Mailjet Team

Mailjet Team

Mesurer les performances d’une newsletter et les comparer avec les précédentes campagnes est une pratique tout à fait naturelle ! Par contre, aborder le sujet sous l’angle de l’emailing transactionnel est … moins évident.

Comment mesurer les performances de vos emails transactionnels ?1

Moins évident parce que les emails transactionnels sont habituellement envoyés depuis un système ne prenant pas en charge le tracking (CMS ou autre). Mais bien souvent, c’est aussi par manque d’intérêt, personne ne se souciant des performances de ceux-ci.

Pourtant, en mesurant l’efficacité de vos transactions il est possible d’optimiser vos emails transactionnels et de générer encore plus de ventes additionnelles. Si l’optimisation sera le sujet d’un prochain article, attardons-nous sur les différents points de tracking de l’emailing transactionnel.

Les points de mesure

  • Nombre d’emails envoyés : Bien plus que pour une newsletter, le nombre d’emails envoyés est une mesure indispensable puisqu’elle dépend du nombre de transactions générées. C’est un indicateur clef du niveau d’activité de votre business.
  • Taux d’ouverture : C’est la mesure la plus évidente lorsque l’on parle d’emails de confirmation. Mais attention, le taux d’ouverture n’est mesuré que lorsque les images de l’email sont affichées. Les résultats mesurés sont donc systématiquement en dessous de la réalité. 
  • Taux de clic : Suivant le type de transaction analysée, le taux de clic sera très différent. Il est d’ailleurs intéressant de catégoriser les différents types de liens afin de distinguer les clics liés à la transaction, les clics sur les promotions et les clics sur les recommandations produit. De cette manière, vous pourrez distinguer les performances de vos différents call-to-action.
  • Retour sur investissement : C’est une mesure qui est très rarement faite sur l’email transactionnel. Et pourtant, si vous valorisez ceux-ci avec des recommandations ou des promotions, il est indispensable d’en vérifier les performances.

Représentation des données

Comment mesurer les performances de vos emails transactionnels ?2
On l’a vu, les différents points de mesure de l’email transactionnel ne sont pas différent de ceux analysés pour l’email marketing. Lorsque vous envoyez une newsletter, vous pouvez vous permettre de relever les résultats après une semaine. Pour les emails transactionnels, c’est très différent. En effet, ceux-ci sont envoyés en continu, il est donc difficile de tirer des conclusions définitives sur les résultats. L’analyse doit se faire sur une base différente.

Il est surtout intéressant d’étudier la saisonnalité de l’email transactionnel afin des détecter les facteurs qui influencent les résultats analysés. Afin d’analyser cette saisonnalité, il peut être intéressant de représenter les résultats sur un graphique agrégeant les données par semaine. Ces données par semaine seront ensuite confrontées aux différents facteurs qui peuvent influencer les performances des campagnes (actions spécifiques, vacances, fêtes, …).

Pour conclure, le point central de l’analyse statistique de l’email transactionnel réside dans les variations de performance, entre les différents types d’emails et le niveau de réaction (ouverture, clic, …), mais surtout à travers le temps.