Mary Dolan

// Content Marketer

Avez-vous déjà essayé de deviner les clients de messagerie utilisés par vos destinataires pour tenter de vous assurer que l’email s’affichera parfaitement, quel que soit le support utilisé par vos contacts pour visualiser votre message ?

Si vous connaissez bien cette situation, la bonne nouvelle est que nous sommes là pour vous aider. Nous avons récemment publié notre « Rapport 2021 sur les habitudes emailing », qui met en lumière les dernières tendances et les comportements des utilisateurs en matière d’email. Ce rapport inclut notamment une étude sur les principaux clients de messagerie utilisés. Depuis les années 1990, l’email est devenu l’une des principales méthodes de communication aux quatre coins du monde, avec un choix de clients de messagerie incommensurable.

La réussite de l’emailing repose notamment sur la connaissance de ces clients de messagerie, de leurs différences et leurs similitudes. Dans cet article, nous nous pencherons sur les principaux fournisseurs et vous confierons des conseils pour chacun d’eux.

Les plateformes et clients de messagerie les plus populaires de 2021

Pour commencer, jetons un œil aux plateformes et clients de messagerie les plus populaires. Comme pour tout ce qui concerne l’emailing, il n’existe pas de réponse unique (par exemple : « tout le monde utilise AOL Mail »). Toutefois, on constate des tendances intéressantes qui nous donnent des indices sur les habitudes des utilisateurs à l’échelle mondiale.

La popularité des plateformes et clients de messagerie varie selon les territoires, et nombreuses sont les personnes qui possèdent plusieurs adresses email. Il vous faut ainsi savoir quels sont les fournisseurs les plus utilisés par vos destinataires.

Les clients de messagerie les plus utilisés au monde

Notre étude révèle que, dans l’ensemble, Gmail reste le client de messagerie le plus populaire (65,3 % de toutes les personnes interrogées ont indiqué l’utiliser). Il apparaît en tête de classement aux États-Unis (cela n’est pas surprenant, car c’est son pays d’origine) et en Espagne. 76,3 % des répondants aux États-Unis et 74,6 % des répondants espagnols ont affirmé utiliser Gmail. À l’inverse, c’est en Allemagne qu’il est le moins utilisé, avec « seulement » 52,9 % des utilisateurs.

Les fournisseurs qui se classent en deuxième position varient selon les régions. Aux États-Unis, Yahoo est la deuxième option pour les emails personnels (14,2 % des utilisateurs). Outlook se place en troisième position (6,5 %), et Comcast est lanterne rouge avec à peine 0,7 % des utilisateurs.

En Europe, Outlook est le second choix privilégié en France, en Espagne et au Royaume-Uni (avec respectivement 19,7 %, 20 % et 30,6 % des utilisateurs). Il se classe troisième en Allemagne (12,6 %), juste derrière le client allemand Web.de. Si vous procédez à des envois dans des pays européens, vous ne trouverez que très peu d’adresses Yahoo dans vos listes : ce client de messagerie est en effet loin derrière, en troisième position, dans tous les pays européens, avec un pourcentage d’utilisation à un seul chiffre sur tous les territoires.

Répartition clients de messagerie

Les méthodes de consultation des emails

En ce qui concerne les plateformes utilisées, le mobile reste la méthode la plus populaire pour la consultation des emails. L’application mobile de Gmail est la plus utilisée pour accéder à ses emails (ce qui semble logique étant donné l’immense popularité de Gmail). Toutefois, la messagerie mobile n’est qu’un outil parmi d’autres.

La plupart des utilisateurs consultent leurs emails sur plusieurs devices. Ils utilisent le mobile ou l’ordinateur selon la situation. Et en ce qui concerne l’ordinateur, la consultation des emails via un navigateur est largement privilégiée par rapport à l’utilisation d’une application.

Ces données délivrent un message important aux expéditeurs : lors de la création d’un email, tenez compte de tous les navigateurs et de toutes les applications, via mobile et ordinateur. Même si certaines méthodes tirent leur épingle du jeu, toutes possèdent une part de marché suffisante qui doit vous pousser à vous assurer que vos messages s’affichent parfaitement partout.

