Thomas Hajdukowicz

Les fêtes de fin d’année approchent à grands pas. Bientôt, les dindes et autres volatiles craindront pour leur vie, chacun retrouvera sa famille autour d’un délicieux repas, et les enfants se lèveront encore plus tôt que d’habitude, impatients de découvrir les merveilles que le Père Noël leur aura apportées.

Saint Nicolas, Black Friday, Cyber Monday, Hanoucca, Noël et le Nouvel An seront bientôt là. Préparez-vous ! Évidemment, pendant l’été, vous avez planché sur votre stratégie d’emailing pour ce dernier trimestre crucial : vous avez nettoyé vos listes de contacts, créé des modèles spéciaux pour les vacances, cherché de nouvelles idées… Vous êtes sur le pied de guerre.

Mais si vous n’étiez pas aussi organisé… Si vous étiez… un spammeur ? ?

Évidemment, vous n’en êtes pas un. Pour preuve, vous lisez assidûment notre blog et appliquez les astuces et bonnes pratiques de la délivrabilité que nous partageons régulièrement avec vous. Mais (et ce n’est là qu’une hypothèse), si vous aviez un alter ego spammeur, prêt à profiter des fêtes d’année pour envoyer des emails médiocres à des destinataires qui n’ont rien demandé ? Quel type de méchant spammeur seriez-vous ?

Ne laissez pas durer le suspense plus longtemps… Faites notre test pour découvrir comment vous agiriez si vous étiez du côté obscur de l’emailing…

Ça vous tente ? C’est parti !