Chris Arrendale

Chris Arrendale

Cela fait déjà quelques mois que Google a lancé le nouveau Postmaster Tools pour Gmail et depuis, un grand nombre d’expéditeurs ont commencé à utiliser la plate-forme. Cet outil gratuit change vraiment la donne pour les marketeurs par email. Il offre de nombreux outils de suivi permettant d’obtenir une meilleur visibilité sur les perspectives de délivrabilité et sur la façon dont vos campagnes fonctionnent au sein du réseau Gmail.

Comme nous l’avions évoqué dans l’un de nos précédents articles, l’outil propose sept tableaux de bord incluant le taux de spam, la réputation de l’adresse IP, la réputation du domaine, les boucles de rétroaction, l’authentification, le chiffrement des données et les erreurs d’envoi. Tous ces tableaux de bord contiennent des informations cruciales vous permettant de déterminer si vos campagnes rencontrent des problèmes de délivrabilité avec Gmail. Il semble que la plupart des expéditeurs de gros volumes d’emails en soient encore à la phase de découverte en surface de l’outil et qu’ils apprennent à résoudre les problèmes d’extraction de données. Si vous ne vous êtes pas encore inscrit, essayez l’outil et suivez les quatre étapes ci-dessous pour une meilleure analyse de votre délivrabilité.

postmaster_tools01

Les trois tableaux auquel il faut prêter attention

Après de nombreux échanges avec les emails marketeurs et notre utilisation intensive des tableaux de bord Gmail Postmaster, nous avons trouvé le « trio de tableaux de bord » que tout expéditeur devrait surveiller : la réputation de l’adresse IP/du domaine, l’authentification et les erreurs d’envoi.

Les tableaux de bord de réputation du domaine et de l’adresse IP donnent une idée indiquant si le filtre anti-spam de Gmail est susceptible de considérer ce domaine ou cette IP comme émettant du spam ou non. Gardez à l’esprit que le filtrage du spam repose sur des milliers d’éléments et que la réputation du domaine et de l’IP ne sont que deux de ces signaux.

Le tableau de bord d’authentification présente le trafic authentifié en SPF, DKIM et DMARC parmi tout le trafic reçu ayant cherché l’authentification. Le graphique SPF indique le pourcentage d’emails ayant réussi l’authentification SPF par rapport à tous les emails de ce domaine ayant demandé une authentification SPF (c’est-à-dire en excluant tout email frauduleux). Il en va de même avec l’authentification DKIM. Le graphique DMARC indique le pourcentage d’emails ayant réussi l’alignement DMARC par rapport à tous les emails du domaine ayant demandé une authentification SPF ou DKIM.

Le tableau de bord sur les erreurs d’envoi indique le trafic rejeté ou ne pouvant temporairement pas être envoyé par rapport au trafic authentifié provenant de ce domaine, le tout sur un seul graphique. Généralement, les messages rejetés ou temporairement non envoyés sont respectivement accompagnés des codes d’erreur 550 ou 421. Cliquez sur une donnée du graphique pour accéder à un tableau indiquant la raison pour laquelle le trafic a été rejeté ou temporairement non envoyé.

Les tableaux de bord de réputation de l’IP et du domaine

Le tableau de bord de réputation de l’IP est l’un des premiers que les utilisateurs iront consulter sur Postmaster Tools, puisque la plupart des expéditeurs sont soucieux de savoir comment Gmail interprète leur adresse IP d’envoi. Gmail se concentre principalement sur le domaine de l’expéditeur. Par conséquent, les expéditeurs devraient également s’intéresser à la façon dont Gmail interprète leur domaine d’expédition.

Le tableau de bord de réputation du domaine présente des statistiques similaires, mais réparties par domaine. En analysant le tableau de bord ci-dessous, vous pouvez rapidement déterminer ce que Gmail pense de votre adresse IP d’expédition. Les évaluations (Mauvais, Faible, Moyen et Haut) sont présentées par jour. Voici comment Gmail définit chaque évaluation :

  • Mauvais signifie que l’historique d’envoi témoigne d’un volume très élevé de spam. Les emails provenant de cette entité seront presque toujours refusés par le SMTP ou marqués comme spam.
  • Faible signifie « réputé pour envoyer régulièrement un volume de spam conséquent ». Les emails de cet expéditeur auront de grandes chances d’être marqués comme spam.
  • Moyen signifie « réputé pour envoyer de bons emails », mais susceptible d’envoyer un faible volume de spam par intermittence. La plupart des emails de cette entité auront un taux de délivrabilité correct, sauf en cas de hausse des niveaux de spam.
  • Haut signifie que l’expéditeur possède un taux de spam très faible et respecte les règles imposées aux expéditeurs par Gmail. Les e-mails seront rarement marqués par le filtre anti-spam.

