Gabriela Gavrailova

// Product Marketing Associate for Devs

Si vous configurez votre système de messagerie pour envoyer ou relayer des emails, vous vous demandez probablement quel port SMTP utiliser. Eh oui, car choisir un port SMTP peut vite s’avérer être une tâche délicate.

Tout d’abord, sachez qu’il y a plusieurs éléments à prendre en considération. Avez-vous besoin d’une sorte de cryptage ? Est-ce que ce port est ouvert du côté du destinataire pour recevoir des emails ? Est-ce que la solution emailing que vous utilisez prend en charge ce port ?

Nous savons qu’il y a beaucoup de choses auxquelles penser et qu’il est facile de s’y perdre… C’est pourquoi, dans cet article, nous vous aiderons à trouver les réponses pour trouver la configuration qui répond à votre besoin.

Qu’est-ce que SMTP ?

Simple Mail Transfer Protocol (ou simplement SMTP) est la norme de base que les serveurs de messagerie utilisent pour s’envoyer des emails sur Internet. SMTP est également utilisé par certaines applications et services pour relayer leurs utilisateurs vers d’autres serveurs de messagerie. À l’aide d’un processus appelé  » stockage et redirection « , SMTP transfère votre courrier électronique d’un réseau à l’autre. Il travaille en étroite collaboration avec ce qu’on appelle le Mail Transfert Agent (MTA) pour envoyer votre communication à l’ordinateur et à la boîte de messagerie appropriés.

SMTP pourrait également être utilisé comme protocole TCP/IP pour recevoir des emails. Toutefois, il est limité dans sa capacité à mettre les messages en file d’attente du côté des destinataires. Il est donc généralement utilisé uniquement pour l’envoi. Les protocoles POP3 ou IMAP sont utilisés aux côtés du protocole SMTP pour recevoir des emails qui permettent à l’utilisateur d’enregistrer des messages dans un serveur mailbox et de les télécharger périodiquement depuis le serveur.

Qu’est-ce qu’un port SMTP ?

Commençons avec la définition d’un port SMTP. Nous parlons ici d’un port réseau, et non des ports qui vous permettent de charger votre ordinateur ou de brancher votre souris sur votre ordinateur. Les ports ont en fait une signification très spécifique lorsqu’il s’agit de communications digitales.

Pour comprendre la façon dont fonctionnent les ports, nous devons prendre du recul et voir ce qu’il se passe lorsque des ordinateurs communiquent entre eux sur Internet.

Disons que vous essayez d’atteindre mailjet.com. Dans ce cas, le Domain Name System (DNS) convertit mailjet.com en adresse IP cachée derrière le nom du site. Dans le cas de Mailjet, il s’agit de 104.199.110.216.

smtp-port-mailjet

Ainsi, votre serveur vous demande maintenant de vous connecter à ce site à partir de votre Fournisseur d’Accès à Internet (FAI) tel que Orange, Free, SFR… Quelle est la prochaine étape ? Eh bien c’est là que le port est utile.

Nous connaissons l’adresse que nous voulons atteindre. Le numéro de port indique au serveur ce que vous voulez qu’il fasse. Vous pouvez considérer les ports comme le nombre d’adresses que vous souhaitez atteindre. L’adresse IP serait équivalente à l’adresse physique du destinataire, et le numéro de port pourrait être l’individu dans la rue qui est censé recevoir votre lettre.

En d’autres termes, un port est le point d’arrivé d’une connexion logique. Au niveau d’un logiciel, dans un système d’exploitation, un port est une construction logique qui identifie un processus spécifique ou un type de service réseau.

Le numéro de port identifie de quel type de port il s’agit. Certains ports ont des numéros qui leur sont attribués par l’IANA, et ceux-ci sont appelés les « ports connus », qui sont spécifiés dans la RFC 1700.

Chaque port a deux statistiques – ouvert et fermé. Si le port est ouvert, cela signifie que vous pouvez établir une connexion et transférer les informations. Si le port est fermé, vous ne pourrez pas y accéder et la connexion échouera. Vous pouvez vérifier si un port est ouvert ou non avec la technique Telnet.

Un port SMTP est un port destiné à être utilisé pour les connexions SMTP. Aujourd’hui, les ports SMTP les plus courants sont 25, 465, 587 ou 2525. Cela ne veut pas dire qu’ils sont les seuls. Ces quelques ports sont les plus utilisés pour ces types de connexion. C’est la raison pour laquelle ils sont presque toujours ouverts, ce qui signifie que vous devriez pouvoir atteindre votre destination.

Les différents ports SMTP

Port Purpose TLS SSL
25 Simple Mail Transfer Protocol Port Optional No
80 Hypertext Transfer Protocol Port Optional No
465 Authenticated SMTP over SSL Port No Yes
587/588 Email Message Submission Port Optional No
2525 The Alternative Port Optional No

 
Vous pouvez voir tous les détails de ces ports ci-dessous :

Port 25 – Simple Mail Transfer Protocol Port

Chaque administrateur système sait que SMTP a été désigné pour utiliser le port 25 dans le IETF Request For Comments (RFC) 821. Aujourd’hui encore, l’IANA reconnaît le port 25 comme le port SMTP standard par défaut.

Bien que le port 25 reste le port le plus courant pour le relais SMTP, la plupart des clients SMTP modernes pourraient bloquer ce port. Pourquoi ?

Le port 25 est bloqué sur de nombreux réseaux en raison des spams qui ont toujours été relayés par des ordinateurs et des serveurs compromis. Il est donc vrai que de nombreux FAI et hébergeurs bloquent ou limitent les connexions SMTP sur le port 25. Cela permet de réduire le nombre d’emails non sollicités qui sont envoyés à partir de leurs réseaux.