Répartition plateformes de messagerie

Très bien, maintenant que nous en savons un peu plus sur l’utilisation générale des emails, examinons les trois principaux fournisseurs de messagerie, leurs méthodes d’organisation des emails et les bonnes pratiques associées à chacun.

À retenir lors de l’envoi d’emails à destination des principaux clients de messagerie

Vous vous demandez peut-être : est-ce vraiment utile d’appliquer certaines pratiques pour chaque client de messagerie ? Après tout, ils se ressemblent beaucoup, non ?

Nous sommes désolés, mais vous n’allez pas y échapper. Les principaux clients de messagerie ont en effet beaucoup de points communs. Il ne faut cependant pas oublier qu’ils présentent tous des différences de mise en page et de rendu des messages, et cela peut avoir un impact sur vos emails. Intéressons-nous à la façon dont chaque client de messagerie affiche les emails, et explorons quelques conseils pour l’envoi de messages à chaque client de messagerie.

Envoi d’emails à Gmail

Comme on pouvait s’y attendre, l’omniprésent Gmail est toujours le roi des clients de messagerie (d’ailleurs, vous l’utilisez peut-être en ce moment même via une application ou un navigateur). Comme nous l’avons mentionné, 65,3 % des utilisateurs d’emails du monde entier ont choisi Gmail, un taux vraiment impressionnant. Et c’est le principal client dans tous les pays sondés. 76,3 % de nos répondants aux États-Unis l’utilisent, et son plus faible taux d’utilisation en Europe s’élève à 52,9 % en Allemagne, ce qui correspond tout de même à plus de la moitié des répondants. Cela reste considérable.

Pour les formats mobiles et ordinateurs, les utilisateurs peuvent choisir d’activer ou non la fonction d’onglets. Environ la moitié des utilisateurs de Gmail (53,3 %) utilisent les onglets pour trier leurs emails.

L’organisation des emails par Gmail

Gmail utilise les onglets pour organiser les emails de ses destinataires en différentes catégories. On trouve l’onglet « Promotions » qui inclut les emails marketing comme les vôtres et des offres et remises de marques ou l’onglet « Réseaux sociaux », qui regroupe les notifications des réseaux sociaux ou de sites de rencontres, pour n’en citer que quelques-uns. Si vous voulez savoir dans quel onglet votre email sera placé, utilisez des outils comme le placement en boîte de réception de Mailgun. Les mises en page habituelles des plateformes mobiles et ordinateurs pour Gmail sont illustrées ci-dessous.

Mise en page mobile Gmail avec les onglets activés :

gmail mobile

Source : Android Police

Mise en page desktop Gmail avec les onglets activés :

gmail desktop

Source : The Verge

À retenir lors de l’envoi d’emails à des utilisateurs Gmail

  • Google met en cache toutes les images des emails, ce qui permet de les afficher de la même façon sur tous les appareils utilisant Gmail. Cela garantit l’affichage correct de vos images ; elles ne sont pas trop petites ni, à l’inverse, trop étirées.
  • Pour ajouter une couche supplémentaire de protection (et pour accroître la visibilité de la marque), les entreprises peuvent opter pour la nouvelle norme BIMI. BIMI n’en est qu’à ses débuts, mais Gmail a récemment lancé un programme pilote pour la prise en charge de cette norme.
  • Rappelez-vous que le placement dans l’onglet « Promotions » n’est pas une mauvaise chose : vos emails ne vont alors pas dans le dossier des spams, et le placement dépend souvent des préférences et habitudes de l’utilisateur. N’adoptez pas de mauvaises pratiques d’emailing uniquement dans l’objectif d’accéder à la boîte de réception principale.
  • Étant donné que la plupart de ses expéditeurs utilisent des IP partagées, Gmail utilise la réputation du domaine d’envoi en termes de délivrabilité plutôt que la réputation d’adresse IP. Segmentez vos messages promotionnels et transactionnels en sous-domaines, afin que Gmail puisse trier et délivrer vos emails plus facilement, et pour conserver la bonne réputation de votre principal domaine.
  • De plus, la segmentation de votre liste de contacts a un impact positif sur la délivrabilité de vos emails dans les boîtes Gmail. Cela vous aide à atteindre des utilisateurs intéressés et à éviter les spam traps, un faible niveau d’engagement et d’autres pièges en matière de délivrabilité.

