Enisa Korance

Enisa Korance

Nous savons tous que les couleurs peuvent affecter notre humeur. Ce n’est pas pour rien qu’il existe autant d’expressions qui décrivent les émotions à l’aide de couleurs : broyer du noir, voir rouge, être vert d’envie… Et depuis toujours, les spécialistes du marketing jouent sur ces couleurs pour construire leur image de marque et leurs communications.

Tirer parti de la façon dont les couleurs peuvent affecter les émotions est vital pour le succès de votre stratégie et de vos efforts marketing. En moyenne, un lecteur passe environ 8 secondes sur un email une fois ouvert, il est donc essentiel pour vous d’attirer rapidement son attention et son intérêt.

Dans cet article, nous explorerons la psychologie des couleurs dans le monde de l’email marketing et leur influence non seulement sur l’utilisateur final mais aussi sur votre délivrabilité.

Couleur et email marketing

Ce n’est pas le texte qui capte l’attention du lecteur lorsqu’il ouvre un email mais les éléments visuels tels que la couleur, le design et les images. Et c’est tout particulièrement la couleur qui peut éveiller l’intérêt du destinataire… ou produire l’effet inverse.

Pour vous aider dans votre stratégie d’email marketing et pour vous assurer que vous utilisez la couleur idéale pour atteindre vos objectifs, nous avons préparé une infographie avec de vrais exemples d’emails et les messages que chaque couleur transmet au lecteur.

infography

Couleur et délivrabilité

Comme vous le savez peut-être déjà, il y a plusieurs éléments qui déclenchent les alarmes des Fournisseurs d’Accès à Internet (FAI) et qui peuvent amener vos emails à tomber directement dans le dossier spam. Il peut s’agir de certains mots couramment utilisés par les spammeurs, du ratio texte/image (en règle générale, vous devriez garder 60% de texte et 40% d’image), le formatage, la couleur, etc.

Malheureusement, les FAI n’expliquent pas ouvertement quels sont les éléments qui activent les filtres anti-spam. Cependant, grâce aux études que nous avons menées à ce sujet, nous avons analysé que l’utilisation excessive du rouge dans un email est un élément qui peut compromettre votre délivrabilité.

Comme nous l’avons vu dans l’infographie, le rouge est une couleur « forte », donc si elle est trop utilisée dans le texte ou l’arrière-plan, cela signifie que l’expéditeur essaie d’attirer l’attention du lecteur de manière excessive. Même principe pour les lettres majuscules, les gros caractères et les symboles tels que le point d’exclamation ou le signe des devises (euros, dollars…).

Comment cela affecte-t-il la délivrabilité ? La vérité est que les filtres des FAI évoluent et prennent de plus en plus en compte les comportements des destinataires. Par exemple, si le lecteur ouvre un email qui contient des lettres majuscules, des points d’exclamation, des textes en rouge et de nombreuses images, et qu’il signale cet email en spam, alors les filtres apprennent à détourner les messages du même type.

A partir de maintenant, vous verrez certainement les emails que vous recevez dans votre boîte de réception avec un nouvel oeil. 😉