1. Mailjet
  2. Support
  3. Documentation

Les différents types d'emails

A. Vue d’ensemble


3 différents types d’emails

Ce tableau résume la situation, notez bien les différentes dénominations équivalentes. Comme vous pouvez le voir, le lien de désinscription n’est pas toujours requis.

B. Les emails marketing


1) Définition

Les emails Marketing (ou Bulk) stimulent vos clients/leads. Ils contiennent des messages informatifs et/ou incitatifs. Le destinataire doit donner son accord pour recevoir ce type d’email : l’opt-in est obligatoire.

Quoi qu’il en soit, le destinataire ne fait pas de requête explicite pour un message particulier. Par exemple : il ne souscrit pas à la “Newsletter du mois de novembre”. Il souscrit plutôt à “une Newsletter mensuelle”.

Notez qu’il peut y avoir une périodicité et que le message peut être adressé à un segment particulier. Cependant, l’envoi se fait indépendamment d’actions particulières des clients.

Avec ce type d’email, on ne décrète pas : “tels clients, recevront tel message s’ils font telle chose” : ce serait alors un email de notification (voir ci-après). On dit plutôt : “tels clients, recevront tel message”. Le message n’est pas lié à un “évènement” ni à une quelconque autre action du destinataire.

2) Exemples

Exemples classiques d’emails marketing :

  • Newsletters
  • Vente Flash
  • Annonces de soldes / promotions
  • Etc.

C. Les emails de notification


1) Définition

Aussi appelés trigger, alertes ou autorépondeur, il permettent à l’usager d’être au courant à chaque fois que tel ou tel événement se produit (ou s’est produit). De façon plus générale, les emails de notification peuvent aussi être là pour souligner ou marquer un événement.

C’est soit le destinataire lui-même, soit l’envoyeur qui établit les critères qui feront qu’un événement fait l’objet d’un envoi de message.

D’un point de vue marketing, il peut être intéressant d’inciter une cible à choisir d’être informé de faits relatifs à votre produit/service. Prenez un email de ce type : “Mr X vous suit désormais sur Twitter” ; cela vous donne bien sûr envie d’aller voir votre compte ! Mais il faut que ce soit le destinataire qui choisisse ce qu’il reçoit au final.

Vous pouvez aussi choisir de créer vous-même des notifications : elles correspondent alors à des événements relatifs aux actions du client : le but est ici de marquer un événement significatif et de capitaliser dessus.

2) Exemples

Exemples classiques d’emails de notification:

  • Prise de contact quelques jours après une inscription
  • Félicitations lors d’un changement de statut (premier achat, activité...)
  • Email d’anniversaire
  • Email suite à un caddie abandonné
  • Produit à nouveau en stock
  • Promotions de produits vus récemment
  • Remerciements après un achat
  • Demande de feedback suite à un achat (produit, service...)
  • Email à la suite d’un achat pour proposer d’autres produits
  • Séries de messages de bienvenue et/ou de prise en main d’un compte
  • Etc.

D. Les emails transactionnels


1) Définition

C'est un message très attendu, son contenu est une information que le client désire vérifier ou confirmer et non « découvrir ». Ce type d’email n’est pas là pour optimiser la relation client mais pour la définir et la jalonner. C’est une étape repère dans votre CRM.

Une attention particulière doit donc être prêtée à ce type d’emails. Ces derniers doivent être traités à part : des newsletters mal délivrées peuvent peut-être impacter des prospects, mais un email transactionnel n’arrivant pas ne peut que fâcher le client.

2) Exemples

Exemples classiques d’emails transactionnels:

  • Message de bienvenue / ouverture de compte
  • Suivi de l’envoi et du statut de la commande
  • Confirmation de l’expédition de la commande
  • Clôture de compte
  • Confirmation de paiement
  • Envoi de facture
  • Etc.

Essayer Mailjet maintenant ?
Créez un compte - sans engagement, sans frais cachés