 

Envoi d’emails à Yahoo

Yahoo est le deuxième client le plus populaire aux États-Unis, avec environ 14 % des utilisateurs de messageries américains. En Europe, sa présence est moins importante, allant de 3 % d’utilisation en Espagne à 7,5 % au Royaume-Uni.

L’organisation des emails par Yahoo

Yahoo est l’un des plus anciens clients de messagerie. Dernièrement, il a adopté une nouvelle mise en page similaire à celle de Gmail. Yahoo utilise des fonctions de vues : les utilisateurs peuvent choisir parmi différentes vues organisées de leur boîte de réception. Ces vues incluent la boîte de réception principale, les offres (qui correspondent à la catégorie « Promotions » de Gmail pour les communications des marques) et les abonnements (services de diffusion, etc.).

Mise en page mobile Yahoo avec deux vues différentes (la boîte de réception principale et les offres) :

yahoo mobile

Source : 9to5Mac

Comme Gmail, Yahoo propose une version de sa fonction de vues (sur la gauche, sous forme de barre latérale) à la fois pour les plateformes mobiles et ordinateurs, ce qui permet aux utilisateurs d’afficher les emails triés selon les mêmes catégories.

Mise en page desktop Yahoo avec les vues :

yahoo desktop

Source : TechCrunch

À retenir lors de l’envoi d’emails à des utilisateurs Yahoo

  • Yahoo ne met pas les images en cache. Utilisez du texte alternatif (alt-text) de façon à ce que vos lecteurs sachent ce que représentent vos images même si elles ne s’affichent pas correctement.
  • Ce n’est pas la fin du monde si votre message est placé dans une vue et non dans la boîte de réception principale. Comme avec les onglets, cela vous évite tout de même d’être placé dans le dossier des spams et contribue à l’optimisation de l’expérience utilisateur. Concevez vos emails en misant sur la délivrabilité, quel que soit leur placement, et ne prenez pas de mauvaises habitudes.
  • Vous vous souvenez de la norme BIMI ? Yahoo est le seul des principaux clients de messagerie à l’utiliser actuellement. Vous pouvez en tirer parti pour améliorer la visibilité de votre marque et offrir une meilleure protection des emails pour vos clients.

 

Envoi d’emails à Outlook

Comme Yahoo, Outlook (c’est-à-dire Microsoft Outlook) est un client historique. C’est le deuxième fournisseur de messagerie le plus populaire en Europe, réunissant au moins 10 % des utilisateurs au Royaume-Uni, en France, en Espagne et en Allemagne.

L’organisation des emails par Outlook

Depuis les années 90, Outlook a abandonné son ancien nom « Hotmail » et a apporté des modifications à l’interface des utilisateurs. Désormais, Outlook trie les emails des utilisateurs dans les onglets « Prioritaire » et « Autre ». Comme son nom l’indique, l’onglet « Prioritaire » rassemble les emails importants (comme les messages des proches, les billets d’avion, etc.) dans une seule vue.

