Michyl Culos

On vous le concède, c’est toujours un peu décourageant de se rendre compte que l’email qu’on vient d’envoyer a entraîné des désabonnements à votre base de contacts, et cela malgré toute votre bonne volonté. Mais ne prenez pas peur ! Si vous avez correctement suivi nos conseils pour définir une stratégie d’emailing performante, alors il n’y a pas le feu au lac.

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, un taux de désabonnement, s’il est raisonnable (moins de 0,2 %), ne signifie pas que votre dernier envoi est de mauvaise qualité. C’est tout simplement la traditionnelle « histoire de la vie » d’une base de contacts.

Gif Roi lion

Loin d’être gravée dans la roche, une base email évolue continuellement. Normalement, en parallèle des désinscriptions, vous devez compter de nouveaux abonnés qui viennent enrichir votre base et à minima compenser ces départs. Une base de contacts bien exploitée est en effet une base de contacts en croissance.

Si vous constatez que ce n’est pas votre cas, et que votre base email décroît, alors il est peut-être temps de revoir votre stratégie d’acquisition de contacts, de manière à pérenniser l’emailing comme une source de trafic qualifié et un moyen de générer durablement du business pour votre entreprise. Vous l’aurez compris, il est quasiment aussi important d’établir une stratégie durable de recrutement de nouveaux abonnés que de concevoir des campagnes emailing optimisées. Un travail de longue haleine qui s’apparente plus à un marathon qu’à un sprint.

4 façons d’enrichir votre base avec des contacts qualifiés

1/Transformer vos visiteurs en abonnés

Est-ce que tous les visiteurs de votre site Internet sont abonnés à votre newsletter ? Bien entendu, ce n’est pas le cas. La véritable question à se poser est la suivante : est-ce que vos visiteurs peuvent facilement s’abonner à vos communications ? En effet, s’ils visitent votre site internet, cela signifie qu’ils ont un intérêt pour votre entreprise et pour ce que vous proposez. Cependant, une partie de ces visiteurs n’est pas encore prête à passer à l’acte d’achat. Vous avez alors tout intérêt à rester en contact avec ces prospects en les incitant à renseigner un formulaire opt-in. En créant une « relation » avec ces prospects « froids », vous vous donnez une chance supplémentaire qu’ils pensent à vous lorsqu’ils seront plus avancés dans leur cycle d’achat.

Gif call me maybe
 

Même si chaque site Internet a ses spécificités, traditionnellement les emplacements qui performent le plus sont votre page d’accueil, la barre de navigation et vos articles de blog. Vous pouvez également utiliser en parallèle des outils dédiés à la collecte d’emails. Par exemple, SumoMe est un outil gratuit qui permet d’afficher automatiquement une fenêtre pop-up proposant un abonnement à votre newsletter lorsque le visiteur s’apprête à quitter votre site. Intégré avec Mailjet, ce type d’outil peut augmenter de 20 % vos inscriptions quotidiennes !

sumome

Le tout est de tester plusieurs positions, design et accroches, de manière à déterminer les meilleurs emplacements pour réaliser des propositions d’opt-in, sans que cela ne dégrade l’expérience utilisateur (test and learn).

2/Proposer des ressources Premium

Un autre moyen efficace de transformer vos visiteurs en abonnés est de proposer sur votre site Internet des ressources Premium. Ce qu’on appelle « Premium », ce sont des ressources qui apportent assez de valeur ajoutée pour l’internaute, de sorte qu’il soit enclin à renseigner un formulaire pour accéder à son contenu. Ces ressources Premium peuvent ainsi prendre plusieurs formes : livre blanc, webinar, étude de cas…

 

Rubrique Ressources

Cette approche, de plus en plus employée est pertinente, si et seulement si vos ressources Premium sont visibles auprès de vos potentiels prospects. Pour ce faire, vous pouvez, par exemple, créer une rubrique « ressources » dans la navigation de votre site : une bibliothèque en ligne qui référence dans une seule page toutes vos ressources Premium. Nous vous recommandons également d’insérer des « Call to Action » aux abords du contenu en lien avec vos ressources Premium. Par exemple, en bas de cet article vous trouverez un Call To Action qui vous dirigera vers notre guide sur la création et le développement organique d’une liste de contacts. Eh oui, on applique à nous-mêmes nos bonnes pratiques. « Pas folle la guêpe ! »

Pour terminer, vous pouvez également exploiter vos ressources Premium pour capter des contacts étrangers à votre audience naturelle. Partages sur les réseaux sociaux, tribunes externes, publicités… plus vous allez investir dans la promotion de ces contenus, plus les contacts générés seront nombreux et de qualité.

