Mary Dolan

// Content Marketer

À l’occasion de notre événement Email Camp 2020, Paresh Mandhyan, Directeur Marketing chez VWO, nous a enseigné beaucoup de choses sur l’optimisation des taux de conversion. De nombreuses stratégies s’offrent à vous dans le domaine de la conversion. Pour vous aider à y voir plus clair, nous vous présentons 3 approches particulièrement prometteuses.

 

Qu’est-ce que le taux de conversion et comment le mesurer

Avant de rentrer dans le vif du sujet, commençons par les bases. En marketing digital, le taux de conversion mesure le rapport entre les individus ayant réalisé l’action recherchée dans le cadre d’une campagne marketing et le nombre total d’individus touchés par la campagne. La nature de la conversion prise en compte dépend de la nature et des objectifs de la campagne.

Par exemple, pour une campagne emailing, le taux de conversion fait référence au taux de clics, c’est-à-dire au nombre de personnes ayant cliqué dans l’email par rapport au nombre de personnes l’ayant ouvert. Pour une landing page, il peut s’agir du nombre de personnes ayant rempli le formulaire de contact de la page par rapport au nombre de visiteurs total de la page.

Mesurer et optimiser ses taux de conversion est une composante essentielle de toute stratégie marketing. Pour atteindre de bons taux de conversion, il est essentiel de suivre les KPI de chaque campagne menée. Par exemple, s’il s’agit d’une campagne emailing, il vous faudra avoir accès aux statistiques de l’email envoyé afin de pouvoir analyser sa performance. Maintenant que nous savons cela, découvrons les approches permettant d’augmenter ses taux de conversion.

Stratégie n° 1 : boostez votre taux de conversion grâce aux tests A/B

Paresh nous rappelle que le marketing est une activité qui appelle à l’optimisation, et vos emails marketing ne font pas exception.

L’A/B testing est une technique qui consiste à tester différentes versions de votre email auprès d’un échantillon de votre liste de contacts, et d’envoyer la version la plus performante (selon le critère que vous aurez défini) à l’ensemble de votre liste de contacts. Les tests A/B peuvent ainsi vous aider à identifier précisément ce qui plaît le plus à vos destinataires. Vous pouvez tester des éléments tels que l’objet d’email ou le pré-header, mais aussi les textes ou encore les images contenus dans votre message. Il n’y a aucune limite aux éléments que vous pouvez tester.

Optimisation taux conversion test

Dans le cadre d’un test A/B, vous pouvez par exemple tester différents boutons call-to-action (CTA) auprès d’un échantillon de votre liste de contacts. Paresh nous a expliqué qu’il avait testé deux CTA différents au sein d’une de ses campagnes dont l’objectif était d’inciter les destinataires à entrer en contact avec ses équipes. Le premier était assez spécifique « Planifiez une consultation avec nos équipes », et le deuxième était plus vague « Répondez si vous avez besoin d’aide ». Le CTA spécifique s’est avéré plus efficace et a directement impacté les conversions générées par l’email.

Selon Paresh, ces types de tests vous permettent d’identifier les CTA, les images ou encore les objets d’email qui génèrent le plus de clics ou d’ouvertures, selon l’objectif principal que vous souhaitez atteindre. La version la plus performante auprès de votre échantillon de contacts est ensuite envoyée au reste de votre liste : vous savez que vos destinataires apprécieront votre campagne et vos emails auront plus de chances d’éveiller leur intérêt et de répondre à leur besoin. Tout le monde y gagne.

« En optimisant vos emails pour améliorer les opportunités [de conversion], vous finissez par obtenir encore plus d’opportunités, car vous proposez une meilleure expérience utilisateur. »

Besoin d’aide pour vous lancer dans les tests A/B ? Consultez notre guide dédié à l’A/B testing.

Stratégie n° 2 : utilisez la personnalisation et la segmentation

L’engagement joue un rôle clé lorsque vous souhaitez augmenter votre nombre de conversions. Pour pouvoir convertir vos destinataires, vous devez d’abord les captiver et les convaincre. Les emails répétitifs ou les argumentaires de vente non sollicités qui ne répondent pas à leurs besoins les laisseront de marbre.

