Patrika Cheston

Si vous lisez le blog de Mailjet régulièrement, vous savez sûrement qu’il est essentiel de n’utiliser que des listes de contacts que vous aurez établies vous-même, et qu’il faut absolument proscrire l’achat de données et autres pratiques de black-hat similaires. Même si l’application des bonnes pratiques de l’emailing prend du temps, croyez-nous, le résultat en vaut la chandelle.

Pour parler de success stories autour de l’emailing, nous avons échangé avec Loïc Le Meur, serial entrepreneur à succès et blogueur français. Comme vous le savez peut-être, il a commencé sa carrière entrepreneuriale en France, en fondant une multitude de startups, dont l’essentiel a depuis été absorbé par de plus grosses entreprises. Après un déménagement à San Francisco, il lance sa startup Seesmic, qui sera rachetée en 2012 par Hootsuite. Il est également connu pour avoir co-fondé la conférence LeWeb, centré sur l’innovation technologique.

Mais pourquoi l’email ?

Comme on peut l’imaginer, suite à ses différents succès, Loïc Le Meur a bénéficié d’une certaine attention de la part du public. Mais même avec ses 100 000 followers sur Twitter, la communication sur les réseaux sociaux ne le satisfaisait pas particulièrement, notamment lorsqu’il a commencé à travailler sur Leade.rs, son nouveau projet, en novembre 2015. Il avait alors le sentiment que les algorithmes mis en place par les différentes plateformes déterminait et limitait ce que ses followers pouvaient voir. C’est pourquoi, à mesure que sa réputation personnelle et professionnelle croissait et alors qu’il créait sa nouvelle entreprise de zéro, il a souhaité s’affranchir de ces restrictions. Comme de nombreux entrepreneurs, Loïc Le Meur est un habitué de l’expérimentation. C’est pourquoi il a choisi l’email comme nouveau canal de communication privilégié pour partager et diffuser ses informations.

Qui sont ses cibles ?

Sans aucune liste de contacts pour commencer, il a d’abord commencé par entrer en contact avec ses bases de 200 000 abonnés sur Facebook et 100 000 followers sur Twitter. Son message est simple : « Je crée une nouvelle entreprise à partir de rien. Inscrivez-vous à ma mailing list pour suivre cette aventure. »

Le message passe très bien, puisqu’en moins de 24 heures, il compte déjà 2000 inscriptions venant des deux réseaux sociaux. Cependant, Loïc Le Meur doit maintenant faire face à un nouveau défi : créer et envoyer efficacement ses emails. Novice dans ce domaine, il était à la recherche d’une solution accessible à tous, mais également capable de suivre ses progressions, tant en terme de volumes envoyés qu’en terme de compétences acquises liées à l’emailing. Ses recherches l’ont conduit à suivre une présentation sur Facebook Live donnée par Julien Tartarin, co-fondateur de Mailjet. C’est à ce moment qu’il a donné sa chance à Mailjet.

Que veulent recevoir ses destinataires ?

Sa liste en main, la prochaine étape de sa stratégie était de déterminer le contenu qu’il allait envoyer. C’est ainsi qu’il a décidé que la simplicité serait le maître-mot et l’objectif principal de sa newsletter. En choisissant un design minimaliste, essentiellement concentré sur le texte, il a ainsi recréé auprès de son lectorat l’impression d’un échange direct entre deux personnes. Ses contacts ont ainsi une vue directe sur le processus de création d’une startup et un suivi de la vie quotidienne d’un entrepreneur. Cette stratégie est finalement très proche de la tenue d’un blog, sous la forme d’une newsletter.

Screen Shot 2017-03-20 at 12.40.22 PM

Cette newsletter hebdomadaire est un résumé de la semaine écoulée, comprenant des retours directs sur les réussites et les échecs du projet. Il partage même parfois des extraits d’emails envoyés à ses investisseurs afin d’offrir à ses lecteurs une fenêtre directe sur les hauts et les bas de la création et la croissance d’une entreprise à succès.

En créant ses campagnes avec l’éditeur de Mailjet, Passport, il a conçu son modèle d’email en toute simplicité, afin de le faire ressembler le plus possible à un email personnel. Il a également découvert les outils de suivi mis à disposition par Mailjet pour analyser ses taux d’ouvertures et de clics. « J’utilise les statistiques pour comprendre mes abonnés, notamment où ils cliquent. Les résultats sont parfois bien différents de ce à quoi je m’attends », explique-t-il. A partir de ces statistiques, Loïc Le Meur ajuste le message de ses objets d’email et l’agencement du texte de son message. Toujours dans sa logique de transparence, il partage ses statistiques d’emailing avec ses lecteurs, pour leur montrer quels objets d’email ont le mieux fonctionné.

Le jeu en vaut-il la chandelle ?

En se constituant une base d’abonnés à partir de ses canaux existant, et en envoyant un contenu pertinent et engageant, Loïc Le Meur compte aujourd’hui 32 000 abonnés à sa newsletter, un an après son premier envoi. Ce succès dépasse l’emailing, puisque sa newsletter lui permet de promouvoir les événements qu’il organise – le plus récent s’étant même déroulé à guichet fermé.

giphy (4)

Restez à l’écoute de notre blog pour en savoir plus sur l’expérience emailing de Loïc Le Meur et sur la façon dont il est parvenu à continuer à faire croître sa liste de contacts. Pour en savoir plus sur Loïc Le Meur, vous pouvez le suivre sur Twitter et Medium. Vous pouvez également vous inscrire à sa newsletter ici.

Quelles méthodes avez-vous utilisé pour faire croître votre liste de contacts ? Dites-le nous sur Twitter !

Suivez l’histoire de Mailjet !