Attention toutefois à ne pas vous précipiter. En théorie, le téléchargement d’une ressource Premium ne vous donne pas l’autorisation d’inclure ces contacts dans vos campagnes d’emailing, à moins que ces derniers renseignent un champ opt-in dans vos formulaires.

Sur cette capture d’un formulaire de téléchargement d’un de nos guides, nous demandons cette autorisation à travers la checkbox ‘s’inscrire à la newsletter Mailjet’.

Checkbox Newsletter

3/Exploiter la profondeur des réseaux sociaux

‘Profiter de votre audience pour enrichir votre base de contacts, c’est bien. Recruter des abonnés qui ne vous connaissent pas encore, c’est mieux.’

 

On doit vous faire une confidence, chez Mailjet, en dehors du bureau, on passe beaucoup de temps sur les réseaux sociaux. Si c’est notre cas, ça l’est certainement aussi pour vos potentiels prospects. Facebook, Twitter ou encore Linkedin sont sans aucun doute une mine d’or à exploiter pour recruter des contacts qualifiés. Mais comment procéder ? En investissant tout simplement dans les publications sponsorisées.

Les paramètres de ciblage sur les réseaux sociaux sont si poussés que vous n’aurez aucune difficulté à cibler les profils idéaux de vos potentiels prospects, on vous le promet ! Articles de blog, promotions commerciales, livre blanc… seront alors visibles sur les réseaux sociaux et d’autres sources de contacts qualifiés viendront enrichir vos bases email. Loïc Le Meur, client et partenaire de Mailjet, a ainsi pu attirer plus de 1 500 nouveaux abonnés en seulement un an !

4/Recruter des contacts hors-ligne

recruter des contacts hors ligne

Si les opportunités du digital sont nombreuses, il ne faut pas non plus sous-estimer les possibilités d’interaction qu’offre la présence de votre entreprise hors ligne. Que votre société possède un réseau de boutiques physiques, que vous participiez à des salons ou encore à des conférences, chaque interaction avec un potentiel prospect ou un client est une nouvelle occasion d’enrichir votre base de contacts.

Prenons l’exemple d’une boutique de vêtements. En achetant un jean, on vous a certainement déjà proposé d’obtenir des réductions sur vos prochains achats, en échange de votre adresse email et de votre accord de recevoir des emails de l’enseigne. Une action qui semble anodine pour le client, mais qui vous permet d’enrichir votre base email, avec un contact plus que qualifié, puisqu’il est déjà client. Vous pouvez alors augmenter votre panier moyen, mais surtout améliorer la fidélisation de vos clients.

Pour résumer, enrichir votre liste de contacts n’est pas une action ponctuelle. Comme vous avez pu le constater, cela demande de mettre en place une stratégie évolutive et durable, afin d’entretenir votre base email. Mais le jeu en vaut la chandelle, n’est-ce pas ?

Si vous voulez approfondir ce sujet, nous avons rédigé un guide pratique qui détaille les différentes manières de développer naturellement une liste de contacts. On y aborde notamment les raisons pour lesquelles nous vous déconseillons d’acheter des bases emails, et comment exploiter ces nouveaux contacts pour les transformer en clients.

CTA guide liste de contacts organique

Vous avez déjà mis en œuvre une de ces stratégies ? Vous voulez partager avec nous vos difficultés ou vos astuces ? Rejoignez-nous sur Twitter pour en discuter. On adore papoter de ces sujets. :)

Gif discussion