Comme l’explique Paresh, c’est dans ce contexte que la personnalisation (l’ajout d’un élément spécifique au destinataire dans vos emails) et la segmentation (le ciblage de vos contacts sur la base de leurs propriétés ou de leur comportement) peuvent considérablement amplifier vos réussites. Avec ces deux stratégies, vous pouvez développer des relations authentiques avec les membres de votre public et leur montrer que vous êtes à l’écoute de leurs besoins.

« La personnalisation de base est une évidence, mais demandez-vous si votre email apporte de la valeur tangible au destinataire. En ajoutant de la valeur, vous obtiendrez de meilleurs résultats à long terme. »

Ici, vous pouvez en profiter pour vous impliquer réellement : ne vous contentez pas d’inclure le nom du destinataire dans vos emails ou d’envoyer des messages d’anniversaire génériques. Prenez le temps d’identifier les besoins et les attentes réels de votre public (par exemple grâce aux tests A/B) et faites le nécessaire pour les satisfaire.

Pour créer un lien fort avec vos destinataires via la personnalisation, vous pouvez par exemple leur envoyer des emails contenant des moments clés de votre parcours commun. Dans cet email de David’s Tea, vous voyez comment le message peut s’adapter à chaque destinataire, en lui rappelant ses interactions personnelles avec votre marque.

Optimisation taux conversion personnalisation

C’est un email simple, joli et ludique qui reprend le concept des jalons du parcours client de manière intéressante, sans avoir l’air répétitif ou trop commercial.

Plus l’engagement des destinataires de vos emails est élevé, plus la probabilité de conversion (nouvelle ou réitérée) augmente. Utilisez des invitations, des rappels et des remerciements personnalisés pour augmenter vos taux de conversion.

Stratégie n° 3 : enrichissez l’expérience client avec des techniques d’emailing marketing

Eh oui, les techniques d’emailing marketing ne se limitent plus aux emails. Comme l’explique Paresh, vous pouvez les intégrer à d’autres expériences client pour rendre le parcours de vos destinataires plus fluide et harmonieux.

Ainsi, pour créer un parcours client harmonieux, nous vous recommandons d’intégrer des techniques comme la personnalisation et la segmentation à vos contenus Web, à vos publications sur les réseaux sociaux et à vos autres supports de communication. Les consommateurs intéressés par vos emails voudront consulter d’autres contenus de votre marque, assurez-vous donc que ces derniers sont uniformes sur toutes les plateformes.

Paresh explique que vous pouvez utiliser ces techniques pour améliorer l’immersion de vos clients, ce qui se traduira par des conversions supplémentaires. Avec une expérience client fluide et bien pensée, vos clients potentiels garderont une impression positive de votre marque et seront plus susceptibles de développer des relations pérennes avec votre entreprise.

Pour conclure

Paresh Mandhyan, Directeur Marketing chez VWO, explique aux marketeurs qu’il n’existe pas de formule magique pour augmenter les taux de conversion de ses emails. Pour maintenir des métriques de conversion stables et entretenir des relations fortes avec vos destinataires, vous devez utiliser des stratégies pertinentes et évolutives afin de susciter leur intérêt et, à terme, de les convertir.

Vous souhaitez en savoir plus sur l’optimisation du taux de conversion ? Découvrez la session de Paresh à l’occasion d’Email Camp 2020 ci-dessous.

Avec la mise en place de stratégies comme l’A/B testing, la segmentation et la personnalisation, vous pouvez identifier les besoins et les préférences de vos clients et utiliser ces informations pour les convertir efficacement. N’attendez plus ! Retroussez vos manches et attaquez-vous à vos conversions pour booster votre chiffre d’affaires. 🙌

Retrouvez toutes les sessions de l’événement Email Camp 2020 ici et rendez-vous ici pour découvrir la version française de l’événement.