Les expéditeurs devraient s’intéresser à ces données quotidiennement et les comparer avec les rapports quotidiens concernant les campagnes d’envoi.

postmaster_tools02

Tableau de bord d’authentification

Le tableau de bord d’authentification est un autre tableau de bord clé auquel les annonceurs mail devraient prêter attention. La signature et l’authentification SPF et DKIM sont fondamentales pour la délivrabilité, quand il s’agit de mener vos campagnes auprès de Gmail et d’autres ISPs. Créé pour réduire le nombre d’attaques par phishing, DMARC est une autre forme d’authentification à laquelle Gmail fait attention. Comme vous pouvez le voir dans le tableau de bord ci-dessous, le taux de succès du DKIM est de 100 %, tandis que celui des autres indicateurs est de 0.0 %. Une valeur de 100 % uniquement pour le DKIM ne constitue pas une situation idéale, vous voulez un taux de 100 % pour l’authentification des emails quel que soit les protocoles.

postmaster_tools03

Tableau de bord des erreurs d’envoi

Le tableau de bord des erreurs d’envoi est un autre tableau de bord clé. Associé aux indicateurs fournis par votre solution d’emailing, il devrait vous aider à comprendre les entrées et les erreurs que Gmail vous envoie. Gmail vous fournira des détails sur les emails rejetés ou temporairement non envoyés vers ses adresses. Cela est généralement dû à des expéditeurs dont la réputation de l’IP et/ou du domaine souffre de problèmes ou à des destinataires qui ne sont pas impliqués dans vos campagnes par email.

postmaster_tools04

Les questions que tout le monde se pose

Tandis que nous nous familiarisions avec l’outil la semaine dernière, nous avons également vu quelques expéditeurs rencontrer des difficultés classiques en essayant de faire fonctionner Postmaster. Vous trouverez ci-dessous quelques-unes des questions qui ont été le plus souvent posées. Jetez-y un œil afin que votre expérience Postmaster Tool soit la meilleure possible.

  • Dois-je ajouter tous mes domaines et mes sous-domaines afin de recevoir les données ?

Quand elles créent et configurent le domaine de leur compte pour la première fois, beaucoup de personnes ne savent quel domaine ajouter. Si vous ajoutez le nom de domaine, les données apparaissant dans les tableaux de bord incluront le trafic groupé de tous les sous-domaines de ce domaine. Par exemple, imaginons que test.com authentifie les emails de 2 autres sous-domaines : « a.test.com » and « b.test.com ». En ajoutant « test.com », vous accéderez aux analyses authentifiées par « a.test.com », « b.test.com » et « test.com ». Une fois que vous avez ajouté un nom de domaine et vérifié sa propriété, vous pouvez ajouter des sous-domaines de ce domaine et visualiser les données sans avoir à les vérifier de façon indépendante.

  • Pourquoi aucune donnée n’apparaît dans mes tableaux de bord ?

La plupart des tableaux de bord Postmaster Tools n’afficheront de données que s’il y a un volume d’envoi quotidien d’emails conséquent (de l’ordre de quelques centaines d’emails minimum) en provenance de vos domaines authentifiés et/ou si certaines autres conditions (définies par Gmail) sont réunies pour éviter des abus. Je vous conseille de vérifier le tableau de bord de façon continue dès que vous commencerez à envoyer des volumes plus conséquents, afin que Gmail puisse vous fournir les données adéquates.

  • Comment se fait-il que parfois, toutes mes adresses IP d’envoi n’apparaissent pas dans les tableaux du tableau de bord de réputation IP ?

Gmail plafonne le nombre d’adresses IP présentées dans les tableaux à 500 IP par groupe de réputation. Cela couvre l’éventail d’IP d’envoi de la plupart des email marketeurs. Par ailleurs, certains annonceurs peuvent voir des valeurs de 0,0 % dans les statistiques du tableau de bord. Cela signifie fondamentalement que le nombre d’emails envoyés est suffisamment bas pour être considéré comme presque négligeable et a été arrondi à zéro. La valeur est incluse, car le facteur déclencheur vu dans le tableau peut malgré tout présenter de l’intérêt pour l’expéditeur.

  • Les statistiques d’envoi d’emails transférés ou de transferts à un ami apparaissent-elles ?

Gmail fait tout son possible pour exclure les données d’emails transférés dans Postmaster Tools. En raison des transferts d’emails, le tableau de bord de réputation IP peut, dans de rares cas, faire apparaître des adresses IP depuis lesquelles vous n’avez pas envoyé d’email. Dans la plupart des cas, tous les emails transférés ont déjà été supprimés lors du calcul des données.

 
Voici donc les bases permettant d’analyser plus efficacement les données fournies par Postmaster Tools. Le volume de données et les perspectives d’analyse que l’on peut extraire des tableaux de bord sont enthousiasmants. Nous avons hâte de découvrir les prochaines mises à jour que fournira Gmail.