Cependant, si vous gérez un serveur de messagerie, vous pouvez toujours décider de laisser le port 25 ouvert et d’autoriser la connexion SMTP à travers ce port. Vous pouvez mettre en œuvre d’autres mesures de sécurisation sur votre serveur, telles que des frameworks et une vérification supplémentaire des emails pour empêcher l’envoi de spams.

A noter : Vous pouvez utiliser le cryptage TLS avec le port 25 avec Mailjet.

Port 80 – Hypertext Transfer Protocol Port

Le port 80 est le numéro de port attribué au protocole de communication Internet communément utilisé Hypertext Transfer Protocol (HTTP). C’est le port à partir duquel un ordinateur envoie et reçoit les communications et les messages d’un client Web à partir d’un serveur Web, et est utilisé pour envoyer et recevoir des pages ou des données HTML. C’est le port que le serveur « écoute » ou s’attend à recevoir d’un client web, en supposant que le port par défaut a été pris lorsque le serveur a été configuré ou configuré.

Et vous savez ce qu’il y a de mieux dans l’utilisation de ce port ? Il est ouvert 99.9% du temps ! Les chances que votre email ne parvienne pas à passer sont donc plutôt minces. Tout le monde a besoin d’un accès à Internet et ils ont besoin que ce port soit ouvert.

A noter : Vous pouvez également utiliser le cryptage TLS avec le port 80 avec Mailjet.

Port 465 – Authenticated SMTP over SSL Port

L’IANA a initialement attribué le port 465 pour une version cryptée de SMTP, appelée SMTPS. A la fin de 1998, l’IANA avait réattribué ce numéro de port à un nouveau service. Mais de nombreux services continuent d’offrir l’interface SMTPS obsolète sur le port 465. Mailjet est l’un de ces services. 😉

Le but du port 465 est d’établir un port pour que SMTP puisse fonctionner en utilisant Secure Sockets Layer (SSL). SSL est couramment utilisé pour crypter les communications sur Internet. Généralement, vous n’utiliserez ce port que si votre application l’exige. C’est la meilleure façon d’utiliser une connexion SMTP plus sûre.

A noter : le port 465 est le seul avec lequel Mailjet accepte le cryptage SSL.

Port 587 and Port 588 – Email Message Submission Port

De nos jours, le port 587 est utilisé pour la soumission sécurisée des emails à livrer. La plupart des logiciels clients sont configurés pour utiliser ce port pour envoyer vos messages. Presque tous les serveurs de messagerie supportent ce port. Mais même si le serveur de messagerie le prend en charge, il peut être ouvert ou non aux soumissions par courrier électronique.

A noter : Avec Mailjet, ce port est ouvert. Pour voir si c’est la même chose pour votre destination, vous pouvez utiliser la technique Telnet. En utilisant le port 587, vous pouvez le coupler avec le cryptage TLS tout en utilisant Mailjet. Il en va de même pour le port 588.

Port 2525 – The Alternative Port

Le port 2525 n’est pas un port SMTP officiel et n’est pas approuvé par l’IETF ou l’IANA. Presque tous les ESP supportent l’utilisation du port 2525, même s’il ne s’agit pas d’un port SMTP officiel. Il peut être utilisé comme une alternative au port 587 pour SMTP, au cas où tous les autres pots seraient bloqués.

A noter : Le port 2525 est probablement le plus utilisé par les utilisateurs qui sont hébergés sur Google Compute Engine et qui ont des problèmes de connectivité avec le port 587. Ce port prend également en charge le cryptage TLS.

Le relais SMTP de Mailjet

L’infrastructure robuste de Mailjet envoie des milliards d’emails tous les mois. Notre relai SMTP gratuit peut être configuré en quelques minutes.

Si vous utilisez Mailjet pour envoyer vos emails transactionnels via SMTP, il est très facile de le mettre en place. Une fois que vous avez créé votre modèle d’emails, vous pouvez suivre les étapes indiquées dans cet article pour configurer votre connexion SMTP. Vous pouvez le faire avec n’importe quel client de messagerie, comme Outlook ou Thunderbird. Mieux que ça, vous pouvez utiliser les MTA et MDA, tels que Postfix, Exim et Exchange.

Bien sûr, vous pouvez configurer le relais SMTP avec n’importe quelle technologie qui supporte le SMTP, de sorte que vous pouvez utiliser le framework ou le langage de votre choix.

Ajoutez simplement votre clé API comme nom d’utilisateur et votre clé secrète comme mot de passe et configurez l’hôte/serveur SMTP in-v3.mailjet.com. Et la bonne nouvelle est que Mailjet prend en charge tous les ports dont nous venons de parler.

Et si vous testiez le relais SMTP de Mailjet ?
Configurez en quelques minutes notre serveur SMTP, disponible dès l’offre gratuite, et profitez de la fiabilité et de la performance de notre plateforme.

Tester gratuitement

Ce que nous avons appris

Vous savez maintenant ce qu’est SMTP et un port réseau ! Vous connaissez également l’objectif des principaux ports que vous pouvez utiliser pour des connexions ou des relais SMTP. Vous pouvez également vérifier si un port est ouvert dans votre configuration ou celui du destinataire en utilisant Telnet. 😉

Désormais, si vous avez un problème avec le relais SMTP entre Mailjet et votre propre serveur, vous saurez quoi tester et voir s’il y a un problème avec la connexion du port.

Vous voulez en savoir plus sur SMTP et Mailjet ? Suivez-nous sur Facebook et Twitter pour suivre tous nos articles.