Mary Dolan

// Spécialiste contenu

La vie privée : tout le monde s’accorde à reconnaître son importance, en particulier dans un contexte où les technologies adoptées deviennent de plus en plus globales. En ce qui concerne nos emails et le reste de nos activités en ligne, nous voulons pour la plupart avoir la certitude que ce que nous faisons n’est vu et utilisé que par les personnes que nous avons autorisées. C’est pourquoi nous sommes généralement plutôt satisfaits quand une nouvelle mesure de protection de la vie privée fait son apparition, comme la nouvelle fonctionnalité de Protection de la confidentialité du courrier d’Apple.

Malheureusement, les spécialistes de l’email marketing ne partagent pas toujours cette satisfaction. Comment se positionner efficacement sur le marché quand la Protection de la confidentialité du courrier d’Apple empêche de consulter le taux d’ouverture des emails ? Les emails seraient-ils… en voie de disparition ?

Pas d’inquiétude ! L’email marketing a encore de beaux jours devant lui. Vous pourriez cependant devoir modifier vos stratégies pour réussir votre transition vers la nouvelle normalité. Nous avons collaboré avec Bloomreach pour vous apporter les dernières informations sur la Protection de la confidentialité du courrier d’Apple et pour vous expliquer les étapes à suivre afin de continuer à assurer la réussite de votre programme d’email marketing.

Vous souhaitez en savoir plus ? Allons-y.

La Protection de la confidentialité du courrier d’Apple, qu’est-ce que c’est ?

Les utilisateurs veulent avoir plus de contrôle sur leurs données personnelles et pouvoir décider de la quantité de données qu’ils partagent avec les spécialistes du marketing. Et les entreprises en prennent bonne note.

La Protection de la confidentialité du courrier d’Apple a pour objectif de restreindre les données utilisateurs dont les spécialistes du marketing peuvent se servir, en « [empêchant] les expéditeurs de savoir quand les [utilisateurs] ouvrent un email et en [masquant] leurs adresses IP, ce qui empêche de les lier à leur activité en ligne ou de déterminer leur localisation ». Les utilisateurs pourront activer et désactiver cette fonctionnalité dans la fenêtre pop-up illustrée ci-dessous.

Source : Bloomreach

 

Eh oui, cela signifie donc que les spécialistes de l’email marketing ne pourront pas mesurer les taux d’ouverture pour les utilisateurs d’Apple Mail, ni utiliser du contenu dynamique dépendant de l’adresse IP du destinataire. Vous craignez peut-être que ces limitations rendent le suivi de vos campagnes et le ciblage de votre audience moins précis.

Cependant, plutôt que de paniquer, vous pouvez prendre des mesures pour que votre programme emailing reste sur les rails. En effet, les taux d’ouverture ne sont pas la seule manière de mesurer votre audience. La Protection de la confidentialité du courrier d’Apple a été lancée le 20 septembre dans le cadre de la version iOS 15 et il vaut mieux vous préparer le plus rapidement possible.

Tout d’abord, comprenez précisément ce qu’implique la mise à jour de la Protection de la confidentialité du courrier d’Apple et les conséquences qu’elle pourrait avoir sur vos campagnes en consultant notre article de blog Protection de la confidentialité d’Apple Mail : la fin des emails marketing ?.

Ensuite, il est temps de passer à l’action. Que pouvez-vous donc faire ?

Comment vous adapter à la Protection de la confidentialité du courrier d’Apple

Heureusement, il existe des façons de vous adapter à la Protection de la confidentialité du courrier d’Apple qui ne sont ni difficiles ni obscures. Depuis leur création, les emails n’ont pas cessé d’évoluer et l’email marketing a toujours réussi à s’adapter en conséquence. Certaines de ces pratiques pourraient vous être déjà familières, et si ce n’est pas le cas, le moment est venu de les ajouter à votre boîte à outils marketing. Selon l’expérience de Bloomreach et Pathwire, vous pouvez vous fier aux pratiques suivantes quand les taux d’ouverture ne peuvent pas être utilisés.

Mettre vos listes à jour quand les taux d’ouvertures sont confus

Garder une liste de contacts propre est l’une des mesures les plus importantes que vous puissiez prendre pour mettre en place une stratégie d’email marketing réussie. Souvent, les spécialistes du marketing surveillent le taux d’ouverture pour gagner du temps et éviter de devoir vérifier la liste de contacts : si un contact n’a pas ouvert d’emails au cours d’une période donnée, il est retiré de la liste pour booster les taux.

Toutefois, quand vous ne pouvez pas voir qui lit vos emails, vous devez agir en amont pour créer et maintenir une liste d’emailing propre. Tout d’abord, lorsque vous ajoutez de nouveaux contacts à votre liste, confirmez toujours leur inscription par le biais du double opt-in. Cette vérification envoie un message à chaque adresse email qui s’abonne à vos communications pour confirmer son inscription avant de l’ajouter à votre liste. En voici un exemple ci-dessous.

