Thomas Hajdukowicz

La bonne délivrabilité de vos emails dépend d’une multitude de facteurs : le contenu même des messages, l’origine de vos listes de contacts, le service d’envoi d’emails que vous utilisez… Mais on occulte souvent l’aspect technique de la délivrabilité. Nous l’avions déjà abordé, la réputation de l’adresse IP de votre serveur d’envoi a une importance primordiale. Nous vous recommandons également de rendre votre WHOIS public. Si le WHOIS de votre nom de domaine est en mode privé / anonyme, il vous faut agir dès que possible. Votre délivrabilité risque en effet de chuter rapidement, si ce n’est pas déjà le cas…

 

Qu’est-ce que le Whois “privé” ?

Certains bureaux d’enregistrement de domaines (registrars) proposent d’anonymiser le WHOIS en le rendant « privé ». Cela permet de cacher les informations de l’entité ou de la personne détenant un nom de domaine particulier.

Par défaut, le Whois renseigne en effet toujours sur le propriétaire : nom de la personne ou de l’organisme détenteur du domaine, adresse, etc.

Exemple : avec le WHOIS, on sait que « mailjet.com » est détenu par « Mailjet SAS, 37 bis Rue du Sentier, 75002 Paris »…

WHOIS_mailjet
 

Baisses de délivrabilité observées pour les WHOIS privés

Notre équipe délivrabilité a remarqué que les domaines dont le WHOIS cache l’information officielle sont susceptibles de souffrir de blocages et/ou de blacklistages. Les FAIs français sont particulièrement concernés : ne pas connaître l’identité du responsable d’un nom de domaine (et donc d’un expéditeur) les rend suspicieux.

 

Rendez votre WHOIS public dès que possible

Si votre WHOIS est en mode privé / anonyme, nous vous appelons à le rendre public dès que possible. Si vous n’êtes pas encore touché par des problèmes de délivrabilité, ça ne saurait tarder. Notez que les FAIs mettront jusqu’à 7 jours pour prendre en compte vos modifications. Il faut donc agir le plus rapidement possible.