Mise en page mobile Outlook :

outlook mobile

Source : The Verge

Dans la version desktop, Outlook suit la tendance des clients de messagerie selon laquelle la fonction de boîte de réception prioritaire est proposée en tant que paramètre, ce qui permet aux utilisateurs de déplacer les messages entre les onglets :

outlook desktop

Source : Windows Central

À retenir lors de l’envoi d’emails à des utilisateurs Outlook

  • N’utilisez pas d’images de fond : Outlook ne les reconnaît pas. Choisissez plutôt de mettre vos images au premier plan et d’expérimenter des couleurs et designs pour un joli rendu.
  • Utilisez du texte alternatif (alt-text) pour toutes les images. Outlook n’affiche pas systématiquement les images par défaut.
  • Outlook ne prend pas en charge Amp4Email. Veillez donc à inclure un élément de remplacement dans votre code HTML si vous envoyez également ces emails interactifs à des utilisateurs d’Outlook. Si vous souhaitez optimiser l’expérience de vos contacts Outlook, vous devez vous reposer sur le propre langage de Microsoft pour les templates interactifs : Actionnable Messages.

 

Retrouvez notre rapport complet
Découvrez les enseignements à tirer pour renforcer l’engagement de votre audience et
optimiser vos communications par email.

Télécharger le rapport gratuitement

Comment connaître les principaux fournisseurs de votre liste de contacts

Mailjet fournit une méthode simple pour le faire. Eh oui ! Pour chacune de vos campagnes emailing, vous pourrez afficher vos statistiques (telles que les taux d’ouverture et les taux de clics) pour les trois principaux fournisseurs utilisés par votre liste de contacts. Les fournisseurs n’apparaissant pas dans le trio de tête pourront être consultés en cliquant sur «Voir plus de webmails ». Notez bien que les résultats afficheront le fournisseur derrière le domaine. Par exemple, le domaine mailjet.com est affiché ici en tant que GSuite (Gmail pour les professionnels), car mailjet.com utilise Google Apps. Vous pouvez utiliser ces types de métriques pour un meilleur rendu des messages. Lorsque vous savez où vous messages vont, vous savez comment optimiser vos emails.

Les outils de rendu d’email, comme Litmus, Email on Acid ou la fonctionnalité de prévisualisation en boîte de réception de Mailjet by Pathwire, vous permettent de voir ce à quoi ressemble l’email dans chaque client de messagerie.

inbox preview

 

Conclusion

Nous pouvons donc affirmer sans hésiter qu’il existe de nombreux clients de messagerie, et que même les plus courants présentent des spécificités. En revanche, leurs similitudes sont essentielles pour améliorer votre délivrabilité en boîte de la réception et le rendu de vos messages. Vous pouvez concevoir une nouvelle stratégie emailing gagnante en toute simplicité en appliquant quelques points essentiels :

  1. Les trois principaux fournisseurs de messagerie au monde (Gmail, Yahoo et Outlook) possèdent leurs propres mises en page et particularités en termes de rendu dont vous devez tenir compte lors de tout envoi. Assurez-vous que les images, les designs et les outils de prise en charge comme BIMI sont optimisés pour chacun.
  2. Et pour que vos emails soient placés au bon endroit et vous assurer de leur affichage correct en toutes circonstances, vous pouvez utiliser des outils comme le placement en boîte de réception de Mailgun ou la prévisualisation en boîte de réception de Mailjet pour repérer les erreurs et optimiser la délivrabilité.
  3. Vos chances de placement dans les boîtes de réception principales de tout fournisseur augmentent lorsque vous appliquez les bonnes pratiques délivrabilité. Toutefois, si vous êtes placé dans un onglet ou une vue secondaire, ce n’est pas la fin du monde. Ces catégories sont créées pour améliorer l’expérience utilisateur, et elles aident à assurer votre délivrabilité et à faire en sorte que vous ne soyez pas placé dans le dossier spam.
  4. Enfin, lors de l’analyse de vos emails après envoi, vous pouvez voir quels sont les principaux fournisseurs utilisés par vos contacts et utiliser ces données pour optimiser le placement et le rendu de vos emails à l’avenir.

 

Comme nous l’avons évoqué, réussir une campagne d’emailing n’est pas simple. Toutefois, avec les informations et renseignements appropriés, vous pouvez créer des messages percutants.

Téléchargez notre rapport complet sur les habitudes emailing des consommateurs en 2021, et abonnez-vous à notre newsletter pour vous tenir au courant des dernières tendances et vous permettre de créer des liens solides avec votre audience.