Cette méthode permet de vous assurer que votre liste de contacts ne contiendra pas d’adresses email erronées, inexistantes ou indésirables. À la place, vous disposerez d’une liste validée de véritables consommateurs, ce qui vous aidera à maintenir l’engagement et à ne pas finir dans le dossier spam. Dans ce contexte, la qualité l’emporte clairement sur la quantité.

Vous pouvez aussi utiliser des outils de vérification d’email pour effectuer un nettoyage groupé de votre liste d’emailing existante. Ici encore, privilégiez la qualité à la quantité. Une fois que vous aurez identifié et supprimé les adresses indésirables de votre liste, vous pourrez contacter un groupe de consommateurs plus restreint mais beaucoup plus représentatif. Alors que les utilisateurs commencent à activer la Protection de la confidentialité du courrier d’Apple, Bloomreach et Pathwire recommandent fortement de vérifier votre liste maintenant, tant que vous avez accès au maximum de données pour vous aider à filtrer votre liste correctement.

Ces méthodes faciles peuvent vous aider à garder vos listes parfaitement propres et à jour, et à obtenir des taux d’ouverture plus constants sans avoir vraiment besoin de les voir. Une fois votre liste de contacts établie, comment pouvez-vous ensuite gérer efficacement l’engagement ?

Mesurer le succès de votre email marketing à l’aide de critères autres que les taux d’ouverture

Ne plus avoir accès à vos taux d’ouverture peut sembler un coup dur pour votre programme emailing, mais il est important de garder à l’esprit que les taux d’ouverture ne sont que la première étape du processus. Gardez un œil sur vos taux de clic et de conversion. Ces deux mesures sont réellement celles qui comptent le plus pour votre stratégie. Après tout, si 100 % de vos destinataires ouvrent vos emails, mais que 0 % d’entre eux cliquent dessus ou effectuent un achat, vous n’avez pas atteint votre objectif final. À l’inverse, si 50 % des contacts ouvrent vos emails et 25 % cliquent dessus ou effectuent un achat, vous avez suscité un intérêt et un engagement considérables de la part des consommateurs.

De plus, vous pouvez vous servir de différents outils pour affiner votre stratégie d’email marketing. L’A/B testing vous permet de tester différents objets, pre-headers et autres parties de vos emails auprès de certains segments de votre audience. Même sans les taux d’ouverture, vous pouvez mesurer les types de contenu qui obtiennent les taux de clic les plus élevés et le moins de désabonnements.

Enfin, vous avez toujours la possibilité de remonter directement à la source et de créer des enquêtes pour les utilisateurs. Les enquêtes, en demandant à votre audience ce qu’elle apprécie et ce qui ne lui plaît pas à propos de votre stratégie d’email marketing, font toujours ressortir de précieuses informations sur les changements et les améliorations que vous pouvez apporter à vos messages.

D’autres stratégies pour définir vos segments d’audience avant le lancement de la fonctionnalité de confidentialité incluent l’optimisation de vos processus existants pour d’autres statistiques, l’adoption d’une approche omnicanale et l’utilisation d’une combinaison d’IA et de données zero-party pour une personnalisation plus poussée. Découvrez ce qui fonctionne pour vous et concentrez-y vos efforts.

En conclusion

Nous espérons avoir montré qu’en vérité, même si la Protection de la confidentialité du courrier d’Apple peut susciter des craintes au premier abord, les taux d’ouverture invisibles ne devraient pas avoir un impact négatif sur votre stratégie emailing si vous vous appuyez sur d’autres tactiques pour mesurer l’engagement. Pensez à vous concentrer sur les autres taux et à utiliser des outils comme le double opt-in, la validation des listes de contacts, l’A/B testing et les enquêtes pour rester à jour et savoir ce que veut votre audience. Cette dernière verra sa vie privée protégée comme elle le souhaite, tandis que vous disposerez des données dont vous avez besoin. Il n’y a vraiment rien à craindre.

Vous aimeriez recevoir d’autres astuces de la part de Bloomreach et Pathwire à propos de la Protection de la confidentialité du courrier d’Apple une fois qu’elle sera disponible ? Découvrez les webinaires de l’Email Camp organisé par Pathwire fin octobre et inscrivez-vous dès maintenant pour recevoir les actualités.

***

Cet article a été écrit par Mary Dolan, spécialiste du marketing de contenu chez Pathwire, et Philip Grotto, responsable marketing partenaire chez Bloomreach. Bloomreach est une plateforme de solutions numériques de premier ordre. Elle combine la puissance de données unifiées sur les consommateurs et les produits à la vitesse et à la portée de l’IA et des décisions prédictives. Grâce à Bloomreach, les utilisateurs peuvent fournir des expériences inégalées aux consommateurs pour engranger des conversions, sur tous les canaux et à chaque étape de leur parcours.