Mailjet Team

Mailjet Team

Nous n’avions jamais communiqué publiquement sur ce sujet (sauf quand quelqu’un nous le demandait). Mais en raison des dernières informations sur Prism, nous pensons qu’il est utile de faire savoir à notre communauté (près de 15.000 clients dans 129 pays – dont les États-Unis, notre 2ème plus grand marché) que notre service n’est concerné ni par Prism ni par le Patriot Act.

Notre service n’est pas impacté par Prism
 

L’intégrité des données email est stratégique pour votre entreprise

Nous hébergeons donc nos serveurs dans des pays où la gestion de la confidentialité des données vise à être transparente, fiable et stable. Si nous communiquons des informations à une autorité gouvernementale, la règle de droit est toujours appliquée: une comission rogatoire émise par un juge indépendant est nécessaire.

« Le Patriot Act ne me concerne pas ! » En êtes-vous vraiment sûr ?

Pour promouvoir leurs services, les entreprises européennes du cloud avaient critiqué la façon dont le gouvernement américain gère la confidentialité des données. La réponse avait néanmoins été immédiate.

Des études ont été financées pour démontrer que vos données étaient au fond mieux protégées aux Etats-Unis qu’ailleurs dans le monde. «L’étude d’un cabinet d’avocats affirme que les autres pays (que les États-Unis) peuvent aussi obtenir des données personnelles stockées dans le cloud” pouvait-on lire sur CIO.com.

Bien sûr qu’ils peuvent ; mais encore une fois, il y a toujours une étape intermédiaire où un juge indépendant est nécessaire pour valider le bien fondé de la demande. Un tiers est impliqué pour contrôler la façon dont les données sont obtenues. Ce n’est pas du tout ce qu’il se passe aux États-Unis, d’où le scandale de Prism : un quasi libre accès à toutes vos données – sensibles ou non. Surtout si vous n’êtes pas américain.

« Je n’ai rien à cacher. » Donc vos données sont publiques ?

Les bons développeurs savent que les données qu’ils manipulent sont très précieuses. Que vous ayez oui ou non quelque chose à cacher ne change rien. Le coeur du problème est le suivant : un gouvernement peut accéder à toute information sans mesures de contrôle appropriées.

Si aucun juge indépendant n’est impliqué, personne n’est en mesure de garantir que l’espionnage des données s’arrête juste à un e-mail spécifique. Surtout, personne ne peut garantir que l’agent n’utilise pas ces informations pour son intérêt personnel.

Le meilleur des deux mondes: Mailjet a des serveurs en Europe et au Canada!  

Mailjet a d’excellentes relations avec OVH (le service d’hébergement n°1 en Europe) qui a récemment levé 180 millions de dollars pour financer son expansion en Amérique du Nord via le Canada.

Nous avons donc eu le privilège d’être parmi les premiers à utiliser leurs nouveaux serveurs canadiens. Cela nous permettra de fournir une très haute qualité de service à nos nombreux clients, des deux côtés de l’Atlantique, tout en protégeant vos intérêts !

N’hésitez pas si vous avez des questions sur tout cela :)