Jusqu’à la fin de l’année 2015, nous allons répondre à vos questions emailing les plus importantes sur la stratégie, la déliverabilité, le design et bien d’autres sur notre toolkit Marketing de Noël. Chaque semaine, nous choisirons une question qui mérite une réponse détaillé ici sur notre blog.

Lorsque vient le moment d’intégrer vos boutons de call to action (ou CTA) dans vos emails, évitez de dépasser le chiffre magique de… un. Avec un seul CTA dans votre message, votre message reste concis, et vos destinataires seront moins dispersés, donc plus engagés. Une étude récente montre que les call to action sont l’un des éléments de l’email que les marketeurs maîtrisent le moins bien.

Mais ce chiffre magique n’est pas gravé dans le marbre. Il se peut que vos campagnes aient des objectifs secondaires et tertiaires, auxquels il faudra bien évidemment faire correspondre des CTA. Dans cette situation, il est essentiel de hiérarchiser clairement vos call to action. Votre CTA principal devra être placé en tête de l’email, avant que le lecteur n’ait à dérouler l’email pour lire la suite. Vos CTA secondaires peuvent être des images cliquables ou des liens directement intégrés dans le message. Soyez créatifs et surtout n’hésitez pas à A/B tester vos différents CTA (formes, couleurs, messages…)

En somme, le nombre importe (un restant la convention la plus efficace), mais moins que la clarté et la pertinence de vos CTA.

D’autres questions sur l’email marketing vous brûlent les lèvres ? N’hésitez pas à nous les poser via notre Toolkit de Noël !