs n’hésitent pas à se désabonner et à signaler les messages comme spams. 51,7 % se désabonneront ou marqueront comme spam les emails non sollicités. Les marques doivent donc être prudentes dans leurs pratiques d’envoi pour garder une bonne liste d’abonnés. Parmi les principales raisons de désabonnement, on trouve les noms d’expéditeurs méconnaissables et les contenus non pertinents.

Quelles sont les raisons qui poussent les utilisateurs à ouvrir leurs emails ?

Comme mentionné précédemment, près de 15 % des Français reçoivent plus de 50 emails par jour sur leur adresse personnelle, ce qui signifie que la concurrence dans la boîte de réception est féroce. Pour se démarquer et attirer l’attention de leurs destinataires, les marques doivent donc comprendre comment les utilisateurs consultent leur boîte et connaître les facteurs qui les incitent à ouvrir leurs emails.

Notre enquête révèle que la plupart des utilisateurs vérifient leur boîte de réception de haut en bas (c’est-à-dire des emails les plus récents au plus anciens), et 88,7 % des utilisateurs affirment qu’il est important pour eux de reconnaître l’expéditeur avant d’ouvrir un email. Pour améliorer l’engagement, vous devez faire en sorte que votre public vous connaisse et se souvienne de vous.

Le contenu personnalisé est un autre avantage clé pour encourager les utilisateurs à ouvrir vos emails. 43,6 % des utilisateurs indiquent qu’un message qui suggère que le contenu est personnalisé en fonction de leurs intérêts est un facteur « très important » pour déterminer s’ils vont l’ouvrir, plus que les réductions (38,4 %) et les offres limitées dans le temps (32,9 %).

Rapport - Raisons ouverture

Comment les utilisateurs interagissent-ils avec les emails B2C les plus fréquents ?

Envoyez-vous actuellement des emails de réduction, des messages d’anniversaire, des emails personnalisés ou des rappels de panier abandonné ? Dans le cadre de nos recherches, nous avons demandé aux utilisateurs comment ils interagissaient avec ces campagnes afin de comprendre leur efficacité. Que font-ils de ces messages ? Sont-ils ouverts et supprimés aussi sec ? Sont-ils lus attentivement ? Les codes promo sont-ils utilisés ?

La plupart des gens s’inscrivent à des listes de diffusion de marques pour obtenir des offres et des réductions. Il n’est donc pas choquant de constater que près de 90 % des utilisateurs lisent les emails de réduction qu’ils reçoivent et cliquent immédiatement ou le garde pour plus tard, contre 75 % pour les emails personnalisés et 85 % pour les emails d’anniversaire. Les réductions attirent l’attention et, lorsqu’elles sont vraiment pertinentes, elles s’imposent comme la meilleure méthode pour convertir de nouveaux utilisateurs ou convaincre les utilisateurs actuels indécis.

Dans quelles situations les utilisateurs préfèrent-ils recevoir un SMS plutôt qu’un email ?

Vous vous demandez peut-être s’il vaut vraiment la peine de concentrer vos efforts sur l’emailing pour augmenter les conversions. Qu’en est-il des SMS ? Nous nous posions aussi cette question, donc nous avons demandé aux utilisateurs dans quels cas ils préféraient recevoir des communications par SMS plutôt que par email. Vous pouvez voir leurs réponses dans le graphique ci-dessous.

Rapport - SMS

Alors que les notifications par SMS gagnent du terrain, l’emailing reste le moyen de communication privilégié avec 25,6 % des répondants qui indiquent que l’email reste leur canal préféré pour recevoir les différents types de communications de la part des marques.Par conséquent, il est judicieux de concentrer vos efforts sur l’emailing. Comme il s’agit d’un canal très utilisé et apprécié, vous aurez plus de chances d’obtenir des conversions nouvelles et récurrentes.

Ce qu’il faut retenir

Toutes ces informations sont intéressantes, mais comment faire pour les appliquer à votre stratégie d’emailing ?

Voici ce que vous devez garder à l’esprit pour votre emailing en 2021 :

  • Veillez à ce que vos emails s’affichent bien sur tous les appareils et les clients de messagerie, afin de couvrir un maximum d’utilisateurs. Gmail est le principal client de messagerie, donc assurez-vous de bien comprendre ce qui compte le plus pour l’envoi d’emails vers Gmail.
  • La plupart des gens consultent leurs emails à différents moments de la journée, mais il y a de légères différences selon les pays. Téléchargez le rapport complet pour découvrir la meilleure heure d’envoi dans vos marchés et adapter votre stratégie en conséquence.
  • Utilisez des outils comme Send Time Optimization et Time Zone Optimization pour trouver automatiquement l’heure d’envoi idéale pour les différents contacts de votre liste et envoyer vos emails au moment où ils auront le plus de chances d’être lus. Comme ça, votre email sera positionné tout en haut de la boîte de réception à l’heure la plus propice aux interactions.
  • Les expéditeurs se livrent une lutte sans merci dans les boîtes de réception surchargées, c’est un fait. Pour vous assurer que vos abonnés voient et ouvrent vos messages, faites en sorte qu’ils vous reconnaissent. Utilisez un nom d’expéditeur récurrent et facile à identifier afin que vos contacts sachent que c’est vous.
  • Pour encourager les utilisateurs à s’abonner, les réductions avantageuses sont très efficaces. Elles peuvent attirer une grande partie des nouveaux utilisateurs qui s’inscrivent précisément pour bénéficier d’offres spéciales.
  • Proposez un contenu pertinent et personnalisé qui maintiendra l’engagement et encouragera les destinataires à rester abonnés. Les réductions et les offres peuvent encourager les abonnements, mais c’est le contenu personnalisé en fonction des intérêts du client qui incitera les gens à ouvrir vos emails. Exploitez les données relatives au profil et aux comportements de vos contacts pour vous assurer que vos messages sont pertinents et utiles.
  • Pour la conversion, misez sur l’emailing. Le SMS se démocratise, mais l’emailing reste le moyen de communication préféré. Donnez aux utilisateurs la possibilité d’indiquer leur canal de communication préféré ou associez vos emails de notification d’expédition et de livraison et vos rappels de rendez-vous à des SMS pour vous assurer qu’ils sont bien lus et offrir une expérience client encore meilleure.

 

Conclusion

Les conseils présentés dans cet article proviennent de notre rapport de recherche. Vous pouvez télécharger la version complète ici pour voir toutes nos conclusions.

L’optimisation de votre stratégie d’emailing dépend également de la qualité du prestataire que vous choisissez. Et à notre humble avis, Mailjet by Pathwire s’impose comme le partenaire de confiance qu’il vous faut. Chez Pathwire, nous savons que l’emailing est une activité complexe, et nous mettons tout en œuvre pour vous faciliter la tâche. Ne vous inquiétez pas, nous nous occuperons des problèmes difficiles, et de votre côté, vous pourrez vous concentrer pleinement sur la croissance de votre entreprise. Pour en savoir plus sur Pathwire et notre mission, consultez notre site Web et découvrez ce que nous faisons.

Inscrivez-vous à notre newsletter pour rester au courant des dernières tendances et découvrir comment créer des relations captivantes et pérennes avec vos destinataires.